toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Ethiopie, dernière étape du périple africain de Binyamin Netanyahou


L’Ethiopie, dernière étape du périple africain de Binyamin Netanyahou

Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou est à Addis Abeba pour la dernière étape d’une tournée africaine qui se solde par un très grand succès diplomatique. Il a été accueilli à l’aéroport par le Premier ministre Haïle Mariam Dessalegn et passé en revue la garde d’honneur avant d’entendre les hymnes nationaux. Après sa rencontre avec son homologue, le Premier ministre israélien a souligné la place particulière que tient l’Ethiopie dans l’Histoire d’Israël, depuis la Reine de Saba il y a trois-mille ans jusqu’à l’alya de la communauté juive d’Ethiopie en Israël en passant par les excellentes relations que les deux pays ont toujours entretenues à l’image du Négus Haïlé Sellassié 1er, grand allié d’Israël dans les années 1960-1970.

Hormis un survol de la situation régional et la signature d’importants accords, Binyamin Netanyahou a demandé au chef du gouvernement éthiopien d’intervenir en faveur de la libération d’Abera Mengistu, israélien originaire d’Ethiopie, toujours détenu dans les geôles du Hamas à Gaza.

Lors de l’entretien, le Premier ministre israélien a mis en exergue l’apport des juifs d’origine éthiopienne et leur intégration progressive dans tous les échelons de la société israélienne, à l’image de l’ancienne députée Penina Tamnu-Shata et de l’actuel député Avraham Nagossa, tous deux présents à cette rencontre.

Binyamin Netanyahou a ensuite eu un entretien de « travail » entre quatre yeux avec Haïle Mariam Dessalegn, lors duquel de nombreux domaines de coopération ont été abordés: eau, agriculture, communication. tourisme, éducation, sciences, médecine etc. Des accords ont été signés dans les domaines des technologies, des sciences et du tourisme, et des décisions ont été prises dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

Lors de sa conférence de presse, le Premier ministre israélien a notamment dit: « Nous sommes engagés à une coopération effective entre nos deux pays. Il n’est pas question ici d’un événement ponctuel ou d’une simple déclaration d’intention mais d’une réelle collaboration entre nos deux pays dans des domaines communs importants. Il y en a évidemment un dont nous aurions préféré nous passer qui est celui du combat commun contre le terrorisme qui sévit dans le continent africain, en Europe, dans le bassin méditerranéen dans tout le Proche-Orient et un peu partout dans le monde. C’est un domaine où nous, Israéliens, avons acquis par la force des choses une solide expérience qui doit aussi servir à d’autres pays afin de faire gagner la civilisation contre la barbarie. C’est ce que nous tentons de faire avec de plus en plus de pays africains et d’autres pays de la planète ».

Le Premier ministre éthiopien a indiqué que les pays d’Afrique orientale désirent le retour d’Israël comme Etat-observateur dans le cadre de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) de laquelle l’Etat juif avait été exclu en 2000 sous pression des Arabes palestiniens.

Après cette rencontre, Binyamin Netanyahou a été reçu par le président éthiopien Mulatu Teshome.

La tournée du Premier ministre s’achève par un très grand succès diplomatique et politique. Preuve en est, l’opposition israélienne et les médias du « mainstream » n’ayant rien à se mettre sous la dent – et ce n’est pas faute d’avoir activement cherché – se concentrent maintenant sur le coût selon eux exorbitant de cette tournée qui a tout de même concerné cinq pays.

©Par Shraga Blum pour Europe-Israël

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “L’Ethiopie, dernière étape du périple africain de Binyamin Netanyahou

    1. alauda

      A propos du coût exorbitant de la tournée, le contre-argument est vite trouvé.
      C’est comme le toit d’une maison, si on ne répare pas les fuites dans les temps, tout le bâtiment s’en trouve gâté.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *