toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Islam chinois vecteur de violence: le gouvernement met sous surveillance les musulmans


L’Islam chinois vecteur de violence: le gouvernement met sous surveillance les musulmans

Les Ouighours* constituent la minorité musulmane de Chine au nombre de 10 millions d’âmes. Animés de volontés séparatistes et anti-gouvernementales, les ouighours occupent souvent la une des médias chinois.

La police de la région du nord-ouest de la Chine (Xinjiang) a demandé à certains résidents de fournir des échantillons d’ADN et d’autres données biologiques au moment de leur demande pour obtenir un passeport.

Les gens dans la zone multi-ethnique de Yili devront fournir les échantillons avant d’être autorisés à se rendre à l’étranger.

Le gouvernement chinois tente de sévir contre les violences périodiques qu’il attribue aux Ouighours musulmans. En réponse, les Ouighours s’estiment victimes de discrimination. Selon eux, les autorités chinoises refusent souvent de délivrer des documents leur permettant de voyager.

La plupart de la minorité ethnique ouïghoure, des turcophones qui représente environ 45% de la population du Xinjiang, est de confession musulmane. Au fil des années, les autorités chinoises ont attribué les attaques violentes à des militants ouïghours, qui sont selon elles soutenus par des groupes terroristes à l’étranger. Les nouvelles restrictions sur les voyages ont été annoncées dans le journal du Parti communiste en Yili et dans des publicités affichées dans des agences de voyages locales. Les annonces stipulent que les personnes qui veulent voyager devront fournir un échantillon de sang, des empreintes digitales, un enregistrement vocal et ce que la police appelle « une image en trois dimensions ».

Une vidéo rare montrant deux ouighours tenter une action jihadiste contre la police chinoise

La nouvelle politique est entrée en vigueur le 1er juin, juste avant le début du Ramadan. Les autorités chinoises ont par ailleurs restreint pour les fonctionnaires, les étudiants et les enfants de la région du Xinjiang les possibilités de suivre le jeûne du ramadan.

Le Parti communiste au pouvoir en Chine est athée et exige depuis plusieurs années des employés de la fonction publique et des élèves qu’ils ne jeûnent pas durant le mois sacré dans le Xinjiang, où vivent quelque 10 millions de Ouïghours.

*Le peuple Ouighour est a la base un peuple asiatique, de religion bouddhiste. Le territoire Ouighour s’étendait de la mer Caspienne à la Mandchourie et a duré de 744 à 840.  En 840, à la suite d’ une famine, le régime Uyghur a été envahie par l’ Ienisseï Kirghiz , un peuple turc. Suite à cela les Ouighours se dispersent et s’installent en Mongolie. Trois cents ans plus tard, ils sont chassés par Chagatai Khanate, le second fils de Genghis Khan vers le Xinjiang au Nord Est de la Chine. L’ouest du Xinjiang est islamisé suite à une série d’attaques islamiques dont beaucoup de viols contre les populations bouddhistes.  La sécurité des villes n’était plus garantie par les familles bouddhistes régnantes, lesquelles étaient en conflit économique et politique entre elles. Il faudra attendre la fin du 17 ème siècle pour que le peuple Ouighour soit totalement islamisé. Les Ouihgours se définissent aujourd’hui comme un peuple turcophone et musulman sunnite habitant la région autonome ouïghoure du Xinjiang.





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “L’Islam chinois vecteur de violence: le gouvernement met sous surveillance les musulmans

    1. haBIBI

      Etrange… comme l’islam rend sinistre, rigide, et ténébreux, l’immense majorité de ceux qu’il contamine !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *