toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Bourget : La 33ème rencontre de l’UOIF toujours infestée de prêcheurs de haine antisémites ! Jusqu’à quand tolérerons nous ces rencontres d’islamistes radicaux en France ?


Le Bourget : La 33ème rencontre de l’UOIF toujours infestée de prêcheurs de haine antisémites ! Jusqu’à quand tolérerons nous ces rencontres d’islamistes radicaux en France ?

La prochaine rencontre de l’UOIF organisé au Bourget se tiendra du 13 au 16 mai 2016. Comme les années précédentes ce « festival du radicalisme islamiste » verra parmi les conférenciers des prêcheurs de haine antisémites et anti-occident. Jusqu’à quand tolérerons nous que sur le territoire français se tiennent ce genre de grand messe islamiste ?

L’Islam religion de paix selon certains gourous, soit mais encore faut-il que l’Islam montre en quoi elle est une religion de paix, les incantations ne suffisent plus.

Quand on parcours la liste des conférenciers invités par l’UOIF, représentant le mouvement terroriste des Frères Musulmans en France, on y trouve chaque année des prêcheurs de haine, des antisémites notoire, des anti-blancs, etc… Cette année ne fait pas exception.

L’UOIF organise depuis 33 ans une rencontre annuelle. En 2015, les invités se sont exprimés devant des Rabia, symbole du soutien aux Frères musulmans. L’organisation est sur la liste des organisations terroristes des EAU comme la plupart des organisations des Frères musulmans. L’UOIF qui a longtemps bénéficié d’une bienveillance politique et médiatique qui semble s’écorner peu à peu. Lors de son rassemblement de Lille, l’UOIF avait du décommander plusieurs prédicateurs de haine*.

L’UOIF diffuse par bribes les noms de ces conférenciers, nous mettrons donc cet article à jour dans les heures qui viennent.

UOIF

Parmi les intervenants : 

• Omar Abdelkafi. Ce prédicateur égyptien expliquait le 18 janvier 2015 que les attaques de Paris étaient la suite du 11 septembre et ne concernait pas les musulmans. « Cette pièce de théâtre, dans laquelle les musulmans sont confinés ad nauseam dans le monde entier, est la suite de la comédie du 11 septembre. Le premier acte s’est déroulé à New York, et la suite a lieu à Paris. » (…) « Mes frères bien aimés, c’est nous qui avons enseigné la miséricorde au monde. Notre prophète Mohammad est le prophète de miséricorde. Très bientôt vous vous apercevrez que les attentats de Paris étaient une comédie, dans laquelle nous n’avons joué aucun rôle. » La notion de la miséricorde selon Omar AbdelKafi est assez floue, mais pleine de promesse comme cette vidéo titrée : « Le judaïsme, le sionisme et la maçonnerie« . Omar AbdelKafy a déclaré qu’il n’était pas Frère musulman mais qu’il les appréciait. Il fait cependant partie de l’Union des savants musulmans de Youssef Al Qaradhawi, ce qui contredit la première moitié de la phrase précédente. Comme d’autres membres plus récents de l’Union des savants musulmans, Omar AbdelKafi fait un usage peu conforme des hadiths, ce qui a amené le journal Al Chourouq à s’interroger sur les motivations du prédicateur. Pendant la présidence de Mohamed Morsi, Omar Abdelkafi a travaillé avec Mohamed Khaled (commission pour le retour des bonnes moeurs). En mai 2012, Omar Abdelkafi est intervenu à la Grande Mosquée de Lyon. Il prêche aussi la Mosquée Qatar Education City.

• Issam Al-Bachir discutera de  « Radicalisation : des concepts à corriger ». Partisan d’un loi internationale contre le blasphème de toutes les religions, Issam Al-Bachir n’hésite pas à pousser ses ouailles à un discours plus guerrier. Le cheikh a signé en février 2012 avec nombre de Frères musulmans un appel à rejoindre la lutte armée des révolutionnaires islamistes en Syrie. La même année, sa venue en Belgique avait suscité des débats mais Issam Al-Bachir avait reçu le soutien de Tariq Ramadan. Tariq Ramadan avait même qualifié le cheikh Al-Bachir de « représentant de la voie médiane » et fustigé : « L’ignorance des journalistes »

• Abdallah Ben Mansour. Cofondateur de l’UOIF, proche d’Ennahda, il est désormais président de la FOIE (Fédération des organisations islamiques d’Europe). En 1999, le Conseil d’Etat a rejeté sa demande de naturalisation, bien que on épouse était française.  « M. Ben Mansour était en 1995 l’un des principaux dirigeants d’une fédération à laquelle étaient affiliés plusieurs mouvements extrémistes prônant le rejet des valeurs essentielles de la société française » ( Extrait de la décision du Conseil d’État, 7 juin 1999, n° 178449, Ben Mansour.) Mais moins de dix ans plus tard, ce sera Abdallah Ben Mansour qui accueillera Nicolas Sarkozy au Bourget, donnant le tempo des sifflets et des applaudissements. Partisan du voile islamique, Abdallah Ben Mansour expliquera au sujet du voile : « On interdit aujourd’hui aux femmes musulmanes de porter le voile, comme on forçait naguère les juifs à porter l´étoile jaune ». Pour plus de détails sur ses discours lire le portrait qu’Isabelle Kersimon lui consacre. 

• Mohamed Ghamgui (Iesh de Paris) : « la citoyenneté et l’histoire musulmane ». Il a été correspondant en France d’une émission de la chaîne Iqraa.

• Hassan Iquioussen. Dans une cassette,  « Palestine, histoire d’une injustice »,  Hassan Iquioussen comparait le Hamas à Jean Moulin et que «Les Juifs ne cesseront de comploter contre l’islam». Des juifs décrits comme «ingrats» et«avares» et qui «ont toujours méprisé les êtres humains». Mis à l’écart pendant quelques mois (en 2004) suite à la révélation du contenu de cette cassette par Cecilia Gabizon (Le Figaro), Hassan Iquioussen est rapidement redevenu une valeur sûre de l’UOIF. La cassette, elle, est devenu un collector, elle n’est plus diffusée. Les magnetos à cassette non plus. En revanche, on la trouve facilement en mp3.

• Père Michel Lelong. Très vieux compagnon de route, il expliquait déjà en 1995 dans les colonnes du Monde que les islamistes algériens étaient des interlocuteurs dignes de confiance.

• Mahinur Ozdemir, femme politique belge controversée. En mai 2015 elle a été exclue de son parti (CDH) pour avoir refusé de reconnaître le génocide arménien.

•  Sayida Ounissi, députée d’Ennahda en Tunisie, elle n’hésite pas à propos du statut des femmes, à parler de « mythologie bourguibiste » et de « l’instrumentalisation benaliste ».

• Tariq Ramadan (désormais présenté comme « théologien ») et Ahmed Jaballah discuteront de « Comment être bien ensemble? »

• Moncef Zenati, prédicateur de Havre du Savoir a traduit plusieurs textes de Hassan Al Banna.

Mais aussi : 

• Amar Lasfar

• A. Nihad

• A. Gaci

• A. Gessoum

• C. Roucou

• F. Adjebli

• G. Bencheikh

• H. Khomsi

• H. Seniguer

• J. Rayyan

• M. Bajrafil

• M. Ngazou

• Medine

• Mgr Dubost

• Nabil Ennasri

• N. Addou

• O. Guegah

• Pascal Boniface

• Raphaël Liogier

• S. Lacroix

• Tareq Oubrou

• Vincent Geisser

et selon le blog de Tariq Ramadan, un militant de Coexister.

Plusieurs Hashtags sont dédiés à la rencontre :

#‎Ensemble_Construisons_Lavenir‬

‪#‎LaRencontre‬

‪#‎ConférenceLaRencontre‬

# LISLAM

Source ikhwan





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Le Bourget : La 33ème rencontre de l’UOIF toujours infestée de prêcheurs de haine antisémites ! Jusqu’à quand tolérerons nous ces rencontres d’islamistes radicaux en France ?

    1. Pinhas

      Jusqu’à quand tolérerons nous ces rencontres d’islamistes radicaux en France ?”

      Ma réponse ; jusqu’en mai 2017.

      si ne choisissons pas de faire un vote SANCTION tout s’amplifiera et nous serons complice de toute cette soumission qui nous est imposée .

    2. Jacques

      Une pétition pour demander l’interdiction de ce rassemblement d’islamistes ? Si oui, je signe tout de suite.

      Il ne faut pas les lâcher d’une semelle ces s*lopards, il faut les marquer à la culotte, être plus déterminés qu’eux.

    3. Nitzotz

      Une peu hors-sujet : en cherchant la vidéo « Le judaïsme, le sionisme et la maçonnerie », je suis tombé sur cette page.
      http://www.shahâda.fr/2016/03/la-kabbale-le-judaisme-et-le-sionisme-shahahadafr-islam-coran-din-respect-religion-paix-harmonie-justice-palestine-les-gens-de-la-verite-restauration-du-khilafah-religion-bonheur-union-shahadafr..html

      Dans la mesure où tout y est faux ou mal interprété, tombe-t-elle sous le coup de la loi pour incitation à la haine raciale ?
      Et si oui, Europe-Israël pourrait-il m’indiquer où il fait habituellement ses signalements ?
      Merci !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *