toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Réponse à Guillaume Meurice, chroniqueur sur France inter, qui a menti sur Israël


Réponse à Guillaume Meurice, chroniqueur sur France inter, qui a menti sur Israël

Guillaume Meurice sur France Inter s’est payé une franche rigolade sur le dos des Juifs  pro-israéliens lors de l’émission « les moments de Meurice ». Lire notre article ici. Xavier Ettouati a souhaité lui répondre

J’écoute régulièrement votre émission, habituellement drôle et ironique à souhait.

Cependant je dois réagir à l’une des dernières chroniques de Guillaume Meurice sur  «Israël, son gouvernement d’extrême droite décomplexé, ses colonies illégales et les extrémistes religieux du monde entier

La personne que vous avez tourné en ridicule lors de votre interview n’a hélas été qu’un prétexte à nous asséner vos opinions sur ces questions. Je vous ferais remarquer que tous les dogmatismes religieux ne se valent pas puisque que les extrémistes de certaines confessions vous aurez lynché pour une telle interview.

Quelque soit le pays où ils vivent, les juifs partagent une culture commune, une langue, un culte, des mythes et des représentations qui leurs servent à décrypter et à interpréter le monde. Ils sont donc définis comme un peuple.

Et en tant que peuple ils ont décidé de s’autodéterminer, de se choisir une représentation nationale et de s’ établir sur un territoire auquel ils sont liés historiquement.

Leur dénierez vous ce droit ?

Déniez vous le lien historique des Juifs avec Jérusalem, Massada ou la Judée ?

C’est sur les rives de la mer morte que l’on a retrouvé les «rouleaux de la mer morte» écrits en hébreux. C’est en creusant le sol de Massada et Jérusalem que l’on retrouve des pièces de monnaie frappées il y a plus de 2000 ans en caractères hébraïques.

Comment les juifs peuvent-ils coloniser la Judée ?  Vers quelles lointaines métropoles les infâmes colonisateurs drainent ils les richesses qu’ils ont pillées ? Quel état, quel peuple ont-ils colonisé?

Les  palestiniens ?

Parle-t-on de «palestinien» en Palestine ? Quand y a-t-il eu un royaume ou un état de « Palestine » ? Quelle est la religion particulière des palestiniens ?

Si l’ on se réfère a la Palestine mandataire, sous administration anglaise de 1918 a 1948, qu’est ce que la Jordanie sinon une «Palestine arabe» ?

Que répond le «oui-oui de la géo-stratégie» à toutes ces questions ?

Voici ce que j’y lis:

Les palestiniens sont des arabes de langue arabe, de culture arabe ethniquement homogène en très grande majorité musulman. La majeur partie de la Palestine mandataire est occupée par un état arabe, la Jordanie où tous les arabes palestiniens devraient avoir leur place.

Les revendications territoriales des arabes sur Israël n’ont pour seul objectif que de détruire l’Etat des Juifs. Comme le rapport un analyste palestinien du Moyen-Orient, Ahmed Salaoui, « si tous les israéliens se convertissaient à l’islam le conflit cesserait. L’Islam ne supporte pas la différence ».

Qui a étudié un tant soit peu le terrain et la géographie d’Israël sait que livrer les hauteurs de Judée, que vous appelez «colonies», serait un suicide collectif.

L’Etat d’Israël, c’est 8 millions de personnes dont la colonne vertébrale sont les 6 millions de Juifs qui l’ habitent. Un petit pays, pas plus grand que la région PACA, retranché derrière des murs, entouré de 350 millions de musulmans pas franchement amicaux. Qui colonise qui ?

Les Juifs représentent l’altérité dans cette région violente et intolérante. En appuyant les revendications des pseudo-palestiniens, en relayant leur propagande, vous militez contre l’ altérité, contre le droit à la différence. Cette diffamation constante d’Israël et des Juifs mènera inévitablement à une tentative de génocide. Votre «oui-oui géo-stratégique» peut il envisager cela ou est-il aussi dogmatique et radical que n’ importe quelle religion ????

Et si vous êtes un anti-colonialiste convaincu, je vous serez gré de bien vouloir militer pour l’ indépendance du peuple Kanak en Nouvelle-Calédonie, territoire que la France occupe depuis plus de 150 ans contre la volonté des peuples locaux.  Territoire avec lequel la France n’a aucun lien historique et dont elle a détruit les terroirs, les richesses et la culture. Menez donc un combat qui en vaut la peine et commencez par balayer devant votre porte!

© Xavier Ettouati pour Europe Israël News





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 21 thoughts on “Réponse à Guillaume Meurice, chroniqueur sur France inter, qui a menti sur Israël

    1. Laurence Salmon

      Qu’esst ce que vous perdez votre temps est il connu du grand public ? NON
      Est il drole ? NON
      A t un esprit subtil ? NON

    2. Rony d'Alger

      L’expression c’est « savoir gré » et non « être gré ». Donc, « je vous saurais gré » et non surtout pas  » je vous « serez » gré ».

    3. Charley Lenzini

      Les Juifs forment un peuple. D’accord.
      Ils ont « décidé de s’établir sur un territoire auquel ils sont liés historiquement » Vous admettrez, ou plutôt, vous n’admettrez pas, que cette « décision » a été imposée aux peuples qui habitaient là et se considéraient comme « chez eux » depuis 19 siècles que les Romains avaient détruit la civilisation hébraïque. Il serait facile de trouver des dizaines d’exemples de territoires occupés pendant une période plus ou moins longue par un peuple qui pourrait aujourd’hui en demander la réoccupation.
      Y a-t-il eu un royaume ou un état palestinien ? Si on se réfère à la bible sur laquelle vous fondez vos droits, la réponse est oui. Goliath, le géant tué par David, était bien un Philistin ; c’est-à-dire un palestinien (le P n’existe pas en arabe et les palestiniens s’appellent des Falestiniens). Il est amusant de constater que le coran mentionne cette bataille en prenant fait et cause pour David, élu de dieu !
      Il est vrai qu’ils n’avaient pas de religion, c’est-à-dire de religion monothéiste. Mais au nom de quel postulat décidez-vous qu’une nation ne peut se créer sans religion. Vous allez donner des arguments aux racistes qui justifient (entre autres) la colonisation par l’absence de religion. Y-compris chez les Kanaques dont vous parlez.
      Vous justifiez les « colonies », du moins ce que les non-juifs, appellent ainsi par des nécessités de sécurité. Certaines de ces implantations participent certainement à cette sécurité, mais beaucoup sont programmées par des mouvements orthodoxes qui veulent aboutir au « Grand Israël »

      Ceci dit, je reconnais que la terre d’Israël représente un cas très particulier ; je comprends que l’attachement viscéral d’un peuple à sa terre d’origine est au-delà du rationnel, que la sécurité (relative) que ce pays procure à un peuple victime de siècles de pogroms ne peut se discuter avec des raisons « raisonnables ».
      Mais pourquoi bricoler des raisons inacceptables ?

    4. Jacques

      Sur le fond de cet article, parfaitement d’accord.
      Ce Meurice est un parfait ignare, mais comme tous les gauchistes de son acabit, il ne peut s’empêcher de faire la leçon avec condescendance et méchanceté, ce qui serait parfaitement risible si le propos en question n’attisait l’antisémitisme et l’antisionisme ambiants, déjà trop élevés… Minable individu !

      Quant à la forme de l’article, un peu trop de fautes d’orthographe/grammaire… dont celle relevée par Rony plus haut, qui fait mal aux yeux, et d’autres.

    5. Jacques

      Charley Lenzini :

      Vous devriez lire cet article : http://www.europe-israel.org/2012/12/palestine-mythes-mensonges-et-realites-sur-la-palestine-par-jean-marc-moskowicz/
      qui remet quelques pendules à l’heure, notamment quant aux soit-disant « peuples qui habitaient là et se considéraient comme « chez eux » depuis 19 siècles » (sic).
      Rien qu’au 17ème siècle, un scientifique néerlandais s’étant rendu sur place a établi (sans arrière-pensées sionistes… le sionisme étant alors très loin d’être d’actualité) que le peu de gens vivant alors dans ce pays, que l’on appelait en Europe la « Terre sainte » étaient en majorité JUIFS, mais oui.

      Quant à la légitimité du peuple juif sur cette terre d’Israël, outre le lien historique unique existant entre eux, attesté par les centaines de mentions de Jérusalem dans le livre des Juifs – qui raconte aussi leur histoire : la Torah, appuyées par maintes découvertes archéologiques, j’ai une question sur les concurrents des Juifs/Hébreux, que les bien-pensants appellent « Palestiniens » : ces Arabes, d’où donc sont-ils issus ? Ne sont-ils pas, au fond, au moins autant des « colons » que les Juifs sur cette terre, historiquement ?
      Et donc, et surtout : si les Arabes (arabo-musulmans) occupent des millions de km2 de terre, allant du Maroc à l’Ouest à l’Irak à l’Est, en passant par la péninsule arabique et tout le Moyen-Orient, pourquoi n’acceptent-ils pas que les Juifs, descendants des Hébreux, occupent quelque 30.000 km2, sur LA SEULE TERRE SUR LAQUELLE ILS AIENT JAMAIS ÉTÉ ORGANISÉS EN TANT QUE NATION SOUVERAINE ?

    6. Laurence Salmon

      c’est fou tous ces gens qui ont des ……..!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      Jacques les fautes d’orthographe c’est moins pire que ceux qui se cachent et qui en plus blablates pour rien finallement
      faire vous ne connaissez pas , c’est comme cet inconnu qui critique Israel pour critiquer Israel en fait c’est les Juifs qu’il n’aime pas !
      donc c’est vraiment le Monde qui est pourri

    7. Charley Lenzini

      A Jacques
      Comment refuser à des gens qui habitent une région depuis des dizaines de générations de se considérer « chez eux », même s’ils ne se sont jamais organisés en Nation. Votre voyage au 17è siècle pour démontrer que la région était habitée par des Juifs n’apporte rien au problème actuel. En détruisant l’Israël de l’époque, c’est-à-dire son gouvernement, Rome n’a pas chassé les occupants et les Hébreux sont restés …avec les autres habitants …dont les Philistins et les Samaritains (il parait qu’il y en avait de « bons » du moins un). Et quand, au début du 20è siècle, des « sionistes » ont voulu créer un foyer, ils ont acheté des terres à des propriétaires qui ne n’étaient pas Juifs, mais Arabes. Ces premiers acheteurs reconnaissaient donc bien un « droit du sol ».
      Vous avez raison de poser la question : pourquoi les Arabes n’acceptent-ils pas que les Juifs occupent quelques malheureux 30 000 km2.
      Mais poser cette question c’est déjà reconnaitre la légitimité de ce refus même s’il est désastreux pour tous les occupants, aussi bien les Juifs que ceux à qui vous refusez même le nom de Palestiniens.

    8. Jacques

      Gardez votre propagande à la Shlomo Sand, ce négationniste, pour vous, Charley Lenzini.

      Vous n’avez manifestement pas lu l’article que j’avais mis en lien.

      la grande majorité des actuels « palestiniens » sont des gens issus des pays arabes voisins, et arrivés là au cours des 130 dernières années, attirés par le travail offert par les méchants « sionistes » qui reconstruisaient le pays.

      D’ailleurs, le fait que le drapeau palestinien avant-guerre était floqué de l’étoile de David dit beaucoup de choses sur les seules personnes considérées comme habitants légitimes de ce pays, et cela non depuis quelques décennies, mais depuis que les Juifs en ont été chassés par les Romains. Entre temps, il n’y a JAMAIS en de « nation palestinienne » à cet endroit du globe ; mais uniquement quelques arabes, quelques bédouins, au gré des invasions et des occupations du pays au cours des siècles, en plus des Juifs (et des chrétiens) du pays. Et tout ce monde ne représentait jamais que quelques dizaines, au maximum quelques centaines de milliers de gens au total, cela durant toute la période allant du 1er siècle après JC à 1880, date du retour des Juifs dans LEUR pays.

      La propagande palestiniste à deux balles, inventée par l’OLP avec le soutien du KGB suite aux défaites cuisantes des Arabes incapables de bouter dehors les Juifs de cette terre qu’ils considèrent comme musulmane, on s’en passera.

    9. Pinhas

      @Jacques .

      Quel travail de connaissance et de vérité nous devons apporter à tous ces gens formatés par la propagande antisémite et anti-Israël .

      Quel misère de lire de telles aberrations .

      Comme le disait quelqu’un proche de moi , il suffit de lire la Bible et de la lire pour avoir les preuves de la présence des Hébreux en terre d’Israël et ce avant 1948…..

      Se battre contre des moulins à vent est impossible , seule la main de l’Eternel leur ouvrira enfin les yeux .

      Et puis les merdias ont tellement contribué à empoisonné les esprits des gens et les diriger vers leurs vérités qu’essayer de démonter quoi que ce soit aux négationnistes est cause perdue .

      Autant aller à la pêche .

    10. Pinhas

      De toute façon , des gens tels que Charley Lenzini ne sont que des  »copié/ collé de la voix des muzz et des antisémites notoires .

    11. Charley Lenzini

      des gens tels que Charley Lenzini ne sont que des »copié/ collé de la voix des muzz et des antisémites notoires .

      Bon. Je ne sais pas ce qu’est un muzz mais ça n’a pas l’air flatteur !

      Vous ne pouvez pas trouver dans mes textes un mot antisémite. Vous citez la bible, mais vous ne répondez pas à mes remarques sur les Philistins de la bible. Je vous explique que je comprend l’angoisse du peuple d’ Israël devant la volonté des adversaires de le détruire. Mais je vous demande de comprendre l’angoisse d’un peuple qui existe, même si vous lui refusez ne serait-ce qu’un nom et qui a été chassé de sa terre, par la bible ou par l’ONU.
      J’ai essayé d’être objectif mais vous ne semblez pas accessibles à cette notion

    12. Jacques

      « un peuple qui existe, même si vous lui refusez ne serait-ce qu’un nom et qui a été chassé de sa terre, par la bible ou par l’ONU. »

      puis :

      « J’ai essayé d’être objectif mais vous ne semblez pas accessibles à cette notion »

      Belle contradiction dans votre propos !
      Votre première phrase est une affirmation, ou je ne m’y connais pas en langue française.
      Or cette affirmation est FAUSSE, que vous le vouliez ou non.
      Il vous suffit de vous documenter ailleurs que dans les médias mainstream, tout acquis à la « cause palestinienne » et dénués de toute objectivité sur la question, au point que cela en est régulièrement indécent, obscène.
      Du reste, je vous avais mis un lien très complet, très documenté et sourcé, que vous n’avez manifestement pas pris la peine de lire.
      Alors pour « l’objectivité », vous repasserez !

      Si vous voulez vraiment être « objectif », alors sortez de la doxa habituelle, et renseignez-vous un minimum, avant d’affirmer des choses fausses.
      Le site Europe-Israël est là pour ça : informer, ou plus exactement réinformer, vu le contexte actuel de dénigrement systématique d’Israël par les grands médias, sur fond de « politique arabe de la France » (et plus largement de l’Europe). Il suffit de lire… mais encore faut-il le vouloir !

      Parce des gens se disant « objectifs » et assénant leurs certitudes et autres pseudo-vérités, on en a l’habitude, sur ce site.

    13. Jacques

      Merci, bon débarras.

      Sachant que celui qui a le plus de certitudes dans cette affaire n’est pas forcément celui que vous croyez.

    14. Bertrand

      Bonjour,
      Mes connaissances sur le sujet sont ridicules par rapport aux vôtres alors je ne vais pas me lancer dans ce débat, par contre j’ai une question: Est-ce que Israël n’a pas perdu la bataille médiatique? J’aurais du mal à croire que les médias soient pro-arabe quand on voit l’actualité. La violence est des deux côtés, certes, mais je pense que les peuples occidentaux ont plus d’attente de la part de l’Etat d’Israël (dont ils se sentent plus proches) que de la part des peuples arabes pour sortir du conflit. Ça et le sentiment qu’entre Israël et la Palestine, c’est David contre Goliath, mais que pour le coup David, ça n’est pas Israël.

      Et autre question, je comprends la légitimité du peuple juif a réclamer le droit de récupérer les terres qu’ils considèrent comme étant les leurs, surtout s’il considère que c’est Dieu lui-même qui lui a promis ces terres. Est-ce que les musulmans ont une raison « divine » d’occuper ce territoire? Parce que bon, Dieu ne peut pas avoir donné un territoire à deux peuples différents, donc si le seul et unique Dieu (car je pense que ces deux religions s’accordent à reconnaître le même et unique Dieu, je ne me trompe pas?) a attribué ce territoire à un peuple, la question de la légitimité ne se pose plus vraiment. Après, reste le fait que lorsque depuis des générations vous vivez à un endroit, vous ne pouvez pas enlever à une personne le sentiment de se sentir chez soi. Et nier cela en leurs opposant des raisons divines, sans prendre en considération le fait que c’est violent de déraciner une personne de sa terre et de celle de ses ancêtres, est-ce que ça n’est pas aussi une erreur? Surtout s’ils se voient prendre ces terres par la violence? Comment peut-on tout prendre à une personne en lui opposant le fait qu’à la base ce sont ses ancêtres, des milliers d’années avant lui, qui ont tout pris? Sans regarder la question de la légitimité, le fait est que c’est violent, et que ça ne pouvait générer que de la haine et de la violence. Je ne dis pas qu’Israël ne devait pas reprendre ces terres, et je n’ai pas de réponse à ce qu’il aurait fallu faire (sinon j’aurais un beau prix nobel de la paix sur mon étagère), mais ne soyons pas surpris de la violence car elle était évidente.

      Dans le fond, quand on voit en France comment les attentats génèrent déjà beaucoup de haine alors que, soyons lucide, c’est ridicule par rapport à ce qu’Israël a subi et continue de subir, et ce que la Palestine a subi et continue de subir, c’est tristement évident que ça génère de la haine. Mais la haine nous fait oublier qu’en face, il y a des gens, comme nous, et que s’ils reçoivent des missiles et des rafales sur la tête, à leur tour ils développent de la haine. Je ne prétends pas avoir une réponse, je ne pense pas que la faute revienne aux médias car il faut qu’on sache ce qu’il se passe, je dis juste qu’il y a un cercle vicieux, et que parce que l’un ne cherche pas à en sortir, l’autre l’alimente encore plus. Et ça c’est tragique.

    15. Lili

       » c’est comme cet inconnu qui critique Israel pour critiquer Israel en fait c’est les Juifs qu’il n’aime pas ! »

      Toi t’as inventé l’eau chaude, hein?
      Dans ta petite cervelle, si tu en as une, ça te viens à l’idée qu’on peut être en désaccord avec la politique d’un pays sans être pour autant contre ses habitants?

    16. Hugues

      Je réagis un peu tardivement, navré…
      Je constate une chose dans l’argumentation de « Pinhas » ou de « Jacques » : vous faites référence à des sites bien spécifiques pour appuyer vos propos ( je n’invente rien, je me contente de vous citer ) :

      Identité Juive ( http://identitejuive.com/histoire-disrael-et-de-la-palestine/qui-a-cree-la-palestine/ )

      EuropeIsrael ( http://www.europe-israel.org/2015/06/le-mythe-palestinien-demonte-par-un-journaliste-arabe/ )

      A titre personnel, quand j’argumente, pour montrer que mon avis est le bon, j’évite de référer à des sites partisans, j’essaie au moins de chercher des articles OBJECTIFS. Attention je ne doute pas du sérieux des sites que vous proposez, ou de la possibilité de trouver des articles équivalents sur des sites « neutres », je signale simplement que lorsqu’on s’appuie sur son propre mode de pensée pour affirmer qu’il est le bon, on ne démontre pas grand chose, sinon qu’on est incapable d’argumenter.
      Sinon, concernant Guillaume Meurice, je suis toujours amusé de voir des gens le trouver « drôle et ironique » jusqu’à être eux-mêmes la cible de ses propos, moment où ils le trouvent soudain ignorant et méchant…c’est marrant, c’est une logique que je retrouve souvent chez les croyants de tous bords ( mais aussi chez les politiciens, les sportifs, etc, rassurez-vous ): tant qu’on tape sur les autres c’est drôle, mais quand on me tape dessus on mérite le bûcher…
      Le conflit Israelo-Palestinien a ceci de particulier qu’effectivement il attise les passions, parce que du fait de la nature religieuse de la nation Israelienne, il est extrêmement délicat de critiquer Israel sans passer pour un antisémite ( les horreurs, et j’insiste sur ce mot qui selon moi n’est même pas assez fort, de la Shoah servant généralement de justification à ce type d’amalgames ).
      A titre personnel, je ne suis pas antisémite ( pas plus que je ne suis raciste ou autre, mais je doute de pouvoir vous en convaincre ), mais la politique d’Israel face à la Palestine m’est bien souvent insupportable. J’ai en mémoire un reportage qui m’avait choqué étant jeune: les autorités Israéliennes demandaient officiellement aux soldats de Tsahal de cesser de TATOUER les prisonniers palestiniens. Il n’est pas question ici de revenir sur la légitimité de faire des prisonniers ( après tout, un conflit est un conflit, le prisonnier de guerre est une pratique millénaire sur laquelle nul n’a de leçon à donner ), mais sur le fait de les tatouer: certes, il était alors question d’interdire le tatouage forcé desdits prisonniers de guerre. Mais n’en demeure pas moins que la pratique rappelle quand même fortement les camps d’extermination, si je ne m’abuse?
      Sinon, dans l’article dont il est question, je lis: « Les revendications territoriales des arabes sur Israël n’ont pour seul objectif que de détruire l’Etat des Juifs. Comme le rapport un analyste palestinien du Moyen-Orient, Ahmed Salaoui, « si tous les israéliens se convertissaient à l’islam le conflit cesserait. L’Islam ne supporte pas la différence ». »…intéressant, surtout quand on pense que si tous les musulmans se convertissaient au judaïsme, le conflit cesserait. A moins que le rejet du Palestinien ne soit d’avantage qu’une question de religion?
      De mon point de vue, la religion, TELLE QU’ELLE EST COMPRISE AUJOURD’HUI, ne supporte pas la différence, qu’il s’agisse de l’Islam, du Judaïsme, de la Chrétienté, etc…
      Bref, tel que Charley Lenzini, je vous laisse à vos certitudes, et vous laisse également me souhaiter bon débarras…

    17. Christian De Lablatinière Post author

      @ Hugues : votre avis est intéressant mais vous vous trompez sur votre conclusions finale : si les « palestiniens » en ont fait une guerre de religion prétendant que puisque l’islam y a régné pendant 200 ans avant d’en être chassé par les croisés, en revanche aucun israélien ne considère qu’ils s’agit d’une guerre de religion mais d’un conflit territorial

      C’est bien là le problème, les Palestiniens ne veulent pas de paix avec 2 Etats mais veulent clairement l’éradication pure et simple d’Israël pour y établir à la place une terre musulmane…

      Votre méconnaissance de ce conflit est flagrante mais nous vous excusons

    18. Jacques B.

      @ Hugues :

      Si vous déguerpissez aussi vite que vous êtes arrivé sans même attendre que l’on vous réponde, euh… vous me reprochiez de citer Europe-israël parmi mes sources, signe que je serais pas objectif ; mais que dire de quelqu’un qui refuse même d’entendre ceux qu’il critique ?

      J’ai une proposition à vous faire, si vous revenez : lisez les liens que nous vous avons donnés, et discutons-en (du fond).

      Je n’allais tout de même pas mettre un lien d’un média qui raconte des salades ? (et Dieu sait qu’il y en a)
      Ou faites-vous une confiance aveugle à nos médias ? (auquel cas vous seriez d’un avis différent d’une bonne partie de la population…)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *