toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Rabbi », le Dieu Juif des Amazighs Musulmans …


« Rabbi », le Dieu Juif des Amazighs Musulmans …


Les Amazighs Musulmans appellent leur Dieu « Rabbi » …. j’ai jamais entendu personne dans mon village du Sud-Est Ni dans d’autres villes et villages amazighophones parler de « Allah » ….

Mais, qui est donc, « Allah » ? … c’est le nom donné par les Arabes à leurs Dieux bien avant l’islam …. c’est le singulier de « Alliha » … qui pullulaient dans la péninsule … Chaque bédouin avait son « Allah » à lui … et quand l’islam est venu avec un Dieu Unique … ils ont changé « Aliha » pluriel par un « Allah » Singulier … c’est Tout !

Quant aux Amazighs musulmans … qui connaissaient le Dieu Unique des siècles avant les arabes …. et malgré leur entrée en islam … ils ont modelé l’islam pour qu’il marche avec leurs coutumes ancestrales ouvertes et humanistes … et ont gardé le Nom « Rabbi » pour désigner leur Dieu … Mais d’ou venait ce Nom « Rabbi » ? …. « Rabbi » est un nom qui n’a rien d’arabe … voici son Histoire :

Rabbi peut désigner,

un rabbin, érudit officiellement nommé dirigeant du culte dans les communautés juives rabbiniques au temps de la Mishna. Le titre de rabbi apparaît lors de l’établissement du Sanhédrin. Il est donné aux sages ayant reçu l’ordination rabbinique, la semikha, en Terre d’Israël avec l’accord du Nassi (le président au Sanhédrin). Le rabbi est alors le détenteur d’une fonction législative officielle. Ce titre n’est plus porté depuis la disparition du Sanhédrin au ive siècle. Une tentative de ressusciter le titre de Rabbi est réalisée à Safed au xve siècle, mais elle disparait à courte échéance. Le titre actuel de Rav porté par les rabbins n’a pas la même signification du point de vue du droit talmudique.

Rabbi, c’est-à-dire Maître, est un nom donné à Jésus de Nazareth dans le Nouveau Testament. Voici un passages de l’évangile qui utilise le Nom  » Rabbi »

Pierre, prenant la parole, dit à Jésus : « Rabbi, il nous est bon d’être ici ; faisons trois tentes, une pour vous, une pour Moïse, et une pour Elie. — (Évangile selon Saint Marc, 9:5)

Ce qui veut dire que même si les Amazighs sont devenus, majoritairement, musulmans … il restent humanistes et utilisent encore le nom  » Rabbi » pour désigner leur Dieu …. c’est surement  un des vestiges du temps ou ils étaient juifs … puis chrétiens …  ! 

Omar Louzi







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “« Rabbi », le Dieu Juif des Amazighs Musulmans …

    1. ERIC

      Il m’a été dit que les derniers villages chrétiens berbères existaient au début de la colonisation de l’Algérie et qu’ils se vidèrent rapidement pour partir en France, ne croyant pas assez en la protection française… Beaucoup se seraient installés dans la région de Perpignan.

    2. MisterClairvoyant

      Il est très curieux que des juifs de l’Afrique du Nord et du sud de la péninsule ibérique soient signalés du temps de romains et parfois avant leur arrivée, car les contacts semblent établis, que les juifs avaient du commerce avec les Tartesos au tant de Salomon, car sont arrivés au sur de l’Espagne (mines de Rio Tinto) pour acheter des métaux, du cuivre, argent et du plomb, tout comme plus tard les phéniciens, etc.

    3. Asher Cohen

      Curieux cet article qui reprend une idée que j’affirme depuis des années et que j’ai encore développée il y a 10 jours dans une université à Paris?

      Les Berbères du Maghreb Central ont connu le Monothéisme au contact des Juifs, dès l’Antiquité. Ils en ont reçu l’importance de la Loi, de la Morale, la pratique de circoncision, et même la consommation du vin. ainsi que de nombreuses règles alimentaires,etc… Certains étaient même devenus ce que Bernard Lazare appelait les prosélytes de la porte des synagogues, mais les Juifs ne les ont pas convertis. L’Eglise a cherché à les christianiser, dans le cadre de l’Empire Romain. Lors de l’arrivée des arabes au 7ième siècle, de nombreuses tribus berbères ont préféré combattre l’envahisseur plutôt que se soumettre à l’Islam. L’ Historien Ibn Khaldoun raconte ces guerres qui ont duré jusqu’à la fin du Moyen-Âge. Même actuellement, on peut retrouver ces signes qui font suspecter une Judaïsation très ancienne. Par exemple le nom de Dieu n’existe pas en langue berbère ancienne. Ils emploient le tétragramme de « yawé » quand ils invoquent Dieu. De plus, ils n’hésitent pas à consommer de l’alcool alors qu’en principe l’Islam le leur interdit. De nombreux noms chez-eux signifient « Homme Libre » ou le refus de la soumission. Or seuls les Juifs n’ont jamais cherché ni à les convertir, ni à les soumettre.

      Maintenant, un Professeur d’Université à Paris soutient que les Berbères emploient le mot Rabbi pour désigner Dieu, parce qu’il figurerait dans le Coran? Or une grande majorité des Berbères n’apprenait pas l’arabe littéraire et ne lisaient pas le Coran.

    4. Asher Cohen

      @MisterClairvoyant
      Ibn Khaldoun mentionne par exemple un chef, nommé Temime qui dirigeait les berbères combattant l’envahisseur arabe. Ce nom invoque le mot Hébreu désignant le Yeménite. Il est possible que des Juifs du Yemen, fuyant l’Islam, aient, avec les Berbères, combattu les arabes au Maghreb.

    5. Patriote Amazigh

      Ils existent toujours des Berbères Chrétiens. Je sais qu’il y à beaucoup plus de Berbères Juifs que de Berbères Chrétiens.

      Shalom,

    6. Aaron le rachid

      Pourquoi êtes-vous étonnés !
      au IIIe siècle, sous le roi Avikarib et au Ve siècle sous le roi Michel, la majeure partie sud de toute l’Arabie avec le Yémen, ont été judaïsés par l’invitation des deux rois, de deux rabbins venus à cet effet. l’histoire des Khazars n’est qu’un remake.

    7. MisterClairvoyant

      L’irrigation qui croit-on importé par les arabes dans la Péninsule Ibérique est arrivée par les juifs qui construisaient des canalisations sous terre pour éviter l’évaporation de l’eau au sud du Maroc, mais que leur système fut amené des nabatéans de Petra y Mandaba convertis au judaïsme quelques siècles avant notre ère. Les arabes de n’ont rien amené en Afrique du Nord ni en Europe d’Arabie, mais des traductions des connaissances des auteurs perses, grecs ou latins que par ailleurs existaient dans les monastères.

    8. VIVElesBERBERES

      les musulmans ont decimé pour coloniser et convertir de force les berberes et autres peuplades. Les berberes musulmans sont des traites a leurs morts et a leur histoire en se ralliant aux genocidaires de leurs ancetres…

      D origine berbere j espere que comme Israel ns recuperions notre terre notre culture berbere en homme libre et souverain, stoppe aux envahisseurs eux les colonisateurs massacreurs musulmans voleurs de terre, d ames et d histoire!!!

    9. MisterClairvoyant

      J’ai connu des Kabyles, aux cheveux roux les jeux bleus qui n’ont pas grand chose en commun avec le type arabe. Puis selon des sources historiques, les Guanches des îles Canaries que momifiaient leur morts aussi comme les Pharaons avaient ce type de cheveux roux naturels. Dans la bible il a des juifs signales roux comme Esaù, des Cohens etc.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *