toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Trump reconnaîtrait Jérusalem capitale d’Israël


Trump reconnaîtrait Jérusalem capitale d’Israël

S’il est élu président des Etats-Unis, le milliardaire Donald Trump reconnaîtra Jérusalem comme la capitale d’Israël et transfèrera l’ambassade américaine dans la Ville sainte, a assuré le favori pour l’investiture républicaine.

« La réponse est oui, je le ferais (…) Plutôt rapidement », a répondu Donald Trump interrogé aujourd’hui sur CNN pour savoir s’il reconnaîtrait Jérusalem comme la capitale de l’Etat hébreu et s’il ferait déménager la chancellerie de Tel-Aviv à Jérusalem, ville divisée et disputée, dont la partie orientale palestinienne a été annexée et occupée par Israël depuis 1967.

« Personne n’est plus pro-Israël que moi. Nous devons protéger Israël », a affirmé Donald Trump sur CNN, plaidant, comme toutes les administrations américaines successives, pour un « accord entre Israéliens et Palestiniens » vers une solution à deux Etats.

Le magnat de l’immobilier et favori du camp républicain devait s’exprimer dans la soirée devant le groupe de pression juif américain pro-israélien Aipac, dont la conférence annuelle à Washington voit défiler la plupart des candidats à la présidentielle du 8 novembre.

A l’instar de la communauté internationale, Washington, allié de l’Etat d’Israël, considère que Tel-Aviv est la capitale israélienne et refuse d’accorder ce statut diplomatique et politique à Jérusalem, l’un des dossiers les plus explosifs des relations internationales depuis près de 70 ans. Les Palestiniens considèrent également Jérusalem comme la capitale de leur futur Etat et la Ville sainte pour les juifs l’est aussi pour les musulmans et pour les chrétiens. Tout accord entre Israël et les Palestiniens devra régler la question de la souveraineté de Jérusalem.

En outre, s’il est élu président des Etats-Unis, le milliardaire Donald Trump abrogera l’accord « catastrophique » scellé en juillet entre les grandes puissances et l’Iran sur son programme nucléaire, a promis le favori républicain pour la présidentielle devant un groupe de pression pro-israélien. « Ma priorité numéro un est de démanteler l’accord catastrophique avec l’Iran », a lancé Donald Trump devant la convention annuelle du groupe de pression juif américain favorable à Israël, devant laquelle défilent les candidats à la présidentielle du 8 novembre.

Source : Le Figaro avec l’AFP





Chroniqueur Europe Israël News



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Trump reconnaîtrait Jérusalem capitale d’Israël

    1. MisterClairvoyant

      Monsieur Donald Trump. Faites une analyse géopolitique sérieuse, et pas une erreur, sur les risques. Quel pays de la taille d’Israël pourrait se défendre militairement contre tous les ennemis. Pays et organisations terroristes qui souhaitent la destruction d’Israël au Proche Orient. Israël aime les USA, mais aussi, ses citoyens et son pays.
      Déplacer l’ambassade des États Unis à Jérusalem OK. Mais la solution du conflit israélo-palestinien à deux états NON. Le risque vu la a haine antisémite trop grande des palestiniens, des d’autres musulmans et des antisémites occidentaux contre les juifs et les israéliens. Donc il y a un risque trop grand pour Israël, un petit état très petit face aux palestiniens haineux RISQUE « sur son Dos » en Judée Samarie, un RISQUE « dans son Ventre » avec Gaza, et un RISQUE « sur la Tête » avec le Golan. Cela permettra aux palestiniens de recevoir des armes, par terre et par mer des pays pro-palestiniens, sera lui donner des places fortes aux palestiniens et ses alliés musulmans pour détruire Israël. Je vous crois sincère et je souhaite votre élection à la présidence des USA.
      Pour une Palestine à Deux États. Le moment sera venu quand les moyens d’information, les écoles et les politiciens auront arrêté la haine, la démagogie et la surenchère guerrière qui appelle le monde musulman à détruire Israël, car en créant Deux états. Israël va disparaître dans une nouvelle Shoah. S.V.P Monsieur Donald Trump. Soyez responsable avec la géopolitique de Proche Orient. Car la situation pourrait devenir incontrôlable comme en Syrie, et des Bombes atomiques tomber sur les juifs, sur les musulmans et sur les chrétiens, et la FIN du Monde pourrait aussi arriver plus vite que prévu. MERCI de votre amour et de votre écoute pour Israël.

    2. Musabyimana

      Moi aussi je reste très sceptique quant aux promesses électorales de Donald Trump trop pompeuses et qui diffèrent de très peu à celles de la menteuse Hillary Clinton. En effet, comment se déclarer être la personne la plus amoureuse d’Israël et prôner pour la création d’un `État` dont la seule raison d’être reste la destruction d’Israël? Quelles garanties donneront Trump et Hillary pour la sécurité d’Israël, qu’ils prétendent aimer plus que quiconque, avec la création d’un tel État?
      Le rôle personnel de l’ex-Président Bill Clinton dans le génocide rwandais de 1994 … selon les affirmations de Houlighan, de Boutros Boutros Ghari, de Carla Del Ponte, de … ne prouve pas que son épouse Hillary Clinton fera quelque chose de percutant pour protéger Israël. Celui-ci doit être plus vigilant que jamais. Les politiciens ne visent que l’accroissement de leurs milliards et de leur prestige et honneur. Leurs promesses ne sont qu’électorales.

    3. Sandrine AARON

      Quand on aime Israël, on est contre un état palestinien. Nous les croyants qui soutiennent Israël et qui la chérissent, on sait qu’un état palestinien peut sauvagement la détruire. Trump bravo pour Jérusalem unifiée et non à un état palestinien. Nous sommes contre ce projet. La Judée Samarie est depuis longtemps au peuple juif. Les résidents israéliens sont tous contre un état palestinien et ne seront pas d’accord si on les expulse.

    4. Tamara

      Mais Jérusalem toute est la CAPITALE D’ISRAËL.

      On ne demande pas d’énoncer tout ce charabia qui ne veut rien dire mais de dire toute la VERITE DE L’HISTOIRE. Et là Israël a plus que raison et aujourd’hui plus que jamais. Mais le chaos est là et est la preuve que toute cette propagande venue de ces pays où règne ce chaos n’est que foutaises et mensonges afin de dénigrer l’existence d’Israël. Oui foutaises!!!!!!!!!!!!!!!!

    5. constantine

      Lancien président de la république française (Chirac Jacques ) disait :  » les promesses n’engagent que ceux qui les croient « ! Est-ce que la promesse de reconnaître Jérusalem capitale une et indivisible de l’état hébreux sera t-elle suivit des faits, si Trump est élu ?

    6. MisternClairvoyant

      Monsieur Trump.
      Pas de solution à Deux États. Israël a beaucoup perdre et rien à gagner.
      Si quelqu’un serait capable de changer la haine des musulmans contre Israël en amour, serait le plus beau jour d’Israël.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *