toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pascal Bruckner : «L’islam radical exporte sa sale guerre dans le monde entier»


Pascal Bruckner : «L’islam radical exporte sa sale guerre dans le monde entier»

INTERVIEW – L’essayiste réagit aux attentats de Bruxelles. Il s’inquiète de la faiblesse de nos démocraties face à la menace djihadiste.

LE FIGARO. – La ville de Bruxelles a été frappée par des attentats d’une rare violence…

Pascal BRUCKNER. – Notre première pensée va à nos voisins belges et à l’effroyable chagrin qui les frappe. Mais la compassion n’empêche pas que l’on reste stupéfait par l’étourderie des autorités fédérales. Déjà Abdeslam a été arrêté presque par hasard, sur dénonciation, après quatre mois de traque. Une telle arrestation, on le sait, crée un risque important de représailles. Mais trois jours après, et avec une telle précision dans l’organisation, c’est impensable. Comment a-t-on pu permettre l’introduction de bombes dans un aéroport? Nous croyions, naïvement, ces lieux de transit définitivement sécurisés, partout. Avons-nous pris la mesure du danger? Certes, il est difficile d’arrêter un homme qui veut mourir en se jetant sur vous avec sa bombe? Ce que Voltaire disait déjà dans son Traité sur la tolérance : «Qu’objecter à celui qui veut gagner son paradis en m’égorgeant?» Mais nous devons tout penser désormais dans la logique du pire. À chaque attentat, nous balançons entre la routine et l’effroi. La menace rôde autour de chaque lieu de vie collective et contamine peu à peu tout l’espace européen. On n’a pas le droit d’être bête ou négligent face au terrorisme.

«Nous répétons qu’il ne faut pas faire d’amalgame avec l’islam sans comprendre que les djihadistes revendiquent eux-mêmes le fait d’être les seuls véritables musulmans»

Bruxelles est aussi la capitale de l’Europe…

L’islam radical exporte sa sale guerre dans le monde entier. De la Californie à la Chine en passant par les pays de l’Afrique de l’Ouest. Sa démence meurtrière veut s’imposer à tous les hommes. C’est une guerre mondiale mais très particulière. Asymétrique, erratique et pourtant une guerre totale dont les premières victimes sont des civils, tous coupables d’exister. Il reste un impensé dans la façon dont nous l’abordons. Nous répétons qu’il ne faut pas faire d’amalgame avec l’islam sans comprendre que les djihadistes revendiquent eux-mêmes le fait d’être les seuls véritables musulmans. Les autres, la très grande majorité, sont rejetés par ces fanatiques dans les ténèbres de la mécréance. Ces soldats de l’apocalypse sont d’abord des croyants et nous devons les prendre comme tels.

La Belgique a fait le choix assumé du communautarisme. Le quartier de Molenbeek est devenu symbolique…

«Les élus de droite comme de gauche, en Belgique comme en France, par clientélisme, ont négocié avec les associations cultuelles, les imams, les caïds»

Les policiers qui ont arrêté Abdeslam à Molenbeek ont été caillassés par des jeunes gens. Ce sont des gestes rares sur notre continent. Molenbeek est devenu une sorte de Gaza, de Mossoul à l’intérieur de l’Europe. Éric Zemmour, dans une chronique volontairement provocatrice, avait lancé, sur le ton de l’humour: «Ce n’est pas Raqqa qu’il faut bombarder mais Molenbeek.» Sans aller jusque-là, il va falloir assainir ce quartier. La vérité est cruelle: les élus de droite comme de gauche, en Belgique comme en France, par clientélisme, ont négocié avec les associations cultuelles, les imams, les caïds. Ils ont laissé s’installer non pas des zones de non-droit mais des zones d’un autre droit, mélange de charia et de code d’honneur des voyous.

Peut-on parler de Molenbeek français?

«Il y a en France un risque de guerre civile larvée»

Manuel Valls l’a dit et l’on peut penser qu’il dispose d’éléments fiables pour asséner un tel verdict. Il y a en France un risque de guerre civile larvée en raison de la porosité entre les gangs de banlieue et les cellules radicalisées: le djihad est la voie de sortie pieuse du banditisme. Daech pratique la propagande par le fait. Une action éclatante fait naître, à chaque fois, de nouveaux candidats au suicide. Je rappelle que la sénatrice PS de Marseille Samia Ghali demandait dès 2012 le recours à l’armée contre le trafic de drogue dans les quartiers nord de Marseille.

Avec le printemps, une nouvelle vague de migrants devrait chercher à rejoindre l’Europe. Faut-il craindre l’infiltration de terroristes parmi les réfugiés?

L’État islamique dit explicitement profiter des mouvements de réfugiés pour infiltrer des militants. Même s’il s’agit d’un pourcentage infime, les conséquences peuvent en être épouvantables. La générosité ostentatoire de Mme Merkel va sans doute permettre à des tueurs de s’installer chez nous pour préparer tranquillement leurs actes. Elle aura malgré elle joué le rôle d’idiot utile du terrorisme. J’ai parfois l’impression d’être dans la série Homeland. Dans la dernière saison, nous suivons la préparation d’un attentat à Berlin par des réfugiés syriens. Le délire fictionnel des scénaristes hollywoodiens se rapproche de la réalité que nous vivons. La crise des réfugiés a ceci de tragique qu’elle nous écartèle entre le devoir d’humanité et la paranoïa, la crainte légitime de faire entrer sur le territoire des émissaires de la mort. D’où la prudence de la France vis-à-vis de ce problème.

«La vérité que nous ne voulons pas entendre est pourtant criante : ils nous haïssent pour ce que nous sommes. Des êtres libres mus par l’amour de la vie, le respect du droit et l’esprit critique. Voilà notre crime»

Nos démocraties sont-elles armées pour la guerre qui nous attend?

Les démocraties sont par nature démunies face à la barbarie. Elles pensaient l’histoire finie, les religions un vestige de la préhistoire, la nation une forme désuète de communauté humaine. Le seul horizon était la levée des frontières, la destruction des murs pour que la famille humaine ne fasse plus qu’un. Voilà ce qu’était l’utopie européenne et le 11 Septembre n’y a rien changé. Songez que depuis vingt ans tous les budgets militaires sont à la baisse sur notre continent. Nous opposons toute une série d’explications sociologiques, géopolitiques pour nous rassurer face à l’entreprise d’islamisation du monde. Mais nos élites intellectuelles ne veulent rien voir, rien entendre et continuent à traiter le péril terroriste comme un mythe. On se demande: «Qu’a-t-on pu faire de mal pour qu’ils nous haïssent à ce point?» La vérité que nous ne voulons pas entendre est pourtant criante: ils nous haïssent pour ce que nous sommes. Des êtres libres mus par l’amour de la vie, le respect du droit et l’esprit critique. Voilà notre crime.





Chroniqueur Europe Israël News



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Pascal Bruckner : «L’islam radical exporte sa sale guerre dans le monde entier»

    1. Kandel

      « Les démocraties sont par nature démunies face à la barbarie. »

      Faux, archi-faux, … Israël n’existerait plus depuis longtemps si vous aviez raison.

      Simplement, et courageusement, il faut avoir la volonté de survivre et de se battre, l’Occident athée n’a plus cette volonté.

      Les « élites » bienpensantes minent tous les efforts visant à restaurer la famille traditionnelle, un patriotisme sain et le christianisme.

    2. français pas naif

      En réalit , à travers ces djihadistes, c’-est Satan qui veut détruire la civilisation judeo-chretienn . L’-islam n’-est pas la continuité du judaïsme ni du christianism , qui aurait été voulu par Dieu, c’est une « doctrine  » inspirée par le DIABLE pour détruire la civilisation de L’amour que Jésus voulait instaurer.
      Ceci est clair puisque le coran , des l’origine, appelle à tuer les Juifs et les Chretien . Et les djihadistes sont les soldats de satan. Déjà, à les regarder ces sales faces de rats on y voit aucune humanité et on devine le visage du Mauvais derrière leurs sales tronches

    3. Giannakakis Dimitri

      En ce qui concerne les dishad je crois qu’il s’agit d’une machine de guerre tres bien equipee, et branchee meme dans les girons de l’Europe. Je crois que ce sont les Etats -Unies qui ont cree et finance jusqu’a un certain point les djihad, mais ce qui se passe maintenant c’est qu’il leur est tres difficile de les controler.
      Ce qui est amer en dehors des victimes qui perdent leurs vies par les attentats des dijhad, c’est le fait que ces derniers ne respectent ni les monuments de civilisation. Ils ont detruit totalement l’ancienne ville de Palmyra, tous nous mourront un jour ce qui restera en dehors de nos enfants, ce seront les monuments de civilisation, les oeuvres litteraires, scientifiques, artistiques, l’authenticite de la langue de chaque peuple, en dehors de la necessite d’apprendre des langues etrangeres parce que de cette facon nous ouvrons des nouvelles voies a notre culture, a nos connaissances, a notre progres professionnel, meme encore a notre vie personnelle.Plusieurs fois je me demande comment on aura une europe unie sans la presence dans les girons de cette communaute europeenne du plus grand pays et par rapport a sa population et par rapport a son espace georgraphique et ce pays est la Russie. Comment parler d’une communaute europeenne sans la Russie. Est- ce que ce serait plus juste au lieu de parler de l’entree de la Turquie a l’union europeenne de dire bienvenue a la Russie aux girons de l’Union? N’oublions pas que en ce qui concerne les nucleaires et les avions de combat maintenant la Russie a des modeles beaucoup plus puissants de ceux des Etats-Unis. Ne pourrrait donc pas la Russie offrir en Europe occidentale une grande protection contre l’Islam qui veut dominer dans l’europe et non seulement en europe? Je crois que l’europe occidentale a fait une erreur de strategie ces annees. Elle a suivi les Etats – Unis a toutes ces guerres que les Etats -Unis ont proclame en Irak, en Afganistan, au Liban,et maintenant en Syrie. Tous ces pays qui ont ete detruites par les etats -unis etaient des pays musulmans et l’europe n’a jamais reagi.
      Maintenant l’europe voit des victimes dans ces territoires par des attentats terrorristes non les resultats d’un peuple qui se transforme en refugie ayant perdu sa patrie comme cela est arrive en Syrie.La realite a mon avis ce n’est que les europeens ont raison et les musulmans ont tort. Moi je suis grec et hortodoxe , je ne suis pas musulman mais je peux comprendre jusqu’a un certain point la vengeance de ces gens et la haine qu’ils ont evolue pour l’europe occidentale. Bien sur que l’europe occidentale a des valeurs et des libertes qui n’existent pas dans les pays de l’Islam, mais leur culture a une grande difference par rapport a la culture europeenne.et il est impossible pour les musulmans dijhad d’assimiler la mentalite europeenne, au contraire ils la meprisent parce que dans leurs pays ils ne voient pas des elements de civilisation de l’europe occidentale ,mais des morts partout a cause des guerres permanentes qui ont ete proclamees par les etats -unis. Malheureusement bien que l’union europeenne financierement est tres puissante , au niveu militaire elle est faible. C’est pourquoi elle a besoin de la Russie, et non des Etats -Unis qui veulent detruire l’union europeenne parce qu’ils ont peur de l’euro bien que les achats du petrol se realisent en dollars.
      J’estime l’auteur Pascal Brunker , je voudrais lui deposer mes pensees et je crois qu’au fond il sera peut- etre de meme avis avec moi.

    4. Ephraïm

      Pour arrêter le terrorisme il faut employer des méthodes capables de provoquer la terreur chez les terroristes eux mêmes : publier l’avertissement dans tous les médias que chaque terroriste tué sera jeté à la mer avec un morceau de peau de porc enfoncé dans la bouche et le faire !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *