toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Enquête : Refus de la mixité, port du niqab, qui pratique le salafisme en France ?


Enquête : Refus de la mixité, port du niqab, qui pratique le salafisme en France ?

Refus de la mixité, port du niqab, polygamie qui pratique le salafisme en France ? Document sur ce courant de l’islam ultra-orthodoxe et minoritaire. Est-il compatible avec les valeurs de la République ?

Entre 10 000 et 20 000 salafistes en France…





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Enquête : Refus de la mixité, port du niqab, qui pratique le salafisme en France ?

    1. Roland

      Une seule question: De quoi vivent ces comiques en tenue de carnaval ? De l’aide sociale ?Normalement pour profiter de l’aide sociale, il faut être apte à se présenter sur le marché de l’emploi. Il est évident que vu leurs accoutrements, ils ne le sont pas. STOP a l’aide sociale à vie, c’est ce que recherchent ces comiques: Vivre gratos sur le compte du mécréant.

    2. constantine

      Ce ne sont pas des comiques, mais ce qui est alarmant, Ils ne respectent pas la laïcité et personne ne les agressent, par contre si une kippa est vu dans la rue, la personne est « aggressée » , c’est bien qu’ils veulent imposer de grès ou de force l’islam. Quant aux aides sociales, il faudrait que cet argent ne leur soit plus versé, ils « connaissent leur DROITS » mais leurs « DEVOIRS » non. La France est un pays trop, beaucoup trop tolérant, surtout avec l’argent du contribuable français.

    3. alexandre

      Le salafisme doit être purement interdit en France. Le fait de poser la question de sa compatibilité avec les valeurs de la république est déjà de la compromission.

    4. Georges FAVIER

      Entièrement d’accord avec vous alexandre… Mais, on peut rêver, n’est ce pas ???
      A moins qu’on ait un Donald Trump en France, je ne vois pas qui a l’heure actuelle pourrait interdire ces salafistes

    5. Jacques

      « Est-il compatible avec les valeurs de la République ? »

      C’est une blague ?

      Pour le reste, le Abdel en question est une belle illustration de ce qu’est cette secte que l’on nomme l’islam. Un QI de poisson rouge, une violence à fleur de peau illustrée par son passé de délinquant ayant basculé dans l’islam… tout est dit.

      Que ces abrutis dégénérés se cassent de France, et bon débarras !

      PS : les 10 ou 20.000 dont parle le reportage, c’est très sous-estimé, je pense.

    6. Jacques

      Rien que le fait que l’imam de Brest aurait 160.000 adeptes sur FB dit bien que les salafistes, ou sympathisants, ce qui revient quasiment au même, sont beaucoup plus nombreux que quelques dizaines de milliers en France.

      Que tous ces tarés, ennemis de la France et de son histoire, de sa culture, de ses valeurs, de la démocratie, se cassent d’ici ! Nous ne voulons pas de ces malades mentaux.
      Et qu’ils arrêtent aussi d’utiliser toutes les technologies inventées et construites par les « kouffars » qu’ils détestent tant, sinistres crétins !

    7. Ghysly44

      Quand je vois ces types avec leurs robes ……( peut être pour imiter leurs femmes ) ça me fait froid dans le dos et on a l’air de trouver ça normal ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *