toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Procès des attentats du 11 septembre 2001: l’accusé ne veut pas de femmes pour l’escorter


Procès des attentats du 11 septembre 2001: l’accusé ne veut pas de femmes pour l’escorter

Base américaine de Guantanamo (Cuba) – L’audience du procès des cinq hommes accusés d’avoir planifié les attentats du 11 septembre 2001 a été ralentie mardi pour des questions autour des gardiennes les escortant, les débats restant loin de s’intéresser aux faits eux-mêmes, à la prison de Guantanamo.

Le Pakistanais Khaled Cheikh Mohammed (KSM), qui a publiquement admis être le principal organisateur des attentats du 11-Septembre, et ses quatre co-accusés ont mis l’accent sur le fait qu’ils sont escortés vers la salle d’audience par des gardes féminins.

En tant que musulmans, les détenus affirment qu’il est inapproprié que des femmes les escortent, KSM ajoutant même que cela lui rappelait les tortures et humiliations sexuelles qu’il dit avoir subies de la part d’agents de la CIA après avoir été capturé au Pakistan en 2003.

Les règles de la prison militaire de Guantanamo interdisent à des gardiennes de superviser les douches des détenus ou d’effectuer des fouilles au corps, et les autorités ont aussi essayé de s’accommoder au mieux des demandes des détenus, fournissant notamment de la nourriture halal, respectant les temps de prière et ne touchant pas leurs Corans.

La seule témoin appelée mardi, une lieutenant de l’US Army qui a commandé le camp N.7 de Guantanamo où sont détenus les prisonniers les plus durs, a expliqué qu’elle avait été obligée d’utiliser des soldats femmes après sa prise de fonction en mars 2014 pour parvenir à effectuer toutes les rotations de personnel nécessaires.

La témoin a en outre souligné qu’il n’aurait pas été juste d’empêcher des femmes d’occuper certains postes car cela aurait eu un effet négatif sur leurs carrières.

Le juge dans ce procès, le colonel James Pohl, a ordonné en janvier dernier que les militaires arrêtent d’utiliser des gardiennes. Cette décision avait déclenché la colère des autorités militaires au Pentagone et notamment du ministre de la Défense Ashton Carter. Celui-ci a justement autorisé la semaine passée les femmes à occuper absolument tous les postes dans l’armée, sans aucune exception.

KSM, barbe aux reflets orangés fournie, était assis au premier rang avec les avocats de la défense mardi et portait un châle noir et blanc, ainsi qu’une veste de camouflage militaire. Ses co-accusés étaient assis sur les bancs derrière lui.

Les quatre autres accusés sont les Yéménites Walid Ben Attach et Ramzi ben al-Chaïba, le Saoudien Moustapha al-Houssaoui et le neveu de KSM, Ammar al-Baluchi, aussi appelé Ali Abdoul Aziz-Ali, également d’origine pakistanaise.

Au moins trois des cinq hommes avaient amené des tapis de prière au tribunal et les prévenus ont pu bénéficier d’interruptions pour prier dans de petites cellules derrière la salle d’audience dans lesquelles une flèche bleue indiquant La Mecque a été peinte.

Plus de 14 ans après les attaques qui ont tué près de 3.000 personnes à New York, au Pentagone et en Pennsylvanie, la procédure judiciaire contre les cinq accusés détenus à Guantanamo est toujours engluée dans un feuilleton sans fin.

Les innombrables motions de la défense et le casse-tête logistique de transporter à chaque audience juge, avocats et autres personnels de justice n’en finissent pas de bloquer l’avancement du processus.

Les débats doivent reprendre mercredi.

source





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Procès des attentats du 11 septembre 2001: l’accusé ne veut pas de femmes pour l’escorter

    1. Jean-François Duhamel

      Les accusés n’ont pas d’opinions à formuler et il faudrait même leur imposer des fouilles intimes faites par des femmes.

    2. Jacques

      Effectivement, cet individu n’est pas digne d’être escorté par des femmes.

      Il faut le faire escorter par quelques verrats aux défenses bien aiguisées et bien affamés. Se faire bouffer par un cochon, ça ne doit pas être bien vu par Allah, si ?

    3. . pactole

      Il n’ont rien du tout à exiger ces terroristes, et ça m’étonnerait qu’une femme ait envie de faire des fouilles au corps de ces déchets de l’Islam.
      Mais si c’est une punition ultime, il faudrait demander à un volontaire travesti de procéder à une fouille méticuleuse et en détail.
      Certains musulmans salissent l’Islam, qu’ils fassent leur ménage dans leurs Mosquées.

    4. français pas naif

      Qu’attendent les américains pour les condamner à mort. Cela ne leur fait pas peur de tuer , parfois, des innocents. Alors aucune pitié pour ces parasites terroristes

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *