toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les chiffres accablants du boycott d’Israël par la société civile espagnole


Les chiffres accablants du boycott d’Israël par la société civile espagnole

Plus de 25 municipalités espagnoles pratiquent le boycott d’Israël, de même que 1500 universitaires et chercheurs dans le pays.

Un nombre croissant de villes, d’institutions, de personnalité espagnoles, prennent leurs distances de manière publique avec l’état juif. Rappel des chiffres clés de cette campagne de boycott ibérique.

Les villes impliquées dans la campagne BDS en Espagne ne cessent d’augmenter. En plus de Seville, Badalone, Terrassa, Santiago de Compostela, Cabildo de Gran Canaria vient de les rejoindre. A l’échelle du pays:

1. En 2014 plus de 1400 enseignants d’universités et de chercheurs espagnols (comprenant la Catalogne et le Pays Basque) ont adhéré au mouvement anti-israélien BDS,

2. En Mai dernier, la chanteuse espagnole Marinah Abad a annulé un concert en Israël,

3. En juin dernier, c’est toute la faculté d’histoire & géographie de l’université de Valence qui a adopté la résolution BDS, et le 17 décembre dernier l’Université Autonome de Barcelone (UAB) a suivi le mouvement de boycott.

4. En octobre 2015, le club de football du FC Seville a refusé une offre d’un montant de 5 million d’euros par haine d’Israël, qui souhaitait afficher une publicité sur les maillots de ses joueurs

Enfin, une délégation de BDS d’Afrique du Sud vient de faire une tournée de conférences dans toute l’Espagne, avec le tapis rouge, les meetings s’étant déroulés à l’invitation de municipalités, d’institutions gouvernementales et diplomatiques.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 14 thoughts on “Les chiffres accablants du boycott d’Israël par la société civile espagnole

    1. Armand Maruani

      Et ils souhaitent qu’on retourne chez eux .

      2015 – 1492 = 523 ans . Qu’est ce qui a changé ? Elle s’appelait Isabella aujourd’hui Pédro .

      Lévi sonne mal encore en Espagne , Israël encore moins .

    2. Patriote Amazigh

      Ces Espagnols qui boycottent Israël devraient vraiment avoir honte !

      A nous de les boycotter en retour, ça leur apprendra !!!

      Espagnols dégagez des Canaries !!

      Shalom,

    3. Slam

      l’espagne qui a commis dans son histoire des atrocités innombrables et innommables envers de nombreux peuples, qui a brûlé ses juifs, est en train de se préparer un avenir radieux. Les arabes y reviennent en force et ça va imploser.

    4. TUIL

      Compte tenu du niveau déplorable de la recherche en espagne les chercheurs israéliens n’en ont rien a attendre. Quant à nous il est de notre devoir le plus élémentaire de boycotter les visites dans ce pays ainsi que tous les produits estampillés espagne. J’écris espagne sans majuscule à la mesure du niveau éthique de ce pays.

    5. paul

      Puisse le vent du désert arabique souffler son haleine chaude sur toute l’Espagne et l’engloutir pour les prochaines 30 années. Il est encore le temps de changer…

    6. Alice

      Boycott ou pas ,ceux qui continuent de commercialiser des produits made in Israel ont trouvé la parade , ils ne mentionnent pas Israel mais par exemple pour les dattes Medjoul en mention de provenance, après le distributeurs, Jéricho . Du coup au lieu d’avoir des prix explosés car empêchement de distribution les prix baissent de beaucoup et on trouve tout autant d’articles venant d’Israel !

    7. MARINEL

      Ça s’en va et çà revient…cela résume notre relation avec l’Espagne.
      Un coup je t’aime, un coup part, un coup revient je t’en supplie…
      En même temps certains ont du sang arabe dans les veines, il y a qu’a voir leurs faces.
      Ils s’y connaissent en occupation avec Cella et Mellula leur colonie au cœur de l’Ifriquia.
      Deux enclaves enclaves, deux portes, pour permettre a leurs frères les maures de venir coloniser l’Europe.
      Yala y bibi l’Espana !

    8. michelm.m

      Quand je dis aux gens de mon entourage que je n’aime pas trop les Espagnoles, ils essayent de me faire arrondir les angles. Il faut juste se rappeler les conquistadors les assassinas de peuples entier en Amérique du Sud, tout ça pour de l’or. Il faut regarder aussi les super beaux pays qu’ils ont fabriqués, leurs politiques, les cartels de drogue. Leurs mafia, leurs justice, lol « justice » !
      Le Portugal n’est pas mieux loti.

    9. pablo

      Un très vieux fond d’antijudaïsme mâtiné d’antisémitisme a couvert et couvre la péninsule ibérique !
      Durant des siècles la sentence y fût terrible : oppression et misère furent le lot de ces peuples intolérants !
      Gageons que rien ne va s’améliorer !

    10. San Remo

      Un peuple d’assassins de l’inquisition qui ne s’est toujours pas excusé des atrocités commises, qui ne connait rien de la culture juive ce qui ne l’empêche pas d’ouvrir ici et la des musées sur les lieux de leurs crimes plus que les lieux de vie de nos aieuls( juste pour prendre notre argent).
      Bref un peuple de NULS qui exprime sa médiocrité par ses élites universitaires. Rien à espérer d »eux, sauf qu’ils soit envahis de ces faux palestiniens et vrais musulmans.

    11. Verrabien

      Relativisons un peu : il y a plus de 8’000 municipalités en Espagne. Donc 25 qui boycottent Israël, c’est toujours trop, mais c’est très peu. Et il y a plus de 110’000 enseignants universitaires en Espagne…

    12. ppp.משה ז

      C’est simplement une fois de plus, la propagande de gôche très répandue dans le chaos espagnol, ce pays est une catastrophe, 50% de chômage chez jeune dans le sud du pays.

      Concernant l’Espagne, elle est colonisée par les technocrates gôchos/corrompus de Bruxelles, ce boycott n’est que le résultat de l’emprise par quelques centaines de milliards alloués avec quelques préférences en corrélation avec leurs réseaux juteux avec les mafias palotes !

      Ne pas oublier dans ce contexte la piété espagnol et sa prédisposition à s’agenouiller face à tout ce qui ne bouge pas, la gôche espagnol propose une transition allant du francisme au hamas, Ce peuple est aveugle et c’est pas nouveau !

    13. Gonzalez Joachim

      Je suis en contact avec beaucoup d’intervenants dans des forums en Espagne. Il y a beaucoup d’intervenants antisémites mais ils sont contrés par ceux qui portent haut Israël. Et ils sont plus nombreux qu’on ne le croit. Que le Seigneur continue de bénir Israël!

    14. ppp.משה ז

      Gonzales, c’est ce que je dis dans mon commentaire précédent, cependant la propagande nazie émanant de la corruption généralisée et technocratique de l’UE ne ménage aucun sacrifice pour couvrir ses entreprises juteuses et corrompues, notamment elle met tout en oeuvre pour que l’Espagne se laisse envahir par les migrants et dhimiser l’Espagne dans ce jus corrompu bénéficiant à quelques ordures haut placées !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *