toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Afrique du Sud : Un couple chassé de sa ferme et menacé de mort par les migrants qu’ils ont accueillis


Afrique du Sud : Un couple chassé de sa ferme et menacé de mort par les migrants qu’ils ont accueillis

Deux blancs sud-africains qui ont ouvert leur ferme à des centaines de centrafricains qui avaient fui des « violence xénophobe » ont dû s’échapper car ils craignaient pour leur vie. Les «réfugiés» qu’ils ont accueilli ont pris possession physiquement de la ferme.

Selon un rapport publié dans la presse locale News24, les deux libéraux, Andrew et Rae Wartnaby, ont été menacés d’être assassinés par les mêmes personnes qu’ils avaient aidés.

Le drame a commencé en Juillet 2015, lorsque les Wartnabys « ont ouvert leur ferme de 20 hectares à 143 ressortissants étrangers, y compris les enfants, » qui ont été déplacées pendant les «attaques xénophobes» par les Noirs sud-africains sur d’autres immigrés clandestins noirs de l’Afrique centrale.

Cinq mois plus tard, les Wartnabys ont dû fuir leur propre ferme. Les Africains ingrats ont complètement détruit la propriété et ont également accusé les Wartnabys de «ne pas les aider à être relocalisés à la maison ou dans un autre pays, » – en d’autres termes, ne pas leur donner assez d’argent, les passeports, ou la possibilité de retourner chez eux…

Les Africains ont attaqué leur maison dans les premières heures de la matinée la semaine dernière, et ont menacé de tuer Andrew. « Dans les premières heures de la matinée, aux alentours de 2 heures du matin, ils sont venus casser sur mes portes et fenêtres et me menacer de me tuer parce que je travaille pour le gouvernement et je ne suis pas là pour les aider. « 

New Observer





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “Afrique du Sud : Un couple chassé de sa ferme et menacé de mort par les migrants qu’ils ont accueillis

    1. ERIC

      Il y a des cultures où la charité peut souvent passer, au moins dans une frange notable, pour de la faiblesse, voire comme une forme d’aveu de quelque faute : ici, l’apartheid, dont pourtant ces deux – bienfaiteurs, naïfs, victimes ?- n’ont vraiment pas l’air d’être des nostalgiques! Certains ici devraient y réfléchir avant de voir chaque migrant juste comme une victime: certains pourraient n’avoir que peu de reconnaissance.

    2. YONIII

      hi

      la meme chose ce deroule en eurabia
      et continuera a s y derouler

      a mions qu un surceaut salutaire commence

      mais vu que les europeen de souche , ne save que fiur comme des pleutrte quand un simple muzz crie allah

      c est pas gagné

      on a apprie au europpeen a courbé l echine , pas a ce battre pour leur survie
      c est la meilleur facon d disparaitre de l histoire humaine

      by

    3. Jean-François Duhamel

      Vous leur tendez la main et ils vous bouffent le bras.
      Hollande, Valls, Cazeneuve: la France appartient aux Français. Vous DEVEZ PRESERVER L’INTEGRITE DE LA FRANCE, VOUS AVEZ DES COMPTES A RENDRE AUX FRANÇAIS. Pour le moment, vous risquez d\être accusés de complicité d’invasion et d’intelligence avec l’ennemi musulman.

    4. Pinhas

      Incroyable , justement hier le 25 12 mon beau frère me faisait la leçon en me disant  » Ce n’est pas normal , tout le monde devrait accueillir et aider ces pauvres migrants  »

      De mon côté je lui ai rétorqué  » Pourquoi prennent t’ils des risques pour venir en Europe alors que le Qatar est plus près et ils parlent leur langue  »

      Incroyable , il me réplique  » Oui mais au Qatar si les migrants sont pris en train de voler on leur coupe une main  »

      Voila donc la mentalité des BOBOS endormis .

      Ici pour ce couple si serviable et si humain la leçon est dure mais j’imagine qu’elle leur aura pour le restant de leur existence .

      Pour changer de sujet , j’ai voulu lui expliquer l’imposture de la Palestine , je lui ai imprimé les documents expliquant cela mais la idem , il ne veut rien entendre  » ce sont les Israéliens les fautifs  »

      Pour finir je lu ai demandé d’avoir la gentillesse de ne plus parler politique ou religion avec moi .

      Ha ! les BOFS quelques fois il faut se les farcir ….

    5. Roland

      OH ! YONIII: T’inquiéte pas pour nous les Européens mon gars, beaucoup ne baissent pas la tête et ne fuient pas quand un musulman crie allah. Au fait, tu emploies un dictionnaire Francomuz? Beaucoup de « Compatriotes » ont la même orthographe que toi dans les sites muz……….;Les gens que j’ai vu le plus courber l’échine pour un petit bakchich ce n’est pas en Europe….

    6. Nizard

      Je suis confronté à la même situation que vous monsieur Pinhas, je n’en peux plus d’entendre ses islamo-gaucho avec toujours les mêmes ritournelles, la faute d’Israël et des juifs….

    7. Aliénor

      rien de nouveau depuis des siècles :

      LA LICE ET SA COMPAGNE (*)

      ……………Une Lice (1) étant sur son terme (2),
      Et ne sachant où mettre un fardeau si pressant,
      Fait si bien qu’à la fin sa Compagne consent
      De lui prêter sa hutte, où la Lice s’enferme.
      Au bout de quelque temps sa Compagne revient.
      La Lice lui demande encore une quinzaine.
      Ses petits ne marchaient, disait-elle, qu’à peine.
      Pour faire court (3), elle l’obtient.
      Ce second terme échu, l’autre lui redemande
      Sa maison, sa chambre, son lit.
      La Lice cette fois montre les dents, et dit :
      Je suis prête à sortir avec toute ma bande,
      Si vous pouvez nous mettre hors.
      Ses enfants étaient déjà forts.

      Ce qu’on donne aux méchants, toujours on le regrette.
      Pour tirer d’eux ce qu’on leur prête,
      Il faut que l’on en vienne aux coups ;
      Il faut plaider, il faut combattre :
      Laissez-leur prendre un pied chez vous,
      Ils en auront bientôt pris quatre.

    8. Alauda

      Prix Wahsburne de l’Innovation pour l’Égalité des chances,
      Washsburne Award for Innovation of Diverty,
      Bientôt en France.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *