toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

John Kerry : le massacre djihadiste de Paris est “différent“ de celui de Charlie qui avait une “justification”


John Kerry : le massacre djihadiste de Paris est “différent“ de celui de Charlie qui avait une “justification”

« Il y a quelque chose de différent par rapport à ce qui est arrivé pour Charlie Hebdo, et je pense que tout le monde peut ressentir cela. Il y avait une sorte de focalisation particulière et peut-être même une légitimité en termes de — pas une légitimité mais une justification à laquelle vous pouviez vous attacher et vous dire quelque part en vous-même, okay, ils sont vraiment en colère à cause de ceci et de cela” —

c’est-à-dire les caricatures de Mahomet. Kerry ne reconnaît pas qu’Obama leur a déjà donné la légitimité en disant “L’avenir n’appartient pas à ceux qui calomnient le prophète de l’Islam.”

Robert Spencer

*****

“Kerry à Paris: L’attaque de Charlie Hebdo avait comme ‘Justification’ de ‘punir une faute ressentie comme très particulière,’” par Bridget Johnson, PJ Media, 17 novembre, 2015:

Le Secrétaire d’Etat John Kerry a dit aux employés de l’Ambassade américaine à Paris ce matin que les attaques de vendredi n’avaient aucun sens à l’inverse de l’attaque de Charlie Hebdo dont le massacre des employés se «justifiait» en quelque sorte parce que le magazine avait dessiné des caricatures de Mahomet.

Kerry a commencé par remercier les employés français locaux qui travaillent à l’ambassade des Etats-Unis. “Nous ne pourrions faire notre travail ici sans vous, et je sais que c’est particulièrement difficile en ce moment, mais c’est toujours difficile de travailler parce que vous prenez en charge ce que le pays pour lequel vous travaillez apporte dans ses bagages et dans notre cas, il y en a peu à cause de notre amitié pour la France,” a-t-il dit. “Mais néanmoins nous apprécions vraiment votre implication à nous aider à aider les gens, à partager les valeurs et les intérêts que nous contribuons tous à protéger.”

“Ces derniers jours évidemment, nous ont mis à l’épreuve. Il y a quelque chose de différent par rapport à ce qui est arrivé pour Charlie Hebdo, et je pense que tout le monde peut ressentir cela. Il y avait une sorte de focalisation particulière et peut-être même une légitimité en termes de — pas une légitimité mais une justification à laquelle vous pouviez vous attacher et vous dire quelque part en vous-même, okay, ils sont vraiment en colère à cause de ceci et de cela”. Ce vendredi a été absolument sans discrimination. Ce n’était pas pour punir une faute ressentie comme très particulière. C’était pour terroriser les gens. C’était pour attaquer tout ce que nous défendons. Ce n’est pas une exagération.”

Kerry a poursuivi, “C’était pour attaquer tout sens de la nation et de l’état, de la légalité, de la décence et de la dignité et juste inspirer la terreur à la communauté et dire, ‘Nous voici.’ Et pour quoi? Quel est le programme? Pour quel grief? Parce que nous ne sommes pas ce qu’ils sont? Ils tuent pour ce qu’ils sont et ils tuent les gens à cause de leurs croyances. Et c’est sans discrimination. Ils tuent les Chiites. Ils tuent les Yezidis. Ils tuent les chrétiens. Ils tuent les druzes. Ils tuent les ismaéliens. Ils tuent tous les gens qui ne sont pas comme eux et ne promettent pas d’être comme eux. Et ils font la démonstration publique de la plus grande misogynie que je n’ai jamais vue, sans ajouter qu’ils se réfèrent injustement à l’Islam. Cela a tout de la criminalité, du terrorisme, de l’abjection, de la psychopathie — je veux dire, vous le savez .”…

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

Jihad Watch – Robert Spencer

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 14 thoughts on “John Kerry : le massacre djihadiste de Paris est “différent“ de celui de Charlie qui avait une “justification”

    1. משה ז

      Ce crétin goitreux de kerry ne fait que réppetter une déclaration faite par Pacal Bruckner sur un plateau télévisé il y 3 jours !

      Mais une chose qui reste incompréhensible, si la France est en guerre, pourquoi ce sont des policiers qui interviennent contre les ennemis ?

      La loi martiale quand ça arrange les terroristes et le droit républicain quand ça arrange taubira et sa clique enturbannée !

    2. annie

      Il continue celui là…. il oublie le joogeur, l’homme d’entretien, le et la policière et l’hypercacher.
      De toute manière, c’est triste à dire, mais 129 morts et les bléssés dont on ne parle pas beaucoup dont certains seront handicapés sévéres seront vite « passés à la trape »….
      Exemple l’homme décapité, on en parle encore ? on l’évoque même pas… il faut pas faire de bruit car les coupables sont musulmans

    3. yoniii

      hi

      kerry est un traitre a son pays
      au vietnam lors de la guerre il a pactisé avec l ennemi .
      il etait donc un traitrree a son pays a son armé

      aujourd hui il continu

      un traitre a son pay est un lache , pleutre c est un traitrte pour toujour
      c est un faible …..

      rien d etonnant a ce qu il devienne un dhimmis

      un dhimmis du vienam lors dee la guerre
      un dhimmis a l islamofaschisme lors de cet guerre d aujourd hui

      traitre d un jour , traitre toujour

      by

    4. David

      C’est bien vrai qu’il à une cervelle d une personne de 12 ans d’âge il vient juste par là de justifier l’attaque de Charlie Hebdo

    5. Alauda

      Kerry a le regard allumé du fasciné par le serpent qui se tortille dans le panier jusqu’à en oublier les sonnettes d’alarme et le venin mortel de la langue fourchue. Quelle secte a-t-il fréquentée pour être dans cet étatt de délisquence mor

    6. Elia

      Il exprime les sentiments de son supérieur, taupe de l’islam ! les deux, main dans la main sont en train de mettre en place le planning étape par étape qu’on leur a imposé ! L’Europe est complice !
      La preuve :
      Depuis O’bamba, depuis 2008, le monde est devenu un cauchemar, il a réussi à mettre le monde en sens dessus-dessous.

    7. Christian

      la photo de l’article illustre bien la traitrise de ces gens là!
      Il récite la « chahada » le doigt pointé vers le haut…

    8. משה ז

      Une partie de la jeunesse de kerry est occultée et appartient au secret d’état, différents ouvrage traite de ce cas pathologique et de sa conduite durant son adolescence !

      Plus tard, les états de service de John Kerry au Viêt Nam sont la source d’une longue polémique lors de la campagne présidentielle américaine de 2004. Le groupe Swift Boat Veterans for Truth (en) (SBVT)3, composé d’environ 200 vétérans du Viêt Nam, publie en 2004 l’ouvrage Unfit for Command (« inapte au commandement »), écrit par John O’Neill (1946-…), le successeur de John Kerry comme commandant du Swift Boat PCF 94. John O’Neill se livre à une démolition en règle du candidat démocrate, énonçant des dizaines d’accusations graves (mensonges supposés et même affirmation de sa participation à des actes de trahison, ce pour quoi le Viêt Nam l’aurait implicitement remercié en plaçant sa photo dans une section « Héros de la résistance vietnamienne » au musée de la Guerre de Hanoï). Les défenseurs de Kerry, notamment les hommes de son équipage pendant la guerre, réfutent les allégations portées dans cet ouvrage en soulignant les liens politiques du SBVT avec le président George W. Bush. Bien que nombre des accusations portées aient été démenties par l’appui de sources écrites, la polémique a continué de ponctuer la campagne présidentielle.

      La première épouse de kerry, Julia Thorne (1970), souffre de dépression nerveuse dès la deuxième année suivant son mariage avec kerry, elle demande le divorce en 1982, qui est prononcé le 25 juillet 1988. Le mariage est officiellement déclaré nul par l’Église catholique romaine en 1997. Elle écrira, dans son livre sur la dépression, You are not alone : « Après 14 ans en tant que femme de politicien, je n’associais la politique qu’à la colère, la peur et la solitude ». Julia Thorne épouse en secondes noces Richard Charlesworth, un architecte, et meurt en 2006 d’un cancer étrange après avoir écrit son troisième livre dans un hôpital du Massachusetts dirigé par un ami de john kerry, il est prouvé que son ami Robert Mueller directeur du FBI s’était entretenu à plusieurs reprises avec le staff de l’hôpital de Concord.

      Ce type est un serial-killer, il avait trahi sa patrie dès son incorporation dans l’armée US, à l’âge de 15 ans, il est blanchi dans une affaire de meurtre alors qu’il était interne dans un collège privé en Suisse.

    9. Jean-François Duhamel

      Mr Kerry, les balles reçues par les gens de Charlie Hebdo feraient plus de mal ou moins de mal que celles reçues par les martyrs du 13/11 à Paris ?
      en plus, avec son index levé, nul doute qu’il fait partie de l’EI !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *