toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un chroniqueur koweïtien appelle au lancement d’une ‘association amicale’ entre les Pays du Golfe et l’ ‘Etat ami d’Israël’


Un chroniqueur koweïtien appelle au lancement d’une ‘association amicale’  entre les Pays du Golfe et l’ ‘Etat ami d’Israël’

« Il est maintenant temps de lancer une alliance israélo-Golfe pour agir comme contrepoids à la menace régionale croissante de l’Iran », a déclaré le chroniqueur d’un journal du gouvernement du Koweït.

« Je réitère mon appel à la formation une association d’amitié Israël-Golfe, comme première étape vers le développement et le renforcement de [nos] liens avec l’état amical d’Israël dans les domaines politiques, diplomatiques, commerciaux, de l’éducation et de la coopération militaire et civile », écrit Abdallah Al-Hadlaq dans Al Watan, selon un groupe de veille médiatique de l’Institut de recherche des médias du Moyen-Orient.(MEMRI)

Sans faire de confusion avec un acte de rectification diplomatique ou historique, Hadlaq inclut l’urgence à faire un rapprochement israélo-Golfe dans le cadre d’une rupture de tous les liens avec l’ennemi régional d’Iran, d’autant que ce pays persan est lié à des attaques en Arabie Saoudite, Bahreïn et au Koweït, ainsi qu’au soutien des rebelles Houthi anti-gouvernementaux et agressifs au Yémen, l’Etat arabe en proie aux attaques le long du couloir sud-ouest de la péninsule arabique.

Il considère que l’amélioration des communications – sans doute, pense-t-il à Internet – a permis aux musulmans arabes de voir que leur véritable ennemi « fielleux » sont les « Iraniens perses. »

Hadlaq qualifie à plusieurs reprises le régime iranien de « fasciste » se camouflant derrière une « mascarade religieuse », et avertit que la République islamique au nord n’aurait aucun scrupule à utiliser des armes nucléaires – si elle venait à en posséder – dans un conflit futur avec les Etats arabes du Golfe, contrairement à Israël, qui souligne-t-il, a mené « cinq » guerres exemptes d’armes nucléaires avec les pays arabes.

Il a souligné que « les milices persanes chiites iraniennes » sont actuellement engagées sur les plus féroces champs de bataille dans une région déjà en ébullition: en Syrie pour soutenir le gouvernement de Bachar al-Assad, en Irak et au Liban, où sans aucun doute son mandataire le plus puissant et bien armé, le Hezbollah, réside.

L’article de Hadlaq a été publié peu de temps après une visite officielle du ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif au pays pétrolier du Koweït, pour approfondir les liens avec les États arabes du Golfe [..]

Image à la Une: Kuwait City skyline. Photo: wiki commons.

Traduction Europe Israël

SOURCE : Algemeiner Staff

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Un chroniqueur koweïtien appelle au lancement d’une ‘association amicale’ entre les Pays du Golfe et l’ ‘Etat ami d’Israël’

    1. guy benzimra

      je pensse que comme ce journaliste si le temps de la confiance n’est pas encore la israel aurait peut etre interet a commencer des lien prudent avec certain pays du golf comme le koweit et l’arabie seoudite je dit bien prudent bien sur ce ne sera au debut que des lien de circonstance pour parait a un enemie comun mais ils aprendront ainssi a nous connaitre et peut etre avec le temps deviendront ils de vrais partenaire quand ils verront ou est leurs interet entre un pay qui peut leurs amener le progres ou l’olp qui ne leurs apporte que des conflis je sait que certain diront que je reve mais je pensse qu’il faut essayer surtout que aujourdhui la turquie ne fait plus partie des pays amis

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *