toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un archevêque irakien: Les Etats- Unis sont plus préoccupés par l’image de l’Islam que par les victimes des persécutions


Un archevêque irakien: Les Etats- Unis sont plus préoccupés par l’image de l’Islam que par les victimes des persécutions

Mgr Warda a déclaré: « Aucune déclaration (émanant du gouvernement américain et des médias) n’a fermement condamné le mal qui leur est fait. Ils se contentent de dire : #Ce n’est pas le vrai Islam. Cela dénature l’image de l’Islam.# La question pour eux est l’image de l’Islam, mais aucune de ces déclarations ne parle des victimes, de ce qui a été fait aux victimes, elles ne sont même pas mentionnées. Et c’est l’une des questions que nos gens se posent ».

En effet. Mais la plupart de ses coreligionnaires aux États-Unis n’osent pas insister sur ce point, car cela nuirait au « dialogue ». En fait, les évêques catholiques des États-Unis font le maximum pour faire taire ceux qui abordent ce sujet et les raisons de cette persécution. Leur silence complice est à mettre au compte de la poursuite chimérique et auto-destructrice du  « dialogue ».

Les évêques catholiques du Moyen-Orient « Si vous ne voulez pas aider nos gens à rester, aider-les à partir », par Mary Rezac, EWTN, le 5 Août 2015 :

Des archevêques catholiques d’Irak et de Syrie ont déclaré mardi que tout en espérant aider leurs fidèles à rester au Moyen-Orient, ils pensent aussi que ceux qui essaient de quitter sont injustement victimes de discrimination lors de leurs demandes de visas aux États-Unis.

Selon les données fédérales, depuis Octobre 2014, 906 réfugiés musulmans de Syrie ont obtenu des visas américains, tandis que seulement 28 des quelque 700 000 chrétiens déplacés de Syrie en ont eus. Même en tenant compte des pourcentages de population (les chrétiens représentent 10 pour cent de la composition religieuse de Syrie), le nombre de visas accordé semble largement disproportionné.

L’archevêque chaldéen Bashar Warda d’Erbil et l’archevêque melkite Jean-Clément Jeanbart d’Alep ont parlé lors d’une conférence de presse le 4 août lors de la Convention 2015 des Chevaliers de Colomb à Philadelphie à propos de la situation des chrétiens au Moyen-Orient.

Ils ont dit que s’ils ne croient pas que la discrimination contre les chrétiens pour l’obtention de visas remonte jusqu’au sommet de l’administration américaine, les demandeurs chrétiens ont remarqué l’injustice.

« Nos gens se posent ces questions: comment se fait-il que quand nous demandons un visa américain, on nous le refuse », a déclaré Mgr Warda.

« C’est un cas manifeste de persécution, » a-t-il ajouté.

« On leur refuse les visas tandis que d’autres qui ont participé (aux violences) ou du moins sont restés silencieux peuvent partir. »

Idéalement, les archevêques Warda et Jeanbart aimeraient que les fidèles restent et aident à reconstruire les populations chrétiennes du Moyen-Orient, où les chrétiens vivent depuis les premières décennies après la mort de Jésus. Mais ils savent aussi qu’ils ne peuvent pas demander aux gens qui choisissent de partir, de rester vivre dans des conditions dangereuses.

« Nous aimerions que nos gens restent, c’est ce que nous aimerions, mais l’émigration est une décision personnelle; nous ne pouvons pas l’encourager, mais nous ne pouvons pas l’arrêter « , a déclaré l’archevêque Warda.

L’Irak a déjà connu une émigration massive de chrétiens. La population chrétienne a chuté à 300 000, alors qu’elle était d’environ 1,5 million avant l’invasion américaine du pays en 2003. Au cours de la dernière année, des dizaines de milliers de chrétiens de Mossoul et Bakhdida ont été contraints de fuir, contraints de payer des amendes exorbitantes, ou mourir aux mains de l’État islamique. Beaucoup ont quitté le pays, tandis que les chrétiens restants ont déménagé à Erbil, dans le Kurdistan irakien.

Mgr Jeanbart dit qu’il serait moins coûteux pour les Américains à long terme d’aider les chrétiens à maintenir leur présence au Moyen-Orient, que d’accepter des centaines de milliers de réfugiés.

« Aidez-les à rester et aidez la société de là-bas, » a-t-il dit. « La première chose dont ils ont besoin est la paix. Aidez-nous à obtenir la paix, et les gens seront heureux de rester en Syrie. « 

Mgr Warda a déclaré que l’une des choses les plus importantes que les Américains peuvent faire est de parler de la violence faite aux chrétiens au Moyen-Orient.

« Aucune des déclarations (du gouvernement américain et des médias) n’a fermement condamné le mal qui leur est fait, » a-t-il dit.

« Ils se contentent de dire que ce n’est pas le vrai Islam. Que cela dénature l’image de l’Islam. « La question pour eux est l’image de l’Islam, mais aucune de ces déclarations ne parle des victimes, de ce qui a été fait aux victimes, elles ne sont même pas mentionnées. Et ça c’est l’une des questions que nos fidèles se posent ».

« S’il vous plaît rappelez-vous ceci: cela fait partie de votre patrimoine, cela fait partie de la qualité d’être Américain. S’il vous plaît, parlez des persécutés dans le monde entier, en particulier des chrétiens d’aujourd’hui « , a-t-il ajouté ….

Traduction et adaptation Europe Israël

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

SOURCE

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *