toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’accord avec l’Iran « ne change rien au fait qu’en bon Farsi, l’Iran s’oblige à la conquête du monde au nom de l’Islam »


L’accord avec l’Iran « ne change rien au fait qu’en bon Farsi, l’Iran s’oblige à la conquête du monde au nom de l’Islam »

« Traiter avec la République islamique des détails de son armement sans aborder l’objet même de son bellicisme est délirant. Le soi-disant Plan Global d’Action Conjoint ne fait rien pour changer le fait qu’en sa qualité de Farsi, l’Iran est engagé à la conquête du monde au nom de l’Islam, avec ses clercs comme seigneurs de guerre. Ceux qui doivent être conquis comprennent l’Amérique (le «Grand Satan»), Israël (le «Petit Satan») et les Etats du Golfe sunnite « .

Le monde va payer longtemps encore le prix de cet accord prêt d’être entériné.

“L’erreur fatale de l’accord iranien,” par Ali Wambold, New York Sun, 11 août 2015:

Le président Obama, en affirmant que le choix auquel nous sommes confrontés avec l’Iran est « entre la diplomatie et une certaine forme de guerre, » méconnaît la République islamique. Il est déjà en guerre. Et l’accord de M. Obama ne le fera pas atteindre son objectif: prévenir, ou même retarder de façon significative, l’acquisition par l’Iran de capacités nucléaires. Le Congrès a raison de contester l’accord.

Je suis à même d’avoir une certaine compréhension de l’Iran, et même de la pensée du Président. Ma famille a dirigé le pays comme Shahs de la dynastie Qajar entre 1785 et 1925, et à nouveau sous un premier ministre démocratiquement élu, Mohammad Mossadegh, entre 1951 et 1953. J’ai été témoin de l’époque où l’ayatollah Khomeiny a consolidé son pouvoir durant l’été 1979.

C’était après le renversement par Khomeiny de Mohammad Reza Shah Pahlavi, dont le père avait été installé avec le soutien britannique et pour le compte duquel l’Amérique et la Grande-Bretagne avaient renversé Mossadegh. Ensuite, la question fut celle du contrôle du pétrole iranien. Et là, l’Iran fut la victime. Maintenant la question est celle du djihad au niveau mondial, et cette fois l’agresseur est l’Iran.

Le Guide suprême de l’Iran, Ali Khamenei, et ses gardiens de la révolution sont entraînés par une mission imposée à l’Iran par sa constitution. Tout accord qui ignore cela est futile. Khomeini a promulgué la Constitution en 1979. Elle proclame « la mission idéologique du djihad », qu’il définit comme « l’extension de la souveraineté de la loi de Dieu au monde entier, » grâce à l’Armée de l’Iran et le Corps des Gardiens de la  Révolution islamique.

Traiter avec la République islamique des détails de son armement tout en omettant d’aborder la finalité de son bellicisme est délirant. Le soi-disant Plan Global d’Action Conjoint ne fait rien pour changer le fait que, dans la pure conception Farsi, l’Iran est impliqué à la conquête du monde au nom de l’Islam, avec ses clercs comme seigneurs de guerre. Ceux qu’il faut vaincre sont l’Amérique (le «Grand Satan»), Israël (le « Petit Satan ») et les Etats sunnites du Golfe.

Le soutien de l’Iran au terrorisme au Moyen-Orient et ailleurs est une preuve suffisante que le régime prend cette mission à cœur. L’encre du JCPOA était à peine sèche que Khamenei le réaffirmait. « Même après ce traité notre politique envers les Etats-Unis arrogants ne changera pas, » a-t-il promis. « Nous n’avons aucune négociation ou traité avec les États-Unis sur les différentes questions dans le monde ou dans la région. » Les chants de mort sont dirigés par les dirigeants iraniens. Ce n’est pas du théâtre vide de sens.

Si la guerre sainte de l’Iran continue (comme c’est le cas), malgré cet accord, à quoi sert de lever des sanctions qui vont libérer $ 150 000 000 000 d’avoirs gelés, fournissant ainsi les vastes ressources qui vont l’alimenter? L’Iran avait besoin d’un programme atomique moins pour mener son djihad que pour manipuler l’Amérique aux fins de faire lever les sanctions. C’est ce que l’Iran a accompli à Vienne, en obtenant des avantages tels que quelques années de restrictions sur le trafic d’armes et de vérification renforcée, il soit tel qu’il est, quelques années plus tard. …

Image à la Une : « Il éclate de rire »…..Mohammad Javad Zarif, ministre des affaires étrangères d’Iran, nommé en 2013 par Rohani : il a participé aux négociations sur le nucléaire iranien et obtenu ce qu’il voulait….la levée des sanctions pour mener le djihad… 

Traduction Europe Israël

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

SOURCE

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “L’accord avec l’Iran « ne change rien au fait qu’en bon Farsi, l’Iran s’oblige à la conquête du monde au nom de l’Islam »

    1. Laurence

      PETITION NON A UN IRAN NUCLEAIRE

      http://stopiran.org/?utm_source=eblast_uwi&utm_medium=text_0813&utm_campaign=stopiran

      ENSUITE

      Dear Laurence,

      IRANThank you for all that you’ve already done in working to stop President Obama’s nuclear agreement with Iran. Thousands of people just like you have called or written to tell the Senate that Iran must not be allowed to get a nuclear weapon.

      Some Senators have publicly declared their position on the bill since the last time we wrote.

      Please, contact the Senators who have not announced a position and tell them to oppose the deal, and tell the Senators who have said they will vote in favor of the deal that they need to change their minds! Be sure to thank the Senators who have said they oppose the deal. Doing so has not been easy for them.

      We’ve heard that a number of Senators will not accept email from people who do not live in their state, so the best way to reach the entire list is via phone.

      Thank you for all that you do! Remember, if we all do a little, together we can accomplish a lot!

      No Public Position Announced:

      Sen. Richard Blumenthal, D-CT
      Phone: (202) 224-2823
      Email: http://www.blumenthal.senate.gov/contact/

      Sen. Ron Wyden, D-OR
      Phone: (202) 224-5244
      Email: http://www.wyden.senate.gov/contact/

      Sen. Michael Bennett, D-CO
      Phone: (202) 224-5852
      Email: http://www.bennet.senate.gov/contact/

      Sen. Heidi Heitkamp, D-ND
      Phone: (202) 224-2043
      Email: http://www.heitkamp.senate.gov/public/index.cfm/contact

      Sen. Dick Durbin, D-IL
      Phone: (202) 224-2152
      Email: http://www.durbin.senate.gov/contact/

      Sen. Claire McCaskill, D-MO
      Phone: (202) 224-6154
      Email: http://www.mccaskill.senate.gov/contact

      Sen. Joe Manchin, D-WV
      Phone: (202) 224-3954
      Email: http://www.manchin.senate.gov/public/index.cfm/contact-form

      Sen. Joe Donnelly, D-IN
      Phone: (202) 224-4814
      Email: http://www.donnelly.senate.gov/contact/email-joe

      Sen. Cris Coons, D-DE
      Phone: (202) 224-5042
      Email: http://www.coons.senate.gov/contact/

      Sen. Ben Cardin, D-MD
      Phone: (202) 224-4524
      Email:www.cardin.senate.gov/contact/

      Sen. Robert Casey, D-PA
      Phone: (202) 224-6324
      Email: http://www.casey.senate.gov/contact/

      Opposing the Agreement:

      Sen. Chuck Schumer, D-NY
      Phone: (202) 224-6542
      Email: http://www.schumer.senate.gov/contact/email-chuck

      Sen. Robert Menendez, D-NJ
      Phone: (202) 224-4744
      Email: menendez.senate.gov/contact/

      Supporting the Agreement:

      Sen. Brian Schatz, D-HI
      Phone: (202) 224-3934
      Email: http://www.schatz.senate.gov/contact

      Sen. Kirsten Gillibrand, D-NY
      Phone: (202) 224-4451
      Email:www.gillibrand.senate.gov/contact/

      Sen. Bill Nelson, D-FL
      Phone: (202) 224-5274
      Email: http://www.billnelson.senate.gov/contact-bill

      Sen. Tim Kaine, D-VA
      Phone: (202) 224-4024
      Email:www.kaine.senate.gov/contact

      Sen. Al Franken, D-MN
      Phone: (202) 224-5641
      Email: http://www.franken.senate.gov/?p=contact

      Sen. Jon Tester, D-MT
      Phone: (202) 224-2644
      Email:www.tester.senate.gov/Contact/index.cfm

      ECRIVEZ AUX SENATEURS AMERICAINS

    2. Laurence

      Obama
      Jewish Organizations Slam Obama’s ‘Dark, Nasty’ Remarks that Approach Anti-Semitism

      White House officials, including the president, have adopted language in the debate over the Iran deal that many Jews find objectionable and offensive.

      Sen. Charles Schumer
      Sen. Charles Schumer. (AP/Brett Carlsen)

      Major Jewish organizations have reacted sharply to statements with anti-Semitic undertones made by President Barack Obama and White House officials with regard to the battle for public support for the Iran nuclear deal.

      The Simon Wiesenthal Center (SWC) issued a statement calling on Obama and Congressional leaders to denounce what they termed as the ‘dual loyalty’ smear campaign leveled against Democratic Senator Chuck Schumer and other opponents of the accord recently signed with the Islamic Republic regarding its nuclear aspirations.

      “The spectacle of labeling Senator Schumer and other opponents of the controversial Iran Nuclear deal as ‘warmongers’ who are more loyal to Israel than America is the lowest form of gutter politics seen in our country since Joe McCarthy,” charged Rabbis Marvin Hier and Abraham Cooper, Dean and Founder and Associate Dean of the SWC, a leading Jewish human rights organization.

      “Instead of passionate and reasoned debates based on objective analysis of facts, we are increasingly witness to e-blasts, political cartoons, and sound bites that outrageously call into question people’s loyalty to our Nation,” Hier and Cooper said in a statement on Wednesday.

      “We fear that such hateful rhetoric between now and next month’s historic vote will legitimize mainstream hate and anti-Semitism and falsely reduce an important policy decision that impacts on international terrorism, our Arab allies and the future of the Middle East, to a disagreement between the US and Israel,” they added.

      SWC officials also called on Congressional leaders to take the lead in, “pushing back against the dangerous rhetoric that has the potential to wreak more damage to our society, than any foreign threat.”

      Rabbi Cooper raised the issue at a meeting Tuesday with Congressman Adam Schiff (D-CA) urging swift, bipartisan action.

      Alluding to Age-Old Anti-Semitic Myths
      Honest Reporting, a media watch dog, noted that critics of the Iran deal are “getting unfairly smeared” with charges of “dual loyalty,” in the media, and especially Schumer.

      It appears that Obama’s frustration over the growing opposition to the nuclear deal may have weakened his inhibitions about making seemingly disturbing remarks.

      In an interview by CNN’s Fareed Zakaria which was aired on Sunday, Obama said he could not recall any foreign leader interfering in a policy debate more than Prime Minister Benjamin Netanyahu has done with the Iran deal, possibly alluding to age-old anti-Semitic myths of Jewish global conspiracies.

      Zakaria pointed out throughout the interview to supposed financial gains Schumer is making by opposing the deal. “It’s money, it’s the possibility that you lose support of a core group of supporters. There’s a very strongly organized campaign against the deal. There isn’t a particularly strong campaign organized for the deal, so there’s an asymmetry of cost. So if you vote for this deal, you don’t get a lot. But you get a huge opposition against it,” he told Brooke Baldwin.

      ‘Jew-Baiting’ that Cannot be ‘Stomached’
      The Jewish-American Tablet Magazine denounced the “White House and its allies” of playing the “dual loyalty card” to silence critics of the Iran deal.

      White House
      (shutterstock)

      “What we increasingly can’t stomach—and feel obliged to speak out about right now—is the use of Jew-baiting and other blatant and retrograde forms of racial and ethnic prejudice as tools to sell a political deal, or to smear those who oppose it. Accusing Senator Schumer of loyalty to a foreign government is bigotry, pure and simple. Accusing Senators and Congressmen whose misgivings about the Iran deal are shared by a majority of the U.S. electorate of being agents of a foreign power, or of selling their votes to shadowy lobbyists, or of acting contrary to the best interests of the United States, is the kind of naked appeal to bigotry and prejudice that would be familiar in the politics of the pre-Civil Rights Era South,” the magazine wrote in an op-ed.

      “This use of anti-Jewish incitement as a political tool is a sickening new development in American political discourse, and we have heard too much of it lately—some coming, ominously, from our own White House and its representatives. Let’s not mince words: Murmuring about “money” and “lobbying” and “foreign interests” who seek to drag America into war is a direct attempt to play the dual-loyalty card. It’s the kind of dark, nasty stuff we might expect to hear at a white power rally, not from the President of the United States—and it’s gotten so blatant that even many of us who are generally sympathetic to the administration, and even this deal, have been shaken by it,” Tablet stated.

      The Committee for Accuracy in Middle East Reporting in America (CAMERA), another media watchdog, conveyed similar sentiments when it stated on Tuesday that it was “unfair to denigrate opponents and ignore the facts. Moreover, it is bigoted to invoke anti-Semitic tropes to tar Jewish Americans or those who represent them in Congress.”

      By: Max Gelber, United with Israel

    3. Cobut S

      L ‘Iran pourra financer le terrorisme comme il le désire grâce à l’ imbécilité la complicité d’Obama qui a trahi les Etats-Unis ; les députés européens qui ont trahi leurs peuple d’ Europe en parfait déclin qui sera achevé par l’islamisation du à l’ immigration ; la Russie à qui l’on a voulu faire la guerre économique et militaire jusqu’au jour ou Poutine a sorti son arsenal nucléaire qui a calmé direct Obama ; ensuite il s’est occupé du réchauffement de la planète une des plus grande arnaque du 21ième siècle pour taxer les peuples en les rendant responsables du problème ; la vérité c’est ci peut ; certains pays polluent beaucoup et on ne leur dit rien ; et depuis toujours la planète a eu des périodes chaudes et glacières , les scientifiques le disent et ils y sont plus apte ; mais ce sont les guignoles qui dirigent bien sur ; comme pour les guerres et envoient des millions de gens se faire massacrer pour diminuer la population {nouvel ordre mondial aussi } et massacre et détruire les pays qui les gênent ; l’ être humain est il parvenu au plus de sa déshumanisation et de sa barbarie ? est ce cela l’évolution non , l’évolution c’est la science , la médecine , les recherches ,les inventions pour le bien de l’humanité c’est Israël .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *