toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Diplomatie: l’Inde et Israel, vers une collaboration durable et solidaire


Diplomatie: l’Inde et Israel, vers une collaboration durable et solidaire

L’évolution des relations entre Israël et l’Inde ont permi d’éviter l’adoption du rapport de la commission d’Enquête anti-israelienne accusant Tsahal de crimes de guerre. A la suite de cet événement diplomatique, le Premier ministre de l’Inde a prévu une visite historique en Israël dans les mois à venir.

Les hauts Fonctionnaires du Ministère des Affaires Etrangères sont très satisfaits et pour cause, l’Inde a choisi de abstenir aux cotés de quatre autres pays: le Kenya, l’Ethiopie, le Paraguay et la Macédoine. Un seul Etat, les Etats-Unis, fait habituellement face aux votes anti-Israel.

Pour la première fois depuis des décennies, l’Inde s’abstient de voter contre Israël lors d’un vote au sein d’une organisation internationale. L’Inde était pourtant un acteur majeur dans la politique du bloc des non-Alignés – politique dont l’idéologie est nourrie de communisme, d’anti-capitalisme et de pan-arabisme –  et votait aveuglément contre Israël dans tous les forums Internationaux.

D’autres membres du Conseil de droits de l’homme des Nations Unies ont choisi de voter contre Israël et d’adopter le rapport de la Commission, se présentation pourtant comme des amis d’Israel: l’Allemagne, la Grande-Bretagne, la France, les Pays-Bas, la Corée et le Japon.

Narendra Modi - 1er ministre indien

Narendra Modi – 1er ministre indien

Qu’est-t-il arrivé aux Indiens ?

La reponse est simple: Narendra Modi, premier ministre depuis Avril 2014, a choisi d’ouvrir les portes de l’Inde à l’Etat d’Israel. D’après des sources diplomatiques israéliennes, «le changement de perception de l’Inde vis à vis d’Israel s’est exprimé pour la première fois lors de ce vote au Conseil de Droits de l’Homme et révèle le lien étroit et sincère qui est en train de se nouer entre Israel et l’Inde. Ces liens se renforcent notamment autour de la lutte commune contre le jihadisme et les besoins de l’Inde à rehausser son niveau de vie « .

La coopération d’Israël avec l’Inde dans l’agriculture remonte aux années 1960, lorsque l’Inde a commencé à moderniser son secteur agricole sous le slogan de la «révolution verte». L’Inde et Israël ont signé un engagement pharaonique en 2012 de plusieurs années. Les résultats sont déjà là: actuellement, le plan est mis en œuvre dans 10 États de l’Inde. Israel enseigne son savoir faire dans l’agriculture, la production laitière, la gestion de l’eau et des secteurs connexes.

Le nouveau gouvernement à New Delhi reconnaît Israël comme un partenaire fort et souhaite renforcer la coopération dans le domaine de l’agriculture. Le Ministre de l’Agriculture Radha Mohan Singh de l’Inde a récemment désigné l’agriculture comme une «base solide pour le renforcement des relations bilatérales ». Ainsi Israel a aidé à la plantation d’oliviers sur 282 hectares de terrain dans le Rajasthan notamment grâce au système de gouttes à gouttes.

inde israel (4)

L’opposition au parlement indien s’est alors déclaré très critique

L’opposition en Inde a déclaré que cette abstention pourrait nuire aux relations de l’Inde Avec les pays arabes. Le Ministère indien des Affaires Etrangères a rapidement publié par voie diplomatique officielle en destination des pays arabes, qu’il n’y a aucun changement dans la ligne diplomatique de l’Inde laquelle soutient la cause palestinienne.

Le cabinet du Premier ministre indien a finement répondu aux craintes de l’opposition en déclarant que l’Inde n’est pas signataire de la Cour pénale internationale de La Haye et qu’ainsi appelle plutôt les deux parties (Israeliens et arabes) à coopérer avec les examinateurs de la Cour à La Haye. Malgré cela, il est clair pour tous les observateurs que le rapprochement est de plus en plus étroit entre Israel pays de 8 millions d’habitants et l’Inde pays de plus d’ 1,8 milliards d’habitants.

Le premier ministre indien prépare son voyage en Israel

Le Premier ministre de l’Inde devrait arriver en Israël pour une visite historique fin de cette année début de l’année prochaine. Ce sera la première visite du premier ministre indien depuis l’établissement des relations diplomatiques en 1992. En Février, le ministre de la Défense Moshe (Bogie) Ya’alon a visité l’Inde aux cotés des officiels hindous, un événement exceptionnel. L’ancien ministre de la Défense Ehud Barak avait souhaité à l’époque une visite diplomatique en Inde, mais les réponses officielles étaient particulièrement glacées.

Ce changement démontre que les dirigeants indiens n’ont plus peur des conséquences d’un rapprochement avec Israel, notamment du coté arabe. Pour confirmer cette tendance, l’Inde a signé des accords bi-latéraux de coopérations militaires et industrielles avec Israel, notamment dans le développement de missiles et de Systèmes de défense. Israël s’avère être le Deuxième, plus grand fournisseur d’armes de l’Inde après les russes. L’Inde étant le plus de grande importateur d’armes au monde. Les États-Unis se retrouve en troisième position.

La coopération militaire

Israël a vendu ainsi des patrouilleurs, de l’Artillerie, des missiles, des drones et de l’équipement électro-optique à l’armée indienne. Une valeur d’un demi-milliard de dollars en octobre 2014, Israel a vendu des missiles anti-chars perforants.

coopération missiles sol-air

coopération missiles sol-air

Après la victoire électorale de Netanyahou le premier ministre a félicité le peuple israelien et s’est déclaré heureux pour la victoire de son «bon ami». Netanyahu à l’ONU, qualifie Narendra Modi de «mon ami», l’un des rares dirigeants mondiaux à bénéficier de cette attention.

inde israel (2)


source: ynet.co.il / Telavivre

 





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Diplomatie: l’Inde et Israel, vers une collaboration durable et solidaire

    1. michel boissonneault

      l’Inde est un pays qui a goûter au terrorrisme islamique donc qui est présentement le mieux placer pour comprendre Israel , Merci a l’Inde
      pour son amitié

    2. Laurence

      Et pays qui a

      Les religions en Inde se caractérisent par une diversité des pratiques et des fois. Le pays est le lieu de naissance de l’hindouisme, du bouddhisme, du jaïnisme et du sikhisme et accueille de longue date le judaïsme, le christianisme, l’islam et le zoroastrisme. Dans l’histoire du pays, la religion a souvent joué un rôle important et la diversité et la tolérance religieuses sont des traits significatifs de la culture indienne, aujourd’hui reconnus par la loi.
      source Wikipédia

      Allié sérieux d’Israel

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *