toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le général Yaalon : « Le Hamas planifie cette vague d’attaques terroristes depuis Istanbul »


Le général Yaalon : « Le Hamas planifie cette vague d’attaques terroristes depuis Istanbul »

Un Israélien succombe à ses blessures; un policier tire sur un arabe  qui tentait de le poignarder.

L’armée israélienne a annoncé mardi le déploiement de troupes supplémentaires en Judée-Samarie, après une série d’attaques terroristes anti-israéliennes.

« Un bataillon de la Brigade Nahal sera déployé en Judée-Samarie et il mettra l’accent sur des mesures défensives », a déclaré un officier de Tsahal à la presse israélienne, mardi.

« Il ne s’agit pas d’une punition collective visant la population arabe de l’AP, mais nous devons prendre des mesures face à cette situation », a encore expliqué ce haut responsable.

De son côté, le ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon a affirmé que cette vague d’attentats était planifiée par une cellule du Hamas basée en Turquie et executée grâce au financement de l’Iran.

Cette déclaration ministérielle intervenait peu de temps après qu’un agent israélien de la police des frontières ait ouvert le feu et blessé un arabe qui tentait de le poignarder au checkpoint de Qalandiya en Judée-Samarie.

L’arabe, modérément blessé, a été pris en charge par des équipes médicales israéliennes.

La police a de son côté déclaré que l’homme s’est soudainement mis à courir en direction des policiers qui se trouvaient stationnés au point de contrôle en criant « allahou Akbar ».

Mardi également, un Israélien a succombé à ses blessures après avoir été touché avec trois de ses compatriotes dans la nuit par des tirs près d’une implantation juive du nord de la Judée-Samarie, a annoncé sa famille.

Depuis l’attentat, les soldats israéliens se sont déployés en masse dans cette zone proche de Naplouse. Lancés dans une chasse à l’homme, ils ont multiplié les barrages, pour retrouver le ou les auteurs de ces tirs alors que les attaques contre les Israéliens se sont accélérées depuis le début, il y a une dizaine de jours, avec le début du ramadan.

« C’est avec un grand regret que la famille Rosenfeld annonce la mort de Moshé Malachi Rosenfeld », affirme un communiqué diffusé par la famille de la victime de cet attentat, salué par le Hamas au pouvoir à Gaza mais qui n’a pas jusqu’ici été revendiqué.

Celui-ci s’est produit à un carrefour près de l’implantation Chvut Rachel alors que les quatre jeunes Israéliens se trouvaient en voiture.

Un porte-parole militaire a expliqué que Tsahal cherchait encore à déterminer si les tirs provenaient d’un autre véhicule ou bien d’un ou plusieurs tireurs embusqués.

Les quatre Israéliens visés, tous âgés d’une vingtaine d’années, ont été hospitalisés, mais les trois autres victimes étaient dans un état stable.

Le président du Conseil Shomron, qui regroupe les implantations israéliennes de cette région de Judée-Samarie, Yossi Dagan, a appelé dans un communiqué « le gouvernement à autoriser l’armée à agir sans pitié contre les sauvages qui prennent des civils pour cibles ».

Cette attaque est la dernière en date d’une longue série de violences menées depuis un an par des terroristes isolés notamment à Jérusalem et en Cisjordanie.

Des attaques dont le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou tente régulièrement de faire porter la responsabilité aux autorités palestiniennes.

« Le fait que jusqu’à maintenant, l’Autorité palestinienne n’ait pas condamné les attentats ne devrait pas seulement nous alerter nous, mais également toute la communauté internationale », a-t-il dit mardi avant de rencontrer le ministre italien des Affaires étrangères Paolo Gentiloni. « Celui qui ne se prononce pas clairement contre le terrorisme ne peut se dire innocent », a-t-il ajouté.

Depuis le début du jeûne du ramadan, le 18 juin, plusieurs attaques ont visé des Israéliens. Lundi, une arabe sous tutelle de l’AP a poignardé une soldate à un checkpoint proche de Jérusalem, et vendredi, un arabe a ouvert le feu sur des soldats à un point de contrôle de Judée-Samarie, avant d’être abattu par l’armée israélienne.

Le 21 juin, un arabe de l’AP avait blessé un policier israélien à coup de poignard avant de recevoir plusieurs balles, aux portes de la Vieille ville de Jérusalem, où les policiers israéliens sont désormais installés sur des plates-formes dominant la foule pour éviter ce type d’attaques. Et deux jours avant, un arabe de l’AP avait abattu par balles un randonneur israélien.

D’après i24news et AFP







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le général Yaalon : « Le Hamas planifie cette vague d’attaques terroristes depuis Istanbul »

    1. Cathy

      J’ai une pensée pour ces jeunes et vaillants soldats de Tsahal qui risquent leur vie à cause de ces ordures venues de l’Enfer… Je souhaite de tout cœur de graves représailles pour tous les assaillants d’Israël…

    2. Marianne

      Sortir de la défensive et passer à l’attaque, où qu’ils se trouvent et par tous les moyens, se laisser faire amène à la faillite totale !

    3. Tuil

      Rendre l’appareil à la Turquie en soutenant les kurdes plus qu’on ne le fait actuellement. Bousculer ce mégalomane d’Erdogan dont le pouvoir est en train de vaciller. Allez, un dernier coup de pouce!

    4. Alauda

      Un fermier israélien de 70 ans a été battu à mort aussi, à Moshav la semaine dernière. Une vie à nourrir les autres, tomber dans son champ sous les coups de la haine. Indicible

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *