toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Australie : débarquement des migrants interdit


Australie : débarquement des migrants interdit

Australie. Cette grande démocratie a instauré, depuis dix-huit mois, une politique d’immigration très restrictive. Les premiers résultats sont là. L’Europe peut-elle s’inspirer de cette gestion “offshore” des clandestins ?

Tony Abbott, 57 ans, a emporté les élections australiennes, en septembre 2013, sur la promesse de remettre de l’ordre dans les finances de son pays et dans la société.

De droite, sans complexe, il s’oppose au mariage homosexuel, durcit la législation antiterroriste et s’attaque au laxisme en matière d’immigration.

Catholique pratiquant — il voulut devenir prêtre —, ce pompier volontaire a regretté la naïveté de ses prédécesseurs et ne veut pas que son pays “joue les bons pasteurs de Lampedusa” :

« Nous sommes une nation libre et juste. Mais cela ne veut pas dire qu’on doit permettre à des gens malintentionnés de nous prendre pour des imbéciles comme cela s’est produit trop souvent. Cela va cesser. Je peux vous l’assurer : en tant que pays, nous n’allons pas permettre à des gens malfaisants d’exploiter notre liberté. »

Source

*Image à la Une: Le message de l’opération Frontières souveraines déclenchée par le premier ministre Tony Abbott. Photo © DR





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Australie : débarquement des migrants interdit

    1. Menager

      Pas facile d’émigrer en Australie. Justement, c’est ce qui la rend attrayante. Elle se défend et elle a bien raison. Au final, elle s’en sortira mieux que les béni-oui-oui qui font cause commune avec l’envahisseur islamiste.
      Nos politicards véreux, immondes vers de terre, ont décrété que la seule façon de nous éradiquer était d’importer l’islam. Et pourquoi voudraient-ils nous éradiquer ? Parce que nous pouvons voter pour qui l’on veut, comme l’on veut et parce que l’on est prêt à changer d’épicerie comme cela nous chante, parce que nous sommes désobéissants par nature, que nous aimons notre Liberté (dont ils sont indignes) et que nous sommes désenchantés de la politique. Ils sont donc, ces politicards, comme les grenouilles qui se cherchaient un roi. Au début, les grenouilles avaient un bâton planté au milieu de la mare, mais elles ne le trouvaient pas assez digne d’elles. Nous sommes le peuple indigne de nos politicards véreux. Alors les grenouilles se cherchèrent un roi digne d’elles et elles le trouvèrent, magnifique, altier, puissant, impétueux comme un vent furieux, un magnifique héron. Et le héron les saisit une à une dans son bec, et il les embrocha et il en fit pitance…
      Les politicards qui nous gouvernent sont fascinés par le Mal absolu, par la violence sans borne, sans état d’âme. Et contrairement à l’Australie où là-bas, les politiciens aiment les valeurs de leur peuple et de leur pays, où ils soutiennent leur peuple, contrairement donc à l’Australie, les nôtres se comportent plus mal que les prostituées. Pour un pourcent de pouvoir, ils vendraient les nôtres comme si ce n’était rien, n’ayant aucun égard pour nos vies, pour des miettes de pouvoir (c’est ce qu’il leur reste en vérité), ils tueraient leur père et mère s’ils le pouvaient (certains sont si vieux que leurs parents sont déjà morts). Ils nous haïssent et ils nous apprennent à avoir de la haine pour eux. Ils n’ont pas d’honneur dans la vie, ils n’en auront pas davantage dans la mort et on se souviendra d’eux comme des glaires.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *