toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Etat Islamique: « Nous arriverons en Europe avec les bateaux et ce sera un enfer. »


Etat Islamique: « Nous arriverons en Europe avec les bateaux et ce sera un enfer. »

TRIPOLI – Isis, l’Etat islamique, compte sur la Libye pour rejoindre le sud de l’Europe dans les bateaux des migrants. Ils attaquent Tripoli, revendiquent l’assaut sur l’hôtel Corinthia qui, en plus de diplomates et de travailleurs étrangers, héberge le gouvernement parallèle d’Omar al Hassi, qui n’est pas reconnu par la communauté internationale.

L’assaut avait commencé par une auto-bombe dans la cour suivi d’une fusillade dans le hall avec une prise d’otage qui s’est mal terminée. La reconstitution des évènements est encore confuse, y compris au sujet du nombre de victimes, mais il y en aurait au moins 12. Trois gardes libyens auraient été tués par les terroristes qui ont tiré comme des fous dès qu’ils sont entrés dans le hall, et 5 étrangers, après avoir été séquestrés. Parmi eux se trouvait un Américain et un Philippin. Les 4 (ou 5) terroristes seraient morts. Ils se seraient fait exploser quand ils se sont vus cernés. Il y aurait aussi des dizaines de blessés.

Tout de suite après l’attaque, la soi-disant « province de l’Etat islamique de Tripoli » a revendiqué l’attentat en guise de représailles pour la mort le 3 janvier dernier dans une prison américaine, d’un leader d’Al Quaïda. […]

Selon un rapport de l’Etat Islamique repris par les médias libyens, « ISIS considère la conquête de la côte libyenne hautement stratégique à cause de son voisinage avec l’Europe méridionale, facilement joignable avec des simples bateaux de migrants. « Si nous réussissons à exploiter ce canal, la situation des villes européennes se transformera en un enfer » conclut le rapport, jetant de l’huile sur le feu […]

Pourtant, selon le chef de la sécurité centrale de Tripoli, Omar Khadrawi, Isis n’a rien à voir avec l’attaque de l’hôtel Corinthia. Ce responsable, fidèle à Hassi, a accusé les ex représentants de la garde révolutionnaire de Kadhafi, qui s’emploieraient à miner la réputation de Tripoli comme étant une ville « tranquille et sûre ». Selon des sources des services maltais (l’hôtel est une propriété maltaise), l’attentat pourrait provenir du gouvernement basé à Tobruk (gouvernement reconnu par l’Occident) justement pour causer du tort à son rival Hassi. […]

Pendant ce temps, à Genève, s’est conclu le deuxième round de négociations entre les groupes rivaux, même s’il ne sont que partiellement représentatifs du panorama libyen. Ils ont unanimement condamné le terrorisme et se sont dit déterminés à trouver une solution au conflit qui est en train de déchirer la Libye.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Etat Islamique: « Nous arriverons en Europe avec les bateaux et ce sera un enfer. »

    1. daniel

      C’est évident que la Libye (pays cité dans le livre d’Ezéchiel à côté du livre de Daniel) sera la porte ouverte à l’arrivée de djihadistes qui s’infiltreront en masse dans des bateaux de migrants économiques étant donné le positionnement géographique de ce pays par rapport à la Sicile et à l’Italie. Un islamologue l’avait déjà dit il y a quelques années.
      Les bonnes âmes occidentales, ne sachant pas comme tout le monde et comme moi faire la différence entre migrants économiques et djihadistes, les accueilleront bras ouverts. Puis l’Italie, dépassée par le nombre, les mettront dans des bus pour Turin, Milan et là, ils pourront terminer leur route en allant vers la France, l’Allemagne, la Suisse…

      Ba ba de l’organisation : Acheter de gros rafiots en fin de course (plutôt en fin de navigation) à bas prix, y mettre des milliers de gens en n’oubliant pas de leur donner des téléphones portables satellitaires et les numéros de téléphone de la marine italienne et européenne et leur dire d’appeler une fois qu’ils sont dans les eaux internationales pour que les gardes-côtes italiens viennent à leur secours.

      Je suis triste pour ces migrants économiques ou ceux qui fuient les guerres parce que je sais ce que c’est de fuir. Mais il est urgent de réguler. Parce que sinon, ces bateaux seront de vrais chevaux de Troie.

    2. Robert Davis

      C’est gentil de nous prévenir! Après ça on nous dira qu’il ne faut paés faire d’amalgames. Il vaut mieux se laisser envahir que de risquer de blesser un « pauvre immigrant » envahisseur…ma

    3. Pat

      INCROYABLEMENT LUCIDE .

      Brumeux avec de belles éclaircies », c’était le portrait de Malraux vu par De Gaulle.

      Dans la rubrique de ces éclaircies, il avait donc écrit ce qui suit en 1956 :

      La nature d’une civilisation, c’est ce qui s’agrège autour d’une religion.
      Notre civilisation est incapable de construire un temple ou un tombeau. Elle sera contrainte de trouver sa valeur fondamentale, ou elle se décomposera.
      C’est le grand phénomène de notre époque que la violence de la poussée islamique.
      Sous-estimée par la plupart de nos contemporains, cette montée de l’islam est analogiquement comparable aux débuts du communisme du temps de Lénine. Les conséquences de ce phénomène sont encore imprévisibles. A l’origine de la révolution marxiste, on croyait pouvoir endiguer le courant par des solutions partielles. Ni le christianisme, ni les organisations patronales ou ouvrières n’ont trouvé la réponse. De même aujourd’hui, le monde occidental ne semble guère préparé à affronter le problème de l’islam. En théorie, la solution paraît d’ailleurs extrêmement difficile. Peut-être serait-elle possible en pratique si, pour nous borner à l’aspect français de la question, celle-ci était pensée et appliquée par un véritable homme d’Etat.
      Les données actuelles du problème portent à croire que des formes variées de dictature musulmane vont s’établir successivement à travers le monde arabe. Quand je dis «musulmane» je pense moins aux structures religieuses qu’aux structures temporelles découlant de la doctrine de Mahomet. Dès maintenant, le sultan du Maroc est dépassé et Bourguiba ne conservera le pouvoir qu’en devenant une sorte de dictateur. Peut-être des solutions partielles auraient-elles suffi à endiguer le courant de l’islam, si elles avaient été appliquées à temps.
      Actuellement, il est trop tard !
      Les «misérables» ont d’ailleurs peu à perdre. Ils préféreront conserver leur misère à l’intérieur d’une communauté musulmane. Leur sort sans doute restera inchangé. Nous avons d’eux une conception trop occidentale. Aux bienfaits que nous prétendons pouvoir leur apporter, ils préféreront l’avenir de leur race. L’Afrique noire ne restera pas longtemps insensible à ce processus. Tout ce que nous pouvons faire, c’est prendre conscience de la gravité du phénomène et tenter d’en retarder l’évolution.

    4. Marie l'Alsacienne

      Plusieurs générations de consanguins ajouté à une « religion » (secte) débile et voilà le résultat !

      Et notre gouvernement payé par l’argent du peuple qu’il trahie et vendu pour quelques valises de billets du Qatar, ils n’en ont jamais assez !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *