toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sami Aldeeb : Lettre à Dalil Boubakeur


Sami Aldeeb : Lettre à Dalil Boubakeur

« Ce qui est arrivé à Paris est entièrement conforme à l’enseignement de l’islam »

Dans une lettre ouverte à Dalil Boubakeur, mise en ligne sur son blog Savoir ou se faire avoir, Sami Aldeeb, Professeur des universités suisse palestinien, accuse le président du CFCM de laisser entendre que l’attentat de Charlie Hebdo serait un coup porté à l’islam, qu’il « tente de disculper » et d’oublier de préciser que c’est avant tout un coup porté aux journalistes touchés par l’attentat. Il l’invite à revoir intégralement les enseignements de l’islam, qui incluent des injonctions à commettre des actes de violence.

Suite à la mise en ligne de cette lettre, le blog de Sami Aldeeb est devenu momentanément inaccessible, ayant vraisemblablement été attaqué. Ci-dessus des extraits de la lettre de Sami Aldeeb à Dalil Boubakeur, suivi de la condamnation de l’attentat de Dalil Boubakeur, au nom du CFCM, jugée insuffisante par Sami Al-Deeb.  

Cher Dr Dalil Boubakeur, Imam de la Mosquée de Paris,

« Vous avez pleuré sur les musulmans au lieu de pleurer sur les victimes »

J’ai visionné plusieurs vidéos dans lesquelles vous condamnez l’attentat contre le magazine Charlie Hebdo, qui a coûté la vie à un certain nombre de journalistes. Vous avez tenté de disculper l’islam de ce qui est arrivé. Vous avez même pleuré sur les musulmans au lieu de pleurer sur les victimes, en affirmant que ce qui s’est passé est un coup porté à l’ensemble des musulmans et que l’islam sanctifie la vie. Vous démontrez ainsi que vous vous moquez de la vie des journalistes assassinés et que votre seule préoccupation consiste à éviter que l’on accuse l’islam et des musulmans de ce qui s’est passé. Vous vous êtes contredit et vous avez prouvé que vous n’avez pas la moindre empathie pour les victimes. Vous avez perdu votre humanité par ces déclarations.

« Votre diagnostic sur les événements d’hier à Paris ne saurait convaincre que les idiots et les hypocrites »

Mais soyons honnêtes, absolument honnêtes. Ne dit-on pas, en arabe, que de la franchise naît la tranquillité ? Parlons en termes médicaux, puisque vous êtes médecin de profession. Vous savez qu’un diagnostic erroné peut entraîner la mort du patient. Si vous considérez un cancer comme un simple mal passager, vous donnez l’occasion au cancer de croître et de détruire la vie du patient. Je pense que vous êtes d’accord avec moi sur ce point. Et il va de soi que le médecin, après le diagnostic, doit suggérer le médicament adéquat au patient afin de le guérir.

Permettez-moi de vous dire que votre diagnostic sur les événements d’hier à Paris ne saurait convaincre que les idiots et les hypocrites. Si vous n’êtes pas conscient de votre erreur, c’est un signe de votre ignorance. Et si vous savez que votre diagnostic est erroné, cela signifie que vous êtes malhonnête, pour ne pas dire un menteur.

« Ce qui est arrivé à Paris est entièrement conforme à l’enseignement de l’islam »

Ce qui est arrivé à Paris est entièrement conforme à l’enseignement de l’islam tel qu’il ressort du Coran, de la Sunna de Mahomet et de tous les ouvrages reconnus de droit musulman. Est-il nécessaire de vous rappeler comment Mahomet s’est vengé de ceux qui l’ont critiqué ? Ne savez-vous pas ce que Mahomet a fait à Um Qarfa? Ne savez-vous pas comment le Coran stigmatise les poètes dans le chapitre qui leur est consacré et qui porte le titre «Les poètes»? Jamais Mahomet n’a admis la moindre critique à son égard ; il n’acceptait que ceux qui chantaient ses louanges, comme le font les rois et les chefs des pays arabes et musulmans aujourd’hui.

« Ne savez-vous pas que les ouvrages de droit musulman prescrivent de tuer ceux qui critiquent Mahomet ? »

Pouvez-vous m’indiquer un seul pays arabe ou musulman qui permet de toucher à Mahomet ? Bien sûr que non. Où donc est la sanctification de la vie dont vous parlez ? La liberté d’expression et la vie des humains n’ont aucune valeur dès qu’on touche à l’islam, au Coran ou à Mahomet. Et je vous défie de me présenter la moindre preuve de l’inexactitude de mes propos. À moins que vous n’indiquiez des critiques contre Mahomet de la période mecquoise, quand il n’avait pas d’épée. Mais après avoir joint le pouvoir à la prophétie, il n’a plus toléré aucune critique contre lui-même ou le Coran. Et cela est encore vrai aujourd’hui.

Revenons-en à ce qui s’est passé à Paris. Vous avez certainement appris que lorsque les terroristes ont assassiné les journalistes, ils ont crié « Dieu est grand, le prophète Mahomet a été vengé». Ils se considéraient comme les exécutants de la loi islamique contre ceux qui critiquent Mahomet. Et ce qu’ils ont fait est conforme aux dispositions de la loi islamique. La question se pose : où l’ont-ils appris? Ne serait-ce pas dans des livres dont regorgent les bibliothèques des mosquées en France? Ne serait-ce pas dans les prêches des imams de ces mosquées?

En France, tout le monde a le droit de critiquer le judaïsme, le christianisme, le communisme, ainsi que leurs symboles et leurs ouvrages. Et les journalistes qui ont été assassinés ne s’en sont pas privés, sans tenir compte des susceptibilités des juifs, des chrétiens ou des communistes. Ce droit est garanti par la loi française. En refusant toute critique de l’islam, de Mahomet et du Coran même en France, les musulmans voudraient tout simplement y appliquer la loi islamique et brider la liberté d’expression. Tant que de telles idées dominent la mentalité des musulmans, ce qui est arrivé à Paris avec Charlie Hebdo pourra se répéter, avec le même magazine et d’autres. Ainsi, sous la menace de la mort, les musulmans veulent faire taire des intellectuels, des journalistes, des universitaires, des politiciens et touts ceux qui seraient tentés de critiquer l’islam et ses symboles. Ils veulent tout simplement établir en France une dictature islamique brutale, interdisant la liberté de pensée et d’expression.

Je vous invite à un moment de franchise avec vous-même. Vous dites vouloir le vivre-ensemble en France. Comment pouvez-vous imaginer la cohabitation entre musulmans et non-musulmans en France avec de telles idées? Ne voyez-vous pas que la société française est menacée par la guerre civile dont les musulmans seront les premiers perdants? Soyons honnêtes. Ne pensez-vous pas que de nombreux adeptes de votre religion en France, ou certains d’entre eux au moins, ont applaudi l’assassinat des journalistes de Charlie Hebdo comme ils ont applaudi les crimes de Mohamed Merah?

« Aucune personne saine d’esprit ne peut nier que ce qui est arrivé à Paris avec les journalistes de Charlie Hebdo provient des enseignements islamiques »

C’est le diagnostic que les personnes informées ne sauraiten mettre en doute. Ceci étant dit, il faut en déduire la nécessité de revoir l’ensemble des enseignements islamiques. On doit lever la sainteté du Coran, de Mahomet et de l’islam et permettre leur critique comme on le fait avec le judaïsme, le christianisme et le communisme. Les imams des mosquées de France doivent reconnaître la liberté d’expression prévue par la loi française et demander aux musulmans qui ne l’accepteraient pas de quitter la France. Et ce pour éviter la guerre civile entre musulmans et non-musulmans en France.

Pour des prêches en français au contenu préalablement déterminé

En ce qui concerne les mosquées, il faut surveiller ce qui y est dit et ce qui y est enseigné afin qu’elles ne deviennent pas des nids de terrorisme et d’extrémisme. Pour cela, je suggère que les mosquées soient ouvertes à tous, que les prêches soient prononcés en français, que les imams étrangers ne soient pas autorisés à y officier, et je propose de soumettre les imams actuels à des mesures administratives et éducatives. Vous savez sans doute qu’en Egypte les prêches sont distribués aux imams par les autorités étatiques, qui contrôlent la stricte observance de leur contenu. Tous les prêches des mosquées de France doivent être soumis à l’approbation préalable des autorités françaises ; ces prêches doivent être enregistrés et les contrevenants doivent être sanctionnés (…) Et ce, encore une fois, pour éviter la guerre civile entre musulmans et non-musulmans en France.

« Il faut revoir intégralement l’enseignement islamique et l’orienter vers la doctrine de Mahmoud Mohamed Taha »

Il a été pendu sur instigation de l’Azhar. Ce penseur estimait qu’il fallait impérativement laisser de côté le Coran médinois, qui viole les droits de l’homme, et ne retenir que le Coran mecquois. Cela nécessite l’interdiction en France du Coran sous sa forme actuelle. Il faut exiger que tous les exemplaires du Coran, y compris ceux qui se trouvent dans les mosquées, soient dans l’ordre chronologique, en indiquant clairement que le Coran médinois est caduc en raison de ses incitations à violer les droits de l’homme. Les responsables de la religion musulmane doivent en outre reconnaître la liberté religieuse, y compris la liberté de changer de religion, de quitter l’islam. Les autorités françaises doivent imposer cette exigence sous peine de retrait de la nationalité française et de renvoi dans le pays d’origine.

Ce sont là des mesures que vous devez prendre en tant qu’imam de la Mosquée de Paris, et que doivent prendre les autorités françaises le plus rapidement possible afin de permettre le vivre-ensemble en France.

Veuillez agréer, Monsieur l’imam de la Mosquée de Paris, l’expression de ma haute considération.

Sami Aldeeb, Dr en droit, professeur des universités
Directeur du Centre de droit arabe et musulman: http://www.sami-aldeeb.com  
Auteur d’une traduction française du Coran par ordre chronologique,
d’une édition arabe du Coran par ordre chronologique et d’autres ouvrages

Condamnation de l’attentat de Dalil Boubakeur, au nom du CFCM, jugée insuffisante par Sami Al-Deeb.

 Lettre de Dalil Boubakeur au nom du CFCM

Condamnation de l’attentat contre Charlie Hebdo

Le Conseil français du culte musulman et les musulmans de France condamnent avec la plus grande détermination l’attaque terroriste d’une exceptionnelle violence commise contre le journal Charlie Hebdo. Cet acte barbare d’une extrême gravité est aussi une attaque contre la démocratie et la liberté de presse.

Nos premières pensées attristées vont aux victimes et à leurs familles à qui nous exprimons notre totale solidarité dans la terrible épreuve qui les touche.

Dans un contexte international politique de tensions alimenté par les délires de groupes terroristes se prévalant injustement de l’Islam, nous appelons tous ceux qui sont attachés aux valeurs de la République et de la démocratie à éviter les provocations qui ne servent qu’à jeter de l’huile sur le feu.

Face à ce drame d’ampleur nationale, nous appelons la communauté musulmane à faire preuve de la plus grande vigilance face aux éventuelles manipulations émanant de groupes aux visées extrémistes quels qu’ils soient.

Paris, mercredi 7 janvier 2015

Docteur Dalil Boubakeur

Président Conseil français
du culte musulman – CFCM

MEMRI







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 18 thoughts on “Sami Aldeeb : Lettre à Dalil Boubakeur

    1. Jacques

      Totalement d’accord avec vous, M. Sami Al-Deeb, bravo.

      En particulier avec ceci : « Les imams des mosquées de France doivent reconnaître la liberté d’expression prévue par la loi française et demander aux musulmans qui ne l’accepteraient pas de quitter la France. »

      Oui, il doit être possible dans notre pays de critiquer l’islam, comme les autres idéologies ou religions. L’autocensure des journalistes et politiques, et la chasse aux sorcières systématique lancée contre ceux qui osent critiquer cette religion doit cesser, sans quoi les tueurs de Charlie Hebdo auront GAGNÉ !!

    2. Marie 1

      Boubakeur est un grand menteur qui admire les terroristes arabes et l’UOIF comme le CFCM sont des repaires de terroriste servant à récolter l’argent qui est versé aux arabes djihadistes
      Boubakeur comme Lasfar sont des complices volontaires
      Tout l’islam est une menace
      Tous les musulmans sont pour les terroristes arabes
      Il faut se débarrasser de la vermine arabe

    3. David Belhassen

      Il n’y a qu’un seul point de l’article de Sami Al-Deeb avec lequel je suis en désaccord : La distinction faite entre les versets mecquois et les versets médinois qu’il faut déclarer « caduques ».
      En fait la potentialité criminelle du Coran est également inhérente aux versets mecquois.
      Le Coran a besoin d’une refonte totale et d’un amendement profond qui dépasse la réforme partielle et inefficace de Mahmoud Muhammad Taha.

    4. yao

      Qu’attendez-vous à europe-israel.org pour entamer une procédure judiciaire visant à l’interdiction du coran sur le sol français pour « propos qui mettent en cause l’intégrité de la république en propageant une idéologie incitant à la discrimination, à la haine, à la violence et au meurtre envers les non-musulmans en raison de leur non appartenance à cette communauté religieuse.

    5. Christian - Europe-Israel.org

      @ Yao: nous n’avons pas vocation à attaquer les religions. Nous dénonçons l’Islam radical politique

    6. Marie 1

      Christian
      L’islam radical est une supercherie pour ménager les musulmans qui sont tous des terroristes
      L’islam est une menace et les terroristes appliquent le coran
      Il n’y a donc pas d’islam radical qui est une belle invention occidentale inondée de musulmans qui ont un but: détruire la civilisation Judeo chrétienne et cela par la terreur et la violence

    7. naftali

      ah quel plaisir,un palestinien comme ça ,on en redemande,c’est sur qu’il faut expurger les versets sataniques du coran,mais ça sera apocaliptyque,et pourtant il le faudra bien pour la paix dans le monde mais ce qu’il dit concernant le coran mecquois qui est plus tolerant,j’ai trouvé ça dans la bouche de zemmour,mais je pense a david qui n’est pas d’accord,alors je sais pas d’apres le prof si on arrive a adoucir medine ce sera toujours ça a prendre ,et celui de la mecque,plus tard,il faut les convaincre d’aller par etape sinon…..et pour etre juste la torah ainsi que le nouveau testament chretien,est encore plus violent que le coran,mais nous on a fait evoluer tout ça,on le lit pas literalement,on tue personne au nom de la torah on n’est pas teroristes et on est pas proselyte,on est civilisè eduquè…..tout le contraire de ces betes feroces shabat shalom a tous,et n’ayons crainte de rien!!!!!

    8. David Belhassen

      Dès sa fondation, l’islam n’a pas été une religion mais une théologie politique. Faire une distinction entre « Islam religieux » et « Islam politique », est plus qu’un leurre. C’est un mensonge et un aveuglement dangereux. Et tous ceux qui propagent ce mensonge parmi les judaïques, les chrétiens, et les ‘musulmans modérés’, en subiront bientôt les conséquences. Par l’islam lui-même !

    9. David Belhassen

      A Naftali. Votre sentence :  » la torah ainsi que le nouveau testament chretien,est encore plus violent que le coran « , est erronée.
      Et cela pour trois raisons :
      1. Le Nouveau Testament est un milliard de fois moins violent que le Coran. Aucun verset n’appelle au crime. Apparemment, vous n’avez jamais lu le Nouveau Testament.
      2. En dépit de sa potentialité de violence extrême, la Torah a la circonstance atténuante d’avoir été écrite 1500 ans avant le Coran, donc à une époque où les progrès de réforme humaniste du judaïsme proposé par Jésus (et certains prophètes bibliques avant lui), n’étaient pas encore venus au monde.
      De plus, c’est une violence toute littéraire qui n’a quasiment jamais été mise en pratique.
      3. Nonobstant cette extrême violence littéraire, la Torah est cependant moins violente que le Coran. Elle n’ordonne pas de couper la main à un voleur de pain, mais oblige le voleur à rembourser la somme de 4 pains. Or le Coran lui, non seulement ordonne de couper la main à un voleur de pain, mais a mis en pratique ce verdict… jusqu’aujourd’hui !!!!!

      Lisez les textes, Naftali, avant d’affirmer des contre-sens.

    10. michel boissonneault

      c’est vrai que le coran approuve ses gestes de fou car c’est dans la doctrine de tuer ceux qui critique mohamet donc lorsque mohamet avait marié sa dernière épouse ashia 7 ans….pour nous c’est de la pédophilie …un crime mais pour les intégristes c’est une normalité…lorsque mohamet approuve la vente de femme comme esclave…pour nous c’est une honte …un crime mais pour les intégristes c’est une normalité….lorsque mohamet affirme qu’il faut tuer tout ceux qui le critique….pour nous c’est de l’intimidation , de la violence , le geste ultime d’enlever la vie mais pour les intégristes c’est une normalité donc je dit merde a tout les intégristes ALLER VOUS FAIRE FOUTRE

    11. Reactif

      Sami Aldeeb aurait très bien pu écrire à nos chers politiciens ou à notre président de la république ainsi qu’il l’a fait à Dalil Boubakeur. Mesdames et messieurs vous êtes sensés représenter et défendre nos institutions, défendre nos droits à la liberté dont celle de culte ou d’expression. Vous êtes sensés nous gouverner et nous protéger. Au lieu de ça vous n’avez eu de cesse que de détruire nos valeurs fondamentales, mettre à mal nos institutions, et tenté de nous persuader que la France se devait d’accueillir et protéger tous les paumés et déséquilibrés de la terre. Et vous avez mis en danger la stabilité de la France, vous avez mis en danger la vie des français, vous êtes responsables de tous ces morts, les journalistes, les policiers, les juifs… Et pour vous disculper vous nous parlez d’unité et de marche au nom de l’amour ou autre foutaise, tous partis politiques confondus ou presque. Défiler aux côtés de vous, vous ces hypocrites de droite comme de gauche et surtout de gauche ? Non merci. Honte à vous qui avez jeté Marianne à ses violeurs, les soit disant non représentatifs de l’islam.

    12. moka

      Naftali vous êtes dans l erreur la plus totale, dites moi où Jésus demande de tuer, il faut réfléchir avant de dire des bêtises.

    13. Yves V.H.

      Merci d’avoir publié cette lettre de Sami Al-Deeb. Son site a été perturbé hier par la crapule islamique.
      Tous ces massacres et attentats sont commis par des monstres qui prennent le Coran à la lettre. Ce sont les SS de l’Islam.

    14. Yves V.H.

      Bonne nouvelle tout de même: le site de Sami Al-Deeb vient d’être restauré.
      Bon courage Monsieur dans votre combat contre l’islam, une idéologie qui n’est autre qu’un crime contre l’humanité depuis 1400 ans.
      Dévoiler l’islam c’est le combattre. La vérité vaincra.

    15. naftali

      A moka et david,c’est pas la peine d’employer les gds mots,erroné,bettises….vous etes pas theologiens et moi non plus,alors on se calme et on fouille sur internet,les specialistes des religions tel que odon vallet ou autre .,deja le coran est une theologie politique j’ai jamais dit le contraire, ensuite les nazislamistes sont des excrements humain qui veulent islamiser la planete a coup de bombes,nous les juifs,on a la classe ,malgré la shoah on a pas mis une seule bombe en allemagne,on a repondu par le savoir et voila que israel baroukh hashem est super bien classé dans tous les domaines,seulement un jour,on m’a attaqué (verbalement)en me disant que la bible(ancien et nouveau testament) etaient plus dures que le coran j’ai été estomaqué,leur disant que non,non.helas je suis allé sur bcp de sites j’ai vu qu’ils abondés dans leur sens,je me suis juré de plus en reparler surtout avec des goys.la j’en ai reparlé car on est entre freres je voulais avoir vos avis car c’est un truc qui m’a rendu malade,et que je prie kadosh baroukh hou,que c’est vous qui avez raison AMEN.

    16. David Belhassen

      A Naftali. Tout d’abord, j’ai une formation d’historien des religions, cela signifie que je sais de quoi je parle concernant la Bible judaïque, le Nouveau Testament, et le Coran, que j’ai lu et étudié durant 40 ans.
      Relisez attentivement ce que j’ai écrit concernant le degré de violence de la Torah par rapport à celui du Coran, et vous saurez quoi répondre à vos détracteurs.

    17. Nounours

      question , L’education c’est quoi c’est enseigner à son enfant la notion du bien et du mal Le Coran c’est quoi c’est enseigner à ses enfants comment tuer les mécréants judeos chrétiens voilà pourquoi il faut traduire le coran dans toutes les langues afin de réformer ce livre incitant au meurtre et au crime voilà la solution car de l’éducation nait l’action….

      La religion musulmane n’a aucune chance face a l’occident de progresser vers le bien en continuant à appliquer les prophéties de MAHOMET un certain pédophilie !!! Vive la Repubique et vive La France

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *