toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La France est ma maison. Je ne partirai pas, par Jean-Paul Fhima


La France est ma maison. Je ne partirai pas, par Jean-Paul Fhima

 

Déjà 7.000 juifs ont quitté la France en 2014, soit deux fois plus que l’année précédente. Cet exode programmé, notre pays ne peut pas en être fier.

Selon le rapport 2013 du Service de protection de la communauté juive (SPCJ), créé en accord avec le ministère de l’Intérieur en 1980 au lendemain de l’attentat de la rue Copernic, il y a en France une haine antijuive « polymorphe ». Celle-ci n’est plus seulement conjoncturelle (liée au conflit israélo-arabe) mais aussi structurelle, c’est-à-dire intrinsèquement issue de la société française elle-même, comme l’ont montré l’affaire Dieudonné et la manifestation « jour de colère » en janvier 2014.

Yohav Hattab, Philippe Braham, Yohan Cohen et François-Michel Saada, nos compatriotes et frères, sont morts à l’Hyper Cacher de Vincennes parce qu’ils étaient juifs. « C’est la plus révoltante des morts », disait Ségolène Royal, le 13 janvier dernier, au cimetière de Givat-Shaul de Jérusalem, pendant leurs funérailles.

C’est révoltant et ce n’est pas la première fois.

Une communauté ébranlée

  • Le 20 novembre 2003, un jeune parisien, Sébastien Sellam, est sauvagement assassiné à coups de fourchette et de couteau par son voisin de palier qui dit, après les faits, « j’ai tué un juif, j’irai au paradis ». En janvier 2006, Ilan Halimi est torturé à mort par le « gang des barbares » de Youssouf Fofana.
  • Le 19 mars 2012, la tuerie de l’école Ozar Hatorah de Toulouse fait quatre victimes dont trois enfants (Jonathan Sandler, ses deux fils et Myriam Monsonégo, fille du directeur de l’école). Mohamed Merah, le tueur au scooter, a voulu « venger les enfants palestiniens ».
  • Le 13 juillet dernier à Paris et en région parisienne, des manifestants pro-palestiniens ont crié « les juifs complices d’Israël », « à mort les juifs » et ont attaqué des synagogues non loin de la rue de la Roquette tout près de la place de la Bastille.
  • Le 1er décembre 2014, à midi, trois hommes « cagoulés et gantés », font irruption dans l’appartement d’un jeune couple juif dans le quartier du Port, à Créteil. Le jeune homme réussit à s’échapper et prévient les secours, sa fiancée est violée.

S’ensuivent une fois de plus le choc, la peur et le traumatisme dans une communauté juive ébranlée, inquiète, amère. Aujourd’hui, des Français tuent d’autres Français.

Un sentiment d’abandon et de rejet

« Tuer le juif » n’est plus un tabou dans certaines de nos banlieues. C’est même devenu, disons-le franchement, un cri de ralliement. Dans un reportage de « Complément d’enquête », sur France 2, réalisé à Sarcelles en septembre 2014, un jeune homme s’exprime « à cœur ouvert » :

« J’ai la rage contre les juifs (…) Les juifs si on veut, on les tue (…) Faut dire la vérité, ils ne sont pas agressifs (…) mais bon, je veux les allumer tous, tous les juifs. »

Comment la république laïque, celle que j’aime et m’a élevé, peut-elle laisser prêcher l’appel au meurtre, à la télé ou dans la rue ? Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) ne cesse de recevoir des plaintes et des appels alarmés décrivant chaque jour un peu plus les vexations quotidiennes, les mépris passagers, les gestes et les menaces décomplexés, les insultes et les mots de travers.

« Harcèlements, incivilités, violences… ce mal se banalise (…) souvent dans des sphères inattendues, au détour d’alliances improbables. »

Un cap irréversible a été franchi. Un sentiment d’abandon et de rejet s’est légitimement répandu parmi les juifs de France. Il leur semble que le pacte implicite qui les liait depuis toujours à ce pays s’est défait, comme abîmé peu à peu dans une sorte d’amnésie nationale.

Moi, je préfère rester

L’exode est la solution pour de nombreux Français juifs qui ne trouvent plus leur place dans cette société où la haine s’est installée. Pour eux, le pacte séculaire de confiance et de respect mutuel s’est brisé peu à peu. Ils ont senti venir le danger. Pas la république, orpheline de ses propres valeurs de tolérance.

Pourtant, l’aliyah ne sera pas massif. Israël ne pourra pas accueillir tout le monde. Beaucoup, comme moi, pensent que notre avenir est en France. La France est défigurée ? À nous de lui redonner un visage humain. Nous en avons le droit, nous en avons le devoir. Nous sommes des républicains. On peut renouer le lien, on peut, à nouveau, grandir ensemble. Si partir, ce n’est pas choisir, alors je préfère rester.

Moi, simple citoyen, j’ai hâte de redonner ma confiance à mon pays. Un collectif d’urgence a été créé en octobre dernier par de nombreuses associations juives qui ont sonné le tocsin comme on annonce un ordre de mobilisation générale. « Mobilisons-nous », ai-je moi-même écrit :

« Face à la montée de l’antisémitisme en France, contre le sentiment d’impunité qui l’accompagne, relevons le défi face à l’urgence ! »

Je le confesse, j’accepte de me battre. Mieux, je le veux.

Réagir, ce n’est pas partir

L’autre dimanche, dans les yeux et dans les sourires, dans les mains tendues et les pas décidés, j’ai vu une vraie volonté de vivre ensemble. J’y crois. J’y crois encore.

À Jérusalem, Ségolène Royal a déclaré :

« L’histoire a créé une relation indestructible entre la République et les juifs de France…Je sais l’effroi et la peur légitimes que suscitent de tels actes. Mais je veux vous redire ceci avec force : chaque coup porté à un juif est un coup porté au peuple français. »

Madame la ministre, comme vous, je le pense de toutes mes forces. La France est ma maison, personne ne me mettra à la porte. Réagir, ce n’est pas partir.

Tous les Merah, Nemmouche, Kouachi, Coulibaly, tous les autres que nous ne connaissons pas encore, nous allons combattre leurs idées, pas les fuir. Ils veulent nous voir morts, nous serons debout.

Jean-Paul Fhima

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “La France est ma maison. Je ne partirai pas, par Jean-Paul Fhima

    1. Robert Davis

      La défense est préférable à la fuite. Il faut s’armer,acheter un pistolet,le garder en poche et ne pas craindre de l’utiliser. De plus en plus la LEGITIME DEFENSE est acceptée en france et le sera de plus en plus même dans les tribunaux. Lorsque es arbes s’apercevront qu’ils risquent leur vie à ce jeu ils ne s’y frotteront plus. Ilk faudrait aussi créer des MILICES dans les quartiers,cela forcera l’état à plus de sévérité envers les musulmans.

    2. Akerman Michel Israël

      « La France est ma maison, personne ne me mettra à la porte. Réagir, ce n’est pas partir » !
      Tu remplaces France par « Allemagne », « pays arabes », « Belgique » ou « Scandinavie » et tu comprends un peu mieux ce qui s’est passé au cours des siècles dans TOUS les pays de la Diaspora.
      Sans remonter à l’époque des Croisades en France, à celle de l’inquisition en Espagne, la nouvelle donne : plus de 40000 millions de musulmans aujourd’hui dans l’Europe sans compter les 80 millions de Turcs qu’appellent certains gouvernements fait que les Juifs seront TOUJOURS la minorité à expulser ou tuer, si ce n’est pas aujourd’hui le risque est pour demain car l’Europe s’est laissée gangréner.
      D’ieu merci nous avons aujourd’hui un état !

    3. Akerman Michel Israël

      La France où je suis né pendant la seconde guerre mondiale était mon pays. Aujourd’hui c’est Israël.

    4. Pat

      Pour ma part je ne pense pas que faire son alya veut dire fuir la France .

      Pour ma part je suis partagé et j’imagine que ceux qui partent devaient déjà y songer .

      La

    5. patricia

      Non mais des fois la maison brule. Et Israel peut accueillir tous les juifs d europe, c est assez grand, J ai la nette impression que l europe veut qu on fasse de la place pour la palestine, garder ses juifs en france, comme boucliers humains, les 1eres cibles a abattre mais si plus de juifs en france et ailleurs, quels sont les prochaines cibles ou boucs emissaires.

    6. madeleine

      Il faut remettre à leur place les politiques et certains journaleux quand ils évoquent l' »immigration des Juifs et des musulmans », et leur rétorquer que les Juifs sont présents en France depuis 2.000 ans, donc plus anciens et plus Français que ceux qui se disent « de souche » et qui sont issus d’Italie, d’Allemagne, du Portugal et de l’Espagne, etc… Ces gens sont des ignorants, des incultes.

    7. jarod

      les amis de la France : un tel qui nous demande de décamper un peu comme des rats quittant le navire, & tel autre brillant par son absence lors du rassemblement de la République et ben les enfants comment prétendre faire la paix avec ses ennemis sque que l’on n’ est même pas capable de se réconcilier avec ses propres amis?
      effectivement, en syrie, si le sport national c’est bien la dicertation sur le complot sioniste mondial, n’oublions pas qu’ en Israel, le sport National c’est la détestation de la France; me positionnant comme Juif, et comme Français ou vice versa je me suis senti insulté par le Bibi prend t’ il les juifs de France pour des capitaines des croisières Costa ? non non non Monsieur l’ AFFAIRISTE, le recul aidant je me sens beaucoup plus proche d’ un bon Capitaine de U-boot ! quitter la France ? ma réponse « on va leur percer le flanc »

    8. Pat

      Pour ma part je ne pense pas que faire son alya veut dire fuir la France .

      Pour ma part je suis partagé et j’imagine que ceux qui partent devaient déjà y songer depuis longtemps .

      La France devrait faire comprendre à toute le monde que Juif est une religion . Religion qui se pratique avec amour et discrétion .

      Toutes les religions doivent être pratiquée avec amour et discrétion .

      Est-ce qu’on doit faire étalage de sa vie privée , non , alors …..

      PAIX ET AMOUR PARMI LES VIVANTS .

      NOUS NE SOMMES DE PASSAGE QU’UN BREF MOMENT .

      FAISONS QUE CE MOMENT SOIT PAISIBLE .

    9. Le Pog

      Monsieur J.P Fhima je comprends votre douleur et il est grandement heureux pour notre pays que vous décidiez de rester, c’est faire preuve de courage, c’est avoir du courage et de la détermination.
      Bien que n’étant pas à votre place, ni à celle de vos coreligionnaires, puisque chrétien de confession, j’émets quelques réserves quand aux sensibilités déclarés des politiciens français à votre endroit. Tous ceux qui depuis plus de quarante gouvernent et/ou ont gouverné notre pays, ont de près ou de loin participé à la création de la situation catastrophique dans lequel se trouve la France et madame Royale fait partie intégrante de ses gens qui nous ont trahis et pour cela je ne suis de cette grande récupération politico- médiatique, je ne suis pas Charlie, je suis français de confession Judéo-chrétienne.
      Puissent Yohav, Yohan, Philippe, et François-Michel reposer en paix.

    10. Richard

      Quelque uns de mes amis chrétiens sont furieux d avoir découvert leur pays
      Ils me disent tu a de la chance toi Richard ..tu a un pays mais nous ou iront nous ..pense tu que nous pourrions aussi immigrer en israeĺ !!!’comment faire…

    11. Koiran Paula

      7000 juifs sont partis en Israël, mais il y a aussi un nombre énorme de juifs qui sont partis, aux USA, au Canada, en Australie; dans d’autres pays, et ceux-là, ils n’ont pas été comptabilisés. La France le regrettera un jour.

    12. Hava

      Pat Juif n’est pas, seulement, qu’une religion, c’est aussi, un peuple !!! et tout le monde ne le sait pas encore

      Etre JUIF c’est aussi faire partie de ce peuple !!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *