toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Zemmour est toujours là, fidèle au poste, sur les grands médias libres et sérieux


Zemmour est toujours là, fidèle au poste, sur les grands médias libres et sérieux

OPINION

Pour justifier les attaques injustifiées contre Zemmour, le Plus de l’Obs met en scène des victimes musulmanes imaginaires,qui auraient fait l’objet d’humiliations arbitraires de la part du terroristemédiatique. Éric Zemmour doit être traîné devant la « justice des droits de l’homme« . Le délit de blasphème ferait l’objet d’un procès en sorcellerie en France, en 2014 ! Pour le petit Bruno Roger de le Plus de l’Obs, cette polémique de papierreprésente avant tout une occasion de se mettre en scène et de chercher une tribune médiatique.

Par une sorte d’incitation à la haine de la vérité, les signataires d’une pétition, comme Fouad Bahri, de l’hebdomadaire « Zaman France », appellent le CSA à censurer les paroles médiatiques, réelles ou supposées, passées et à venir, d’Éric Zemmour : « Le CSA doit l’interdire d’antenne » indique-t-on dans le Plus de L’Obs. Engagé ainsi dans une procédure médiatique arbitraire, le petit Bruno Roger, soutenu par les djihadistes de la gauche morale, s’efforce, en vain, de promouvoir le concept de « diffamation des musulmans », par le biais du délit présumé de blasphème, théologie radicale surtout en vigueur dans le Plus de l’Obs de gauche.

Il est clair que le petit Bruno Roger veut faire parler de lui. On se croirait revenu au temps archaïque de la publication tant haïe des « caricatures de Mahomet », après l’affaire de 2006. On écrit qu’Éric Zemmour récidive. C’est lui qui allume l’incendie dans les médias. Il faut le placer sous contrôle judiciaire ! I-télé donne le ton contre le journaliste qui aurait déclenché une « parodie de réactions »dans le Plus de l’Obs.

On sait que le petit Bruno Roger »fait son cinéma », avec une provocation gratuite dans le Plus de l’Obs, en invoquant, pour lui seul, la « liberté d’expression de gauche ». Les propos faussement attribués à Éric Zemmour ne peuvent choquer que ceux qui ont voulu être choqués, en lisant le Plus de l’Obs, un média que les gens sensés ne lisent jamais, pour ne pas subir la propagande débile du petit Bruno Roger. En clair, les attaques contre Zemmour ne sont pas moins insignifiantes que d’habitude. La concurrence en matière de liberté de la presse doit-elle se complaire dans les provocations médiocres du petit Bruno Roger ? Inutile d’appeler les gens sensés à ne plus lire le Plus de l’Obs ou à ne plus perdre son temps à regarder I-télé de gauche ! Ils ont déjà déserté ces médias de la médiocrité, qui assurent la propagande socialo-populiste, qui nient en France la liberté d’expression, comme la télé officielle des « JT de la Corée du Nord » !

Dans le contexte actuel, les gens sensés désapprouvent les excès de la censure de gauche de I-télé. Le petit Bruno Roger et les djihadistes de la gauche morale sont appelés à retrouver un minimum d’esprit de responsabilité. Ceux que heurtent les propos d’Éric Zemmour ont la possibilité de saisir les tribunaux, à leurs frais, dans l’État de droit qu’est la France, où est garantie la liberté de la presse. Nous sommes dans un pays où la liberté d’expression est garantie. Les djihadistes de la gauche morale sont appelés à réfléchir sur leurs convictions passionnelles et sur leur volonté de mettre en œuvre, dans les médias, leur haine de la vérité. Il y a tout lieu de penser qu’il s’agit, de la part du petit Bruno Roger et des djihadistes de la gauche morale, d’une nouvelle provocation inutile, en faveur des excès de la censure socialo-populiste qui règne déjà sur les ondes de France Télévisions, la télé officielle de la république socialiste et de la tyrannie idéologique de l’État-PS.

Les téléspectateurs de I-télé ont appris avec consternation la censure insultante à l’égard de la liberté d’expression. Ils ont appris, avec étonnement, tristesse et inquiétude, qu’une censure de la télé va exacerber l’indignation générale du monde libéral. Dans un communiqué de I-télé, la chaîne condamne les propos réels ou supposés d’Éric Zemmour, par un acte « vérito-journalo-phobe », après que le pitre Mélenchon ait lancé un appel pressant à la fatwa contre Zemmour. Le petit Bruno Roger a vite cédé à la provocation. Comment ne pas céder à la tentation de provoquer les gens, en versant de l’huile sur le feu, pour incendier une polémique médiatique artificielle, et déclencher la colère des gauchistes-ultra, comme après une attaque djihadiste au cocktail molotov ? Bientôt, un petit Bruno Roger en rédacteur en chef sportif people ? À lire le Plus de l’Obs et le petit Bruno Roger, on se rend compte combien c’est pénible d’être informé par des nuls !

Le petit Bruno Roger, pauvre commentateur des médias people, avec sa condamnation des propos réels ou supposés d’Éric Zemmour, ne restera pas gravé longtemps dans les esprits des lecteurs. Et il ne marquera sûrement pas durablement les décisions des directeurs de publication des médias sérieux.

Car avec Mélenchon, voilà une incroyable calomnie contre Éric Zemmour,rapportée chaque jour, et qui circule dans les médias, de manière de plus en plus large : Zemmour serait devenu un raciste ! Et I-télé refuse un collaborateur, ou un interlocuteur connu dans les débats, pour la raison qu’on « ne parle pas avec un journaliste auteur de propos racistes« . On sait qu’il y a des nombreux imbéciles, surtout parmi les animateurs dans les débats à la télévision. Où est passée la conscience professionnelle des journalistes, la déontologie ou même la morale, quand toutes les calomnies et les injures deviennent très ordinaires ? Aussi, le procès en sorcellerie de tant d’esprits faibles, comme le petit Bruno Roger et les djihadistes de la gauche morale, soi-disant animés par la « passion de l’égalité », se résume à de la propagande socialo-populiste médiocre.

C’est la lecture du Plus de l’Obs et du petit Bruno Roger qui est la preuve définitive de la calomnie contre Éric Zemmour. Ceux, parmi les djihadistes de la gauche morale, qui osent proclamer le contraire, se contentent de rumeurs. Ils ne respectent aucune des valeurs déontologiques de la presse. Ils ont le ridicule de promouvoir la liberté d’insulter Zemmouret « le ridicule de l’insolence est clairement situé à gauche« . Où est passé l’esprit critique ? Le drame de ces médiocres calomniateurs, c’est que Zemmour est toujours là, sur les grands médias sérieux et respectueux de la liberté d’expression. Et Éric Zemmour est fidèle au poste, pour le plus grand bien des auditeurs, sans avoir jamais renié ses opinions, contrairement à tant d’autres, qui ont eu le temps de retourner leur veste, et de changer plusieurs fois d’allégeance au pouvoir en place du moment.

Les attaques du petit Bruno Roger contre Zemmour sont une tribune médiatique avant tout. Espérons que le journaliste et polémiste talentueux, Éric Zemmour, continuera sur la même route, sans devoir craindre les avanies des idéologues de la gauche bobo, de l’extrême gauche, des anarchiste et des verts, qui font tout pour annihiler l’écologie authentique. Aucun parmi les journalistes sérieux ne songerait à défendre les excès du petit Bruno Roger et des djihadistes de la gauche morale. C’est pourquoi ils lutteront toujours pour la sauvegarde de la liberté d’expression, et cela, jusqu’au bout de leurs convictions.

Reproduction autorisé avec la mention suivante:

© Dr Michaud-Nérard pour Europe Israël
Pédopsychiatre, DEA de Psychologie clinique 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Zemmour est toujours là, fidèle au poste, sur les grands médias libres et sérieux

    1. CHABEUF

      Je crois qu’il est temps de définir les gauchistes ,les médias de traitres à la France car,c’est ce qu’ils sont.Depuis longtemps ,je ne lis plus le nouvel observateur ainsi que d’autres journaux de gauche .Ce sont tous des ennemis à la France……!

    2. DANY83270

      Je soutiens Zemmour parce que c’est lui qui a raison quand il affirme que l’on assiste au « suicide français Naguère » ; en effet, naguère ce fut la fin de l’empire colonial Français; désormais, c’est bien de la fin de la France qui est en cause; le phénomène se présente exactement comme celui de la fin de l’empire Romain qui était pourtant réputé comme étant invincible; cependant, il a vacillé sur ses fondations et a été englouti par les barbares venus le coloniser; un historien qui vient de publier un livre sur ce sujet précise que c’est arrivé très vite dès lors que les Romains ont accepté de faire des concessions culturelles par lesquelles se sont engouffrés les communautés étrangères qui refusaient de s’intégrer dans le moule de la République romaine; ça ne vous rappelle rien ? c’est exactement ce que nous vivons actuellement en France; les musulmans refusent de s’intégrer à la France et à son histoire riche de deux mille ans de culture Judéo-Chrétienne; c’est pourquoi, l’heure de la fin de la France a sonné et cela à cause de nos politiciens incultes et imbus de leur personne qui n’ont pas su faire preuve de clairvoyance.

    3. brunel

      zemmour a raison et je suis de tout coeur avec lui je ne regarde plus itele le POINT c’est pour les petits gogols
      j’ai fait une croix sur ITELE ce sont des djiadistes de gauche

      nini

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *