toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Inde: Israel s’attaque au travail des enfants


Inde: Israel s’attaque au travail des enfants

Lorsque l’aide humanitaire et les ONG ont échoué, vient l’innovation made in Israel. L’innovation dans l’agriculture va permettre de s’attaquer au problème du travail des enfants en Inde. 

L’attribution du Prix Nobel de la Paix de cette année à Kailash Satyarthi a offert aux indiens un sentiment de fierté et de malaise à la foi. Satyarthi est  lauréate du Prix Nobel pour sa lutte constante contre le travail des enfants en Inde – un prix partagé  avec Malala Yousafzai du Pakistan.

Il y a dans le monde quelques 200 millions d’enfants travailleurs dans des conditions illégales et abusives, le problème du travail des enfants n’est pas unique à l’Inde. En Inde, 60 millions d’enfants travailleurs occupent des postes de travail,c’est un problème urgent pour les législateurs et la société civile.

Le phénomène « du travail des enfants » est lié à la dépendance traditionnelle de l’Inde au secteur de l’agriculture. Malgré l’industrialisation et la libéralisation du marché accompagnée de réformes rapides ces deux dernières décennies, l’agriculture emploie encore 47% de la population active et ne contribue qu’à 16% au PIB du pays. Ce sont souvent les paysans sans terre et leurs enfants qui font le gros de la main-d’œuvre agricole. Le secteur de l’agriculture est largement désorganisé et les pratiques agricoles dépassées. Les agriculteurs sont souvent à la merci des pluies de mousson rendant imprévisible les quantités et qualités des récoltes.

Dans ces circonstances, une seule saison ratée est suffisante pour causer la faillite des petits agriculteurs.Ainsi les enfants sont alors envoyés  dans des conditions abusives et dangereuses au travail, dans l’espoir de compléter le revenu familial ou pour régler des dettes agricoles.

Aucun montant de l’aide étrangère ne peut corriger les lacunes inhérentes à la production agricole de l’Inde. Des lois strictes de pays interdisant le travail des enfants ont très peu d’impact sur la réalité du terrain.

Cependant, la technologie israélienne et l’innovation dans domaine de l’agriculture ont réussi là où l’aide étrangère et la réglementation juridique ont échoué.

L’agriculture de la coopération d’Israël avec l’Inde remontent aux années 1960, lorsque l’Inde a commencé à moderniser son secteur agricole sous le slogan de la «révolution verte». L’Inde et Israël ont signé un engagement en 2012 sur un plan d’action agricole à long terme.

Actuellement, le plan est mis en œuvre dans 10 États de l’Inde. Selon ce plan les deux pays collaborent dans l’agriculture, la production laitière, la gestion de l’eau et des secteurs connexes.

Le nouveau gouvernement à New Delhi reconnaît Israël comme un partenaire fort et souhaite renforcer la coopération dans le domaine de l’agriculture. Le Ministre de l’Agriculture Radha Mohan Singh de l’Inde a récemment désigné l’agriculture comme une «base solide pour le renforcement des relations bilatérales ».

Jusqu’à présent, le projet le plus ambitieux de cette relation dynamique consiste en la plantation d’oliviers dans l’état Indien du Rajasthan. Initialement plus de cent mille plants ont été transportés d’Israël vers l’Inde sur la demande du ministre en chef Vasundhara Raje de Rajestan, la première femme ministre en chef de l’état. En 2006 le ministre en chef Raje sollicité la coopération israélienne après avoir visité une oliveraie dans un kibboutz dans le désert du Néguev.

Aujourd’hui l’oliveraie couvre plus  de 282 hectares de terrain dans le Rajasthan. En Octobre 2014 la première production d’oliveraie massive a fait l’objet de toutes les attentions dans la ville de  Bikaner ville – une première du genre en Inde.

L’irrigation par goutte à goutte permet d’avoir un impact considérable en améliorant les rendements, l’expansion des terres arables, en réduisant les coûts d’exploitation et en préservant les ressources en eau. Israël et la société Netafim ont donc installé plus d’un million d’acres de terres en Inde via les systèmes d’irrigation goutte à goutte – au profit de quelque 325 000 familles d’agriculteurs.

Netafim a récemment intégré l’Université de l’agriculture du Tamil Nadu pour étudier l’impact de l’irrigation goutte-à-dans les cultures indiennes classiques de riz. L’irrigation goutte à goutte a également été implémenté pour accroître le rendement de grenade.

Yonatan Ben-Zaken, chef de la mission économique israélienne chargé de l’évaluation des besoins de l’Inde sous la surveillance du ministre Singh. Selon Ben-Zaken, de nombreux points similaires entre l’Inde et Israel, notamment les conditions climatiques, rendent les solutions Agri-Tech israéliennes parfaites pour l’Inde. Dans son évaluation, la mise en œuvre de la technologie israélienneliée au savoir-faire paysan indien peut multiplier la production de 5 à 10 plis.

L’Inde ne misera bientôt que sur Israel, tant l’apport technologique et écologique de la Star up Nation révolutionne le quotidien de plusieurs millions de travailleurs.

 

Source: post.com





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Inde: Israel s’attaque au travail des enfants

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *