toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’otage britannique Alan Henning a été décapité vendredi par l’Etat Islamique.


L’otage britannique Alan Henning a été décapité vendredi par l’Etat Islamique.

L’État islamique a diffusé vendredi une vidéo montrant la décapitation d’Alan Henning, un travailleur humanitaire britannique enlevé en Syrie, en représailles des frappes britanniques   contre le groupe djihadiste en Irak.

Henning, 47 ans, surnommé «Gadget», avait rejoint un convoi d’aide et a été fait prisonnier le 26 décembre 2013, peu après avoir traversé la frontière entre la Turquie et la Syrie.

Sa femme, Barbara, avait plaidé sa libération la semaine dernière, arguant que son mari était un « homme altruiste pacifique » qui voulait aider ceux dans le besoin. [pleaded for his release in the past week]

La vidéo intitulée  «Un nouveau message à l’Amérique et ses alliés, »  qui dure plus d’une minute, est semblable  aux vidéos de décapitations  précédentes  publiées par l’État islamique.

Henning est agenouillé et parle brièvement à la caméra. «Je suis Alan Henning. En raison de la décision de notre parlement d’attaquer l’Etat islamique, je vais en tant que membre de la communauté britannique,  payer maintenant  le prix de cette décision « , dit-il.

 Le « djihadiste John » [Jihadi John] au fort accent britannique, s’adresse alors à  la caméra et dit: «Le sang de David Haines est sur ​​vos mains, Cameron. Alan Henning sera également égorgé,  mais son sang sera sur ​​les mains du Parlement britannique « .

Le Premier ministre britannique David Cameron a déclaré dans un communiqué:

« L’assassinat brutal de Alan Henning par ISIL montre à quel point ces terroristes sont barbares et repoussants. Mes pensées et mes prières ce soir vont à Barbara, la femme d’Alan, leurs enfants et tous ceux qui l’aimaient. Alan était allé en Syrie pour appuyer  l’assistance aux personnes de toutes confessions en grande demande. Le fait qu’il a été pris en otage en essayant d’aider les autres et qu’il soit maintenant assassiné démontre qu’il n’y a pas de limites à la dépravation de ces terroristes ISIL. Nous ferons tout notre possible pour traquer ces tueurs et les traduire en justice « .

La vidéo se termine avec la présentation d’un autre otage devant la caméra, identifié comme l’américain Peter Edward Kassig, avec la menace  qu’il serait la prochaine victime en représailles aux  bombardements américains de l’État islamique.

is-kassig

« Obama, vous avez commencé les bombardements aériens de Shams [Syrie], qui continuent de frapper notre peuple, il est donc juste que notre prochaine cible soit de votre peuple. »

Avant d’être pris en otage, Peter Kassig était un vétéran de l’armée Ranger,  installé au Moyen-Orient pour faire de l’humanitaire.

Selon un responsable de l’armée, Kassig s’était enrôlé dans l’infanterie du célèbre 75e régiment de Rangers stationnée d’octobre 2006 à septembre 2007 et qui s’est déployée en Irak d’avril à juillet 2007. Il a ainsi  fait partie de l’armée de juin 2006 à septembre 2007, avant d’être évacué médicalement comme soldat de première classe.

Kassig avait mis sur pied  une petite entreprise d’aide médicale connue sous le nom d’Intervention Spéciale d’Urgence et d’Assistance, ou SERA, en 2012, avec son siège à Gaziantep, Turquie, selon la page LinkedIn de l’entreprise. [the company’s LinkedIn page.]

Kassig était aussi employé à TYR Solutions LTD, une entreprise britannique qui assure la sécurité, le conseil et la formation des personnes qui prévoient de se rendre dans les zones de guerre, selon son profil LinkedIn. [his LinkedIn profile.]

Kassig a déclaré dans une interview publiée par le magazine Time l’année dernière [an interview published by Time ] qu’il avait voyagé au Moyen-Orient en 2012, après avoir quitté l’armée et au cours des vacances de printemps de l’Université Butler en Indiana. Il voulait en savoir plus sur la crise humanitaire en Syrie et voir de première main  ce qu’il pouvait faire pour sensibiliser à cette cause.

Dans une interview de 2012 avec CNN, [2012 interview with CNN] Kassig disait qu’il s’était d’abord rendu dans la capitale libanaise de Beyrouth pour étudier la complexité du conflit. Il a dit que des personnes s’interrogeaient sur ce qu’il faisait. Il a déclaré à CNN qu’il se demandait également si l’Amérique en faisait assez pour aider, sans défendre pour autant l’intervention militaire.
Dans une page Web destinée à la levée de fonds pour sa cause,[ web page raising funds for his cause],  l’ancien soldat disait qu’il sentait que davantage pourrait être fait pour aider les Syriens, et pensait  que le moyen le plus efficace se ferait « à travers un lien étroit avec ceux qui étaient dans le besoin et désespérés, en les rencontrant là où ils étaient. « 

10/03/2014 http://leaksource.info/

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “L’otage britannique Alan Henning a été décapité vendredi par l’Etat Islamique.

    1. ghysly44

      Mon coeur se soulève quand je regarde cet anglais devant la caméra qui sait qu’il va etre égorgé comme un lapin ….. Je suis DEGOUTEE et ECOEUREE par tous ceux en France et ailleurs qui prétendent encore que l’islam est une religion de paix !

    2. moka

      Ghysly ,moi aussi je suis vraiment dégoûté ,mais attention, l islame c est pas ça, l islame c est paix et amour et tolerance.Pas d amalgames ânonnent ils la bouche en coeur.Ne voyez vous pas avec quelle douceur, la religion de paix et d amour a décapitée ce pauvre HUMANITAIRE comme fut mohamet et ses adeptes le jour du fossé où 600 à 700 juifs furent décapité . Surtout pas d amalgames!

    3. patricia

      parfois il faut se demander qui sont les plus tares, ceux qui font ou ceux qui laissent faire, pour ma part je dirais que ce sont les 2, maintenant que j habite en Israel, j ai un profond degout pour l occident qui n a plus le meme visage, il revet tout doucement le nikab, derive de l occident, je suis heureuse d avoir quitter il y a 11 ans cette france en perte de repere, en fait ce n est pas elle qui m a rejettee c est moi qui est fait un rejet de ces nouveaux codes, des valeurs morales inversees
      ou est expulse le juif des droits de l homme et du citoyen mais ou j ai retrouve tout ce patrimoine dans ma terre promise, Israel.

    4. elisheva

      Cet homme est victime de sa naivete.Il voulait absolument aider des musulmans car il admirait l’Islam.Je doute fort
      qu’il ait voulu venir en Israel aider des enfants juifs en detresse dans le sud du pays.C’etait un anti israelien et un anti juif dans l’ame.Je ne me rejouis pas du tout de sa mort mais je ne peux m’empecher de me poser la question:a t il compris son erreur de jugement ou bien pensait il vraiment dans ses derniers instants que l’Islam est bien la religion de paix qu’il admirait tant?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *