toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pogrom à Paris : le silence des médias français par Jean Szlamowicz


Pogrom à Paris : le silence des médias français  par Jean Szlamowicz

Pogrom à Paris : le silence des médias français

Par Jean Szlamowicz, Professeur des Universités, linguiste, auteur de Détrompez-vous ! Les étranges indignations de Stéphane Hessel décryptées (éditions Intervalles)

La narration des événements construit leur perception et la terminologie utilisée permet de manipuler la vision des faits. En France, quand des centaines de jihadistes veulent casser du Juif, il s’agit de « tensions » ou de « heurts ». Face à des émeutes anti-juives à Paris, comme d’habitude pour les médias officiels, il n’y a rien à signaler. Suite aux manifestations jihadistes contre Israël du 13 juillet à Paris et à l’attaque de la synagogue de la rue de la Roquette, le schéma narratif habituel des médias français s’est mis en place : atténuation des faits, justification des attaques et retournement de l’accusation contre les Juifs.

Le caractère volontariste de cette narration mensongère, aisément démontable par l’analyse de texte, constitue un véritable scandale qui met en péril les principes républicains et le droit à une information qui rende véritablement compte de la situation d’insécurité existant en France, pour les Juifs comme pour toute personne s’opposant aux islamistes.

De l’atténuation à la falsification

L’article de l’AFP, recopiée littéralement par Libération (http://www.liberation.fr/societe/2014/07/13/des-heurts-a-paris-a-l-issue-d-une-manifestation-pro-palestinienne_1063299) ou 20 minutes, a servi de base à la plupart des compte-rendu. Cette dépêche construit minutieusement une version expurgée de la tentative de pogrom. A lire ce texte lénifiant, on croirait qu’il ne s’est rien passé : cette atténuation même contribue à présenter les Juifs comme des paranoïaques.

L’article ne cesse de rappeler le caractère innocent de la manifestation, ce qui en sauvegarde les revendications :

« Dimanche, des heurts ont émaillé la fin de la manifestation parisienne. ». On remarque la poétisation (avec le cliché journalistique que constitue la métaphore de l’émail) et le rejet des heurts comme appendices non définitoires de la manifestation. Rappelons que le défilé a constitué un véritable appel à la guerre sainte en brandissant des effigies de roquettes à envoyer sur Israël (que les manifestants embrassaient !) et en criant « Allahou Akbar », « Mort aux Juifs », « Sales Blancs », « On va vous cramer », « Hitler avait raison ».

– L’auteur de l’article ne cesse de minimiser les faits :

« Des heurts limités avec les forces de l’ordre ont éclaté dans certaines rues. »

« Des dégâts légers ont été causé à des devantures de commerces. »

« Les échauffourées n’ont pas duré très longtemps et ne se sont pas propagées au reste de la manifestation »

« Selon la préfecture de police, ces heurts étaient dus à de petits groupes de jeunes gens qui ont été «facilement contenus». Il n’y a pas eu de blessés. Il y a eu six interpellations. »

« Samedi, des manifestations similaires avaient eu lieu dans le calme à Bordeaux […] et à Marseille. »

 « Limités », « légers », « pas très longtemps », « petits groupes », « pas de blessés », « calme »… il s’agirait en somme d’un non-événement. Pourtant, les vidéos abondantes qui ont été prises par des riverains donnent une autre image de ce qui a bel et bien été l’assaut d’une synagogue. Une description plus objective ferait état d’attaque à l’aide de battes de base-ball et de barres de fer (les outils naturels d’une manifestation pacifique, bien sûr, sans aucune préméditation d’agression), de Juifs terrés dans la synagogue pour ne pas se faire lyncher, des passants insultés, des membres de la LDJ empêchant les émeutiers d’investir la synagogue, des brigades d’émeutiers avec barres de fer se baladant rue des Rosiers ou rue de Turenne pour tenter de casser les « magasins juifs ».

En présentant les faits à sa manière, l’article établit une version officielle qu’il sera très difficile de remettre en cause sans paraître avoir une position de parti pris subjective. Précisons que, dans la gestion du récit, l’anonymat du texte de l’AFP contribue à son effet d’autorité : il n’est pas attribuable à une personne spécifique, mais émane d’une autorité, ce qui tend à présenter son contenu comme factuel et objectif.

‘Dans le calme, la foule, très jeune et féminine, a scandé des slogans comme: «Nous sommes tous des Palestiniens!», «Israël assassin!» ou «Une seule solution, fin de l’occupation!».’

L’innocence féminine est invoquée par le journaliste afin de dédouaner le cortège de toute accusation de violence. Comme si les femmes ne pouvaient pas être militantes et comme si leur mise en avant ne faisait pas partie d’une stratégie de communication. La réalité du défilé n’était d’ailleurs pas sa féminité et une telle présentation est d’emblée une falsification.

« En marge de la manifestation, «certains individus ont provoqué des troubles et ont essayé de pénétrer par la force dans deux synagogues situées rue des Tournelles et rue de la Roquette» mais «en ont été empêchés par les forces de l’ordre», a dénoncé dans un communiqué la maire de Paris Anne Hidalgo, appelant «au calme face aux tensions» au Proche-Orient.

Le recours insistant aux mêmes techniques rhétoriques pour minorer les faits est à l’œuvre : « en marge de la manifestation » permet une nouvelle fois de dissocier l’attaque de la synagogue des positions politiques exprimées par la manifestation. La notion d’« individu » permet de souligner le caractère isolé de l’initiative alors qu’une bonne centaine de personnes a investi la rue de la Roquette.

– Dans sa construction même, l’article manipule le récit. En donnant d’abord la parole à la version « pro-palestinienne », le texte construit une narration première que l’ajout d’une parole juive en fin d’article ne viendra pas modifier. C’est une tactique narrative classique : on établit une version des faits avec des termes virulents et, pour donner l’impression d’un équilibre des positions, on donne ensuite la parole à une autre version, quantitativement moins importante, stylistiquement moins percutante et augmentée de soupçons (« Le président du Consistoire central, Joël Mergui, a affirmé que […] » revient à donner à ses propos une valeur strictement subjective).

Que de telles manifestations soient autorisées malgré leur risque évident pour l’ordre public en dit long sur la peur des pouvoirs publics vis-à-vis d’une entité désormais bien réelle en France, à savoir « la rue arabe », facteur d’émeute latent. Cette peur est prolongée par le retrait critique des médias qui préfèrent « comprendre » les manifestants que les fustiger pour ce qu’ils sont, à savoir des islamistes antisémites violents.

Justification

– L’article reproduit avec une gourmandise patente les slogans de la manifestation qui présentent Gaza comme victime d’Israël (‘Au lendemain de la «petite finale» du Mondial de football, une pancarte indiquait «Brésil-Pays-Bas 0-3, Israël-Gaza 0-125 tués. Qu’attend le monde pour réagir?»’). L’article décide de faire l’impasse sur les « Allahou Akbar » et les « Morts aux Juifs » qui ne sont pas mentionnés.

« De nombreux manifestants portaient à bout de bras des pancartes sur lesquelles ils avaient collé des photos, tirées de sites web, représentant des enfants palestiniens tués ou blessés, des maisons rasées ou des champignons de fumée montant de quartier de Gaza bombardés. »

L’auteur de l’article n’exprime aucun recul sur la réalité décrite par ces pancartes qui sont présentées comme décrivant des faits. On sait pourtant (même Libération l’a reconnu !) que ces images proviennent pour la plupart de Syrie.

– Le texte cite les propos des manifestants avec une neutralité de complaisance qui revient à promouvoir le discours ainsi reproduit sans aucune distance critique et sans correction des faits : «Je suis venu pour dire non à ce massacre», a dit à l’AFP Amid Hamadouch, 30 ans, un autocollant «Boycott d’Israël, Etat raciste» sur son blouson. «Ils bombardent des innocents. Il y a certes des missiles lancés du côté du Hamas, mais la riposte israélienne est disproportionnée. Ils attaquent la population civile et non les responsables du Hamas.»

En reproduisant les arguments des manifestants, l’article abonde dans le sens de leur discours et justifie les appels à la violence auxquels ils participent. Le procédé stylistique de l’hypotypose contribue à rendre vivante l’horreur de la guerre (portraits d’enfants tués, bombardements, etc.) : cet appel à l’émotion est cependant largement biaisé puisqu’il ne montre jamais d’autre point de vue que celui du Hamas. On ne verra donc pas les morts arabes causés par les propres roquettes du Hamas, les opposants politiques assassinés, les civils forcés de servir de boucliers contre les frappes envers les maisons des dirigeants du Hamas, les enfants dans des camps d’entraînement militaire. Aucun remarque des journalistes pour souligner que la population est otage du Hamas, que le Hamas se glorifie des ses propres morts qu’il cherche à provoquer (sa devise : « Nous aimons la mort plus que les Juifs n’aiment la vie »). Aucun journaliste pour préciser que les images évoquées viennent en réalité de Syrie. Aucun journaliste pour décrire comment Tsahal prévient la population des frappes ultra-ciblées (tract, appels et sms, frappes d’avertissement pour laisser le temps d’évacuer). Aucun journaliste pour rappeler que 120 morts en 500 raids aériens, c’est justement la preuve de la retenue israélienne (Nuremberg, en janvier 1945, c’est 1700 morts en 40 minutes ; Dresde, en février 1945, c’est 25 000 morts en deux jours). Aucun journaliste pour rappeler ce qu’est le Hamas, organisation jihadiste terroriste suprémaciste avec Hitler comme référence militaire.

islamistes paris

Accusation

En présentant les faits de manière aussi bancale, les médias — qui, farce tragique, se croient « de gauche » — reprennent en fait à leur compte la version du Hamas, de l’OLP et, plus globalement, de l’Organisation de la Coopération Islamique. Le retournement moral auquel on assiste depuis une dizaine d’années consiste pour cette frange de l’opinion à présenter les jihadistes comme des résistants à l’oppression israélienne. Rappelons que le programme du Hamas est la destruction d’Israël, ce qui n’a rien d’une raison sociale humaniste ni d’une réaction à une injustice.

Ce qu’ils ne veulent pas voir, c’est qu’une partie de la population musulmane en France accepte de promouvoir un antisionisme de façade qui se transforme dès le moindre mouvement de foule en antisémitisme spontané.

Le dévoiement moral de ce genre d’article, malheureusement quotidien, aboutit à un retournement radical faisant des Juifs les responsables des attaques dont ils sont victimes. C’est ainsi qu’après l’agression de la synagogue d’Aulnay, un conseiller fédéral écologiste a pu considérer qu’attaquer une synagogue est un acte de guerre normal et compréhensible. (http://www.europe-israel.org/2014/07/un-conseiller-federal-deurope-ecologie-les-verts-juge-pas-etonnantes-les-attaques-de-synagogues-en-france/). De même, la députée européenne EELV Malika Benarab Attou se dresse-t-elle pour défendre le Hamas comme mouvement « élu » par son peuple… Il est vrai que le communautarisme arabo-musulman ne se cache plus et que même des élus PS s’y adonnent sans cacher leur antisémitisme naturel (Ahmed Chekhab à Vaulx-en-Velin, sources : Le Progrès, 06/07/14 ; http://www.leprogres.fr/rhone/2014/07/06/vaulx-en-velin-emoi-apres-les-propos-antisemites-de-l-adjoint-aux-sports).

La complicité médiatique

L’impunité morale qui accompagne les émeutes constitue le fait marquant des récits médiatiques. En ne cessant d’alimenter par leur présentation des faits anti-israélienne une haine anti-juive, ces journalistes sont coupables d’incitation à la violence. Ils ont beau jeu ensuite de jouer les vierges effarouchées en déplorant « les violences » avec un pacifisme pudibond et hypocrite.

Comment ces prétendus intellectuels peuvent-ils défendre les hordes armées de barre de fer ? Peut-être croient-ils que prendre leur parti au nom d’une compassion imbécile et jeter les Juifs en pâture à la hargne islamique les détournera de s’attaquer aux gentils gauchistes ?

A côté des synagogues, on sait déjà que les églises sont quotidiennement saccagées. Invoquera-t-on aussi Gaza pour expliquer ces violences ? A cet égard, le plus effrayant reste la passivité de la population, pétrifiée par la peur et débordée par la foule islamique. La mollesse des discours et des actions politiques révèle une impuissance alarmante pour l’ensemble de la population française.

Les loups sont entrés dans Paris et ils ont faim.

Reproduction encouragée avec la mention suivante:

© Jean Szlamowicz pour www.europe-israel.org

Professeur des Universités, linguiste, auteur de Détrompez-vous ! Les étranges indignations de Stéphane Hessel décryptées (éditions Intervalles)





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 40 thoughts on “Pogrom à Paris : le silence des médias français par Jean Szlamowicz

    1. David Belhassen

      Un grand bravo pour cette analyse pointue qui démasque avec brio la perversité des medias en France, vendus au palestinisme panarabiste et islamique.

    2. Patrick Girard Haddad

      Vous vous prétendez linguiste. Bon, pogrom vient du verbe russe pogromit, détruire. Il n’y a pas eu de destruction.
      L’OCI est l’Organisation de la Conférence islamique, non de la Coopération islamique, vérifiez vos sources!
      Il y a eu des incidents de queue de manif très mineurs mais médiatisés à l’excès par certains pour les raisons que l’on devine.
      La rue de la Roquette était très surveillée ne serait-ce que parce qu’elle se croise avec une rue où habite un important personnage de l’Etat, je vous laisse deviner qui.
      En un mot, beaucoup de bruit pour rien et surtout un moyen de ne pas s’interroger sur ce qui fait problème, à savoir la honteuse intervention à Gaza, totalement disproportionnée. Dans quelques jours, on apprendra que le Hamas et Israël ont resigné une trève et les Déroulède de pacotille en seront pour leurs frais. C’est quand même terrible cette manière de vouloir jouer les rossignols du carnage et de nous faire du sous Barrès

    3. Nemo

      Excellent article, la preuve : il dérange au plus haut point ceux qui veulent continuer de s’aveugler quitte à mentir de façon éhontée pour minimiser les faits gravissimes qui se sont produits hier dans les rues de France et à « couvrir » les exactions et les propos antisémites INADMISSIBLES de la part d’une frange de la population fanatisée par les islamistes.

      La situation est bien plus grave en France que n’importe où dans le monde, et c’est une HONTE au pays des soit-disant « droits de l’homme ».

    4. yoniii

      hi

      excellent artticle mais … qui ne sert strictement a rien

      le moment n’est plus depius fort longtemps a ce genre d’article analytique ..
      mais a l »‘action offensive et defensive concrette

      face a la dhimmitude de l’occident face a ses ennemi genocidaire islamofaschiste

      que doivent faire les futur vicitme et les vicitme ??

      l’islamofaschisme genocidaire ce prepare liu depius fort longtemps

      armement de guerre planqué en france
      mis en place de celluloe jihadsiste

      formation militaire d’un paretie de ses jihadite via la syrie , irak , etc..

      dhimmiphication des population de souche occidentale

      islamisation de force des popyulation autoctone

      islamisation de force de la societe , population , civlisation

      conquette des territoire non islamique et transformation de celle ci en terre islamique

      conversion par effet coercitif des poipulation autoctone

      les dhimmie eux meme attaque les juifs , parce qu’ils n’osent pas attaquer leur veritable ennemi

      les dhimmis eux meme sacrifie les juifs exemple les socialiste , les verst , npa , la cgt etc .. parce qu’ils non plus de couille de ce defendre de leurs veritable ennemi

      qu’elle strategie , quelle preperation , quelle contre mesure metont en place

      cooment ce preparer a cette 3e guerre mondiale qui ne dit pas sont nom

      quelle strategie defensive et offensive concrette proposer vous concrettement pour notre survie

      voila ce que vous devaient faire

      le temps des article c’est fini depius fort longtemsp

      maintenant il faut passer a l’action , ce preparer a survivre face a nos ennemi

      ou perirent sous leusr coup

      by

    5. Nemo

      Les bobos sont prêts à toutes les lâchetés, toutes les compromissions et tous les mensonges pour tenter de sauvegarder leur petit confort encore quelques temps …. ça rappelle des souvenirs …

    6. Yéochoua

      Je donne entièrement raison à l’auteur. D’ailleurs, vous auriez pu relever une terrible bourde dans ce passage que vous citez:
      Dans le calme, la foule, très jeune et féminine, a scandé des slogans
      Dans une manifestation « calme », on ne « scande » pas. Scander se rattache à scandale. Or une manifestation calme est une manifestation silencieuse.

    7. Yéochoua

      Vous devriez donc proposer cette sortie de l’AFP au Canard pour ses rubriques des gaffes et autres perles de la presse.

    8. Rosaly

      .Patrick Girard Haddad

      C’est votre intervention qui est honteuse. Israël a le droit de se défendre contre les attaques du Hamas et le devoir de protéger ses citoyens de la haine meurtrière de son voisin islamiste terroriste.

      Vous critiquez l’auteur de cet excellent article et chicanez sur deux mots, en minimisant la gravité des attaques et en occultant le traumatisme subi par les personnes réunies dans la synagogue pour prier.

      Pour votre information, dans pogrom, il y a »grom », qui signifie
      « tonnerre » en russe.

      Pogrom : dévastation

      Pogrom : attaque accompagnée de pillages et de meurtres contre une communauté juive dans l’empire russe

      Pogrom : émeute sanglante dirigée contre une minorité ethnique ou religieuse

      Et c’est bien un pogrom, qui a été évité grâce à la présence de membres de la LDJ et du Betar.

      OIC: Organisation of Islamic Cooperation, formerly Organisation of the Islamic Conference

      (OCI= Organisation de la Coopération islamique, autrefois nommée Organisation de la Conférence islamique)

      OCI: ‘Organisation du Califat islamique !

      C’est ainsi que cette organisation mafieuse islamique devrait en fait s’appeler. Cette organisation a son siège en Arabie saoudite, pays qui propage à travers la planète l’islam le plus haineux, le plus intolérant et le plus violent. Elle ose réclamer des lois interdisant toute critique de l’islam en Occident, considéré comme « crime contre l’humanité » alors que certains de ses états membres persécutent et massacrent allègrement les minorités, les apostats, les homosexuels, appliquent la charia pure et dure, dans toute sa barbarie,, détruisent les églises, interdisent les Bibles et emprisonnent, quiconque ose parler du Christ en public pour délit de blasphème.

      Vous, vous jouez au rossignol de la désinformation.

    9. Nadja

      à Patrick G. H.
      Le ridicule ne tue pas l’auteur de cette attaque explosive contre l’argumentation de l’auteur de l’article ci-dessus. Ne vous arrêtez donc pas en si bon chemin quand vous ouvrez un dictionnaire et cherchez un mot. Après l’étymologie de ‘pogrom’ dans le Robert, on y trouve la définition… elle vous reste en travers de la gorge?

    10. JOEL

      @ P.G.H : vos propos sont malhonnêtes ! Vous savez très bien que ce que vous écrivez est contraire à la réalité, mais vous le faites quand même pour titiller les lecteurs. Vous êtes de mauvaise foi et je ne vois vraiment pas ce que vous faites sur ce site, sachant que vous ne cherchez nullement à établir un dialogue et/ou un débat.

    11. Patrick Girard Haddad

      votre mauvaise foi est condondante, vous n’aimez pas qu’on vous oppose la réalité de l’inutilité des opérations israéliennes meutrières et disproportionnées, je vous conseille d’ailleurs la lecture de bon nombre d’éditoriaux de la presse israélienne, vous risquez d’avoir des surprises.

    12. Nemo

      Mais oui, mais oui … voyons la presse du jour encore ….

      89 morts en Afghanistan dans un attentat suicide
      La bombe a explosé près d’ un marché bondé et d’une mosquée

      … allo l’ONU … où êtes-vous ??

      Pas de manifestation à Paris contre ce « génocide » des innocents civils afghans ?

      Pas d’indignation devant la « disproportion » de cette attaque chez nos bobos gauchos complices des islamo-nazis ?

    13. Laurence

      Patrick G H

      Vos commentaire sont honteux.
      Israel a le droit de se deffendre , recevoir des missiles sur la tete tous les jours ,Israel a le DROIT et le DEVOIR de se deffendre
      Vous préfférez apporter de fausses infos au lieu de lire les personnes qui y étaient
      VOUS ETES VRAIMENT DE GAUCHE FALSIFICATEUR DE VERITE!!!!!!

    14. michel

      A mohammed patrick gitsrd haddad

      J’aimerais vous voir avec une horde fe musulmans qui vous court après pour vous amocher plus que ce que vous ne l’êtes.
      A moins que votre nom soit un nom d’emprunt ey que vous vous appelez reellement mohammed

      Allez rejoindre lrs équipes fascistes palestiniennes du hamas vous verrez a quel point ce sont des monstres prêts à sacrifier leurs mères pour une cause terroriste et destructrice.
      Surtout quittez ce site. Car voud n’arriverez pas à nous convaincre.
      Adieu mohammed haddad

    15. Patrick Girard Haddad

      La richesse de votre argumentation est sidérante. Visiblement, l’intelligence est un mauvais goüt que vous ne vous permettez pas. Persistez dans votre fanatisme, la réalité vous serait insupportable

    16. Nemo

      PGH : c’est vraiment l’hôpital qui se moque de la Charité !!

      Vous devriez passer le correcteur orthographique sur vos messages : « goüt » ne prend pas de tréma mais un accent circonflexe !

    17. Sandra Dra

      Waw Nemo, ça c’est du contre-argument, j’en reste coïte

      Sinon, des connaissances étaient temoins des affrontements à Paris, d’après eux c’est la LDJ qui à cherché à tout prix la bagarre avec les manifestants, qui eux ont cherché à l’éviter. Et quand ils ont réussi leur coup (la LDJ), et constaté de facto leur infériorité, ils ont couru comme des ballerines se réfugier dans la synagogue où, forcément, les manifestants qu’ils ont enragés ont cherché à leur donner la correction que visiblement ils cherchaient depuis un moment.

      Bref, comme d’habitude, on provoque, on provoque, on exaspère, on enerve… et on s’étonne de s’en prendre plein la face après.

      Cyniquement pathétique. Heureusement qu’il y a de moins en moins de dupes.

      (Nemo, merci de vérifier mes fautes, puisque visiblement vous ne servez qu’a ça)

    18. Nemo

      Michel : vous avez raison de vous méfier.

      Le net est rempli d’imposteurs et de trolls comme par exemple « sandra dra » …. qui essaient de venir faire leur propagande jusqu’ici … alors que ça fait 10 fois au moins que ce provocateur patenté dont un des précédents pseudos était « Jean-Baptiste-Muhammar-Cohen », troll soralien, zélateur de Dieudonné, s’est fait clôturé son compte !! 🙂

      Concernant la manif, il y a des dizaines de témoignages et de preuves à charge contre les manifestants mais devant les évidences, ils n’ont plus que le mensonge forcené comme cache-misère.
      Venant de « sandra dra » le multi-récidiviste, c’est particulièrement savoureux ! 🙂

    19. David Belhassen

      A Sandra Dra. Vos « connaissances témoins des affrontements à Paris » devaient apparemment être borgnes.
      Moi je n’y étais pas. J’ai autre chose à faire en Israël pour combattre les islamonazis du Hamas, mais j’ai entendu un tout autre son de cloche de mes connaissances qui étaient elles-aussi à Paris et témoins elles-aussi des « affrontements ».
      Et elles m’ont affirmé que les vociférations islamo-fascistes se seraient achevées par un pogrom sanglant si des jeunes hommes courageux de la LDJ n’avaient pas fait rempart et prouvé aux apprentis pogromistes islamistes et leurs acolytes gaucho-bobos que l’époque du Juif qui se faisait insulter et tabasser sans réagir était révolue ! Regrettez-vous cette « belle époque », Sandra Dra ?

    20. Laurence

      Sandra

      Allez sur les sites de vos amis et arreter de dire n’importe quoi
      Heureusement que la LDJ était là pour aider les pauvres personnes bloquées dans la synagogue

      Regardez la vérité en face !!!!!!!!!!!

    21. Laurence

      bonjour Némo
      Vous etes devenu prof de français pour rectifier les fautes d’orthographe de tout le monde ????

    22. Nemo

      Bonjour Laurence : non, je m’amuse juste à pasticher les donneurs de leçons qui oublient de balayer devant leur porte :

      Patrick Girard Haddad 15 juillet 2014 at 7 h 27 min
      à défaut de passer à l’action, passez au vérificateur d’orthographe

      (c’est sur ce fil)

    23. Sandra Dra

      Nemo, si vous persistez à croire que je suis JB, et bien… persistez à croire que je suis JB, qu’est ce que vous voulez que ça me fasse. Merci par contre d’éviter de tomber dans les injures limites en forme de diffamation, et la confusion, sous peine de sanctions à la mesure. Je suis loin d’avoir sa patience.

      David, j’ai plus tendance à croire n’importe lequel de mes amis, sur place (je n’y étais pas cette fois), qui me racontent la même version, que n’importe quel média ou parole moins connue. D’autant que pour avoir été déjà témoin auparavant de manifestations de ce genre, j’ai tendance à pencher vers cette version que j’ai deja vu personnellement AVANT (à Paris) : la LDJ provoquer, se battre, et fuir comme des rats qu’ils sont une fois mis en infériorité (c’est pas une organisation interdite aux USA et en Israël même, rappellez moi, mm ?)

      Laurence : la LDJ n’aidait pas les gens de la synagogue, ils s’y sont réfugiés en attirant de facto ceux qu’ils avaient excités.

    24. Nemo

      ce n’est pas « Mihi hodie cras tibi » en latin mais : hodie mihi, cras tibi.

      Même pas fichu de faire une citation correcte ….

    25. Nemo

      « Merci par contre d’éviter de tomber dans les injures limites en forme de diffamation, et la confusion, sous peine de sanctions à la mesure. Je suis loin d’avoir sa patience » (Sandra-dracula alias JBMC, alias EDL …)

      ah ah ah ! Parce qu’il menace en plus maintenant le petit facho nazislamiste !!

      Bouffon va ! 🙂
      Exactement à l’image de tes chers manifestants !

    26. Sandra Dra

      « Facho nazislamiste », vous dites ? intéressant (outre troll, bouffon, imposteur et autres mensonges du genre).

      Je viens de faire un scan d’écran et de le mailer à un ami avocat, je frétille d’impatience de savoir ce qu’il en pense. J’espère qu’il le trouvera aussi intéressant que moi 😀

    27. David Belhassen

      A Sandra Dra. J’ai vraiment grande difficulté à croire au pacifisme indolent des manifestants palestinistes arabo-islamistes et de leurs acolytes gaucho-fascistes. Je les connais trop bien, ainsi que leur mode d’action basée sur la violence et l’intimidation.
      D’autant plus que des documents vidéo et des preuves indéniables montrent indubitablement leurs intentions violentes et leurs vociférations de haine qui ne feraient rougir aucun nazi.
      Quant au fait que la LDJ soit interdite chez les yankees ou par un gouvernement israélien loqueteux, c’est vraiment le dernier argument qui puisse me toucher.
      Ce qui m’importe uniquement est de savoir qui a raison et qui a tort, qui est l’agresseur premier et qui est l’agressé, qui prône le crime et qui ne le prône pas, qui commet des actes injustifiables et qui se défend (parfois maladroitement ou de manière intempestive). C’est cela qui compte !
      Toute autre considération est de la pure propagande, relayée soit par les propagandistes eux-mêmes, soit par des gens naïfs ou sots – ou les deux à la fois -, et qui ne savent pas distinguer le mal du bien, l’injuste du juste ou encore qui prennent leurs vessies pour des lanternes et leurs lanternes pour des vessies.

    28. Nemo

      Mais oui sandra dra …. 🙂

      Envoies moi rapidement ton avocat pour que je puisse avoir ton adresse et porter à la connaissance des flics les scans de tes insultes et et de tes menaces physiques ainsi que celles de ton clone JBMC … on va bien rigoler !!

    29. David Belhassen

      A Sandra Dra et à Nemo, au lieu de nous emmerder avec vos échanges oiseux, montrez tous les deux votre courage en dévoilant réciproquement votre réelle identité au lieu de vous cacher derrière vos pseudos.
      Ensuite nous pourrions discuter de manière responsable. Ce site est destiné, d’après ce que j’ai compris, à lutter en faveur du rétablissement de la vérité (historique entre autres), contre la désinformation et l’ignoble propagande palestiniste et panarabiste islamique et celle de leurs acolytes.
      En attendant, j’ai l’impression en suivant vos interventions passées et présentes, que vous en êtes incapables. Et vous Sandra Dra encore plus que Nemo que je suis pourtant loin d’apprécier !

    30. Nadja

      Patrick H.G. est un donneur de leçon dont le sport favori est de poster à tout va. Il suffit de taper son pseudo sur le net et vous trouvez son petit drapeau planté sur les sites qui traitent du conflit « Israël-Palestine ». Enfin son…panache(hum).

    31. Nemo

      A David

      Crois-tu vraiment qu’un internaute qui ose qualifier sur ce site le député Meyer Habib de « cafard puant » va donner son nom et son adresse et contacter un quelconque avocat ?!!!

      —————
      Sandra Dra 11 juillet 2014 at 14 h 06 min
      Pis alors, pour éviter de répondre dans plein de sujets différents, trouver ce cafard puant de Meyer Habib « brillant », entre autres propos lus ici et là que je ne vais même pas relever, ça te classe tout de suite dans le méprisable.
      ———————-

      Tu es bien naïf mon cher ! 🙂

    32. dupont

      sale vendu sale traitre vas voir tes amis sur leur site t’as rien a faire là dégage
      ton heure et ton tour viendra
      vive israel !!!!

    33. Sandra Dra

      David,
      Si vous avez raison concernant la remarque sur la légalité de la LDJ dans certains pays, ça ne change pas pour autant le sens de mes propos. J’ai des amis qui ont été témoins des scènes (et ils n’étaient ni d’un côté, ni de l’autre, des manifestants, ils sont allés observer comment ça se passait sans s’en mêler. J’ai donc foi en un avis non seulement d’amis, mais en plus neutre),
      Par ailleurs, si vous ne voyez pas que ce site n’est que le reflet israélien (mais tout aussi risible) de la propagande palestinienne (a se demander qui est le site originel et qui est le site de contre-propagande… « c’est lui m’sieur, non c’est lui qu’à commencé, non c’est lui.. » ), vous êtes bien naïf.

      Nemo,
      Contacter un avocat est déjà fait, non pour engager une quelconque procédure, mais juste pour savoir et connaître le cadre juridique dans lequel je puisse le faire au cas où vous dépasseriez les bornes de la diffamation etc… . Il est rigoureusement hors de question que je me laisse traiter, fût-ce sur internet, de troll facho nazie-slamiste usurpatrice par une demeurée qui voit des trolls partout et qui ne supporte pas le moindre avis qui diffèrerait du sien. Fort heureusement, il semble que ce site n’est lu que par une poignée de fanatiques, on est donc loin de l’atteinte publique.
      Quand à mon adresse, il est bien évidemment hors de question que je la donne en public. Toute chose par ailleurs, c’est tout à fait inutile, puisque JB connait la votre, je ne manquerait donc pas de lui demander le jour où j’aurai envie de vous envoyer un recommandé.

      Dupont,
      Vous parlez à qui ???

    34. Nemo

      « Nemo,
      Contacter un avocat est déjà fait, non pour engager une quelconque procédure, mais juste pour savoir et connaître le cadre juridique dans lequel je puisse le faire au cas où vous dépasseriez les bornes de la diffamation etc…  » (sandra-dracula)

      LOL …. déjà le rétropédalage ?
      Dommage …. moi j’aurais bien voulu avoir la votre, d’adresse !! 🙂

       » Toute chose par ailleurs, c’est tout à fait inutile, puisque JB connait la votre, je ne manquerait donc pas de lui demander le jour où j’aurai envie de vous envoyer un recommandé. » (sandra-dra-JB bis)

      Sans blague !
      Dis à ton clone de te la donner qu’on rigole … n’hésites surtout pas !
      🙂

    35. Nemo

      A lire sur Jforum le témoignage de Gérard Abouaf de Radio Shalom : édifiant !

      Ceci pour nos petits baratineurs stipendiés ! 🙂

    36. Laurence

      Sandra
      La LDJ est venu donner un coup de main aux personnes agréssées dans la synagogue

      David

      Pour une fois je suis d’accord avec vous , il faut montrer qui est l’agréssé et qui est l’agrésseur.Le problème , c’est que meme si nous leur apportons des preuves ces nazislamistes douteront

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *