toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les guerres contre les Juifs, ou le nouveau « protocole des haïsseurs de Sion », par Claude Salomon LAGRANGE


Les guerres contre les Juifs, ou le nouveau « protocole des haïsseurs de Sion », par Claude Salomon LAGRANGE

« Ô haine, conduis-moi, je te suis, une immense volupté s’empare de moi » (Médée).

Au vu de ce que nous observons depuis des années, en France particulièrement comme dans d’autres pays d’Europe, et bien entendu dans les gisements des pays arabo musulmans, nous sommes en droit de nous interroger pour savoir si nous ne serions pas, à nouveau, assurément, revenus à des temps sombres et barbares d’une culture de la haine.

Dans un constant délire, une haine rabique, chronique, élective contre les Juifs se propage, s’enfle et se démultiplie comme un virus dans un contexte général de faillite morale et de nihilisme, où l’Europe échoue dans sa propre dérive.

Ce sont des représentations prisonnières de la haine chronique et caractéristique de l’agression idéologique ayant déjà conduit aux pires exactions et qui, à nouveau aujourd’hui, se propagent comme des métastases.

Il y a profusion d’exemples chaque jour, sous toutes ses formes. Les adeptes de la haine des Juifs ne répugnent pas à des alliances malsaines entre groupes « bruns-rouges-verts », ainsi vont les surprises de l’histoire !, sous le prétexte de la défense de la « cause palestinienne » instrumentalisée, mais pour qui la « paix en Palestine » signifie, explicitement, dans leur terminologie, l’élimination de « l’État sioniste », faisant ainsi d’Israël le SEUL État au monde dont le droit d’exister est encore contesté !

Ce n’est pas le « peuple palestinien » qu’ils invoquent qui les préoccupe en vérité, mais son instrumentalisation dirigé comme une arme de destruction contre Israël et le monde libre. Mais pour ces prêcheurs de haine, la terreur est politiquement correcte, l’idéologie islamiste n’est pas totalitaire, elle est équitable et raisonnable.

Israël défendant ses droits n’a aucune chance d’avoir leur sympathie.

Seuls la cohorte de ceux, misérables masochistes-pervers honteux et haineux-de-soi juif, en France et en Israël, en adoptant la subjectivité de leurs ennemis en leur prêtant la main au meurtre qui se trame contre eux sans vouloir le savoir, ont misérablement les faveurs des « haïsseurs de Sion ».

Tout cela est relayé dans des médias corrompus, sous-traité dans les discours et dans les actes de certains politiciens pervers et autres « khmers rouges » et mollahs de la pensée, en accord objectivement avec le « Protocole des sages de Sion », mêlant le grotesque et l’abject à l’odieux !

L’enfant naturel de l’antijudaïsme : l’antisionisme

Sans que nous en soyons surpris, hélas, nous voyons ici à l’œuvre la seconde nature de ces prêcheurs de haine des Juifs que symbolise aujourd’hui Israël comme « Juif des nations » : le mensonge hystérique, la déformation systématique des faits, l’appel aux boycotts, et encore l’accusation calomnieuse de citoyens voulant manifester une opinion qui rétablit la vérité des faits sur la guerre à outrance que mènent les islamo fascistes avec leurs supplétifs contre Israël et les Juifs, contre le monde libre d’une manière générale.

Le refoulé et le défoulé de l’antijudaïsme

L’histoire a appris aux Juifs à identifier cette haine funeste de toujours à leur encontre. Venant des extrêmes de droite ou de gauche, délirante et obscure, agissant comme un chancre planté au cœur de ce qu’il y a de pathologique chez ces antijuifs qui cherchent, dans une tentation permanente et par tous les moyens, à porter atteinte l’humanité de l’autre, à l’humanité du Juif.

Cette haine que nous reconnaissons bien s’avère être d’une négativité radicale, auto référencée, se nourrissant d’elle-même. Une haine « gratuite », c’est-à-dire sans appui ni raison dans la « réalité réelle », mais qui résulte essentiellement de préjugés qui ne reposent sur aucune donnée objective.

Mais alors pourquoi ces haïsseurs haïssent-ils les Juifs ? Parce qu’ils ont la haine en eux !

Pourquoi haïssent-ils les Juifs ? Parce qu’ils sont Juifs !

La haine des Juifs les fait vivre. Ils en redemandent et inventeraient les Juifs s’ils n’existaient pas.

Ces « haïsseurs de Sion » célèbrent comme une « messe noire » le fait de s’ingénier à rendre haïssable ce qu’ils haïssent sans raison.

Quoiqu’Israël et les Juifs qui lui sont attachés puissent faire, cela leur sert de prétexte pour alimenter leur haine insatiable.

Il existe chez ces haïsseurs des Juifs une toxicomanie de la haine qui se satisfait de l’exaltation des proférations haineuses qui les fait vivre et exige des doses de plus en plus importantes.

Cette haine constitue chez eux un sentiment de toute-puissance violent, à fort coefficient de destructivité, comme un surgissement du mal qui les pousse à vouloir fondamentalement du mal aux Juifs, jusqu’à leur annihilation, leur destruction par anéantissement, à les préférer morts, en éprouvant une jouissance du mal ainsi provoquée, jusqu’à se transformer en « amour » de leur propre haine des Juifs pour le plaisir qu’elle leur procure.

A ces haïsseurs des Juifs, ne leur dites pas qu’ils sont anti Juifs, ils se mentent et se croient progressistes en se proclamant « antisionistes » !

Leur haine de Sion est comme un état de nature, un atavisme avec des composantes « naturelles » à l’hostilité et à la haine persécutrice. Les idéologies de l’obscène ou les croyances dont ils se parent ne sont là que pour étayer et légitimer ces tendances en se trouvant un peuple à maudire, pas n’importe lequel.

La haine d’un Israël qui est restauré dans sa souveraineté territoriale, dans ses droits inaliénables et son honneur est la même que la haine séculaire des Juifs lorsqu’ils n’avaient plus ni terre, ni État, ni droits et qu’ils survivaient asservis chez les nations.

Ces haïsseurs des Juifs fonctionnent à partir de mécanismes d’une pensée unique primitive, rigide, dans un « style paranoïaque » et obsessionnel en entretenant des rapports troubles avec la barbarie, recourant à des interprétations sur-généralisées et à des exagérations irrationnelles.

C’est ce qui porte la marque d’esprits fermés dont les croyances aveugles sont imperméables aux preuves qui risquent de contredire leur mythologie sordide et délirante.

Ces haïsseurs de Juifs n’hésitent pas à habiller leur haine de discours à prétentions altruistes, généreuses, vertueuses afin de mieux la justifier, de l’idéaliser et de l’exalter.

Ils étiquettent de manière perverse et caricaturent l’objet de leur haine comme étant « mauvais », en exagérant chaque trait pour que le Juif à travers le sioniste soit considéré comme étant « l’Ennemi total » et absolu.

Ils lui attribuent des intentions et des faits malveillants. Ils utilisent toutes les ressources de la ruse en cherchant à démoniser Israël et les sionistes, sans se rendre compte que le démon est en eux qui se projette par le regard qu’ils portent sur leur cible.

« Qui fait l’ange, fait la bête » et qui prétend ainsi faussement être du côté du « bien » exprime le mal pernicieux au plus profond de lui-même. Tenus par aucune contrainte morale même ordinaire, ils projettent sur les Juifs leurs fantasmes de haine et réagissent ensuite avec rage contre ce qui est en réalité leurs propres projections.

Ce type de pensée de caniveau, est caractéristique des personnes, ou des courants idéologiques dont l’énergie est totalement focalisée sur un projet à visée destructrice, éradicatrice, qui génère ce ferment maléfique dont les mécanismes sont les mêmes à chaque fois.

Ce nouvel antijudaïsme s’adapte aux nouvelles circonstances et se recycle aujourd’hui au travers l’identification et le soutien aveugle à l’idéologie fascislamiste du fait de la gauche et de l’extrême gauche, toutes tendances confondues.

Rejetons de Georg Lukács, philosophe communiste (1885–1971), qui prônait que « le plus haut devoir pour un communiste est (…) d’accepter la notion de mal agir, mais d’être dévoué au principe que la fin justifie les moyens en redéfinissant la moralité politique, dans la perspective d’un futur glorieux ». On connaît ce qu’a déjà donné ce « futur glorieux ».

Derrière l’idéologie anti « sioniste » qui fonctionne comme un délire collectif, c’est toujours la judéophobie qui est à l’œuvre. Car l’antisionisme est l’enfant naturel de l’antijudaïsme et l’un et l’autre sont une seule et même chose abjecte, comme le totalitarisme et la barbarie dont ils sont porteurs sont une seule et même chose avec le terrorisme qu’ils cautionnent chez les ennemis d’Israël, des démocraties et de la civilisation occidentales : Les mouvements totalitaires se dressent toujours contre les valeurs libérales de l’Occident et ses symboles.

Telle est la perversion de notre époque.

Les inhibitions des « haïsseurs de Sion » sont levées par la croyance qu’ils ont raison, en déni de la réalité : La fin qu’ils brandissent justifie le recours à tous les moyens pour constituer leur larcin moral : Arranger les faits en leur faveur par des mensonges, des calomnies, l’ignorance, les falsifications, les truquages, en répandant de fausses nouvelles, etc. De caricature en caricature, « l’antisioniste » cherche à justifier sa haine et la faire passer pour une « vérité » politique.

Israël comme tout État peut et doit être critiqué, les Juifs comme toute communauté peuvent également être interpellés. Mais ce n’est pas de cela dont il s’agit dans les faits. La manifestation de la haine meurtrière n’a rien à voir avec la critique ou la contestation objective et constructive.

Pour cela, ils considèrent que les buts désirés les autorisent à ne reculer devant aucun moyen pour les atteindre : le mensonge, la duperie, la désinformation, la dénégation et la déformation, le dénigrement sont exploités à outrance par la pestilence de ces « prêcheurs de haine » poursuivant de leurs ressentiments les Juifs comme objet désigné de leur haine.

Comme dans l’esprit populaire, la gousse d’ail constitue un repoussoir à la progression des esprits malins et des morsures des vampires, il ne faut avoir de cesse de faire valoir la vérité des faits, rien que la vérité, que ces pervers redoutent par-dessus tout.

Les causes de cette haine du Juif ont donné lieu de temps immémoriaux à toutes sortes de commentaires et d’interrogations sans pouvoir éradiquer ce mal auto-immune, du fait que nous sommes encore loin du triomphe de la raison.

Sans attendre une meilleure santé mentale de ces haïsseurs et pogromistes en puissance, il y a urgence pour tous les démocrates à réagir concrètement et activement, pied à pied, face à cette montée de l’immonde et cette lèpre morale.

L’action contre cette barbarie mutante est une lutte permanente.

Car à travers la haine d’Israël et des Juifs dans le monde, c’est toute une civilisation occidentale qui est visée dans ses valeurs libérales et ses libertés fondamentales.

Mais la sursaut tardant à venir, la France et l’Europe pour ce qu’il en reste, sont comme des bateaux à la dérive.

Reproduction autorisée avec la mention suivante: 

© Claude Salomon LAGRANGE pour Europe Israël





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 37 thoughts on “Les guerres contre les Juifs, ou le nouveau « protocole des haïsseurs de Sion », par Claude Salomon LAGRANGE

    1. tel aviv

      le peuple barbare ne connait que le sentiment de haine,ils se tuent même entre eux.Ils n’aiment personne et ne s’entendent avec personne.Leur ennemi number one est le juif indubitablement.Le juif qui est tranquille,le juif qui dérange car il s’acharne pour faire sa place dans la société,étudier,travailler.
      les barbares,ont pris l’habitude de se qualifier de manière vicieuse de victimes,victimes des autres,de leur racisme mais ils sont surtout victimes d’eux même.
      ils ne connaissent rien à leur propre religion,mais s’en servent,se cachent derrière,et les médias entrent dans leur jeu.
      Ainsi,ils ne sont pas anti juif,mais ils combattent au nom de la religion,c’est ce qu’un idiot naif se dira or non.On va se mettre à insulter leur religion,comme quoi elle est dure,or quand on fait cela,ils ne la défendent pas,car c’est un alibi pour eux.S’ils faisaient cela pour la religion soit disant,ils auraient répondu aux insultes.
      Comme quand on ne les recrute pas,car ils ont un nom à consonance arabe,
      ils trouvent plein d’excuse mais la réalité est là:les barbares présentent un sentiment de HAINE constante et incontrôlable,intense et congénitale.

    2. pactole

      Arrêtez tous d’appeler ces hors la loi des BARBARES, VANDALES…. ils ne correspondent même pas à la définition du dico, à savoir : Peuples migrateurs qui, envahissent sporadiquement depuis le 3eme siècle (expansion celte) jusqu’au 13eme siècle (invasions tartares), ou « invasion barbare», venant de l’Europe du Nord ou d’Asie, pillant les ressources et les terres dont ils ne disposaient plus dans leurs régions d’origine, soit pour des raisons climatiques ou environnementales, soit en raison de leur croissance démographique galopante.
      Un seul nom leur va bien bien à ces casseurs de Juifs et autres du 21eme siècle : BOUGNOULES .
      Simplifiez SVP, quand vous dites BOUGNOULES, il n’y a plus rien à rajouter, ça résume tout, sans y voir du rascisme ou insulte.
      Définition de BOUGNOULE: Peuple d’Afrique du Nord réputé brutal, inculte, intolérant, violent, destructeur, et avec le comportement vestimentaire (voile), le langage (nique ta mère), et les mœurs qui vont avec.
      Alors conclusion : BOUGNOULE j’écris ton nom qui te va bien que tu peux porter fièrement, l’histoire continue de s’écrire, et assume tes actes.
      Grâce à ton comportement de BOUGNOULES, tu seras jugé en tant que tel. Shalom.

    3. tel aviv

      barbare [baʀbaʀ]
      adjectif
      1. péj [qui n’est pas civilisé]
      مُتَخَلِّف

      c’est dans le dico larousse,ils ne sont pas civilisé c’est ce qu’on veut dire.
      bougnoule c’est un terme colonial,c’est vrai qu’il correspond.

    4. pactole

      BOUGNOULE c’est un nom par défaut, pour l’instant rien de mieux, en tous les cas, ceux qui sont concernés comprennent très bien. Alors je lance un concours pour trouver un nom à ces HORDES de sauvages. Shalom

    5. David Belhassen

      Il ne sert à rien d’octroyer un sobriquet aux adeptes de l’idéologie sanguinaire qu’est l’arabo-islamisme. Il faut la combattre. Ce n’est pas parce que les Français ont appelé les nazis « boches » qu’ils les ont mieux combattus.
      Des sobriquets qui ont des relents de colonialisme sont encore plus mal venus.Il vaut mieux dépenser son énergie à combattre les fondements de l’arabo-islamisme, c’est-à-dire le Coran, que de perdre son temps à des fadaises.
      A la rigueur, au lieu de arabo-islamiste, on peut faire usage d’un raccourci : « aramuzz ».

    6. tel aviv

      la peste?
      oh mais on est méchants envers les terroristes sanguinaires.
      il faut couper les aides sociales et les faire dégager!
      il y a trop d’arabes en france,majoritairement délinquants.
      une chose m’étonne c’est qu’il y a plus d’arabes immigrés que né en france.
      les mères souvent ramènent leurs fils du bled.

    7. tel aviv

      Roland L’Alsacien ça veut dire qu’il y a des gens là bas qui vivent des aides sociales et qui sont de surcroit mort?c’est donc du vol par vice?
      mais des pays pétroliers il y en a plein,je préfère qu’ils aillent le prendre en arabie saoudite qu’en algérie.
      les saoudiens sont riches,donc c’est bon il restent chez eux.
      il faut expulser cette racaille.
      on ne sait jamais quoi faire,quand on attaque leur religion on est menacé par des attentats de la part d islamistes,quand on ne les recrute pas on est raciste,
      faut les faire dégager sans motifs et puis basta!

    8. c.i.a.

      Les  » inhibitions des  » haisseurs de Sion  » sont levées par la croyance qu’ils ont raison, en deni de la réalité  », et de façon très agressive également, lorsque leur convictions  » nouvelles  », sont contres dites!!
      Une amie, à déjà tentée de  » m’ expliquée  », l’horrible situation, que tous les malheures sur le globe, sont dûs aux  » juifs sionnistes  », illuminaties et autres  » vérités  » du genres, j’ ai été dire que tout cela, étaient d’un ridicules,( d’un ridicule asser élémentaire pourtant), mais NON!, elle m’ attaque verbalement, comme si j’ était complice de monstres imaginaires!, je comprend que l’ignorance, la naïveté peuvent rendre stupide, mais pour les comploistes, la barre est haute dans la connerie, tout comme ceux qui pensent, comme eux!
      Je vous avourez , que mon psedo c.i.a., est pour embêter, ces complotistes, ces gauchistes et ces islamistes,( lls haissent aussi la c.i.a., moi ce fait m’ amuse), et tout trois ont en communs , une haine plus ou moins grande du  » méchant juif  »!

    9. tel aviv

      tous les malheurs sur le globe sont dus aux BARBARES.
      je ne dis pas arabes histoire de ne pas mettre soit disant tout le monde dans le même sac.
      allumons la télé:
      syrie,gaza,france,irak etc
      c’est un conflit du à une race,contre des races.
      contre les juifs,les blancs,contre eux même.

    10. tel aviv

      «  »Je pense que c’est une faute politique de ne pas laisser des milliers de Français s’exprimer, parce qu’on ne laisse alors que les antisémites, que les violents, alors que ce qu’il faut montrer c’est la masse des citoyens engagés pour la paix », a ainsi réagit le député Pouria Amirshahi. »

      des français???issus de l’immigration!!! LOL!la paix!!!mdr

    11. beny

      Tout va bien en Algérie Roland ,elle est independante,les frontières reconnues et immense , personne ne l’ attaque ,leurs enfants certains sont en France en dédommagement des années de souffrances et d’ occupation au même titre que les juifs avec les boches tes cousins de la waffen ss et arrête de nier l’ évidence tu es un petit nazillon caché..quand tu sors ton chien dans ta cité de la Meinau tu dois filer droit..quoique avec la vinasse du Lidl tu dois tibuter . Tu dois être un raté qui colle des allumettes pour faire des chars de panzer toute la journée..bref tu fais un peu pitié .Dans tes tiroirs sous tes slips souillés vu que tu vis seul avec ton berger allemand tu dois cacher Mei Kempf..Roland je suis de la Moselle on connaît par coeur les énergumènes comme toi.La France a perdu la 2 ème guerre à cause des gens comme toi , tu es le harkis des français avec tes cousins les nazis cachés en Bavière …au nom de Jean Moulin on devrait t ‘ éliminer mais on en est pas encore là.

    12. Nemo

      J’hallucine devant certains commentaires ici !

      A David : Vous avez entièrement raison, le terme « bougnoule » – outre qu’il est insultant – est inapproprié parce qu’il les renvoie à leur position de « victime de la colonisation » qu’ils cultivent pour alimenter leur colère contre la France !

      Or c’est tout le contraire.
      Ces jeunes ne sont pas des « victimes » de la colonisation, ni même leurs parents, ce sont des victimes du FLN, des victimes de la décolonisation : leurs parents (car beaucoup sont nés en France) ont quitté les pays du Maghreb pour 2 raisons principales : soit à cause de la misère économique conséquence de la désastreuse gestion des « libérateurs » au pouvoir, soit à cause du terrorisme islamique qui est le soubassement de tous ces « mouvements de libération » dans les pays arabes.

      Tant qu’on ne leur expliquera pas les vraies raisons de leur présence ici (de celle de leurs parents), sans mépris ni condescendance, et la chance que cela a représenté pour leurs familles, donc pour eux, ils continueront de croire qu’ils sont des « victimes », ce qui entraînent leurs revendications à l’infini, et leurs comportements destructeurs, qui agacent de plus en plus les français.

      Sans compter qu’à cause de cette fausse position victimaire, ils sont des proies faciles pour les discours des propagandistes djihadistes … les mêmes que ceux qui ont mis leurs pays d’origine dans une mouise noire !!

    13. MisterClairvoyant

      Nemo et tous les autres. Vous dites une vérité, « qu’eux » ne veulent pas écouter ni comprendre. Car si ils écoutent (ils auraient des torts) ils sauraient que des victimes de la « crise économique » mondial et de toutes les crises des pays arabes et musulmans, ont fait des millions de pauvres exclus de leurs pays, et qu’ils sont partout dans le monde à la recherche d’un pays d’accueil, et quand il le trouvent (de moins en moins) leur religion les empêche de s’intégrer normalement en occident. En France il y a des millions de français d’origine polonais, juif, arménien, polonais, espagnol, portugais, sud américain etc. Et à 99,9% se sont intégrés, ne victimisent pas et ne demandent pas des mosquées, ni sont contre la culture judéo-chrétienne, la laïcité, ni la démocratie. Par contre les musulmans à 99% refusent de s’intégrer, ils veulent imposer le voile, le halal et créer leur Algérie, Maroc, Mali etc, en France, et cela lui cause tort, plus que le pays d’accueil.
      J’ai des amis arabes et des noirs chrétiens que je ne vois pas par sa couleur de peau mais par l’amitié et sens d’ouverture qu’ils pratiquent envers tout le monde, sans être « communautaires » et ils sont malgaches, kabiles, libanais, coptes indiens, etc.

    14. pactole

      Pauvre beny haineux, aigris, redresseur de tort et doué pour la provocation et l’insulte, n’a rien à faire dans ce post, tu retournes dans ton beau pays et tu y restes, on dirait que tu veux me vendre ta merde de drogue, pour l’instant je n’y ai jamais goûté, mais on ne sait jamais pour ne pas mourir idiot. Shalom

    15. beny

      Les algériens savent d’ où ils viennent enleve la poutre que tu as à l’ œil avant de…Nemo tes ancêtres ils errent depuis des millénaires des errants quoi..et tu viens me faire une thèse sociologique sur l’Algérie . Les champions du monde de la victimologie ce sont bien les juifs relis tes centaines de commentaires plaintifs . Le Klinfelteux condescendant . Et ton peuple en 1945 il est arrivé dans quel état en Palestine? Et ce n’ est pas l’ Islam ni les Arabes qui vous a broyé…humilié . Mais vous avez la mémoire courte en raison de la panse bien pleine..hein M. Belhassen le premier plaintif parmis les plaintifs lisez  » le marchand de Venise » la chaire et la dette au poids mon lapin

    16. Nemo

      Pactole : je crois qu’il a fumé toutes ses provisions … et franchement, vu l’état de décomposition avancée de la bouillie de mots qu’il mâche et recrache, ça ne vaut pas le coup car ça n’a même pas l’air d’être de la bonne !

    17. pactole

      Pauvre beny, t’es plutôt à plaindre qu’à blâmer, je te soupçonne d’être un revendeur de drogue car on sait de quels pays ça provient. Va jouer dans ton caniveau avec tes potes et consorts. Shalom le troll

    18. Nemo

      C’est incroyable … ils s’accrochent à nous comme des mendiants … t’as pas 100 balles, t’as pas une clope … ça fait presque de la peine !

    19. pactole

      Ce pôvre beny va finir par amuser la galerie, il n’a pas l’air de se lasser, il n’est pourtant pas en en odeur de sainteté ici. Il y a pourtant bien d’autres forum de son niveau où il paraîtrait intelligent. Mais il est peut-être du genre masochiste, il aime se faire engueuler (et insulter) . Shalom le Beny

    20. Robert Davis

      Excellent article qui a eu du succès à en juger par le nombre de commentaires. La description est BONNE,j’ai aimé en particulier « …qui se croient progressistes » ou qui font semblant je dirais mais l’auteur ne dit pas comment lutter contre cela comme c’est souvent le cas avec les Juifs! Eh bien par exemple cessons de dire « gauchistes » mais GAUCHO-NAZIS, ISLAMO-NAZIS
      plutôt que islamo faschistes. Non seulement c’est ,la vérité (hitler était un SOCIALISTE combien de fois faudra-t-il le répéter encore?) MAIS LE TERME NAZI EST BEAUCOUP PLUS FORT QUE TOUT! Il faut leur accoler le terme de NAZIS à tous ces voyous. Ils finiront par se voir eux-mêmes comme des nazis qu’ils sont plutôt que des… »progressistes » qu’ils ne sont certainement PAS! Cela parait peu de choses mais la GUERRE DES MOTS EST TRES IMPORTANTE, preuve en est qu’ils l’utilisent contre nous quand ils accolent le mot nazi à Israel,palestiniens aux arabes, Palestine à la seule Palestine Occidentale etc.

    21. Robert Davis

      David Belhassen : vous avez tort de mépriser la guerre psychologique qu’est, la GUERRE DES MOTS. Elle est trés trés trés importante. La guerre militaire est enIsrael nous ici on ne peut pas les aider sur ce plan et Dieu merci ils n’ont même pas besoin de nous pour ça. Mais la guerre psychologie cela concerne 7 milliards de gens! Vous voulez aider Israel à ne pas avoir à combattre 7 milliards de crétins dont ceux qui lisent Le Monde et autres merdias? alors utilisez des mots simples comme NAZIS : cela rentre dans la tête même des imbéciles,cela leur pose des questions et ils finissent par comprendre.En tous cas cela ne coûte rien et fait du dégât dans leurs têtes!

    22. Robert Davis

      Personne ne devrait répondre à cette VOMISSURE de beny. Quand on voit ce genre de CHOSE on tire la chaine,c’est tout! un arabe de m.

    23. pactole

      Le pauvre d’esprit beny est vraiment haineux, ordurier dans son langage, vendeur de drogue et frustré. Heureux les simples d’esprit, le royaume des cieux est à eux. Il doit s’en foutre le bene c’est le jardin d’Allah qui doit l’intéresser Shalom

    24. Nejma

      Je trouve cet article des plus exagérés. Il a toujours eu de l’antisémitisme et encore une fois on amalgame ceux qui pensent qu’Israel s’ est imposée sur un territoire qui d’après ses opposants et ceux qui haïssent le juif lambda.
      David a raison tout est question d’embrigadement religieux. Un seul peuple laïc et souverain voilà une solution.
      Ceux qui importent ce conflit en Europe ce sont ceux qui créent le plus de tort. L’islam a toujours été ambiguë avec le peuple hébreu mais n’a ni agit comme la reine d’Espagne, Saint Louis ou Hitler.
      On a beau crier au nazislamisme combien de victimes juives au prorata des victimes musulmanes?

    25. David Belhassen

      A Nejma. Vous vous trompez totalement sur le nombre de victimes juives au prorata des « victimes musulmanes ». Dans toute l’Histoire, et depuis 1300 ans que l’islam existe, il n’y a jamais eu de « victimes » musulmanes mais de « bourreaux » musulmans. Toutes les victimes civils à Gaza sont dues à l’agression du Hamas et le fait que le Hamas se comporte comme un bourreau à l’égard de sa population civile qu’il utilise comme boucliers humains.
      Et concernant les victimes Hébreues (Juives) qu’ont fait Isabelle la reine d’Espagne, le Roi Louis IX, et Hitler réunis, ils n’ont pas fait le dizième des victimes Hébreues (Juives) qu’a perpétré l’islam durant 1300 ans d’Histoire.
      Hitler et les nazis ont perpétré un génocide industriel très violent et très bref dans le temps : en moins de 6 ans, ils ont massacré 6 millions d’Hébreux (Juifs).
      Mohammad et l’islam ont perpétré un génocide « artisanal » lent mais non moins violent et criminel : en 1300 ans, ils ont génocidé près de 12 millions d’Hébreux (Juifs).
      A la différence des nazis qui, chaque fois qu’ils tuaient un « juif », inscrivaient méticuleusement leur meurtre dans leur « livre des comptes », le lent génocide perpétré par l’islam a laissé très peu de traces car l’islam décapitait les têtes ni vu ni connu.
      La preuve de ce lent génocide est le fait que les Hébreux (Juifs) méditérranéens (dits « sépharades », donc de pays sous l’islam)) sont moins nombreux que les Hébreux (Juifs) dits « ashkénazes », donc d’Europe, et ce en dépit de la Shoah et en dépit de la natalité plus élevée chez les « sépharades ».

      A Robert Davis. Je ne mésestime pas « la guerre psychologique » des mots, mais encore faut-il faire usage de mots qui ne soient pas des boomerangs. En faisant usage du méprisant et colonialiste « bougnoules », c’est un boomerang qui place les arabo-islamistes dans une position inappropriée de victimes et de colonisés.

    26. Nejma

      Bonjour mon David rire il y a méprise je voulais dire que les premières victimes de l’islam sont les musulmans. Donc un peu plus d’un milliard de victimes ce n’est pas rien.
      Merci pour votre éclairage au sujet du nombre d’hébreu victime de l’islam j’étais en effet loin de la réalité.

    27. David Belhassen

      A Nejma. Il faut en effet considérer le milliard de quidams musulmans soumis à leurs bourreaux islamistes, comme les premières victimes de l’islam,
      C’est pourquoi il faut lutter pour les libérer de cette emprise. Mais eux-mêmes doivent également entreprendre ce processus de désaliénation. C’est d’ailleurs ce qui se passe : des dizaines de milliers de musulmans de par le monde quittent l’islam -souvent au péril de leur vie !- pour l’athéisme, l’agnosticisme, ou d’autres philosophies et théologies plus humanistes.
      Il nous faut reconnaître leur courage, ainsi qu’encourager et accélérer ce processus, pour le bien de toute l’humanité.

    28. sami

      Quand un musulman tue son frere musulman dans de nombreux pays dont liraq,iran,syrie,afghanistan,inde,pakistan et la liste n’en finit pas…je ne comprend pas pourquoi les musulmans continue a croire en cette doctrine criminelle envers son prochain.Nous parlons ici de musulmans contre des musulmans .une religion qui na connu que guerres et conquetes .une religion ou lesclavage a toujours existe et il existe toujours dans les pays du golfe.tout le monde sait que les sheikhs d arabie saoudite maltraitent leurs « freres »musulmans venus d’asie dans l’espoir d avoir un avenir meilleur.L’injustice sociale et lesclavage est autorise par lislam car meme le prohete mahomet en avait et certains hadiths rapporte meme quil est autorise de les frapper.Je suis ne de parents musulmans mais je me rend compte que je nai plus ma place dans cette religion.je l’ai donc quitte et je nest pas l’ombre dun regret et je pense que de nombreux musulmans moderes devrait le faire car l’abjuration est salvatrice pour eux memes dabord et pour le bien l humanite toute entiere.amen

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *