toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Infâme Obama décide de financer le régime palestinien aligné au Hamas.


L’Infâme Obama décide de financer le régime palestinien aligné au Hamas.

Image à la Une : Le Président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas serre la main du président américain Barack Obama, le 17 Mars, 2014. Photo: Capture d’écran.

La semaine dernière, le Fatah, le parti de l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas (PA) a formé un gouvernement d’unité avec l’organisation néo-nazie terroriste du Hamas.

Le Hamas, reconnu comme groupe terroriste par les Etats-Unis et l’Union Européenne, appelle dans sa Charte à l’assassinat mondial des juifs (article 7) et à la destruction d’Israël (article 15), tandis que ses dirigeants appellent à la disparition des Etats-Unis et à l’assassinat des américains.

En dépit de cela, il n’aura pas fallu attendre deux jours pour que l’Administration Obama annonce qu’elle continuera à financer l’aide à l’AP.  L’UE et les nations Unies ont emboîté le pas et feront de même. Et ce malgré le fait que le Hamas laisse entendre  l’expansion de ses opérations à partir de la bande de Gaza en Cisjordanie, tandis que sa force  terroriste, les Brigades Izz ad-Din al-Qassam, reste un acteur indépendant.

Considérons les accords passés : les accords d’Oslo exigent l’interdiction et le démantèlement des groupes terroristes, l’arrestation et l’extradition des terroristes et l’interdiction de ces groupes à des  élections. Pourtant, lorsque les partenaires AP – Hamas, ont à leur compte les actes des terroristes enclins au  génocide avec un score record d’attentats suicides, plus de 10 000 agressions par roquettes depuis la bande de Gaza et l’assassinat de plus d’un millier d’Israéliens, il n’y a ni condamnation, ni pénalité venant des États-Unis, de l’Union européenne, et de l’ONU.

Inversement, lorsque Israël se borne à annoncer un projet de logements dans un quartier juif de Jérusalem-Est, sans contrevenir à un quelconque accord signé et en outre, dans une zone destinée à être conservée par Israël dans tout accord de paix envisageable, la condamnation du monde entier suit – comme lorsque après une telle annonce en mars 2010, le vice-président Joseph Biden l’a « condamné », la secrétaire d’État Hillary Clinton l’a qualifié  d’ « insulte » et un proche conseiller David Axelrod, a parlé d’ « affront destructeur … » qui « sape cet effort très fragile de ramener la paix dans cette région ».

En bref, des maisons juives à Jérusalem, non. Un partenariat PA / Hamas, oui. Pas de condamnation, pas de récrimination, aucune infraction quant à la remise en cause des efforts de paix fragiles – et aucune sanction imposée. Mettons de côté tout ce mépris des intérêts vitaux d’un proche allié.

D’un point de vue purement américain, le président Obama aurait dû être indigné. Voici le Hamas, dont les dirigeants ont déclaré que les « USA seront conquis, » ont condamné comme « atrocité » et « oppression » la mort d’Oussama Ben Laden, et publiquement entonné « Allah, prend possession des Américains et de leurs alliés … Allah, compte les et tue les jusqu’au dernier et qu’il n’en reste pas un seul. »

Cette indifférence de l’adhésion du Hamas à l’Autorité palestinienne est conforme à la politique d’Obama envers la Turquie, l’Egypte, l’Iran et la Libye, où, grâce à l’engagement et l’acquiescement, nous avons vu le renforcement de  forces viscéralement anti-américaines.

On se dira que le nouveau régime terroriste de l’A.P  Fatah & Hamas réunis,  est simplement un gouvernement intérimaire de technocrates apolitiques avant la tenue de nouvelles élections palestiniennes. Pourtant, les mouvements terroristes sont interdits par les conditions des accords d’Oslo. En outre, l’Autorité palestinienne n’a jamais respecté les accords auxquels elle s’est engagée à Oslo et depuis vingt ans, personne, et surtout pas le président Obama, ne lui en a tenu rigueur.

Rien que le mois dernier, Abbas a dit Obama, qu’il n’acceptera ni Israël comme Etat juif, ni ne conclura une paix globale qui  mette fin à ses revendications. Cette affirmation n’a suscité aucune critique ni condamnation – encore moins d’action – à Washington.

En consolidant son accord de réconciliation d’avril avec la formation d’un gouvernement d’union nationale avec le Hamas, Abbas, dirigeant du Fatah et de  l’Autorité palestinienne a démontré de façon concluante qu’il n’est non seulement pas un partenaire de paix, mais qu’il est un ennemi déclaré des juifs et de l’Etat juif.

Abbas n’a pas respecté ses engagements en vertu des accords d’Oslo pour arrêter les terroristes, mettre les groupes terroristes hors la loi et mettre fin à l’incitation à la haine et au meurtre dans les médias contrôlés par l’AP, les mosquées, les écoles et les camps de jeunes qui contribuent à alimenter le conflit. Il a dit ouvertement qu’il n’y a pas de « différences politiques » réelles entre le Fatah et le Hamas.

Le Haut fonctionnaire de l’AP, Saeb Erekat a déclaré que le Hamas « n’est pas et n’a jamais été un groupe terroriste. » Même sans l’accord Fatah / Hamas, des pourparlers avec le Fatah /et l’AP étaient sans objet.

La négociation avec le chef terroriste Yasser Arafat, s’est avérée une farce tragique pour Israël. Idem quand Israël a négocié avec Mahmoud Abbas, qui a refusé en 2008  l’offre d’un Etat palestinien sur la quasi-totalité du territoire qu’il réclamait publiquement, y compris toute la Cisjordanie, la moitié de Jérusalem et le déracinement de 150.000 juifs.

Y a-t-il une meilleure probabilité  maintenant? La paix n’est pas en vue, tant que et à moins que l’AP fasse des réformes authentiques  et se débarrasse du terrorisme et de l’extrémisme, combatte et emprisonne les terroristes et mette fin à la culture de  haine et de rejet qui contribue à alimenter le conflit.

L’ Administration Obama aurait dû immédiatement résilié ses relations avec l’Autorité palestinienne ou, mieux, dire à Abbas qu’il le ferait au premier signe de la formation d’un tel régime. Au lieu de cela, les contribuables américains vont financer un régime qui comportent des gens qui cherchent à assassiner les américains et les juifs du monde entier.

Sources : The Algemeiner – 8 juin 2014 –  Par Morton A. Klein and Daniel Mandel

Morton A. Klein est Président National de l’Organisation sioniste d’Amérique (ZOA). Dr Daniel Mandel est directeur du Centre de  ZOA pour la politique du Moyen-Orient et auteur de H.V. Evatt et la création d’Israël (Londres, 2004).

http://www.algemeiner.com/author/morton-klein-and-daniel-mandel/

Traduction Europe-Israël

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “L’Infâme Obama décide de financer le régime palestinien aligné au Hamas.

    1. mcfr

      Traiter le Hamas de groupe néo-nazi, c’est n’importe quoi. Les vrais partis nazis prolifèrent en Europe et seront bientôt au pouvoir si Israël continue de collaborer avec eux. L’affrontement entre Juifs et Arabes profite aux nazisme international et ces fascistes ont l’intention de mettre en place leur programme secret quand ils seront au pouvoir. La seule stratégie possible consiste à régler la question palestinienne une fois pour toutes, de cesser les persécutions contre les civils palestiniens et de rassembler toutes ses forces pour éradiquer le nazisme en Europe. La collaboration entre sionistes révisionnistes et nazis a déjà été essayée dans les années 30 et a abouti à la catastrophe qu’on connait.

    2. biloute

      Enfin OBAMA se réveille, Chapeau bas, il va se faire des ennemis aux etats unis. il y a un lobby qui va se facher.

      Dépeche toi Barak OBAMA, il ne te reste plus longtemps au gouvernement et c est le,dernier mandat..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *