toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Mort d’un soldat français au Mali, le Sergent Marcel Kalafut du 2ème REP. Mais ce n’était qu’un soldat…


Mort d’un soldat français au Mali, le Sergent Marcel Kalafut du 2ème REP. Mais ce n’était qu’un soldat…

 

Un homme est rentré à la maison aujourd’hui.


Le Sergent Marcel Kalafut, du 2ème Régiment Etranger de Parachutistes est rentré après une longue absence.

Il n’était pas une jeune écervelée qui fricote avec des bandits mexicains et finit en prison. Il n’était pas une politicienne arrogante qui fonce dans le piège de guerrilleros malgré les avertissements. Il n’était pas un journaliste ambitieux et méprisant que l’imprudence jette dans la gueule du loup taliban, non… C’était un jeune parachutiste d’un régiment d’élite, discipliné, entraîné, aguerri, dur au mal, résistant aux épreuves, capable de combattre dans un désert à 50° avec 40 kilos d’équipement et des vêtements trop lourds et trop chauds, qui n’est pas allé au Mali de son propre choix par quête de gloire ou de renommé mais sur ordre, par sens du devoir et d’esprit de corps.


Il est rentré aujourd’hui mais il n’écrira pas de livre, ne donnera pas d’interviews, ne reprendra pas son existence auprès des siens, non…


Il est rentré pour entamer la plus terrible des absences, la peine à perpétuité pour sa famille, ses camarades et ses amis.
Le Sergent Marcel Kalafut est mort pour la France au Mali, au combat, pour que ces quelques arpents de sable ne devienne pas une menace pour le pays qu’il servait.

Et ce pays? Était-il là pour lui, l’accueillir et lui dire « Bienvenue à la maison, soldat et ne t’inquiète pas, on s’occupera de ta famille parce qu’elle est maintenant la nôtre »?

Non

 

Timothée Larribau

 

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Mort d’un soldat français au Mali, le Sergent Marcel Kalafut du 2ème REP. Mais ce n’était qu’un soldat…

    1. Laurence

      Le Pauvre , personne pour lui alors qu’il est mort pour la France
      Toutes mes pensées vont vers vous,et votre famillle

    2. Elia

      Vraiment dégueulasse !
      Quel le bande de salauds !
      Brave soldat, repose en paix.
      Toutes mes condoléances à sa famille et ses proches !

    3. EDL

      Qui dit, qui SAIT, que son (ou ses) responsables n’étaient pas là pour lui rendre hommage ? Certes, c’était peut être pas le président, ou un haut-placé, certes ce n’était pas médiatisé, pas assez du goût de certains faut croire, mais peut on vraiment le reprocher ?

      A l’armée, mourir fait partie (grosse partie, malheureusement) du quotidien, que ce garçon en avait conscience, et avait choisi de devoir obéïr aux ordres, et qu’on ne peut malheureusement pas rendre des hommages nationaux individuels dès qu’il y à un mort dont c’est le métier…

    4. Elia

      Il y aura une cérémonie aux Invalides. Mais quand même, on peut se rendre compte que le soldat n’a pas la même valeur que des otages libérés !

    5. Nemo

      EDL : la modération de ce forum a clôturé votre compte.
      Quel est le sens de vos provocations et transgressions constantes ?

      ———–

      Hommage à ce soldat et condoléances à sa famille et ses proches.
      Il semble que le Ministre de La défense, Mr Le Drian, ait prévu une visite au corps de régiment de ce soldat. C’est la moindre des choses.

    6. Nemo

      Laurence : ne vous inquiétez pas. Il sait ce qu’il fait en revenant provoquer sciemment et il faut le souligner justement.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *