toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Syrie : Un juge islamique ordonne la lapidation à mort d’une jeune fille syrienne, coupable d’avoir une page FaceBook.


Syrie : Un juge islamique ordonne la lapidation à mort d’une jeune fille syrienne, coupable d’avoir une page FaceBook.

 Fatoum Al- Jassem, une jeune fille syrienne de la ville de Rakka, [Fatoum Al-Jassem, a Syrian girl in the city of Rakka] apparemment est allée à l’encontre de la loi islamique et des djihadistes de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL/ ISIL).Traduite devant le tribunal de la charia, le juge a statué que la détention d’un compte Facebook relevait d’un comportement immoral et il a sanctionné Zina de la même manière que pour un adultère. (En Islam, de nombreux actes d’immoralité sont désignés par un mot qui se traduit par l’adultère)

 Disposer d’un compte Facebook a été décrit comme un acte indigne méritant une punition sévère. Hypocritement le Front al Nusra a une page Facebook et EIIL certainement aussi. Mais les hommes musulmans ont tendance à avoir des normes différentes pour les femmes.

 Rakka a été la première capitale d’une province syrienne à tomber aux mains des rebelles sunnites et a été capturée par le Front al Nusra, qui est la branche syrienne d’al-Qaïda (bien que de nos jours il en existe plus d’une)

 Al -Qaïda en Irak a marqué sa présence à Rakka, de ses propres méthodes abusives, vandalisant les églises, déployant triomphalement les drapeaux du califat islamique. Certaines des vidéos les plus terribles de  Syrie proviennent de cette ville, si bien que cette histoire n’a rien de surprenant.

Alors que le seul reportage en langue anglaise de cette histoire n’apparaît que dans Fars News Iran, il a été largement publié en arabe [been widely published] . EIIL est largement détesté maintenant au sein même de l’opposition sunnite, si bien que ses adversaires auraient tout intérêt à inventer des histoires de ce type. Comme je l’ai dit dans le passé, il existe une propagande en provenance de toutes les différentes factions et composantes en Syrie, tant et si bien, qu’il est effectivement impossible de déterminer si quelque chose est vrai ou pas.

lapidation4

 La photo utilisée à titre d’illustration pour la plupart de ces histoires, y compris celle-ci, semble venir du film La lapidation de Soraya [The Stoning of Soraya ] relatant la lapidation d’une femme en Iran.

Les positions islamiques sur Facebook sont ambigües à la fois dans les milieux sunnites et chiites. Certains religieux sunnites ont émis des interdictions contre Facebook pour des raisons d’immoralité.

Sources : Frontpage Magazine – 13 février 2014 – Par  Daniel Greenfield 
Traduction Europe-Israël

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

 

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Syrie : Un juge islamique ordonne la lapidation à mort d’une jeune fille syrienne, coupable d’avoir une page FaceBook.

    1. michel boissonneault

      si créer une page Facebook mérite la mort alors cela veut dire que 1 milliard
      de personne sont en danger….. tu parle d’une religion de paix

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *