toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Reportage de la télévision arabe : «Travailler dans les usines israéliennes est impératif pour les moyens d’existence des arabes»


Reportage de la  télévision arabe : «Travailler dans les usines israéliennes est impératif pour les moyens d’existence des arabes»

Ci-dessus, des ouvriers de l’Autorité Palestinienne à l’usine de SodaStream, le 2 février 2014 au parc industriel de Mishor Adumin, proche de celui de Maale Adumin. SodaStream qui fabrique un dispositif permettant de composer des boissons gazéifiées chez soi, a 25 usines dans le monde et emploie 800 ressortissants de l’AP et 500 israéliens à Mishor Adumin (Photo : Nati Shohat / Flash 90) 

JERUSALEM – Le réseau de télévision arabophone Al- Hura a passé une séquence sur ​​le chômage dans l’Autorité palestinienne. Dans ce cadre le journaliste a porté son attention sur les arabes de Palestine employés par les usines appartenant à des israéliens  en Judée et  Samarie, usines qui sont constamment sous la menace de désinvestissement et de sanctions, en particulier par les pays de l’Union européenne.

 Un employé ‘palestinien’ au parc industriel de Barkan,[ Barkan industrial park] en Samarie a parlé de sa vie au journaliste : «J’ai cinq enfants, et n’ai pas d’autre alternative. Je dois nourrir mes enfants. Si j’avais le choix, je travaillerais ailleurs, mais il n’y a pas d’autre emploi dans la région.»

Un autre employé a dit : «La vie est chère et la situation financière est très difficile. Il y a des employeurs qui pour finir ne vous paient pas. Ici, je travaille et je suis payé chaque mois sans aucun problème».

Le journaliste a ajouté que la situation financière de l’Autorité palestinienne était désastreuse, et que ces ouvriers, en travaillant dans les usines israéliennes aident à réduire le chômage dans l’A.P. « Selon nos données, il y a un taux de chômage de 23% dans l’A.P. et 33 % vivent sous le seuil de pauvreté tel que défini dans l’A.P  » a déclaré le Dr Muhamad Aashatiya, conseiller principal d’Abu Mazen et économiste.
« Il ne suffit pas de dire aux gens de ne pas travailler dans les usines israéliennes. Vous devez pouvoir fournir une alternative  » , a-t-il dit .

Selon les données présentées par le Bureau palestinien de statistique, les employés ‘palestiniens’ dans les usines israéliennes gagnent deux à trois fois plus que le salaire moyen gagné par la population palestinienne en général.
Yossi dagan, le Chef adjoint du Conseil régional de Samarie, qui a été interrogé, a expliqué: « Il y a dix grands centres industriels en Judée et en Samarie, où quelque 15.000 Palestiniens travaillent côte à côte avec les employés israéliens. Rien qu’à Barkan, 3.000 Palestiniens sont employés en même temps que 3000 israéliens.

Ils travaillent ensemble, gagnent les mêmes salaires, jouissent des mêmes avantages sociaux, des jours de vacances et des retraites tels que prescrits par la loi israélienne. Ils font des sorties ensemble. La coexistence entre les deux peuples se passe ici, et tous jouissent  d’un niveau de vie bon et respectable», a déclaré Dagan .

Yehuda Cohen, directeur de l’usine de plastique Lipsky dans le centre industriel de Barkan a ajouté : «Je dis à tous que la lutte politique sur le terrain devrait être laissée à Netanyahu et Abou Mazen. Vous ne devez pas nuire aux parcs industriels. Ils servent de pont pour la paix et la coexistence. Nous devons agrandir les zones industrielles et donner de l’espoir à plus de gens », a déclaré Cohen.

Concernant un éventuel boycott des produits de Lipsky il a dit: «Si le boycott est réussi, il apportera de la souffrance aux gens. Les moyens de coexistence et de subsistance ne peuvent venir que d’un effort commun », a conclu Cohen.

Si ces usines fermaient en raison des boycotts, [result of boycotts], la plupart des travailleurs israéliens trouverait une autre source d’emploi, contrairement aux Palestiniens qui resteraient sans aucune source de revenu.

Par Aryeh Savir Directeur de la division internationale de  Tazpit News Agency – 4 février 2014 – Traduction Europe-Israël

Read more at http://www.breakingisraelnews.com/10557/arab-tv-report-working-israeli-factories-imperative-palestinian-livelihood/#mju5hildJXv5l2qd.99

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *