toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les islamistes et leur haine d’Israël. Par Salem Ben Ammar


Les islamistes et leur haine d’Israël. Par Salem Ben Ammar

L’Islam et le drapeau de la haine. Haine d’Israël et de l’humain. Haine de la vie et de la beauté de l’existence.

Le triste sieur Kamal El Helbawy premier membre de la Confrérie des Frères Musulmans à se rendre à Téhéran  a déclaré lundi 7 mars 2011 à ses hôtes qu’il souhaitait voir l’Egypte devenir, comme l’Iran, « un véritable Etat islamique. »  Elle a failli en prendre le chemin sans la perspicacité patriotique du peuple égyptien et éviter ainsi au pays des Pharaons de faire partie d’un nouvel Axe du mal « L’Egypte et le monde de l’Islam doivent se joindre à un nouvel ordre mondial avec l’Iran et le Venezuela, ainsi que le Hezbollah et le Hamas pour chasser les Américains », a-t-il lancé, ajoutant « Chaque soir, quand je vais au lit, je prie pour me réveiller le lendemain et voir Israël rayé de la carte».

Des propos qui s’inscrivent dans le sillage de ceux de l’ancien prédicateur vedette Al-Jazeera Al-Qaradhoui que les nouvelles autorités égyptiennes  ont mis fort heureusement  hors d’état de déverser sa haine sur la juif et les athées dont il appelait à leur extermination. Véritable autorité pontificale sunnite, clone vivant de Goebbels et l’âme damnée de l’ex Emir du Qatar Hamed Al-Thani, dont il était le diplomate propagandiste es qualité auprès  des masses sunnites obscurantiste arabes, n’a jamais non plus dissimulé sa haine pathologique du peuple juif.

Ses  prêches ultraviolents et antisémites feraient apparaître le négationniste Williamson pour un enfant de choeur. Il voue une aversion féroce  telle au peuple juif qui aurait  pu lui valoir la reconnaissance éternelle d’Adolf Hitler en personne. Un homme adulé par les foules arabophones islamisées.  Ses prêches suivies massivement  suscitent une adhésion et un engouement extraordinaire où tout un chacun s’y reconnaît et s’y identifie.  Adulé et admiré au moment sa belle époque comme une starlette hollywoodienne par des masses arabophones abruties par la religion et crétinisées par des programmes de télévision de séries à l’eau de rose,  figure tutélaire,  vu comme leur nouveau messie, dont les paroles sont sacralisées alors qu’il devrait  l’objet de poursuites devant la C.P.I. pour  incitation à la haine raciale, apologie du nazisme et appels aux meurtres massifs, génocide, des juifs, incitation aux crimes contre l’humanité. Ses déclarations enflammées et antisémites qu’il distille comme un poison mortel dans l’esprit de ses adorateurs font autant de dégâts que les régiments de Panzer répandant le feu de la mort sur leur chemin. Il affirme au cours d’une de ses prêches qui sont autant des directives idéologiques et politiques que les « Juifs ont été punis en raison de leur comportement une première fois par les Babyloniens, une seconde fois par les Romains et enfin par Hitler ».

Ce homme vénéré par l’U.O.I.F., l’Union des Organisations Islamiques de France qui entretient des relations troubles avec Sarkozy depuis l’affaire des foulards islamiques, dont elle a voulu faire son invité d’honneur à l’occasion de son prochain rassemblement, qui devrait être interdit dans une république digne de ce nom,  vient d’être déclaré persona non grata en France suite à une mobilisation active du mouvement associatif juif et de S.O.S. racisme. Il est évident que cette organisation trouble et fondamentalement intégriste devrait elle aussi être poursuivie pour complicité passive pour antisémitisme avéré et bien d’autres chefs d’accusation. En l’invitant, elle souscrit pleinement à son discours. Ceci est d’autant plus obséquieux que le Président de cette officine de la  nébuleuse islamique en guise d’indignation quant au refus des autorités françaises de lui autoriser l’accès au territoire national se plaît à le décrire sur les plateaux de télévision  comme étant un homme de paix et de dialogue. Comme si Raspoutine pouvait l’être aussi. Lui qui rêve tant que la prochaine fois « la punition des juifs vienne par les mains des musulmans ». Al-Qaradawi a enfin avoué qu’il espérait qu’avant la fin de sa vie « Dieu lui permettrait d’aller sur le terrain du djihad en chaise roulante, s’il le faut, pour tirer sur les juifs, ennemis de Dieu, afin qu’ils ripostent avec une bombe pour que [il] j’achève [sa] ma vie en martyr ».

On se demande comment un tel homme, véritable incarnation de l’immondicité humaine, peut-il déverser sa haine du juif au point qu’il appelle à son extermination en toute impunité. Comme si son statut de protégé de l’Emir déchu du Qatar, aux appétits hégémoniques gargantuesques et grand ami de Sarkozy, lui vaut d’être immunisé des poursuites pénales.  Y compris tous ses complices et tout particulièrement son bras droit le terroriste jamais repenti R. Ghannouchi, considéré par les autorités canadiennes comme étant un des maîtres à penser du terrorisme djihadiste.d’autant  juif s’entend. Peut-on détruire un Etat sans détruire sa substance, c’est-à-dire son peuple ?

Même les petits nervis islamistes tunisiens appellent à la destruction de l’Etat d’Israël et l’exacerbation de la haine du juif. A croire que la haine de l’Etat hébreu et l’abomination de la laïcité, sont les seuls leitmotivs chez les islamistes.

La cause palestinienne est un faux-alibi pour eux. Surtout qu’ils n’ont jamais pris part à aucune guerre de libération nationale. Connus pour leur couardise et leur félonie ainsi que leur antinationalisme viscéral. L’Etat hébreu est leur coupe-faim, leur cache-misère. Leur seule seul raison d’être et de vivre. C’est leur  seul souffle de vie. C’est leur exutoire. Il est leur cheval de bataille qu’ils peuvent enfourcher pour galvaniser les foules et exalter leur haine ancestrale du Juif. Le jour où ils le perdront, quel sera leur devenir idéologique ? Déjà que leur vie n’a pas de sens! Sauf dans les soubresauts terroristes qui frappent l’humanité dans sa chair et qui la plongent dans l’effroi.

Les islamistes  n’existent que dans la haine et par la haine. Incapables de s’assumer et de prendre en main leur propre destin humain. Israël est l’autre face de leur miroir de Janus. Le jour où ce miroir se brisera, ils auront tout perdu avec pertes et fracas. Le jour où la crise israélo-palestinienne aura trouvé une issue favorable, il y a fort à parier que l’islamisme périra de sa propre mort.

Retors et fourbes, ils sont conscients que sans Israël leur fonds de commerce sera tari.

DÉCEMBRE 15, 2013 SALEM BEN AMMAR







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *