toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Lettre au directeur de « La Libre Belgique » pour ses illustrations infamantes sur le thème de la circoncision


Lettre au directeur de « La Libre Belgique » pour ses illustrations infamantes sur le thème de la circoncision

Mr le Directeur de la Publication, Il  serait tout de même de bon ton, vous ne pensez pas d’appliquer à tous le fait de ne pas stigmatiser, de faire de honteux amalgames, puisque c’est devenu un dogme journalistique pour une certaine catégorie de population.  Mais il vrai que généralement dans la presse européenne et francophone notamment, on n’a pas toujours une bonne connaissance de l’histoire. Nous vous proposons un petit topo sur l’étoile jaune de l’antiquité au XXème siècle. Quelques articles pour vous informer, et de jolies illustrations du Moyen-âge, telles la circoncision de Jésus, où encore celle des musulmans, mais suis-je stupide il ne faut pas stigmatiser !

Un enfant à l’étoile jaune pour illustrer un sujet sur la circoncision dans le journal belge « La Libre Belgique » du  lundi 14 octobre 2013 !

Sur le sujet actuel de la circoncision, le journal belge « La Libre Belgique » consacre un article. La photo d’illustration > un enfant blond, 11-12 ans, kippa sur la tête, chemise bleue courtes manches  avec une étoile jaune sur la poche  « JUDE » !

L’excellent illustrateur de « La libre Belgique » au très mauvais goût

L’excellent illustrateur de « La libre Belgique » au très mauvais goût

Pourquoi n’avez-vous pas conseillé, Monsieur le rédacteur en Chef à votre illustrateur d’aller plus loin dans le cynisme ? Ce petit belge par exemple ?

Ou encore pourquoi ne pas avoir choisi, cette jolie Illustration

Ou encore celle-ci qui est très jolie. Mais il est vrai que cela la fiche mal de rappeler que le fondateur du christiannisme était Juif  ! Où serait-ce trop intolérable justement de rappeler à la Chrétienté que pendant presque  2000 ans en Europe on a massacré les Juifs au nom de Jésus lui-même Juif et circoncis d’après Luc II.21

« Et lorsque furent accomplis les huit jours pour sa circoncision, il fut appelé du nom de Jésus, nom indiqué par l’ange avant sa conception. »

 

Ou encore celle-ci qui aurait pu vous faire paraître cultivé, bien que visiblement vous ayez choisi la facilité. Mais gare aux égyptologues qui auraient pu vous rétorquer que c’est à cause de l’esclavage des Juifs en Egypte que les égyptiens avaient emprunté cette coutume.

Ou alors celle-ci  ? Celle de jeunes garçons musulmans en Turquie lors d’une séance collective de circoncision. Eh non au risque de vous faire traiter d’Islamophobe.

Pour rappel – Chez les musulmans qui ne sont pas concernés par cette nouvelle directive directive de l’UE,  la circoncision s’accomplit de 5 à 8 ans en Algérie, Maroc, Tunisie; de 9 à 10 ans en Égypte, et de 10 à 15 ans chez les Sénégalais. ETC…

Selon l’Organisation mondiale de la santé, en 2009, 661 millions d’hommes de plus de 15 ans seraient circoncis, soit environ 30 % de la population masculine mondiale

Les musulmans seraient au nombre de 1 milliard et demi dans le monde (les males sont circoncis), Les Juifs représentent « grâce » à la bienveillance des Nations notamment européennes 0.2 % de la population mondiale – Et se vérifie le proverbe pour faire passer des messages plus que douteux – comme votre image – « On a toujours besoin d’un plus petit que soi.

En fait les musulmans la pratique pour cette raison,

Bien que non-mentionnée dans le Coran, la circoncision est pratiquée par la majorité des musulmans qui représentent 68 % des hommes circoncis dans le monde1. Les oulémas se divisent en deux opinions au sujet de la circoncision : obligation ou forte recommandation. Elle est mentionnée dans plusieurs hadiths(appelée khitân), mais pas dans le Coran. Par exemple, le hadith 4:575 de Abu Huraira « L’envoyé de Dieu a dit, Abraham se circoncit lui-même à l’âge de 80 ans à l’aide d’une herminette. ».

On fournit le texte original pour qu’il n’y ait pas de confusion

וְאַבְרָהָם–בֶּן-תִּשְׁעִים וָתֵשַׁע, שָׁנָה: בְּהִמֹּלוֹ, בְּשַׂר עָרְלָתוֹ.

Or, Abraham était âgé de quatre-vingt-dix-neuf ans (et pas 80 ans comme rapporté dans les hadith), lorsque fut retranchée la chair de son excroissance.

Non contents d’avoir fait une très grosse maladresse avec cette photo du jeune garçon portant ce signe infâmant de l’étoile, au fait lui avez-vous demandé son avis et sait-il quelle est la signification de la belle marque de fabrique qui ‘il porte sur sa chemise en 2013 ?  On retrouve encore un article sur le même thème avec toujours une photo stigmatisante. Liens de vos superbes choix d’illustrations ICI et ICI

Pour votre gouverne et celle de vos rédacteurs comme nous vous le disions au début, voici un petit récapitulatif sur les signes discriminants que les Juifs ont été obligés de porter tout au long de l’histoire.

Par Alain Amiel

Les signes distinctifs que les Juifs ont été obligés de porter tout au long de leur histoire sont divers, mais ont toujours eu le même objectif.

Leur origine vient pour une part de marques d’infamie déjà existantes, comme par exemple la rouelle symbolisant les trente deniers de Judas, ou la couleur jaune, associée aussi à Judas (souvent habillé d’une robe jaune), cette couleur étant généralement associé au soufre, à Lucifer, aux faux-monnayeurs et aux traîtres.

Notons que ces obligations n’ont pas toujours été observées par les Juifs. A de nombreuses reprises, des rappels à la loi étaient promulgués.

Nous avons peu de représentations de ces signes avant le Moyen-Age.

  • VIe siècle avant notre ère

à Athènes, les Juifs sont obligés de porter un signe qui les différencie (lequel ?)

  • 201 avant notre ère

Ptolémée Philopator ordonne aux Juifs d’Égypte d’adorer les dieux grecs sous peine d’être marqués avec un fer chaud qui imprimerait sur leur front l’image d’une feuille de lierre, plante consacrée à Bacchus.

  • 616 de notre ère

L’empereur Héraclius oblige les Juifs à porter desvêtements distinctifs, et leur interdit de posséder des armes.

  • 634 Pacte d’Omar (douze ans après l’Hégire) : les Juifs doivent présenter sur leurs vêtements un signe distinctif afin qu’ils puissent être reconnus dans la rue (une rouelle ?).

Le signe distinctif devait être de couleur jaune pour le juif, bleu pour le chrétien et rouge pour le zoroastrien.
Dans certaine régions, ils doivent porter unecordelette avec un signe autour du cou.
Autres interdictions : passer à la gauche d’un musulman, sortir du quartier juif chaussé, souiller un musulman par un contact humide.

  • 807

Haroun Al-Rachid ordonne que les juifs portent des ceintures blanches et les chrétiens des ceintures bleues.
Plus tard, c’est le port d’un chapeau jaune qui devient obligatoire.

  • 849

En Egypte musulmane, juifs et chrétiens ne peuvent porter que des turbans et ceintures de couleur jaune, puis un insigne jaune sur leur poitrine »

  • 1005

En Egypte, le calife El-Hakim décrète que les juifs doivent porter des cloches à leur ceinture, et arborer autour du cou une figurine en bois en forme de veau lorsqu’ils se baignent.
Les Juifs d’Irak sont obligés de porter un signe distinctif jaune sur leurs vêtements.

  • 1165
  • Au Maroc, sous la dynastie des Almohades (où le Dayan de Fes est brûlé vif), les juifs doivent porter une gabardine (manteau bleu et large), et se couvrir la tête d’un châle jaune).

Dans d’autres pays musulmans, les juifs sont obligés de porter une ceinture appelée « Zonnar » < Du grec ancien ζώνη, zốnê (« ceinture »), qui a donné en latin  latin zona (« ceinture, zone »). Puis en Français quartier pauvre, banlieues –  on comprend maintenant pourquoi les gens n’aiment pas se faire de zonnards – Ah l’histoire fait souvent des clin d’oeil !

  • 1215

Le Concile de Latran oblige les Juifs à porter « un habit ou un signe distinctif » : la rouelle, symbolisant les 30 deniers de Judas, en tissu de couleur jaune.
En France il était jaune pistache, plus tard en rouge blanc.
En Angleterre, il a pris la forme de deux bandes ou raies, d’abord de blanc, puis de jaune.
Dans le règne d’Edward II, il a la forme des Tables de la loi.
Ces signes vestimentaires distinctifs ne sont pas uniformes dans le royaume : plus tard, le bonnet pointu, le « bonnet juif » s’impose.

  • 1267

Le Concile de Vienne en 1267 ordonne le port d’unchapeau particulier, le Judenhut (bonnet pointu).

  • 1222

En Angleterre, dès 1222, les juifs, par ordre de l’archevêque de Canterbury, étaient obligés de porter un signe.
Ce signe, qui était d’abord une bande d’étoffe blanche, puis jaune, fut plus tard, sous Edouard Ier, une bande de feutre de couleur safran.
En Allemagne le signe était, au XIIIe siècle, unchapeau rouge et pointu.

  • 1232,

Raymond VII, comte de Toulouse, et le légat du pape imposent le port de la rouelle aux juifs de plusieurs villes méridionales.
A Marseille, les juifs avaient le choix entre lechapeau jaune et la roue.
Pour la femme, la roue était souvent remplacée par une espèce de voile.

  • 1233

A Naples, Frédéric II introduit la rouelle vers 1233, et le concile de Piazza l’impose aux juifs de Sicile en 1296.
A Venise, un chapeau roux remplace la rouelle.

  • 1267

En Allemagne, c’est un chapeau que doivent porter les Juifs : le « Judenhut » est imposé par un décret du Concile de Vienne en 1267.
C’est un chapeau plat surmonté d’une tige avec une boule (pourquoi ?) comme on le voit très bien sur les armoiries suivantes où trois chapeaux juifs sont représentés.

  • 1269

En France, « Saint Louis » ordonne en 1269 le port dedeux signes jaunes l’un dans le dos, l’autre sur le poitrine, à partir de 14 ans.

  • 1279

L’abbé de Saint-Antonin de Pamiers réduisit cette marque à une rouelle étroite, à peine visible.

  • 13ème siècle

Dans l’Allemagne du XIIIe siècle, un couvre-chef conique fut l’insigne infamant.
En Pologne, un chapeau pointu.
En Espagne, le sanbenito, sorte de vêtement grossier et solide orné d’une croix de Saint-André, est imposé aux Juifs par l’inquisition.
Le concile de Latran IV oblige les Juifs à porter labarbe comme la portent les intégristes.

  • XIVème

Appartenant à la maison de Savoie, du XIVème siècle, la ville de Nice n’a jamais chassé les Juifs, et, bien qu’ils aient été obligés de porter un signe distinctif, un chapeau pointu, ils bénéficièrent de privilèges assez larges, notamment en ce qui concerne la liberté du commerce.

  • 1371

Les Juifs doivent « porter un signe qui fasse qu’on les reconnaisse et qu’on les différencie des autres. » On les appela alors « les juifs marqués » (judíos de señal).

  • 1394

Un édit de Charles VI bannit de France les Juifs, qui avaient déjà été proscrits plusieurs fois. Sous Philippe le Hardi, ils avaient été obligés de porter unecorne sur la tête : il leur était défendu de se baigner dans la Seine.

  • 1405

Ordre de porter une rouelle rouge sur l’épaule droite.

  • 1408

Ordre de porter un signe distinctif de tissu bleu en forme de demi-lune dont les pointes se touchent presque et semblent former un cercle. »
Les juifs doivent porter un signe distinctif sur leurs habits, une petite roue (rouelle) rouge et blanche.

  • 1492,

Au Maroc, les Juifs étaient obligés de porter deshabits ternes et de se déplacer â dos d’âne, les jambes pendantes d’un seul côté.

  • 1516

Venise, décret du 29 mars qui fonde le Ghetto.
Pour circuler hors du Ghetto, les juifs sont obligés de porter un cercle de couleur jaune, bien visible sur leurs vêtements et aussi un chapeau rouge pointu à bord relevé, et une ceinture à frange.

  • 1524

En France, obligation de porter un chapeau jaunepour les hommes et pour les femmes une coiffe, puis ensuite un noeud jaune.

  • XVIème siècle

A Prague, ils devaient porter une étoile jaune.

  • XVIIe siècle

A Carpentras, les hommes juifs étaient obligés de porter un chapeau de couleur jaune pour se déplacer.
Ils devaient aussi assister à des sermons chrétiens. Seuls les métiers autorisés par le pape leur étaient accessibles. Les habitants des carrières vont donc se spécialiser dans la friperie et le prêt.
A Venise, l’obligation du port du chapeau dura jusqu’à la fin du XVIIIème siècle.

  • XVIIe et XVIIIe siècles, les juifs de Tunisie devaient porter la chechia de couleur noire à la différence de celle des musulmans, rouge.

Les juifs italiens devaient porter des chapeaux ronds comme les marchands chrétiens mais au début du XIXe un bey leur imposa le port d’unecalotte blanche.

  • Avant la Révolution

Les Juifs devaient toujours porter un chapeau jaune et les Juives, un foulard de la même couleur en travers de leur poitrine.

  • 1797

Quand Napoléon et son armée entrèrent à Ancône, il fut frappé de constater que certaines personnes portaient des bonnets jaunes et des brassardsavec l’étoile de David.
Napoléon ordonna immédiatement que les bonnets jaunes et les brassards soient enlevés et il les remplaça par la rosette tricolore.
Il supprima le ghetto et donna des instructions pour que les Juifs puissent pratiquer ouvertement leur religion et vivre librement là où ils le souhaitaient. Les Juifs d’Ancône furent surpris et ravis de constater que les premiers soldats français qui entrèrent dans le ghetto étaient des Juifs.
Plus tard, Napoléon libéra également les Juifs des ghettos de Rome, Venise, Vérone et Padoue.
Le « Libérateur de l’Italie » abolit les lois de l’inquisition, et les Juifs furent enfin libres.

1892

  1. Les Juifs Iraniens sont obligés de porter une marque distinctive, ils avaient l’interdiction de sortir les jours de pluie (pour que leur impureté ne se répande pas en ville), n’avaient pas le droit de marcher devant un musulman ou d’élever une belle maison.
  • 1918

Au Maroc, les juifs etaient obliges de marcher pied nus, dès qu’ils sortaient de leur quartier. On les voyait enlever leur babouches noires (en dehors du Mellah) par distinctions de celles des musulmans qui seuls avaient le privilege de les porter jaunes… »

  • 1940

Tous les Juifs et Juives seront obligés de porter unbrassard blanc d’une largeur de 10 cm au moins sur la manche droite de leur vêtement ou pardessus.

  • 1941

En Croatie occupée par les Oustachis, les Juifs étaient obligés de porter sur le revers de la veste une bande de couleur bleue avec la lettre majuscule ‘P’ (Pravoslavni – orthodoxe)

  • 1942

Le 29 avril 1942, les Juifs furent obligés de porterl’étoile jaune. La déportation des Juifs des Pays-Bas commença à l’été 1942.

Et en 2013 avec « La libre Belgique »

A Auschwitz, un numéro est tatoué sur les bras des Juifs.

Eh bien l’Europe fidèle à ses traditions a proposé de marquer d’un signe distinctif les produits en provenance de Judée-Samarie, et pourquoi pas des étiquettes jaunes ?

 Quelques textes concernant la circoncision – texte de 2012 quand un tribunal avait décidé de rendre illégale la circoncision rituelle

Allemagne : la compensation fatale : la circoncision dans le regard allemand – S Trigano

La réalité est ironique. Ce sont les Allemands dont l’histoire récente est lourde de la responsabilité d’un génocide qui font la morale aux descendants de leurs anciennes victimes. On ne peut s’empêcher de voir dans leur vertueux jugement, puisqu’il s’agit de droit, une compensation psychique qui vise à les déculpabiliser. Mais ce travers moral nous aide aussi à comprendre quelque chose de plus enfoui. C’est au fond la même volonté de « pureté », la même conviction « morale » qui a mu les Nazis, qui cherchaient à éradiquer ceux qu’ils comparaient à des poux et à des rats.

Lire la suite

Europe : Hier, la sh’hita. Aujourd’hui, la Brit mila. Et demain ?

Diversion ou Circoncision, vive les tribunaux allemands !?

Interdiction de la circoncision : le Conseil de l’Europe devient-il le nouveau Nuremberg ?

Par Jean Vercors

Le conseil de l’Europe vient de voter une nouvelle résolution (certainement pas la dernière) qui qualifie la circoncision des nouveaux nés de « violation de l’intégrité physique des enfants ».

Cette résolution a été adoptée à une large majorité par le Conseil, principale organisation de défense des droits de l’Homme en Europe.

L’Assemblée parlementaire s’est déclarée « particulièrement préoccupée » par certaines pratiques qu’elle considère comme mutilantes pour les enfants, citant parmi elles la circoncision pour des motifs religieux. La résolution a été adoptée mardi par 78 votes pour et 13 contre et 15 absentions.

On se posera une première question : comment 24% des prix Nobel (alors que La population Juive représente à peine 0,2% de la population mondiale) – juifs circoncis – ont-ils pu survivre à ces « mutilations ».

Mais tout de suite, une autre question brûle : les circoncis philosophes, savants, docteurs, compositeurs, comédiens ; les Albert Einstein, Louis Brandeis, Martin Buber, Sigmund Freud. Les George Gershwin, Gustave Malher, Irving Berlin, Felix Mendelsohn, Franz Kafka ; Les Marx Brothers et tellement d’autres ; le champion olympique Mark Spitz, 6 fois médaille d’or, comment ont-ils fait, avec cette affreuse mutilation ?

La résolution appelle les Etats membres à lancer un débat dans leur pays sur ces « pratiques mutilantes » et notamment sur celles qui ne sont pas médicalement justifiées – comme la circoncision des bébés. La circoncision n’est pas le seul acte répréhensible, dit le Conseil de l’Europe, qui cite et mélange les mutilations génitales féminines et autres interventions chirurgicales sur les enfants.

« La circoncision des enfants de sexe masculin est une ancienne tradition religieuse pour le judaïsme et l’islam, et courante dans certains milieux chrétiens. Toute comparaison aux mutilations ‘génitales féminines’ est un acte d’ignorance effroyable au mieux, de la diffamation et de la haine antireligieuse au pire » a déclaré le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères.

Les musulmans ne sont pas concernés par cette nouvelle directive, car la circoncision s’accomplit de 5 à 8 ans en Algérie, Maroc, Tunisie; de 9 à 10 ans en Égypte, et de 10 à 15 ans chez les Sénégalais. Ils peuvent tranquillement se multiplier en terre Chrétienne.

Les technocrates de Strasbourg veulent donc favoriser la croissance de la population musulmane, et en même temps la rendre progressivement – une nouvelle fois – Judenrhein.

Selon le Zentralinstitut Islam-Archiv-Deutschland, le nombre de musulmans en Europe en 2007 était d’environ 53 millions.

Ainsi va la dynamique pro-arabe de l’Union Européenne. D’ailleurs Bruxelles, capitale de l’Europe, devient en ce moment la première ville à majorité musulmane – mais chut…

Un Européen circoncis (en vaut deux)

Jean Vercors

Pétition contre la résolution du Conseil de l’Europe d’interdire la circoncision 

Discussion au Parlement Israëlien (La Knesset) hier

 «Personne ne peut nous empêcher, nous les  Juifs vivant en diaspora de  suivre nos pratiques et traditions religieuses et respecter nos coutumes juives. Si nous en sommes obligés, nous allons donner l’ordre à nos ambassades israéliennes en Europe d’effectuer des circoncisions en nos ambassades qui sont un territoire israélien souverain.»

Compilation et commentaires Aschkel – rédaction Israël-flash

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Lettre au directeur de « La Libre Belgique » pour ses illustrations infamantes sur le thème de la circoncision

    1. L'ÉVEILLEUR

      L’EUROPE – ses dirigeants, pas les peuples dans leur majorité – continuent à mettre en oeuvre une « fatwa » anti israélienne indécente. Ils n’ont rien de plus important comme sujet d’inquiétude, alors que tout peut basculer d’un instant à l’autre ? La panique mondiale engendrée par la faillite de la banque LEHMANN BROTHER’S est-elle oubliéee ?
      Les peuples qui subissent ce bourrage de crâne ont compris depuis longtemps l’ostracisme ouvertement manifesté par Bruxelles, et ne s’en accommodent pas. Les prochaines élections, en France tout au moins, vont provoquer un remue-ménage au sein des deux partis qui se partagent le pouvoir et l’argent depuis la libération, et qui sont à l’origine de toutes les dérives communautaristes islamiques et des miasmes anti juifs actuels.

    2. bernard auteur

      Monsieur, gratuliere, Sie befinden sich in bester Gesellschaft mit einem Teil der bundesdeutschen großbürgerlich-liberalen « Linkspresse ». Na geht doch noch, so wie damals, die Kollaboration, bei der Delegitimierung Israels und jüdischen Lebens in Europe.

      Ausschuss verzichtet aber auf Sanktion
      Die in der Süddeutschen Zeitung am 2. Juli 2013 erschienene Karikatur verstößt gegen die Ziffer 12 des Pressekodex. Das hat der Beschwerdeausschuss des Presserats auf seiner Sitzung am 10. September entschieden. „Die Karikatur ist diskriminierend und trägt dazu bei, Vorurteile gegenüber Juden und Israel hervorzurufen“, sagte Peter Enno Tiarks, Vorsitzender des Beschwerdeausschusses 2 des Presserats. Der Ausschuss verzichtete jedoch aufgrund der selbstkritischen Auseinandersetzung und Entschuldigung der Redaktion darauf, eine Maßnahme auszusprechen.

Die Süddeutsche Zeitung hatte mit der Karikatur einen Beitrag illustriert, in dem zwei Bücher rezensiert worden waren, die kritisch die israelische Politik thematisierten. Auf dem Bild war eine Frau zu sehen, die ein gehörntes Monster mit Essen bedient. Dieses sitzt mit gezücktem Besteck im Bett. Die Bildunterschrift lautete: “Deutschland serviert. Seit Jahrzehnten wird Israel, teils umsonst, mit Waffen versorgt. Israels Feinde halten das Land für einen gefräßigen Moloch. Peter Beinart beklagt, dass es dazu gekommen ist.”

      Vier Verbände und zwei Leser, unter ihnen das American Jewish Committee sowie unsere sehr geschätzte Stamm-Gastautorin Felizias Küble [4], Leiterin des Christoferuswerks in Münster, hatten sich wegen der stürmerhaften Illustrierung zweier Buchrezensionen in der Süddeutschen Zeitung vom 2. Juli 2013 beschwert.

      Frau Küble hat uns dankenswerterweise die Antwort des Presserates zukommen lassen (ein Klick auf die Bilder verlinkt zu einer vergrößerten Darstellung):

    3. Robert Davis

      Trés bon article mais ne faudrait-il pas attaquer ces crapules en leur montrant que leurs pressions en faveur du multiculturel-socialisme ressemble de plus en plus au national-socialisme teinté de communisme? ainsi ils se rendront compte que nous ne sommes pas dupes et savons pourquoi ils font ces pressions.

    4. Amram

      Les juifs oui mais pas les musulmans, comme dans l’affaire de l’abattage rituel, c’est seulement les juifs qui sont dans leur collimateur,s’attaquer aux musulmans et tellement dangereux, c’est tellement odieux cette affaire qu’on croirait qu’elle soit sortie directement du cerveau d’hitler.

    5. djeannot

      Bel article
      Beau texte, documenté, argumenté
      Mais il faut être intelligent pour le comprendre.
      Je n’ai pas l’humilité de prétendre que je ne le suis pas, et en plus j’ai l’outrecuidance de penser que ces décisionnaires et journalistes européens sont des ignares.
      Aussi, je suis persuadé qu’ils ne comprendront pas

    6. Robert Davis

      Il ne s’agit pas d’être des ignards,ces gens savent trés bien ce qu’ils font. Chaque fois qu’un etat et pas seulement en europe se croit assez fort pour dominer « le monde » il commence pas ceux de ses citoyens qui ne lui obéissent pas en tout ç-à-d les Juifs qu’ils veulent convertir à leur propre religon quelle qu’elle soit! Or le socialisme se croit fort parce qu’il prétend être le vrai représentant du peuple ce qui est évidemment FAUX d’autant qu’il essaye de faire croire que le peuple de gauche est le « vrai peuple » et comme par hasard ce « vrai peuple » est toujours composé de CRAPULES comme si le peuple ne peut être qu’un ramassis de crapules que en effet,ils représentent trés bien…pour hitler c’était les assassins et autres escrocs qu’il allait chercher jusque dans les prisons quanbd il ne transformait pas les jaloux,envieux,petits voleurs en crapules ç-à-d pour les socialistes en « vrai peuple »!Pour fh le « vrai peuple » semble être les crapules musulmanes et il ne se gêne pas pour parler de changer le peuple.De même lorsqu’ils nous cassent les oreilles avec leur « opinion publique » qui en fait n’est que l’opinion de la GAUCHE!Ces maudits socialistes veulent toujours nous faire croire qu’ils sont « le peuple »ou changer le peuple s’il ne lui ressemble pas,mais certainement pas pour le rendre meilleur…

    7. Schomberg

      Bientot, a l’ere messiannique, ce sera des plus attrayants que le qualificatif d’etre juif. Ce titre sera des plus convoite… Alors juifs,de tous les pays unissez vous et apprenez 1 max de torah pour la leur enseigner car nous serons alors la lumiere des nations.

    8. jcg

      Pourquoi argumenter à l encontre d un de ces nombreux journaleux ? La belgique est arrivée au niveau de la france dans la collaboration avec les muzz.
      Il y a 30 ans que son déclin a commmencé , quand elle a decidé de suivre la france dans sa politique anti Israelienne. Aujourd hui le declin , vous le constaté partout .

    9. Samira Akli

      Saint Augustin écrit qu’il ne faut pas tuer les Juifs, mais les condamner à la dispersion et à l’humiliation, en signe de victoire de l’Eglise sur la Synagogue. C’est une sorte de condamnation à la servitude éternelle qui sera maintenue pendant des siècles. C’est là un point éclairant en ce qui pourrait concerner un certain anéantissement : celui-ci n’est absolument pas prôné par les Pères de l’Eglise ni même souhaité : le Juif est vu comme le mal nécessaire, l’erreur au service de la Vérité. C’est ce qui ressort des écrits d’Augustin : les juifs doivent subsister, mais de manière diminuée. Les accusations des Pères de l’Eglise font passer les griefs à l’encontre des juifs de rumeurs et d’opinion populaire en fait historique se basant sur l’interprétation des textes : Sommairement, cette interprétation fait ressortir l’idée théologique d’une faute et donc d’une nécessaire expiation. A la même époque, le patriarche de Constantinople Jean Chrysostome prononce des sermons très virulents contre les Juifs, et prêche aux Chrétiens que c’est un péché de traiter les Juifs avec respect. Il appelle la synagogue la maison de Satan dédiée à l’idolâtrie et le repaire des meurtriers de Dieu. (…)

    10. pof

      Passionnant article ! Surtout l’historique des signes distinctifs.
      Qu’avez-vous donc fait pour mériter tout cela depuis si longtemps ??

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *