toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Il existe une pathologie au sein de l’islam par Guy Millière


Il existe une pathologie au sein de l’islam par Guy Millière

Au moment où cet article paraîtra, la monstruosité des crimes commis à Nairobi au Kenya ne fera plus les gros titres des journaux, de doctes analystes auront expliqué que les assassins fanatiques qui ont agi faisaient partie d’un groupe djihadiste basé en Somalie qui avait des comptes à régler avec le gouvernement kenyan.

D’autres sujets occuperont les esprits. On ne parlera plus, non plus, des attentats suicides commis devant une église à Pesha­war au même moment. Qui parle encore des centaines de gens tués par le groupe Boko Haram au Nigeria ? Qui parle des attentats commis à Boston, voici quelques mois à peine ?

Le nombre d’attentats commis par des islamistes dépasse les vingt mille

Il faut néanmoins le dire : le nombre d’attentats ou d’actes d’assassinats commis par des islamistes depuis le 11 septembre 2001 dépasse le chiffre effarant de vingt mille. Et ces actes ont été commis sur les cinq continents.

Il faut le dire aussi : quasiment tous les actes terroristes commis sur la planète depuis vingt ans l’ont été par des islamistes.

Il faut le dire enfin : depuis quelques années, ces actes visent essentiellement des juifs (là où il en subsiste) et des chrétiens. Et il faut ajouter que nous assistons à la plus grande vague d’extermination de chrétiens des temps modernes.

Les minorités chrétiennes en terre d’islam subissent des campagnes d’assassinat massives, et ces vagues d’assassinats débordent des terres d’islam : le Kenya n’est pas un pays musulman, le Nigeria n’est que partiellement un pays musulman.

Des musulmans qui ont pris le Coran à la lettre

Soulignons que les islamistes qui tuent ne sont pas des fous, ce sont des musulmans qui ont pris le Coran à la lettre et qui ont rejoint des mouvements radicaux. Ce ne sont pas des gens extérieurs à l’islam ou qui déforment celui-ci. Le fait que l’immense majorité des musulmans vivant dans le monde occidental soient des gens intégrés n’y change strictement rien. On doit rappeler ce que je n’ai cessé d’écrire : les cloisons entre islam et islam radical sont poreuses.

Dans les pays où des sondages concernant les populations musulmanes sont autorisés, on constate que 10 % environ des musulmans vivant dans le monde occidental approuvent les actions des adeptes de l’islam radical, aussi abjectes soient-elles. 1 % des musulmans vivant dans les pays occidentaux se disent prêts à passer à l’action, et 30 % environ se refuseraient à dénoncer un musulman qui serait passé à l’action. Si on regarde la proportion de gens vivant dans les pays musulmans à qui on pose les mêmes questions, les chiffres s’élèvent considérablement.

Il existe donc une pathologie profonde et très dangereuse, potentiellement génocidaire, au sein de l’islam aujourd’hui. Et pratiquer l’aveuglement face à cette pathologie est un comportement suicidaire. Or, c’est, hélas, le comportement de tous les dirigeants occidentaux au pouvoir.

il est « islamophobe » de dire certaines choses, même si elles sont avérées

L’anathème qui fuse immédiatement dès qu’on ose rappeler les faits est sans appel : il est « islamophobe » de dire certaines choses, même si elles sont avérées.

Il y a de très bonnes raisons d’avoir peur de l’islam tel qu’il est aujourd’hui. Il y a de très bonnes raisons de rappeler les faits et d’inciter à regarder la réalité en face. Il y aurait de très bonnes raisons d’agir plutôt que de rester passif.

Le monde occidental aujourd’hui se divise en deux camps : le camp de ceux qui ont peur de l’islam et qui entendent regarder la réalité en face. Et le camp de ceux qui ont peur de l’islam et qui adoptent le comportement suicidaire que j’évoquais plus haut. Je pourrais songer à un troisième camp : celui constitué de gens si abrutis qu’ils pensent que l’islam est vraiment une religion de paix, et qui détournent le regard face aux tueries commises par des islamistes.

Mais je veux penser que les abrutis ne sont pas assez nombreux pour en faire une catégorie.

Le camp de ceux qui adoptent un comportement suicidaire l’emporte pour le moment. Cela me rend très pessimiste concernant la possibilité de survie du monde occidental…

© Guy Millière

Publié initialement dans Les 4 vérités

– See more at: http://www.dreuz.info/2013/10/il-existe-une-pathologie-au-sein-de-lislam/#sthash.72hQZ86m.dpuf





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Il existe une pathologie au sein de l’islam par Guy Millière

    1. Collet Gérard

      Ils ont pris le coran à la lettre !
      Ce n’est pas moi qui le dis.
      L’islam, si on entre dans sa structure théologique est une anti religion !
      Le contraire d’une religion.
      Fait pour décerveler en niant toute individualité et toute culture, ce système est idéal pour fanatiser et asservir les foules.
      MAIS !!!!!!! alors où sont nos autorités religieuses, qui Toutes, respectent scrupuleusement ce qu’ils continuent d’appeler une religion.
      Il serait urgent de répondre sur ce point !

    2. cosnefroy julie

      Merci Monsieur Milliere d’employer les mots qu’il faut, un islamiste n’est qu’un sanguinaire tuant de sang froid tout ceux qui ne pensent pas comme lui. La tuerie au Kenya, ont été tues lâchement tout ceux qui ne savaient pas faire la prière musulmane, en est malheureusement une preuve, que le monde a vu, on ne peut le nier. Il faut prier pour que Hachem ne nous fasse pas croiser leur chemin, amen.

    3. hass

      Le coran parle d’une imitation du D’ d’israel (un mélange du dieu vénéré par les cananéen et des affirmations de LA Torah dont les qualités que seul D’ unifie en ce qu’il est)

      La beauté d’Hachem réside dans toutes ses qualités réunies.

      Le coran puisqu’il défini un dieu tout puissant qui appelle au djihad de la conversion islamique forcée alors celui qui le sert ne sert qu’un démon (les prédicateurs musulmans dont tarik ramadan dans une vidéo supprimé de youtube disent à leurs fidèles qu’il est permis et même nécessaire de s’associer aux démons pour anéantir les non-musulmans).

      Le Dieu d’Israel et tel qu’il s’exprime dans les ouvrages chrétiens réfute la conversion forcée et puni les crimes de sang que commettent les djihadistes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *