toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Campagne antisioniste de « Action contre la faim »: stoppons massivement nos dons à cette ONG !


Campagne antisioniste de « Action contre la faim »: stoppons massivement nos dons à cette ONG !

Campagne antisioniste de « Action contre la faim »: stoppons massivement nos dons à cette ONG !

L’ONG « Action contre la Faim » lance une grande campagne de propagande anti-israélienne !

Cette ONG fiancée par l’Etat français vient de produire un site internet et un film de propagande anti-israélien, mensongé et sans aucune objectivité, diffusé à grande échelle à l’occasion des 20 ans des Accords d’Oslo. Rappelons à cette ONG que les palestiniens mobilisent à eux seuls plus de 30 % de l’aide humanitaire mondiale, qu’à Gaza par exemple l’aide humanitaire représente près de 2200 $ par mois pour chaque palestinien ! 

Il est effarant de voir une telle ONG qui, jusque là semblait faire une travail remarquable de terrain, emboîter le pas de la victimisation des palestiniens pour devenir une officine des terroristes de Ramallah et de Gaza !

Tous les clichés de la propagande mensongère palestinienne y sont largement développés. On y parle bien évidemment de « territoires occupés », de « colonisation » alors qu’il s’agit bien de territoire libéré de l’occupation Jordanienne en 1967 et de réimplantation juive sur terre juive depuis plusieurs millénaire qui ne fût occupée par les arabes que pendant 18 ans ! 

Dans cet exercice de pure propagande issue des terroristes islamistes de Ramallah, on est bien loin des buts de cette ONG qui ne devrait s’occuper que de la faim dans le monde. Il faut donc s’interroger sur les objectifs poursuivit par « Action contre la faim » qui ne semble pas avoir trouvé d’autres vraies causes humanitaires ailleurs dans le monde.

Cette ONG devient ainsi une officine palestinienne et insidieusement attise la haine en pleine négocde ses objectifs.iation sur le processus de paix entre israélien et palestinien jusqu’à ce qu’elle ferme ce projet qui se trouve aux antipodes

« Action contre la faim » n’est malheureusement pas la seule ONG à avoir cette dérive anti-israélienne: nous avions déjà dénoncé la même attitude de la part des médecin français de  « Médecin sans frontière ».

Europe Israël appelle tous les donateurs français amis d’Israël à stopper les dons à « Action contre la faim » et à le faire savoir.

Jean-Marc Moskowicz
Président d’Europe Israël

Selon NGO Monitor:

  • « Broken Hopes, Oslo’s Legacy » est un web-documentaire de 20 minutes qui « s’intéresse à la fragmentation du territoire palestinien occupé, en particulier en Cisjordanie, et aux nombreux cloisonnements et restrictions imposés aux Palestiniens depuis Oslo»
  • Le documentaire a été produit par l’ONG française Action contre la Faim.
  • « Broken Hopes » présente un récit unique de la victimisation palestinienne et de la violence israélienne, impliquant des témoignages d’« experts » de plusieurs ONG bénéficiant de fonds publics, certaines d’entre eux étant des organisations anti-israéliennes radicales.

Action contre la Faim

  • Action contre la Faim (ACF) est une ONG française qui affirme « être une des plus importantes organisations dans la lutte contre la faim dans le monde ». La charte d’ACF affirme les principessuivis par cette dernière dans son activité : « indépendance, neutralité, non-discrimination, accès libre et direct aux victimes, professionnalisme et transparence. »
  • ACF est notamment financée par l’Union Européenne (34 757 559 €), la Suède (5 404 327 €), les Etats-Unis (2 862 965 €) et la France (2 416 018 €).
  • ACF ne fait que répéter le point de vue palestinien du conflit, le vidant de toute sa complexité. Par exemple, un rapport qualifie le blocus de Gaza de « déni de droits fondamentaux en violation du droit international équivalent à un châtiment collectif ».
  • ACF est membre de EWASH (Emergency Water Sanitation and Hygiene), une coalition d’ONG qui présente un récit unilatéral, ignorant les accords négociés (tels que les Accords d’Oslo) qui fixent les modalités relative à l’accès à l’eau afin d’accuser Israël de violer le droit international sur le droits sur l’eau. EWASH joue un rôle politique majeur dans la promotion de mensonges sur les questions de l’eau, qui sont ensuite répétés par les ONG, les organismes des Nations Unies et les médias (voir la fiche d’information sur EWASH de NGO Monitor pour plus d’informations).
  • En 2002, la présidente d’ACF, Sylvie Brunel, a démissionné de son poste parce qu’elle « s’est rendu compte qu’elle était confrontée à un business ». Elle a déclaré au quotidien Libération : « J’ai le sentiment très net que, à ACF, les critères d’ouverture et de fermeture des missions sont devenus purement financiers. »

Le documentaire

Le documentaire « Broken Hopes » présente un récit unique de la victimisation palestinienne et de la violence israélienne. Par exemple, il se concentre sur les « attaques commises par des colons », en omettant de parler des attaques commises par des Palestiniens.

Le documentaire accuse Israël d’être le seul responsable dans le conflit : selon la narratrice, « l’occupation par Israël de Jérusalem-Est bloque le processus de paix. » Le documentaire blâme également Israël pour la souffrance des Palestiniens, relayant de fausses allégations (« Ici, en Palestine, nous n’avons pas d’eau, pas d’électricité »).

Le documentaire affirme de manière tendancieuse que les villes juives jettent « tous leurs déchets, déchets nocifs et domestiques », que « l’eau est noire et mortelle » et que cela « cause des problèmes de santé et des maladies de la peau aux enfants ».

Dans un article consacré à « Broken Hopes », le quotidien belge De Standaard, partenaire officiel du documentaire, écrit en légende d’une image tirée du documentaire : « Parfois, l’eau est empoisonnée par les colons. »

Participation d’autres ONG politisées

Le documentaire inclut l’avis sur le conflit de trois « experts » : Yehuda Shaul, Michel Warschawski et Stephen Wilkinson, travaillant tous pour des ONG radicales.

Yehuda Shaul est co-fondateur de Breaking the Silence. Cette ONG joue un rôle central dans les campagnes de diabolisation et de Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) visant Israël, basées sur « destémoignages de soldats » pour « démontrer la profondeur de la corruption qui se répand dans l’armée israélienne […]. La société israélienne continue de fermer les yeux et de nier ce qui se passe en son nom. » Breaking the Silence a été active dans la promotion de fausses accusations de « crimes de guerre » contre Israël, après les combats à Gaza en Janvier 2009, et continue de mener ces campagnes à travers de nombreux événements internationaux. En 2010, Breaking the Silence a publié un livre de « témoignages » anonymes et invérifiables, Occupation of the Territories – Israeli Soldier testimonies 2000-2010. Une analyse de NGO Monitor a révélé que ce livre était en proie à des problèmes méthodologiques et semblait adapter les témoignages à des « analyses » prédéterminées sans fondement selon lesquelles les actions israéliennes ne sont pas justifiées par l’autodéfense, mais destinées à « terroriser la population civile. »

  • Yehuda Shaul déclare dans « Broken Hopes » que l’objectif des Israéliens à Hébron est de « nettoyer tout le territoire de sa preuve palestinienne. »
  • Shaul déclare en outre dans le documentaire que « le concept de l’armée israélienne à Hébron est de faire de la vie de tous les Palestiniens un enfer ».

Michel Warschawski, co -fondateur de l’Alternative Information Center (AIC), a déclaré que « l’on doit rejeter catégoriquement l’idée même (et l’existence) d’un Etat juif, quelles que soient ses frontières. » (Conférence de Haïfa pour le Droit au retour, Juin 2008).

  • Michel Warschawski affirme dans « Broken Hopes » que « la population israélienne a les moyens de savoir ce qui se passe de l’autre côté du mur, mais ils ferment les yeux, comme les Français pendant l’occupation. »
  • Il qualifie également la réponse de l’armée israélienne aux attaques terroristes venant de Gaza en 2009 de « méga acte terroriste. C’est terroriser une population pour lui rappeler qui est le maitre. »

Stephen Wilkinson est le conseiller humanitaire deDiakonia sur le programme international de droit humanitaire, basé à Jérusalem. Les projets de cette ONG, tels que le « Soutien aux organisations de la société civile palestiniennes » et le « Programme de droit international humanitaire » (DIH), font la promotion du récit palestinien et de la « guerre juridique » contre Israël, exploitent et déforment le droit international.

Lorin Maugery | NGO Monitor





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Campagne antisioniste de « Action contre la faim »: stoppons massivement nos dons à cette ONG !

    1. sarfati

      Il faut attendre quoi pour que les amis d’Israël produisent un film qui rétablisse la vérité et le diffuse largement ?
      J’ai vu un film partisan sur Arte à propos des juifs et des arabes. Il faut combattre pied à pied pour rétablir la vérité et démonter la propagande. Il faut produire le film puis trouver des voies de diffusion pour un large public. Qui connaît Spielberg pour le lancer sur cette piste ?

    2. Akerman Michel Netanya

      L’idée de Sarfati est bonne mais impossible à mettre en œuvre en France.
      Voyez ce qui s’est passé avec l’affaire du mensonge Al Dura : aucune chaine française n’a eu le courage (ou plutôt l’honnêteté) de diffuser les preuves du mensonge accumulées par Philippe Karsenty alors que l’Allemagne l’a fait. Aucune chaine française ne diffuse les vidéos produites par des sionistes en Israël pour montrer la vérité, il ne nous reste qu’internet.
      Autre exemple : après le percement du bout du tunnel longeant le Kotel pour le faire aboutir à la Via Dolorosa dans la vieille ville en 1995, des émeutes provoquées par arafat ont ensanglantées Jérusalem et de nombreuses villes de notre pays. Ce percement avait été accepté par le Waqf et négocié par Shimon Péres. Lorsque Netanyahou alors premier ministre a voulu expliquer les faits aux nombreux journalistes présents en permanence en Israël il les a invités à une conférence de presse, combien pensez-vous qu’il en soit venu ? AUCUN !
      La seule « vérité » que les médias de l’UE acceptent est celle de leurs gouvernements pro arabes ou de leurs rédactions aux ordres. Il est donc IMPOSSIBLE dans l’UE du Quai d’Orsay, du Foreign Office, des pays scandinaves et de la baronne antisémite Ashton de rétablir LA vérité.
      Alors n’essayons pas de convaincre ceux qui ne veulent pas voir, pas entendre et ne rien dire et faisons ce que nous avons à faire.
      Tant pis pour eux, ils s’en apercevront bientôt.
      Shabbat Shalom !

    3. azoi

      il y a bien des décennies que je ne fais plus de don à ce genre d’organisations, à commencer par la croix rouge. quand je fais un don je le fais directement. ceux qui le souhaitent peuvent faire comme moi, tous les hôpitaux, toutes les écoles, etc…en Israël acceptent les chèques.
      inutile de passer par des intermédiaires

    4. Robert Davis

      Bonjour Ackerman: vous avez entièrement raison,l’antisémitisme surtout aussi débridé qu’il l’est depuis l’arrivée de fh vient de l’etat,les merdias elles-mêmes obéissent aux ordres,aux subventions,honneurs etc. prevenant de la politique. En france fh est LE responsable. Cependant Israel est aussi un Etat et a des moyens et pas seulement les conférences de Natanyahou qui semble avoir fait (enfin?) un effort. Par les plateformes des sites,sa presse etc. et cela FINIRA PAR PRODUIRE DES RESULTATS mais il ne faut, pas en attendre des résultats immédiats.Les gens doivednt d’habituer à entendre la vérité pour commencer à la VOIR. Si vous la dites à des gens qui ont toujours entendu des mensonges ils ne vous croiront pas.Or le multiculturel-socialisme du fanatique antisémite qu’est fh est un nouveau national-socialisme avec TOUTES SES METHODES dont le MENSONGE est son arme favorites.Des mensonges énormes et répétés sans cesse par ses merdias depuis son arrivée qui viennent s’ajouter à tous ceux qui existaient déjà. Un TOTALITARISME presque identique au nazisme,son antisémitisme doublé d’antisionisme pour que les juifs n’aient aucune chance de s’en tirer,et la vieille méthode des antisémites français trop lâches pour faire le travail dont ils rêvent,le fzire fire par autrui après un lavage de cerveau approfondi.Par contre ce que Natanyahou peut faire car il n’a pas besoin de ces mauditsz journaleux,c’est de ne pas accepter la visite de fh. Cela représentera un déboire pour fh contre lequel il ne pourra rien faire d’autant qu’il est déjà en AVANCE sur son programme de diabolisation. Il se verra diabolisé à son tour sans rien pouvoir y faire. pour moi il est pire et plus dangereux pour les juifs que le fn quel que soit le nombre d’antisémites dans ce parti qui j’en suis sûr ne fera RIEN contre les Juifs,au contraire car Marine cherche à se faire dédiaboliser!

    5. allegra

      A lire :

      http://lavissauve3.blogs.nouvelobs.com/archive/2013/06/20/quand-la-militance-rejoint-l-indecence.html

      Extrait : L’ACF confirme d’ailleurs la place privilégiée accordée à Gaza et à ses 1.6 million d’habitants dans l’ordre de ses préoccupations, puisque son site nous informe qu’elle y maintient une équipe de 43 personnes, alors que la République du Congo où tous les indices de malnutrition, et l’indice de développement humain sont de loin inférieurs à ceux de Gaza a droit à une équipe de 31 personnes … pour 75 millions d’habitants, et un territoire six cents fois plus étendu !

    6. Isaie

      Une chose est certaine, je suis chrétien et en tant que chrétien je ne puis soutenir une organisation qui lutte contre le peuple que Dieu à choisi et fondé. Je ne puis lutter conter le peuple dont YHWH est le roi et le Sauveur qui est aussi mon Roi et mon Sauveur. Je n’oublie pas les paroles et promesses de Dieu à Abraham concernant lui et sa descendance. je sais que les arabes ne sont pas nécessairement,t descendant d’Abraham par Ismaël comme ils disent. je sais que les palestiniens non plus. Quoique, peut-être, certains pourraient être descendants d’Esaü.
      Une chose est certaine, je ne puis aider une organisation qui lutte contre le retour du Christ.

    7. Dominique

      Je pense que bientôt (mois ou année) la situation pourrait changer en faveur d’Israël.
      Comment ? Par son GAZ ET PÉTROLE !
      Là où les réserves diminuent (pays Arables)Israël peut jouer sur cette corde sensible qu’est l’énergie. Je pense que beaucoup de députés Européens peuvent « changer de veste » ! Enfin on verra ! Shalom

    8. Gilles Pratte

      Encore une fois, j’aimerais rappeler qu’il faut cesser d’appeler ces arabes « palestiniens » ils sont des arabes de toutes sortes d’origines: Jordaniens, Libanais, etc.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *