toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Il est temps d’annexer la Judée et la Samarie de David Horowitz


Il est temps d’annexer la Judée et la Samarie de David Horowitz

Traduction de Nancy Verdier

 

Dans quelques mois, ce sera le vingtième anniversaire des Accords d’Oslo (Oslo Accord” ) paraphés sur la pelouse de la Maison Blanche. Par cette signature, Yasser Arafat, au nom de la prétendue «Organisation de Libération de la Palestine », s’engageait lui-même et son «peuple» à mener des négociations avec Israël en vue d’une résolution pacifique du conflit israélo-arabe au Proche-Orient. Il renonçait solennellement à toute action et décision unilatérale.

Depuis lors, l ‘«Autorité Palestinienne», mise en place par l’OLP, a violé chacun des articles  de l’Accord d’Oslo et tous ceux qui ont suivi. Vingt ans plus tard, les «palestiniens», représentés par l’ «Autorité» ne se sont toujours pas conformés à une seule de leurs obligations. Arafat et ses comparses ont  simplement utilisé l’Accord comme couverture pour prendre le contrôle d’une partie de la Cisjordanie et de la bande de Gaza. Ils ont ensuite converti la totalité du territoire qu’ils contrôlaient en  bases terroristes pour poursuivre leur agression contre Israël. Les groupes terroristes palestiniens ont assassiné au moins 1.700 civils israéliens depuis la signature de ce premier « accord de paix». Des milliers de roquettes palestiniennes ont été lancées sur Israël visant des civils israéliens, et pas seulement par le Hamas. «Les dirigeants palestiniens » chaque jour  répètent plusieurs fois avant le petit déjeuner que leur but est l’anéantissement d’Israël dont ils ne reconnaîtront jamais la légitimité à l’intérieur de n’importe quel ensemble de frontières.

Les médias contrôlés par l ‘«Autorité» et les organisations terroristes ont été soigneusement nazifiées : ils diffusent leurs immondices antisémites qui dépassent ce que les nazis allemands diffusaient dans les années 1930. La bande de Gaza a été complètement nazifiée. Il y a peu de différence entre l’islamo-fascisme du Hamas et l’islamo-fascisme de l’OLP, et le «président» de l’Autorité palestinienne est un négationniste avéré de l’Holocauste.

Et  pour couronner le tout, l ‘«Autorité Palestinienne» vient unilatéralement de se déclarer  Etat souverain et a demandé à être Membre des Nations Unies en tant que tel. Ce n’est que la dernière et pas même la pire des violations des obligations «palestiniennes» aux Accords d’Oslo.

Le débat s’intensifie actuellement sur la manière dont Israël doit réagir au comportement des « palestiniens ». En effet, il y a déjà eu des appels pour qu’Israël mette en œuvre une partie des propositions présentées dans ce qui suit. La « déclaration » unilatérale d’un Etat palestinien et la demande d’une reconnaissance internationale ne constituent pas seulement une répudiation en bloc des accords d’Oslo par les «palestiniens». C’est aussi  une déclaration de guerre comme le fut la sécession de la Caroline du Sud. Toute «sécession» similaire  serait un casus belli dans n’importe quel autre pays de la planète et serait réglée par les armes. Et tout pays qui endosserait ou défendrait une telle sécession, serait considéré comme un ennemi belliqueux.

Israël doit avoir une position très claire: la mise à l’épreuve de la bonne volonté d’Israël  pour envisager  une possibilité de création d’un Etat palestinien séparé est terminée. Les « palestiniens » n’ont jamais eu de droit légitime à un Etat, en premier lieu, même si, en échange de la paix, Israël, dans le passé avait volontiers fermé les yeux sur cet aspect. Les « palestiniens » ont perdu toute légitimité à leur prétention bancale de constituer un Etat en raison de leur comportement au cours des deux dernières décennies, leurs actes barbares ininterrompus et leurs atrocités de masse au cours du siècle passé.  C’est un peu comme les prussiens de l’est  et les  allemands des Sudètes qui se sont vus confisquer tous leurs droits à l’autodétermination et même  à l’autonomie, après la Seconde Guerre mondiale.

Israël doit déclarer ceci: Le jeu des faux-semblants et de  la fiction est terminé. Israël ne veut plus faire comme si il existait une sorte de «peuple palestinien» ayant droit à un état. Les « palestiniens » sont des arabes, et les arabes ont déjà 22 états. Ils n’auront pas encore un autre état à l’intérieur des terres israéliennes. Tout palestinien qui souhaite profiter de la souveraineté nationale est libre de se déplacer vers l’un de ces 22 états arabes, mais aucune souveraineté arabe n’existera sur le territoire israélien, ce qui comprend  les terres entre le Jourdain et la mer Méditerranée.

La « déclaration d’un état palestinien » doit être traitée au moyen d’un règlement unilatéral imposé par Israël sur la rive occidentale du Jourdain avec la dénazification de la population locale.

Les principes sur lesquels cette résolution israélienne unilatérale et concordante seront fondés sont les suivants :

1. La rive ouest du Jourdain appartient à Israël et est Israélienne  de toutes les façons. Aucune souveraineté non-israélienne de quelque forme que ce soit ne sera autorisée sur le territoire entre le Jourdain et la mer Méditerranée. La rive occidentale (susnommée Cisjordanie) fait partie du foyer national juif, l’a toujours été et le sera toujours.

2. Les arabes «palestiniens» vivant en Cisjordanie ne recevront pas la citoyenneté israélienne et ne voteront pas aux élections nationales israéliennes.

3. Les ressources terrestres de Cisjordanie resteront sous surveillance, contrôle et réglementation israéliens.

4. Les «palestiniens» ne souhaitant pas vivre sous souveraineté israélienne seront libres de partir. Israël pourrait envisager de fournir un soutien financier, avec indemnisation des biens, ou des incitations pour ceux qui souhaitent partir.

5. La plupart des «palestiniens» choisissant de rester sur la rive occidentale,  vivront dans des réserves, qui à certains égards seront semblables aux territoires autochtones des indiens d’Amérique qui fonctionnent à l’intérieur des États-Unis (peut-être même avec des casinos), bien qu’à certains égards, ils seront différents. Les réserves fonctionneront  dans les zones de la rive ouest  comprenant de fortes concentrations de population arabe, comme Jéricho, Naplouse, Ramallah, Jénine, Tulkarem, et quelques autres endroits. Les réserves n’auront PAS de continuité territoriale. Dans chaque réserve, les «palestiniens» auront leur autonomie et une autonomie limitée pour gérer leurs propres affaires locales aussi longtemps que la violence restera totalement absente de la réserve. Là où la violence  apparaîtra, ils se verront refuser l’autonomie. Les réserves qui serviront de base au terrorisme seront fermées  et leurs populations dispersées. Les arabes qui s’engageront dans des opérations terroristes ou soutiendront  le terrorisme seront de toutes façons expulsés.

6. Les « palestiniens » de la rive occidentale seront considérés comme des étrangers résidents au sein de l’Etat juif. Beaucoup ont encore des passeports jordaniens et sont de citoyenneté jordanienne et seront considérés comme résidents jordaniens. Les « palestiniens » qui n’ont pas la nationalité jordanienne seront apatrides à moins d’avoir obtenu la citoyenneté d’un autre pays.

7. Les Juifs ont le droit de vivre où ils veulent sur la rive ouest à l’extérieur des réserves affectées à la population arabe «palestinienne». Les territoires de la rive ouest non peuplés ou peu peuplés  d’arabes  et cela inclut la vallée du Jourdain et les zones clairsemées entre les réserves, seront ouvertes à l’installation  sans limite  de la population juive.

Les villes et les villages concernés par les réserves arabes seront affectés à deux listes, une liste blanche et une liste noire. Ceux de la liste blanche géreront leurs propres affaires sans ingérence des autorités israéliennes centrales. Les résidents des villes de la liste blanche  pourront occuper des emplois de proximité dans les villes israéliennes et les parcs industriels. Les autorités locales dans les zones blanches géreront  leurs écoles et autres institutions locales. Ils collecteront leurs propres impôts et pourront bénéficier de recettes partagées en accord avec les autorités fiscales israéliennes, comme c’est le cas pour d’autres villes israéliennes. Ils pourraient être autorisés à exploiter leurs propres forces de police locale. Les résidents de la liste blanche seront pleinement et librement mobiles, et auront la capacité de se déplacer librement à l’intérieur de toutes les régions de la liste blanche. Ils seront autorisés à développer une industrie locale et des services touristiques. Leurs résidents auront accès à des universités israéliennes, des établissements de santé et d’autres services.

Les villes et villages de la liste noire n’auront pas accès à ces aménagements. Leurs habitants seront privés de la possibilité d’occuper des emplois de jour dans des villes israéliennes et les parcs industriels. Ils n’auront pas accès à des services israéliens. Ils n’auront le contrôle sur rien. Leurs habitants seront empêchés de se déplacer librement en dehors de leur réserve, sauf dans les cas où ils souhaitent quitter le pays une fois pour toutes. Ils ne recevront pas de revenus partagés, ni d’incitations fiscales.

 

Les villages et les villes seront répartis sur ces deux listes sur la base unique d’un seul facteur : la violence. Les zones dans lesquelles s’exerce la violence, et cela inclut les jets de pierres, seront  affectées  à la liste noire. Les zones dans lesquelles la violence est absente seront affectées  à la liste blanche. Les villes et villages de la liste blanche seront réaffectés à la liste noire si des formes de terrorisme surgissent, comme des tirs embusqués, des tirs de mortiers, des roquettes ou d’autres actes de violence. Les villes et villages de la liste noire seront affectés  à la liste blanche uniquement lorsque la population locale coopèrera  pleinement avec Israël dans les opérations d’appréhension et d’arrestation des terroristes et de ceux qui participent à la violence, et qu’elle  prendra d’autres mesures efficaces pour mettre fin à la violence. Sinon, ils resteront sur la liste noire indéfiniment. L’accès dans les zones de la liste noire sera refusé aux étrangers, aux journalistes, et en particulier aux organismes anarchistes de «solidarité internationale» et leurs semblables. Tout anarchiste qui s’infiltrera  dans les zones de la liste noire se verra refuser la permission de les quitter et y restera indéfiniment, ou bien sera emprisonné par Israël.

Bien sûr, cela laisse le dilemme de la bande de Gaza. Comme  indiqué, en raison de la folie israélienne de se retirer de Gaza et d’abandonner tout contrôle de cette zone,  la région n’est désormais qu’une base terroriste avec des rampes de lancement de fusée.  Il m’arrive de penser  qu’à long terme, Israël n’aura pas d’autre choix que d’imposer à nouveau son contrôle total sur la bande de Gaza.

Mais pour l’avenir immédiat, un ensemble de mesures unilatérales israéliennes est là aussi nécessaire. Fondamentalement, il s’agit d’effectuer un assaut sur trois fronts contre Gaza dès la première attaque par rocket  sur Israël depuis ce territoire. Lors de cette réplique, Israël devra s’emparer  d’une bande de terre large de plusieurs kilomètres de manière  à séparer la bande de Gaza de l’Egypte, et ainsi mettre fin à la contrebande massive d’armes, d’explosifs, de drogues et d’autres matériaux à destination de la bande de Gaza. Les deux autres volets de l’attaque partageront la bande de Gaza en trois segments plus petits. Israël contrôlera les mouvements de personnes et de matériels à l’intérieur de ces segments. Il interceptera et tirera sur les  terroristes sur place. Et finalement, Israël pourra aussi infliger à la bande de Gaza  le système des réserves avec listes blanches et noires.

Voilà comment Israël devrait réagir face à la déclaration de guerre des « palestiniens » dans leur déclaration unilatérale d’indépendance.

 

A propos de Steven Plaut

Steven Plaut est né à  Philadelphie  et enseigne la finance et l’économie à l’université de Haïfa en Israël.  Il est titulaire d’un PhD d’économie de l’université de Princeton. Il est l’auteur de brochures sur le Hamas et les opérateurs juifs de la guerre contre Israël pour le David Horowitz Freedom Center.

 

Source: Frontpage.com





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 21 thoughts on “Il est temps d’annexer la Judée et la Samarie de David Horowitz

    1. emmanation

      Vous n’avez pas compris le résultat des élections: la majorité des Israéliens veulent la paix et veulent en payer le prix (pourvu qu’il ne soit pas trop élevé) et pas de provocations inutiles. Ils veulent construire l’Israël de demain, sans grandiloquence et sans enthousiasme messianique, mais en recentrant leur vie politique sur le peuple et son bien-être.

    2. FireJeff

      Personnellement, je ne pense pas qu’annexer toute la Judée-Samarie soit une bonne solution. Du moins, pas pour l’instant.

      Israël devrait essayer de changer la réalité du terrain en Judée-Samarie, pas seulement en construisant des implantations, mais aussi en transférant et réinstallant les arabes palestiniens à proximité de la bande de Gaza.
      Ce projet à long terme permettrait de réduire les populations arabes en Judée-Samarie et donc de changer la balance démographique : Israël pourra alors annexer toute la Judée-Samarie dès lors que les israéliens seront majoritaires dans cette région. Mais en attendant, je pense que seule la zone C devrait être annexée (comme le propose Dany Dannon ou Bennett).

      Concernant Gaza, je suis d’accord avec vous qu’Israël devrait contrôler le « couloir de Philadelphie », ce qui permettrait à Tsahal de mettre fin à la contrebande massive d’armes vers Gaza.

    3. MisterClairvoyant

      Fir-Jeff. Je suis d’accord avec toi, car on ne peut pas négocier avec les palestiniens de Gaza qui ne reconnaissent pas Israël, et les palestiniens de Ramallah ne tiendrons pas parole des accords qui seront signés, ou, que de ce qui lui convient. Alors, comme dit Agvidor Liebermam «il n’y a pas urgence de négocier avec les palestiniens».
      Globalement c’est cela qui sort de urnes.

    4. claire haffner

      qui parle d’annexer ??? il s’agit de reprendre ce qui est Israël : la Judée et la Samarie appartiennent à Israël depuis toujours… le reste, c’est du bavardage.
      shabbat shalom, sr Claire

    5. jlmsika

      Bravo!
      Voila une stratégie claire, ferme et juste. Elle est du type même des solutions qui ont apporté une paix véritable après tant de conflits dans le monde. Elle sanctionnera la violence. Le fait de jeter des pierres sur des Israéliens aura de lourdes conséquences qui feront réfléchir les candidats!
      Imaginons un seul instant ce qui arriverait à une minorité juive qui jetterais des pierres sur une police arabe!
      Imaginons un seul instant ce qui arriverait à des « journalistes » provocateurs qui viendraient mettre leur nez dans les affaires intérieures de l’Arabie Saoudite ou de l’Iran!
      Loin des rêves utopiques, cette solution pratique et sensée apportera enfin la Paix dans la région en y introduisant la responsabilité des actes.
      Israël a été attaquée en 67. Les assaillants arabes vaincus refusent obstinément de reconnaître leurs responsabilités et d’accepter des compromis.
      L’annexion s’impose donc comme la seule solution et le seul espoir d’Israël est dans la clarté et la fermeté!

    6. MisterClairvoyant

      Ni l’euphorie des uns, ni le défaitisme ou la haine des autres est pas bonne pour arriver à une solution acceptable pour tous, et adaptable à la situation actuelle.
      Je suis désolé, car je reconnais que la situation d’Israël n’est pas l’idéale et celle des palestiniens encore moins, mais elle pourrait être pire avec une guerre entre palestiniens et presque sans l’aide économique international, comme en Somalie. Mais la survie d’Israël et celle des palestiniens, nous coûte à tous ce prix là. Les autres solutions sont inacceptables, car inapplicables, plus chères, et plus meurtrières.

      Ce qui gêne à tout le Monde, c’est qu’Israël a beaucoup de cartes en main sur le terrain, qu’il a conquis en juste guerre contre les arabes en 1967.

    7. Chabah

      Je suis d’accord à 1000%100 et cela le plus rapidement possible. Déclarer un état de fait. Telle sera la loi en Israël. Point barre.

    8. MisterClairvoyant

      Personne ne doit être « manipulé » en disant, qu’avec un vote, ils ont résolu tous les problèmes d’Israël, économiques, de sécurité et autres, avec les palestiniens, le monde arabe et la ONU. Si baiser le pantalon suffirai, il y aurait peut être des volontaires, mais non! C’est plus grave et compliqué que cela.

    9. Frank Adam

      Ce these donne trop de « maniveles » a nos enemis. Quand Begin est venu au pouvoir il a commis le meme erreur en ouvrant toute la Samarie est la Judee – districts de Hebron et Naplouse – au colons. Auparavant La Ma’arach (coalition travailliste)procedait doucement avec des implantations dans les bords dela Cis-Jordanie et des banlieux neufs de Jerudalem en nom de surete nationale. Cela froncait des sourcils parmit tout les ministres et journalistes d’affaires etrangeres mais sans creer des huees et des Haros! Des que Begin a parle de facon idealogique et directement en contradiction des droits d’auto-determiantion il accabla des giboulets de tuiles diplomatiques dont nous n’avons pas alors reussit de s’en debarrasser.
      Selon les elections de cette semaine et les programmes affichees des partis, l’electorat d’Israel est majoritaire a agreer une partition selon la plupart des Districts/Departements de Naplouse/Samarie et Hebron/Judee seront aux arabes de Palestine a se mal gouverner de leurs facons incompetentes et sanglantes; mais Israel retiendra en chef lieu unique a soi, une Jerusalem integrale et les blocs de villes et villages cotieres a La Ligne Verte de ’49.
      Ainsi c’est possible pour Israel a se presenter comme offrant un compromis et de coincer les partis arabes du AP/OLP/Hamas etc dans leurs poses habituelle de rejeteurs de compromis et poseurs en extremistes qui recherchent toujours la Palestine integrale de 1947 (UN181) sinon 1920 (San Remo).

    10. MisterClairvoyant

      Frank Adam, tu n’est pas crédible. Tu viens de lui donner un état « qui n’existe » aux palestiniens et aux autres ennemis d’Israël, plus de la moitié de ce qu’ils demandent, et l’autre moitié à la signature, c’est trop cher payait pour un bout de papier signé qui ne vaudra un « pet d’un lapin». Quand « l’autre état qui n’existe pas », sera installé à coté d’Israël et bien armé par ses voisins, tu devras lui donner le reste d’Israël, « pour avoir la paix », une paix que tu n’auras jamais avec les 50 organisations islamistes, pas même si tu te jettes à la mer avec un bloc de béton de 5 tonnes autour du coup. Ils te sortiront et te ferons manger par les chiens, pour que plus jamais un seul juif, n’ose venir en Palestine « libérée » ni à Jérusalem pour se « lamenter ».
      Le haine qu’ils enseignent dans leurs livres, écoles, télévision etc, je suis désolé, c’est un feu que personne ne peut éteindre. Contente-vous avec la paix qui vous lui faites bouffer de force, à eux et à tout le monde, car cela pourrai être pire encore.
      Je voudrai aussi que soit comprise, toute ma compassion pour tous les palestiniens et israéliens qui souffrent de cette situation.
      Cela s’appelle être réaliste et clairvoyant.

    11. Simonai

      VITE AVEC NOTRE TÊTE ON PEUT TOUT DIRE MAIS AVEC L’ESPRIT DE DIEU LE COEUR DIT CE QUI VRAI ET VÉRIFIABLE BIBLIQUEMENT.50ORGANISMES ISLAMISTES NE DÉTRONNENT PAS LES PROPHÉTIES DU DIEU CRÉATEUR.SI TU AS PEUR DES 50 ORGANISTMES ISLAMISTES,LE DIEU CRÉATEUR,LE DIEU D’ISRAEL TE RÉPNDRA QUAND SA MAIN PUISSANTE REMETTRA SA TERRE ENCORE ENTRE LES MAINS DES TERRORISTES,ALORS TU SAURAS QUE DIEU EXISTE.SI IL N’EXISTE PAS POUR TOI,IL EXISTE POUR CEUX QUI CROIENT EN LUI ET QUISAVENT QUE ,IL EST LE TOUT -PUISSANT ET QUE ,RIEN N’EST IMPOSSIBLE À LUI!!

      SI TU PENSES QUE L’AUTEUR DU SUJET N’EST PAS CRÉDIBLE,TU DIRAS UN JOUR ,DIEU AIME ISRAEL CETTE SITUATION N’EST ÉMOTIONNEL NI DE PITIÉ MAIS LA LOGIQUE S’IMPOSE.ISRAEL DOIT REPRENDRE CES TERRE DIEU L’AIDERA .

    12. shoshana

      Il n’y a pas de solution unilaterale comme celle que les ultras nationalistes essayent de nous faire croire. annexer la cis-jourdanie, ce serait prendre le risque tres reel de devenir en 2-3-generations une minorite. OPn ne peut pas faire abstraction de la population arabe qui vit dans cette region quand meme depuis tres longtemps, aussi que leur croissance en matiere de naissances est nettement plus forte que celle d’Israel.. Ceux quis affirment qu’ils ne sont pas un peuple doivent se souvenir que le roi Hussein de Jourdanis, le pere duroi actuel Abdallah, a du renoncer a sa domination sur cette partie de la palestine, car justement, la population palestinienne de cette region ne l’a pas accepte.
      Le fait que le hammas ne reconnait pas Israel n’a pas grand chose a voir car de toute facon le hammas et Abu Mazen sont loin de s’entendre, ils se font meme un guerre souterraine assez sanglante.
      Bien sur, impossible d’ignorer sequi se passe a l’ONU ou une forte presence arabo-musulmane envenime la situation.
      Ce que je sais en tous cas, la majorite des arabes citoyens d’israel n’ont pas envie de vivre dans ces pays. je sais de quoi je parle j’y ai des amis de longue date

    13. DANY83270

      Je suis d’accord avec David Horowitz, les « Palestiniens » ne sont que des Arabes qui ont agressé l’Etat d’Israël à 5 reprises au moins et, selon la loi internationale sur les conflits armés, ce ne sont pas les vaincus qui ditent leur loi aux vainqueurs mais le contraire ! d’autre part, ces « Palestiniens » se sont installés en « Cisjordanie » alors que cette terre ne leur appartient pas; en effet,la « Cisjordanie » est réputée « sans maître » depuis qu’elle a été détachée de l’Empire Ottoman par les Alliés, après la 1ère guerre mondiale; de sorte que l’Etat d’Israël a parfaitement le droit d’annexer cette terre vacante et cela d’autant plus qu’elle a été conquise à la suite d’une guerre défensive; par ailleurs, la « Convention de Genève » stipule que toute puissance occupante à la suite d’un conflit armé a le droit d’emprisonner et de tuer tous ceux qui se livrent à des actes de rebellion contre la puissance occupante; par conséquent, je constate que l’Etat d’Israël réunit toutes les conditions exigées par le droit pour annexer définitivement la Judée-Samarie et expulser tous ceux qui s’y trouvent; je ne vois pas comment les puissances qui siègent au Conseil de sécurité de l’ONU pourraient s’y opposer car les Américains ont fait la même chose avec les « indiens d’Amérique » et pareil pour la France qui occupe les territoires d’Outre-Mer en refusant de leur accorder l’indépendance !

    14. mefaresh01

      Il est GRAND TEMPS, en effet qu’Israël RENTRE CHEZ LUI !!!

      Je sais qu’un tonnerre d’imprécations suit toujours cette affirmation, mais même si ABBAS se met des plumes au postérieur et Fabius un nez rouge de clown, JUDEE ET SAMARIE SONT ET RESTERONT DES NOMS HEBRAIQUES…….

      Dehors, les colons arabes qui dégradent les terres juives depuis si longtemps !!!! Ils ne leur restera QUE 22 pays et des millions de km2 pour pleurer ces quelques arpents de terre où il ont apporté : Immobilisme, ignorance, intolérance, racisme, vol, déni des droits de l’ Homme ( et de la FEMME, pardi !!!) corruption et violence terroriste!!

    15. sarah

      Bravo Mr Horowitz,je souscris totalement.Il est grand temps qu’ISRAEL recouvre la totalité de son territoire,et au diable les facheux et les défaitistes.Le mensonge palestinien n’a que trop duré,et ce peuple inventé par les soviets,les arabes et ensuite la communauté internationale,ne nous concerne pas .De toute façon toutes les reculades et concessions israeliennes n’ont jamais suffit à établir la paix .Cette paix qu’à l’évidence l’autorité palestinienne ne veut absolument pas ,ainsi que la ligue arabe.Un pays pour les juifs afin qu’ils ne subissent plus cette dangereuse judéophobie qui explose en Europe sans que les gouvernements européens en aient pris la dimension,ou voulu efficacement la combattre.Fabius Ashton l’ONU,peuvent aller se rhabiller,ils me révulsent tant ils sont à la botte arabe…….

    16. Akerman Michel Israël

      Chaque année bon nombre de politiciens israéliens se réunissent lors de l’anniversaire de ma mort de Rehavam Zeevi z »l (surnommé Gandhi) assassiné par les tueurs d’arafat à l’hôtel Hayatt de Jérusalem.
      Ils savent pourtant tous que le programme de son parti, Molédet, était exactement celui proposé par M. Horowitz.
      C’est aussi celui du docteur Mickaël Ben Ari ou du professeur Eldad malheureusement écartés de la prochaine Knesset.
      C’était aussi celui du Rav Meïr Kahana, assassiné par les terroristes arabes à New-York en 1990. Il n’avait tué personne mais seulement rappelé quelles étaient les limites de notre Pays.
      Son fils a lui aussi été exécuté par ceux que certains estiment être nos « partenaires » pour la paix.
      Qui aura le courage d’affirmer haut et fort que le but des pseudos palestiniens n’est PAS d’avoir un pays dans la bande de Gaza (qu’ils possèdent pour le moment et en ont fait un nid d’assassins lourdement armés) et en Judée et Samarie (où ils construisent où ils veulent comme ils veulent) mais leur but écrit dans leurs chartes et proclamé dans tous leurs discours en arabe est de détruire Israël et exécuter tous les Juifs dans la « palestine » islamiste Judenrein.
      Tout le monde le sait, l’Europe le sait, Hussein Obama, dont c’est l’objectif caché pour le moment, va y contribuer, et les Israéliens font semblant de ne pas y croire.
      Beaucoup de nos compatriotes ne mettent jamais les pieds au cœur d’Israël : Judée et Samarie, ils vont parfois sur le Golan qu’avait occupé les Syriens, ou à Jérusalem que certains sont prêts à diviser comme lorsque les Transjordaniens armés et entrainés par l’Anglais Glubb Pacha expulsaient les Juifs et détruisaient toute trace de vie juive dans la vieille ville .
      Alors ?
      La solution est CHEZ nous ! Pas de discussion avec ceux qui rêvent de nous éliminer, pas de faiblesse face aux pressions des nations, pas de concessions « douloureuses », nous avons vu où elles nous conduisent.
      Quand on voit ce qui se passe dans tous les pays musulmans, il faudrait être fou pour se précipiter et discuter pour savoir comment nous allons être détruit !
      Il est grand temps pour nos dirigeants de relire notre Loi et d’appliquer Ses commandements ; ils sont plus que jamais d’actualité !

    17. Mosche Ashkelon

      .
      .
      Merci Steven, ton article devrait être diffuser dans chaque foyer Juif… et chez tous les colons arabes…
      …Tout palestinien qui souhaite profiter de la souveraineté nationale est libre de se déplacer vers l’un de ces 22 états arabes, mais aucune souveraineté arabe n’existera sur le Territoire Israélien, ce qui comprend les terres entre le Jourdain et la mer Méditerranée…
      .

    18. KORDA

      Eh bien il était temps de voir les choses comme elles le sont.
      En effet, l’annexion de la Judée Samarie est bien la moindre des équités.
      Les « Palestiniens » sont une appellation totalement inexacte.
      Il s’agit d’arabes vivant en Israël, Terre Sainte comme on l’appelle depuis 32 siècles. Ils sont musulmans, c’est à dire membres d’une idéologie terroriste, l’islam dont les valeurs sont bien évidemment incompatibles avec celles du judaïsme qui a donné les droits de l’homme depuis Moïse à toute l’humanité. L’un c’est « si vous voyez un juif, tuez-le » parole de Mahomet dans sa biographie officielle (Sira ll 58-60) l’autre c’est « Tu ne tueras point » dans les commandements de Moïse.
      Il n’y a aucune possibilité de vivre ensemble avec de pareilles disparités.
      Les arabes vivant en Terre d’Israël sont une entité terroriste illégale, illicite et doivent partir. C’est ce qu’ont dit les américains aux Anglais, c’est ce qu’ont dit les américains aux Apaches, aux Sioux. C’est ce qu’ont dit les Indiens aux Anglais, ce qu’ont dit les arabes « algériens » aux Pieds Noirs qui avaient fait pourtant fait le pays en partant d’une contrée barbaresque sauvage, pauvre à pleurer. C’est ce que doivent dirent les Juifs aux arabes : il faut partir.
      Arabe étymologiquement vient d’Arabie. Eh bien qu’ils y retournent.
      C’est le seul pays historiquement à eux. Tous les autres ont été volés par eux après 632 puis par les Turcs au 16 ème siècle qui ont colonisés les colonisateurs. Les Turcs à la suite de leur défaite de la 1ère guerre mondiale sont partis. Les arabes doivent les suivre. On n’a pas fait autant d’histoire pour l’expulsion par la violence des pieds noirs qui ont quitté l’Algérie en 1962, une main devant une main derrière en laissant le pétrole qu’ils avaient découvert.
      De plus il serait peut-être temps aux musulmans de leur montrer que l’islam n’est pas une religions mais une dictature politique déguisé en religion, créée pour sacraliser le crime crapuleux, c’est à dire le pillage, meurtre, assassinat, racket, mise en esclavage comme un devoir religieux musulmans appelé par eux le « jihad, la Guerre Sainte ».Ceci pour s’emparer des biens et des personnes dans une guerre éternelle jusqu’à la fin des temps, dans le but de placer l’humanité entière sous la Charia, le droit Coranique, des lapidations, des poignets et chevilles coupés, des décapitations pour apostasie, des centaines de coups de fouet pour avoir bu un verre de vin etc…
      Il faut le dire systématiquement avant qu’ils s’en aillent que leur religion n’en ai pas une, que Mahomet est un faux prophète d’un faux dieu de guerre éternelle à l’humanité dont ils sont les premières victimes, coupable en droit de crime contre l’humanité.
      Je ne comprends pas que l’on ne profite pas en Israël d’éclairer sur ce point crucial de fausse religion de l’islam ne serai-ce qu’aux prisonniers arabes purgeant de longues peines.
      Exemple: « Ecoute-moi, Ahmed, ton prophète, voilà sa vie; il tue, il pille, il égorge, il réduit en esclavage. En droit actuel, il est coupable de crime contre l’humanité. Franchement, tu trouves ça normal, toi, de vivre au 21ème siècle avec de pareilles idées du 7ème siècle qui font de lui et de toi puisqu’il est ton modèle, un voyou de grand banditisme ? »
      Or, rien dans ce sens à mon avis n’est fait. On les laisse pourrir dans leur jus, pleinement convaincus qu’il fallait accomplir leurs crimes et que la prochaine fois ils feront mieux. En laissant l’islam continuer
      à être enseigné dans les mosquées qui ne devraient même pas exister en Israël, on laisse proliférer la machine à fabriquer les terroristes.
      Merci d’y penser très sérieusement et bonne chance à la Judée-Samarie juive

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *