toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le monde islamique attaque les interets occidentaux


Le monde islamique attaque les interets occidentaux

A ce jour, le film américano-copte (et non américano israelien) au titre pour le moins paradoxal, « l’innocence des musulmans » n’a de cesse de provoquer des émeutes à travers le monde musulman.
En l’espace de 72 heures, on décompte déjà plus de 7 morts dont un ambassadeur américain dont le cadavre est arrivé ce matin aux USA.

Pour autant, est ce l’occasion de s’inquiéter d’un conflit de civilisation?
Manifestement pas. La diplomatie, depuis le milieu du 20 ème siècle, n’est plus que la vitrine des interets économiques européens et américains. Tant que les intérêts économiques des pays occidentaux ne sont pas directement touchés par les émeutes, aucune démocratie ne lèvera le moindre fusil en direction du monde musulman. La France a bien dépéché quelques soldats pour protéger les infrastructures de Total à la frontière du Soudan sud, mais la gestion de la sécurité des ambassades revient majoritairement aux services de sécurité du pays hôte.

Selon le Figaro, les USA envoient actuellement 50 Marines pour protéger leur ambassade au Yémen contre d’éventuelles manifestations brutales. Le Yémen est un pays où s’applique la Charia et où les musulmans sont fortement inspirés par un islam identitaire et radical.

Les émeutes anti-occidentales sont cependant très géo-localisées autour des ambassades et malgré les images, l’ultra majorité de la population reste placide.

Voici une carte des zones touchées par les émeutes anti-occidentales:
CLIQUEZ DESSUS

ISLAM EMEUTES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui le bilan est le suivant:

SOUDAN.
Les ambassades britannique et allemande ont été brulées.
Les forces de l’ordre ont tiré cet après midi des lacrymogènes pour disperser quelque 10 000 manifestants qui s’approchaient de l’ambassade américaine à Khartoum.

Ambassade d'Allemagne - Source The Guardian

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LIBAN.
Incendie de l’ambassade d’Allemagne.
Attaque d’un restaurant KFC et charge contre l’ambassade Américaine.
Bilan : un mort et 25 blessés.

 

 

 

 

 

MAROC  – TUNISIE  – ALGÉRIE

Le Maghreb exprime lui aussi son attachement à la censure et à la haine de l’occident dans une série de manifestations naturellement violentes.

Maroc - manifestation anti-occidentale

 

 

 

 

 

 

 

 

Ambassade américaine en fau en Tunisie

 

 

 

 

 

 

 

 

Des Frères Musulmans brulent des drapeaux en Algérie

 

 

 

 

 

 

 

 

LIBYE

En Libye l’ambassade US est toujours squatté par des salafistes remuant la bannière du Jihad contre l’Occident

En Libye les émeutiers entretiennent la colère

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EGYPTE

Au pays des pharaons, c’est encore et toujours les Frères Musulmans qui tiennent la rue, les émeutes s’intensifient.

La fameuse place Tahrir fait l'objet d'un rassemblement massif anti-occidental.

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Des dizaines de manifestants à Damas

Près de 200 manifestants ont organisé vendredi après-midi un sit-in de protestation devant l’ambassade des Etats-Unis à Damas, fermée depuis plusieurs mois.
Ils arboraient des drapeaux du Jihad et des drapeaux syriens.

  • Kaboul sur le qui-vive

Les autorités afghanes sont le qui-vive et la plupart des ambassades ont pris des mesures de sécurité accrues pour leur personnel et envoyé des messages à leurs ressortissants, les appelant à éviter de sortir . Le président afghan Hamid Karzaï a reporté une visite en Norvège par crainte de troubles à Kaboul, et les autorités du Pakistan voisin ont dit s’attendre à des manifestations vendredi.

  • Appels à manifester en Jordanie

Des fondamentalistes salafistes ont annoncé des manifestations devant la chancellerie américaine, qui a fait savoir qu’elle avait « relevé sa sécurité ». Les Frères musulmans jordaniens appellent de leur côté, comme leurs homologues égyptiens, à des « défilés pacifiques ».

  • Iran : « Mort à l’Amérique » et « Mort à Israël »

Des milliers de personnes, criant « Mort à l’Amérique » et « Mort à Israël », ont manifesté vendredi dans le centre de Téhéran afin de protester contre le film jugé insultant pour l’islam, selon des images de la télévision d’Etat. La foule a manifesté après les prières du vendredi à l’université de Téhéran, où un religieux à la ligne dure, l’ayatollah Ahmad Janati, a ironisé sur le fait que les Etats-Unis puissent d’être à l’origine du film « Innocence of Muslims ».

« C’est extraordinaire que ceux qui dirigent un pays se considérant comme une superpuissance se rendent aussi stupides, par de telles actions », a-t-il dit. « Dans leur récente folie, ils ont fait un film – que l’on dit avoir été financé par les sionistes – pour insulter le prophète » Mahomet, a-t-il dit. La foule a répondu en scandant« Mort à l’Amérique ». Le président Mahmoud Ahmadinejad a par ailleurs affirmé que« les sionistes (…) cherchaient à créer une guerre religieuse entre les croyants de différentes confessions ».

  • Gaza

Les forces de l’ordre israéliennes ont annoncé le renforcement de leur dispositif de sécurité dans la vieille ville et à Jérusalem-Est au cours de la prière du vendredi en raison des « tensions régionales ». Des appels à manifester vendredi ont été lancés dans l’enclave palestinienne de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste Hamas.

Comme à leur habitude les palestiniens manifestent contre les occidentaux

  • Indonésie

Plusieurs pays musulmans d’Asie ont renforcé la sécurité autour des missions diplomatiques américaines vendredi. En Indonésie, environ 350 islamistes radicaux ont manifesté à Djakarta contre la « déclaration de guerre » que représente selon eux le film américain.

  • Inde

L’Inde, qui compte une importante minorité musulmane, a placé en alerte ses effectifs déployés autour des bâtiments américains. Le plus haut responsable religieux musulman de l’Etat indien du Cachemire a demandé aux citoyens américains de « quitter immédiatement » la région.

  • Manifestations au Bangladesh

Quelque 10 000 manifestants ont brûlé vendredi à Dacca des drapeaux américains et israéliens, et tenté de s’approcher de l’ambassade des Etats-Unis. A l’issue de la prière du vendredi, les manifestants se sont rassemblés devant la mosquée Baitul Mokarram, la plus importante du pays, en lançant « Dieu est grand », « Ecrasez les mains noires des juifs » et « Nous ne tolérerons pas d’insultes envers notre grand prophète ». Des centaines de policiers d’unités d’élite, armés de canons à eau, étaient présents sur les lieux et ont empêché la foule d’avancer vers l’ambassade des Etats-Unis, à quelques kilomètres de là.

 

Voici quelques vidéos retraçant les émeutes de la journée:

 

 

Le producteur du film polémique sur Mahomet et sa religion, déclare n’avoir aucun regret concernant le tournage, selon une interview diffusée par Radio Sawa.

« Non, je ne le regrette pas. Je suis attristé par la mort de l’ambassadeur (des Etats-Unis en Libye, NDLR) mais je ne regrette pas d’avoir fait » ce film, a déclaré Nakoula Basseley Nakoula, un copte de 55 ans habitant en Californie, à la station américaine en arabe Radio Sawa.

M. Nakoula, considéré par des médias américains comme le possible auteur du film controversé, aurait demandé la protection de la police après avoir été identifié par les médias mercredi soir. « Je suis à l’origine de la fuite d’un extrait de 14 minutes du film que j’ai mis en ligne et je réfléchis à publier l’intégralité du film », a-t-il déclaré à Radio Sawa. « Personne n’a manipulé mon film », a-t-il affirmé.

A la question de savoir s’il se sentait coupable des violences anti-américaines déclenchées par le film, l’homme a déclaré: « Oui, je me sens coupable. L’Amérique n’est pas concernée par ce sujet et a subi les conséquences d’un film avec laquelle elle n’a rien à voir. J’avais publié en 1994 un livre (sur l’islam), cela a marqué certaines personnes qui m’ont demandé d’en faire un film, et c’est ce que j’ai fait. (…) J’ai un message pour le monde entier et pas seulement pour les musulmans. J’espère que vous verrez le film en entier avant de le juger ».





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Le monde islamique attaque les interets occidentaux

    1. stephane

      Le pire dans l’histoire est que les occidentaux sont en permanence les dindons de la farce. Les musulmans dit modérés comme les intégristes essayent d’empêcher les occidentaux de critiquer l’islam voir d’en rire. Aucun dirigeant occidentaux et pire les européens ne disent rien et continuent a aidé ces pays islamiques qui essayent d’imposer à la planète leur idéologie totalitaire islamique. A un moment donné faudra que les occidentaux tapent du poing sur la table aux musulmans ou qu’ils se trouvent dans le monde. Ca ne peut plus durée. Y en a marre de l’islam, je peux plus me les voir.

    2. Valmont de Neulise

      Il est connu que « seule la vérité blesse »….
      Merci Monsieur Basseley pour votre courage.
      J’imagine que si un film du même style représentait J.C, aucun chrétien (ou presque) n’aurait défilé ou protesté, au vu de quelle manière les Européens « s’aplatissent » devant le totalitarisme islamiste.
      N’oublions pas, d’autre part, que ce Mahomet, simple être humain n’était u’un vulgaire tueur et chef de bande de pillards……
      A bon entendeur salut!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *