toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Petits boycotts entre amis par Primo-Info


Petits boycotts entre amis par Primo-Info

En 2004, à Athènes, le judoka iranien Arash Miresmaeili avait refusé de combattre son adversaire israélien Ehoud Vaks, ‘par sympathie pour les souffrances du peuple palestinien‘.

Les mauvaises habitudes ont la vie dure

En 2012, après la cérémonie d’ouverture vantant les mérites de la fraternité olympique, un nageur tunisien aurait refusé de concourir avec un nageur israélien.

Pour l’heure, il n’a pas été sanctionné et il est devenu, par sa petite lâcheté, un héros aux yeux des islamistes tunisiens.

Sur le plan sportif, il faut dire que ce nageur avait fort peu de chances de l’emporter. A défaut de médaille, il a su très vite transformer un échec certain en auréole olympique ! Car perdre contre un Juif dans une compétition internationale, cela peut vous ruiner une carrière.

En un autre lieu de Londres, des judokas libanais ont refusé de partager le même tatami que des athlètes israéliens, lors d’un entraînement.

L’histoire ne dit pas s’ils ont également exigé de ne pas s’entrainer en compagnie des athlètes syriens. Une dictature des plus meurtrières serait-elle compatible avec leur étonnant sens moral ?

Les athlètes iraniens ont toujours l’ordre de leur fédération de ne pas concourir contre des Israéliens.

C’est la fête

Les médias du monde entier s’échinent à soigneusement occulter ces petits faits afin de ne pas gâcher la fête.

Les Français, devant leur télé, n’ont absolument pas envie d’entendre parler de géopolitique. D’ailleurs, ils n’y comprennent rien.

Le pastis, la bière et RTL suffisent à leur bonheur dans les campings surchargés sous un ciel pourtant maussade.

Pendant des années, les athlètes de tous les pays ont concouru contre ceux des pires dictatures de l’Histoire. Personne ne s’en est offusqué jamais.

Le CIO clame que les Jeux doivent être une parenthèse d’amour et de fraternité.

Il ne faut donc pas mettre à jour ces petites mesquineries d’athlètes lobotomisés par leurs régimes respectifs.

Ce n’est jamais bon pour le commerce.

Et les Jeux Olympiques, plus qu’une manifestation sportive, sont devenus un immense marché économique, à effet immédiat et retour sur investissement rapide.

Il suffit de retourner en Grèce aujourd’hui pour voir ce que sont devenues les installations olympiques.

Stades, villages des athlètes, piscines à l’eau croupie ne profitent ni aux pauvres ni aux classes moyennes et sont laissés à l’abandon. Leur entretien coûte trop cher.

Sans l’apport financier des pays arabes, Londres n’aurait jamais pu être organisé de manière satisfaisante.

Seules conditions : il faut admettre les femmes voilées sur les terrains et ne surtout pas célébrer le triste anniversaire des Jeux de Munich en 1972.

Qu’à cela ne tienne !

L’un des symboles les plus criants de la soumission de la femme a désormais droit de cité en Olympie (lire sur MPCT) et le pire massacre de l’histoire sportive ne sera pas même évoqué.

Seuls, les athlétes de la délégation israélienne ont décidé de porter un mouchoir noir dans la poche de leurs vestes. Petit geste de résistance devant l’indignité du CIO !

Israël, plus que jamais seule démocratie du Moyen Orient, malgré les divers printemps arabes, reste la seule nation à être ostracisée, jusqu’au fond des plus mornes gymnases.

Mais Coubertin le disait, l’essentiel est de participer, même si c’est à la délégitimation d’une nation.

Source : Pierre Lefebvre © Primo







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Petits boycotts entre amis par Primo-Info

    1. jean vercors

      Ce Nageur Tunisien est un loser olympique, il a été disqualifié pour non-respect des règles de natation Dans le 400 m 4 nages.

      Les pro palos ont lancé un hoax ( une fausse nouvelle ) Arguant qu’il boycottait la course à course du nageur Israélien NEVO GAL

    2. antoine

      Ce nageur tunisien , ai a l image de tout les va nu pieds tunisiens quand trouve assis 20 heures par jour au café du coin a revé de posseder toutes les femmes tunisiennes qui passent sur le trottoire d en face , quelles soient voilés ou pas . En cela ils sont imbattables .

    3. Aaron

      1/en ce qui concerne le nageur il aurait probablement été battu.
      2/ quand je pense, voici bien des années, que le CIO a cru devoir exclure la République Sud-Africaine !! Deux poids deux mesures.
      Je me réjouis chaque jour de ne pas suivre une seconde ces jeux- j’assume le terme- qui font la part belle au tiers-monde.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *