toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La déclaration de Bruxelles 2012, peut-être le début de la fin pour Eurabia…


La déclaration de Bruxelles 2012, peut-être le début de la fin pour Eurabia…

Rappelons nous: En 1973, suite à la défaite des armées arabes qui avaient attaqué Israël par surprise le jour de Kippour, les pays de la Ligue Arabe et des pays producteurs de pétrole décidèrent de créer le premier choc pétrolier pour mettre l’Europe à genoux et l’obliger à se rallier à la politique arabe.

Déjà le Général De Gaulle avait pris ses distances avec les pays occidentaux en se rapprochant des pays arabes et en décidant un embargo à l’égard d’Israël. Le chantage des pays arabes fût clair: « Si vous voulez du pétrole vous devez non seulement devenir nos alliés contre Israël et les Etats Unis, mais aussi accepter un deal avec nous… » Ce fût le début de qu’il est convenu d’appeler le Dialogue Euro-Arabe, Eurabia.

En fait de dialogue ce fût plutôt l’élaboration d’un soumission progressive mais totale de l’Europe aux pays Arabes, puis à l’OCI qui pris le relais.

Aujourd’hui, les peuples d’Europe se réveillent pour constater que toutes les politiques successives de leurs dirigeants n’ont conduit qu’à faire passer d’énormes couleuvres telles que: les délocalisations de nos industries au profit des pays du Maghreb, des flux incontrôlés d’émigrés depuis plus de 30 ans depuis les pays du Maghreb et de l’Afrique musulmane accompagnés par une politique folle de regroupement familial qui fait des étrangers des résidents permanents et qui leur octroie les mêmes droits aux avantages sociaux que les européens mettant ainsi en péril nos propres politiques sociales, un refus de ces nouvelles populations de s’intégrer et une volonté d’imposer leur mode de vie et leur religion au reste de l’Europe, etc… Tout cela fût planifié soigneusement dans les divers accords signés entre pays Arabes et pays Européens sous le nom de « Dialogue Euro-Arabe »… De nombreux parlementaires européens contribuèrent à élaborer cette transition d’une Europe de culture judéo-chrétienne à une nouvelle Europe où l’Islam aurait une place dominante.

Giscard d’Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac et même Nicolas Sarkozy y contribuèrent chacun leur tour, plus ou moins, mais toujours les accords du Dialogue Euro-Arabe primèrent sur tout autre considération. C’est ce que l’on appelle depuis plus de 40 ans « la politique arabe du Quai d’Orsay ». En fait de politique arabe, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une politique de soumission aux idées de l’Organisation de Coopération Islamique (OCI).

Jacques Chirac fût certainement le président français le plus « pro-arabe » de la cinquième république: il n’hésita pas à aller jusqu’à provoquer Israël à Jérusalem même simplement dans le but de caresser dans « le sens du poil » ses amis de l’OCI. Il fût le président le plus virulent contre Georges Bush et la seconde guerre d’Irak et épousa complètement les positions de l’OCI.

Il serait trop long de décrire ici ces 40 années de politique pro-arabe qui mis l’Europe sous la coupe de l’OCI et qui conduisit à cet envahissement progressif des pays européens par des millions d’immigrés musulmans. Tout fût planifié de longue date.

Le Dialogue Euro-Arabe avait même prévu qu’il fallait rallier les intellectuels, les artistes, les journalistes et les médias afin de préparer les populations européennes à l’acceptation de l’Islam. Pour ce faire, la Ligue Arabe créa un cheval de Troie afin de sensibiliser les peuples européens: « la cause palestinienne ».

Elle vu le jour dans les années 70, création de la Ligue Arabe aidée par le KGB. Ils trouvèrent un égyptien qui n’avait jamais vécu en Palestine: Yasser Arafat. Ils en firent un héros terroriste qui luttait contre l’injustice que représentait l’existence d’Israël sur une terre prétendument arabe… En fait, quelques années avant la création de l’Etat d’Israël, lors de la seconde Guerre Mondiale, le Mufti de Jérusalem, ami personnel d’Hitler et grand antisémite, désignait les juifs qui vivaient majoritairement en Palestine anglaise comme « palestiniens » !

En effet, les Juifs étaient considérés par les arabes, et l’un de leur plus éminents représentants de l’époque le Grand Mufti, comme des êtres inférieurs qu’ils appelaient les « palestiniens » en opposition au peuple Arabe seul digne d’intérêt.

Les pays de la Ligue Arabe se servirent donc de Yasser Arafat et de cette nouvelle cause palestinienne, inventée de toute pièce, pour imposer à l’Europe un sentiment de compassion et solidarité avec l’ensemble du Monde Arabe… Il est utile de rappeler également qu’à l’époque pratiquement toute l’Europe soutenait Israël contre les hordes arabes qui voulaient détruire le jeune pays.

C’est ainsi qu’en 1967 lors de la Guerre des Six jours d’immenses manifestations de soutien à Israël eurent lieu dans plusieurs capitales européennes.

Pour les pays de la Ligue Arabe la « cause palestinienne » devait devenir un vrai cheval de Troie permettant de jouer sur la compassion des européens afin de leur faire accepter une prétendue amitié arabo-européenne… Il fallut plus de 30 années de rabâchage incessant pour que l’ensemble des pays européens finissent par désigner Israël comme l’ennemi mettant en péril la paix dans le Monde. Vaste fumisterie quand on sait qu’Israël est un minuscule pays d’une surface représentant deux départements français et comptant 7 millions d’habitants, bien moins que la région parisienne. En comparaison les 57 pays musulmans représentent plus d’un milliard d’êtres humains…

Mais qu’importe l’absurdité, qu’importe la vérité historique et la morale, l’Europe s’est totalement soumise à la politique de l’OCI en condamnant Israël et les USA. Tout était planifié et clairement exposé dans le fameux Dialogue Euro-Arabe, c’était même l’une des principales exigences arabes pour continuer à avoir du pétrole à un prix « modéré »…

Là encore, le chantage des pays Arabes n’était qu’une grande escroquerie mais l’Europe avec la France en tête décidèrent d’y céder: en effet, les pays Arabes étaient tous totalement dépendants de l’Europe pour toutes les matières premières et industrielles, il eut été facile de refuser ce chantage au pétrole, les pays Arabes auraient très vite été asphyxiés…

Quelques pays refusèrent comme le Danemark qui ne souffrit d’aucune pénurie de pétrole ! Israël, le pays le plus détesté du Monde Arabe, ne souffrit jamais de pénurie de pétrole non plus… Mais la France poussant une partie de l’Europe préféra se rallier à la politique Arabe, espérant vendre des armes, des avions, des usines…

C’était là aussi sans compter sans l’influence soviétique qui s’étendait sur l’ensemble du Monde Arabe et ce sont les chars et les avions russes qui furent achetés par nos nouveaux amis arabes… L’échec le plus sanglant de cette politique arabe fût le Rafale qui ne s’est jamais vendu à nos « amis »… Idem pour le char Leclerc.

En revanche, le Dialogue Euro-Arabe prévoyait la délocalisation d’une partie de nos industries vers le Maghreb: cela fût appelé « échange technologique »… En fait d’échange, la France délocalisa toute son industrie textile au Maghreb, puis une partie de son industrie automobile. Aujourd’hui pratiquement tous les « call centers » se trouvent au Maghreb et ainsi que beaucoup d’usines françaises… La France perdit ainsi plusieurs millions d’emplois au profit de nos « amis » arabes.

Pire encore, l’Europe dût accepter les flux migratoires en provenance des pays arabes de population n’ayant aucune formation, ne parlant pas ou peu les langues européennes, mais venant en Europe pour bénéficier de nos systèmes sociaux. Là encore, le Dialogue Euro-Arabe avait prévu tout cela…

Aujourd’hui l’Europe se réveille et les peuples européens prennent conscience que leurs dirigeants ont pris des décisions graves de conséquences qui non seulement hypothèquent l’équilibre de nos systèmes sociaux mais changent radicalement notre civilisation en voulant nous imposer une culture issue de l’Islam et de la Charia.

Déjà plusieurs dirigeants européens ont constaté l’échec du multiculturalisme. Certains pays comme la Hollande prennent des dispositions pour stopper net les flux migratoires et le développement de l’Islam.

De nouveaux mouvements, qualifiés dédaigneusement de « populistes » voir d’extrême droite par l’intelligensia complètement acquise à Eurabia, apparaissent un peu partout en Europe. Ces divers mouvements sont pour la plus part anti-charia, pour une préférence européenne, mais aussi antiraciste, libéraux, pro-isréaliens et pro-atlantiste.
Ils sont bien loin du Front National et de l’extrême droite française  qui prônent un replis sur soi, plus d’interventionnisme de l’Etat, un anti-américanisme primaire et, sous l’influence d’un Alain Soral antisioniste notoire, continue à croire en la « politique arabe de la France »…

L’une des initiatives les plus intéressantes de ces nouveaux mouvements anti-charia est la « Déclaration de Bruxelles 2012″ dont vous pourrez lire l’intégralité ci dessous.

Cette déclaration est une première pierre d’une nouvelle Europe des peuples qui rappellent leur attachement à nos valeurs judéo-chrétiennes qui ont donné naissance à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et qui refusent toute compromission et toute entente avec les pays de l’OCI qui n’ont pour seul but que d’imposer la Charia et l’Islam dans le Monde entier.

Ce pourrait bien être la fin d’Eurabia qui prend forme…

Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
Jean-Marc MOSKOWICZ - © www.Europe-Israel.org et www.Israel-Flash.com

A lire absolument le livre de Bat Ye’or « Eurabia » qui décrit pas à pas les incidences du Dialogue Euro-Arabe, les prises de positions, les accords entre l’Europe et l’OCI, etc…

Si vous commandez ces livres en cliquant sur les liens ci-dessous vous bénéficierez d’une remise de 5% et permettrez à Europe Israël de percevoir une commission de 5%.

Déclaration de Bruxelles 2012

Pour sauvegarder les libertés individuelles et les droits de l’Homme

Conférence internationale pour la liberté d’expression & les droits de l’Homme

 

Pour préserver la liberté d’expression, les libertés individuelles, les droits de l’Homme et la Démocratie contre toutes les tentatives visant subvertir et à attenter à ces principes universels, nous en appelons aux dirigeants de toutes les nations pour soutenir cette Déclaration de Bruxelles 2012 afin de protéger les libertés individuelles et les droits de l’Homme :

Réaffirmant en tant que principe accepté de longue, date que les droits et libertés de l’Homme sont universels, individuels, inaliénables, égaux pour tous et s’imposent au-delà de toute considérations philosophiques, culturelles ou religieuses;

Considérant que tout défenseur honnête de la Démocratie a le droit et le devoir de soutenir et de défendre la liberté d’expression, les libertés individuelles et des droits de l’Homme ;

Affirmant l’irréfutable fait que la charia, telle qu’articulée et appliquée, est incompatible avec la liberté d’expression, avec les libertés individuelles et avec les droits de l’Homme. Qu’elle les détruit et est, de ce fait, incompatible avec les principes fondamentaux de la Démocratie (comme la Cours Européenne des Droit de l’Homme l’a acté dans son jugement du 13 février 2003) ;

Prenant acte du fait que la « Déclaration du Caire des Droits de l’Homme en Islam » du 5 août 1990, communément appelée Déclaration du Caire restreint tous les droits de l’Homme aux règles liberticides et aux contraintes comportementales normatives de la charia (cf. articles 22, 23, 24 de cette déclaration) au prétexte que « Tous les êtres humains constituent une même famille dont les membres sont unis par leur soumission à Allah » (article 1) ;

Constatant que l’Organisation de Coopération Islamique (OCI) – créatrice et principale promotrice de la Déclaration du Caire – a prouvé par une activité continue et persévérante qu’elle est devenue  la principale organisation internationale politico-religieuse travaillant à la restriction de la liberté d’expression, des libertés individuelles, des droits de l’Homme et à l‘imposition de la Charia dans le monde ;

Affirmant que tout soutien officiel ou toute promotion de la Déclaration du Caire ainsi que toute coopération avec l’OCI menant par «le test des conséquences,» à plus d’application de la Charia où que ce soit dans le monde, identifie leur perpétrateur comme un adversaire actif de la Démocratie, de la liberté d’expression, des libertés individuelles et des droits de l’Homme ;

Notant qu’une telle identification rend illégitime toute tentative par le perpétrateur à discuter ou à négocier de questions concernant la liberté d’expression, les libertés individuelles et des droits de l’Homme dans tous les forums locaux, nationaux ou internationaux ;

Les signataires de la présente déclaration exigent solennellement de leurs gouvernements et de la société civile :

1) Qu’ils initient un processus, nommé le Processus de Bruxelles, afin de mettre en œuvre le contenu de cette déclaration grâce à des mesures éducatives et des initiatives politiques à tous les niveaux de gouvernement et dans tous les secteurs de la société civile, afin de préserver les libertés et les droits futurs de nos nations et de nos enfants, de sorte que tous les membres de la famille humaine puissent prospérer en tant que personnes libres.

2) Qu’ils déclinent toute invitation à participer à tout forum local, national ou international discutant des libertés individuelles, de la liberté d’expression ou des droits de l’Homme, si les organisateurs – personnes physiques ou organisations – sont connus comme promoteurs de la Déclaration du Caire ou tenants de l’introduction de la Charia dans la société; à moins que la négociation ne porte sur la transition vers une mise en œuvre des droits de l’Homme tels que définis par la Déclaration universelle des droits de l’Homme par les Nations Unies, et une sortie des définitions décrites dans la Déclaration du Caire.

3) Qu’ils protestent contre toute forme de participation de personnes ou organisations connues pour leur promotion de la Déclaration du Caire ou pour l’application de la Charia à une réunion locale, nationale ou internationale consacrée aux libertés individuelles, à la liberté d’expression ou  aux droits de l’Homme à moins qu’elles  personnes n’aient le statut d’observateurs ou soient en train de négocier leur entrée dans le Processus de Bruxelles.

4) Qu’ils effectuent une enquête approfondie avant toute coopération bilatérale ou multilatérale sur les libertés individuelles, la liberté d’expression, et les questions connexes aux droits de l’Homme, afin d’identifier clairement les participants qui promeuvent la Déclaration du Caire ou la Charia, ou bien qui ont coopéré ou collaboré avec l’OCI ou avec des organisations qui lui sont associées.

5) Qu’ils rejettent et interdisent tout financement public qui contribue à la promotion de laDéclaration du Caire ou à toute implémentation sociétale liée à la Charia  puisque de tels actes et promotions constituent une attaque directe contre les plus fondamentaux de nos principes démocratiques et contre les droits de l’Homme.

6) Qu’ils mettent fin à toute coopération avec tous les promoteurs connus de la Déclaration du Caire, que ce soit à un niveau national ou international, lorsque cette coopération a pour but ou pour résultat de restreindre les libertés individuelles, la liberté d’expression ou les droits de l’Homme dans un pays démocratique, tant qu’ils n’ont pas répudié la Déclaration du Caire.

7) Qu’ils développent la coopération et le soutien dans tous les forums avec les anciens promoteurs de la Déclaration du Caire qui la désavouent et dénoncent la destruction que font subir l’OCI et la charia aux libertés individuelles, à la liberté d’expression,  aux droits de l’Homme et qui affirment dorénavant que les droits de l’Homme et que ses libertés sont universels, individuels, égaux pour tous les êtres humains, inaliénables, et s’imposent au-delà de toute considérations philosophiques, culturelles ou religieuses.

8) Qu’ils engagent le dialogue avec la société civile et avec les organisations officielles qui cherchent à protéger les libertés individuelles des atteintes liées à la Charia, et tout particulièrement avec les organisations issues des pays signataires de la Déclaration du Caire ou membres de l’OCI, et ce, afin d’encourager le dialogue, l’information et la compréhension des libertés individuelles et des droits de l’Homme, tels que ces termes ont été  historiquement utilisés avant la Déclaration du Caire.

 

http://www.citizentimes.eu/wp-content/uploads/2012/07/icla-logo600px.png



Notez cet article

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



16 thoughts on “La déclaration de Bruxelles 2012, peut-être le début de la fin pour Eurabia…

  1. shakinnir

    J espere que vous faites parvenir ces textes aux organisations chretiennes et aux partis politiaues t compris la gauche et extreme gauche en effet trop souvent les reactions salutaires restent entre personnes les partageant
    paroleslibreshakinnir overblog com

  2. shakinnir

    J espere que vous faites parvenir ces textes aux organisations chretiennes et aux partis politiaues t compris la gauche et extreme gauche en effet trop souvent les reactions salutaires restent entre personnes les partageant
    paroleslibreshakinnir overblog com

  3. Mu

    C’est quoi cette fenêtre de pub qui circule devant le texte ? Encore un sabotage indirecte d’Eurabia ? Très dérangeant, je ne transmetterai pas cet excellent article pour cette raison-là, essayez d’arranger le problème.

  4. manitou

    Très bon article,juste et intéressant qui nous change des désinformations des « MERDIAS » Français et Européen. Continuez comme cela et bientôt le monde comprendra que nous ne sommes pas des DHIMMIS,soumis aux diktats des arabes et de leur « religion » pardon de leur secte.

  5. D - Europe-Israel.org

    Plus nos lecteurs feront circuler ces textes, plus ils auront d’effet : c’est un des avantages d’Internet

  6. Frédéric

    C’est une très bonne analyse. Mais vous avez oublié de parler de l’autre problème, tout aussi dangereux : le noyautage progressif des partis « démocratiques » d’Europe – notamment en Belgique et en France – par des hommes politiques d’origine turque, affiliés soit à l’AKP d’Erdogan, soit au MHP (et à son bras armé des « Loups Gris »), soit au mouvent Güllen (dont le but, non avoué mais bien réel, et l’islamisation du monde…), voire aux trois à la fois…

  7. Anderhuber

    Je suis fatiguée d’entendre et de lire  »Les droits de l’homme » Personne ne parle des DEVOIRS de L’HOMME. Ne devraient-ont commencer par là ?

  8. Tomaz

    Les DEVOIRS de l’HOMME : s’opposer de toutes ses forces à l’islamisation !
    Je ne peux pas dire que j’en suis victime pour l’instant ; mais on sent une menace, c’est clair… et (heureusement) de plus en plus de réactions : faisons comme les espagnols ; enterrons des abats de porc partout sur nos territoires, au besoin arrosons nos jardins et nos champs de lisier de porc : ils ne viendront pas là !

  9. Guy Lamoral.

    Bien chers amis,

    Ce message ose espérer…qu’on oserait croire à une reprise de notre légitime fierté d’être occidentral chrétien.

    Merci.

    Et si vous assurez quelques lectures éclairantes, osez trouver le temps d’ouvrir le site susmentionné : un vécu douloureux qui se lit comme un roman, tout endévoilant une bien inquiétante découverte :Ce Jïhâd silencieux qui a non seulement réussi ce que vous mentionnez, et qui aujourd’hui gagne son terrain en goutte à goutte….

  10. Claude V

    Le monde s’est VENDU pour la pire merde que l’humanité a connu : LE PETROLE .Et surtout il ne faut pas venir dire : oui mais !…. si ceci ,si cela et bien sur ,si nous n’avions pas eu le pétrole ,et bien l’humanité et le monde occidental aurait trouvé autre chose ,et il y a de grande chance que nous ayons eu une technique électrique surement bien plus évoluée en proportion que ce que nous a apporté le pétrole .Il ne faut pas oublier que la première voiture électrique date de 1830 et vers 1880 1900 les vitesses atteinte était tournaient entre 80 et 100km /H .
    Il n’y aurait surement jamais eu le grand bordel mondial que sont en train de mettre les musulmans ,puisqu’il seraient encore pour 90 % en train de mener leurs troupeau dans le désert .
    Et 90 % des polilopettes qui dirigent entre autre la France et les autres pays n’auraient JAMAIS ÉTÉ ACHETÉS PAR L4ARGENT DU PÉTROLE .
    Finalement nous avons surement raté UN AGE D’OR …….
    Heureusement D.IEU VEILLE et je suis certain qu’un jour inattendu il viendra réparer les dégâts et régler des comptes ….

  11. pierre

    Documentez-vous sur les GTE (groupements de travailleurs étrangers)
    Voici 2 extraits du même article que l’on peut trouver avec google:
    >En application de l’article 1er de la loi du 27 septembre 1940,
    >relative aux groupements de travailleurs étrangers, « les étrangers de >sexe masculin, âgés de plus de 18 ans et de moins de 55 pourront aussi >longtemps que les circonstances l’exigent, être rassemblés dans des >groupements d’étrangers s’ils sont en surnombre dans l’économie >nationale et si, ayant cherché refuge en France, ils se trouvent dans >l’impossibilité de regagner leur pays d’origine.

    >Dans la zone libre, les instructions du 2 janvier 1942, signées par
    >le ministre de l’Intérieur, G. Pucheu, sont extrêmement précises. Le
    >recensement des intéressés et de leurs familles est effectué sous peine >de sanctions rigoureuses. Il est expressément indiqué que « les >Israélites visés ne doivent pas être placés dans des >Compagnies « diffuses  » mais dans des groupes homogènes ». Immédiatement >après, le 10 janvier 1942, le colonel Tavernier, chef du Service >national des formations d’étrangers donne des directives aux chefs de >groupement : « Les groupes encadrés palestiniens seront composés >uniquement de Palestiniens. Ces groupes sont, soit existant déjà, soit à >créer

    Comme vous le constatez, les descendants des Juifs, considérés comme des Groupes Juifs Palestiniens Homogènes en 1941, sont taxés de colons dans leur propre pays!
    Bravo pour vos déclarations; peut-on les avoir en anglais?

  12. Manoufox

    Monsieur Jean-Marc MOSKOWICZ

    Ce que vous défendez ici, je le défends depuis 1976 par courriers adressés à tous les maires de France, à tous les curés, puis dès 1998 sur Internet.

    Mais ce que je n’admets pas c’est que vous profitiez de votre position que je partage totalement pour cracher sur le Front National dont je fais partie depuis 1998.

    Ce n’est pas en disant du mal de ce parti que vous allez vous valoriser. De plus cela montre à quel point vous êtes comme tous ceux qui se laissent abuser par une propagande mensongère et méprisante. Comme tant d’autres vous êtes capable de croire que le nuage de Tchernobyl s’est arrêté à la frontière française !

    Personnellement je n’ai jamais trouvé autant de mépris et de haine que dans les partis qui pour se faire valoir crachent leur venin sur le FN. Et ces hommes politiques qui déshonorent la France se faisaient pincer peu après pour des malversations, corruptions et je ne sais quoi ! Ils devaient penser qu’en crachant sur le FN cela les laveraient de leurs escroqueries. Que nenni, certains de ces gens de droite d’une extrême bêtise se sont vus privés de leurs droits civiques !

    Quant à la Gauche, souvenez-vous de Mitterrand défilant avec ses troupes de Gauche, brûlant Le Pen en effigie pour accuser le FN des méfaits commis dans un cimetière juif de Carpentras par des jeunes gens totalement étrangers au FN !

    Qu’il existe une extrême droite violente en France, c’est possible, mais je n’ai jamais vu à l’oeuvre qu’une extrême gauche complètement déjantée qui oblige la Police à des déploiements de force tels que les camions à canon d’eau pour les arroser et les hélicos pour les repérer soient nécessaire pour le calmer leur violence!

    Si vous voulez défendre la Vérité Monsieur, défendez-la à fond. Ce que vous dites sur le FN ne valorise pas votre article, croyez-le bien. C’est de plus totalement inutile. Et Israël n’a pas besoin de menteurs pour être défendu car ils seraient capable de salir un jour sa cause pour des raisons intéressées ou par manque de discernement. Ce que vous faites déjà en calomniant 20% des électeurs français de fraîche date et de souche confondus. Sachant que c’est l’électorat musulman antisémite qui a fait gagner la Gauche. Pour entretenir cette amitié intéressée, savez-vous que Paris avec Delanoë fête la fin du Ramadan ? Que des panneaux lumineux invitent les Parisiens à se rendre à la Mosquée ?

    Si vous tenez compte de mes remarques, je serai par ailleurs très heureux qu’on vous entende dans les médias, en particulier les médias télévisés. Car si vous trouvez le FN détestable, vos amis de Gauche vers qui vont vos sympathies se réjouiront de diffuser vos idées quant à Eurabia. Et moi aussi. Mais ce sera plus difficile que de cracher sur le FN dans Europe Israël où vous triomphez sans gloire. Montrez-nous votre vraie valeur. Je le remarquerai quand vous serez écouté sur les plateaux de télévision pour défendre Israël.

    Tous mes vœux.

    E.R http://manoufox.free.fr

    et à partir de lundi http://fin-du-monde-islamique.fr

  13. Europe-Israel.org Post author

    Cher Monsieur,

    D’un article d’une cinquantaine de ligne vous extrayez qu’une seule phrase qui évoque vaguement le FN: « Ils sont bien loin du Front National et de l’extrême droite française qui prônent un replis sur soi, plus d’interventionnisme de l’Etat, un anti-américanisme primaire et, sous l’influence d’un Alain Soral antisioniste notoire, continue à croire en la « politique arabe de la France » »

    Soit vous lisez en diagonal soit les mots n’ont pas le même sens chez vous qu’ils ont chez moi: où avez vous lu que je crache sur le FN dans cette unique phrase qui le concerne ?

    J’ose critiquer votre FN dans cette phrase et surtout le comparer à ces nouveaux mouvements de droite européens:

    Me suis je trompé en indiquant que le FN prônait un replis sur soi ? J’ai pourtant écouter Marine Le Pen lors des présidentielles et sa volonté de sortir de l’Europe et de l’Euro. Elle prônait également plus de protectionnisme et plus d’interventionnisme de l’Etat. C’est ce que j’appelle le replis sur soi, à l’inverse des autres mouvements de droite européen…

    Me serai je trompé en indiquant que le FN était anti américain ? Faut il vous rappeler que l’un des mentors dur FN est Alain Soral qui distille un venin anti-américain, anti-israélien en permanence. Aurai je rêvé ? Qui au FN soutient une alliance atlantiste avec les USA ?

    Enfin, Marine Le Pen, toujours sous l’influence d’un Soral qui « bouffe à tous les râteliers » en draguant d’une part le FN et d’autre part l’islam, a bien réaffirmé lors de la présentation de son programme qu’elle continuerait la « politique arabe de la France »…. celle qui nous a conduit tout droit à Eurabia !

    Sachez Monsieur que je ne soutiens ni la droite ni la gauche dans mon combat à soutenir Israël et je trouve assez cocasse que vous me qualifiez de gauche quand d’autres lecteurs me qualifient d’extrême droite.

    Mon combat, notre combat à Europe Israël est de soutenir Israël et de dénoncer l’Islam radical partout où il se manifeste. Pour cela nous n’avons jamais hésité à critiquer les positions de l’UMP et de Nicolas Sarkozy quand celles-ci étaient anti-israéliennes. De même nous avons largement dénoncé le PS et l’extrême gauche pour les mêmes raisons. Idem pour le FN.

    Cela nous met à dos tout le monde ? Peut-être mais nous ne sommes inféodés à aucun parti et nous tenons garder cette indépendance pour ne jamais perdre de vu notre combat ce qui ne manquerait pas d’arriver pour des contingences politiques… Comme visiblement vous le faîtes !

    Vous êtes militant du FN dites vous, alors comment liez vous ceci avec le soutien à Israël sachant qu’un Soral, maître à penser du moment du FN, est un antisioniste virulent et un antisémite insupportable ?

    Enfin et c’est pour moi rédhibitoire, le FN n’est toujours pas débarrassé de certains de ces cadres antisémites et racistes.

    Relisez mieux mon article et surtout la seule et unique phrase qui concerne le FN: je ne calomnie personne et encore moins les 18% d’électeurs qui ont votés Marine Le Pen.
    Par ailleurs, je pense que Marine Le Pen aurait pu faire un plus grand score si elle avait eu des idées proches de celles de Geert Wilders ou d’autres mouvements de cette nouvelle droite européenne:

    Les français sont et veulent rester malgré tout européens car ils s’y sont attachés, même si il ne veulent pas forcément d’une Europe dans n’importe quelle condition.
    Affirmer des valeurs occidentales, un certain libéralisme « accompagné », une politique étrangère pro-américaine et pro-israélienne pour rompre définitivement avec Eurabia, etc… voila ce qu’aurait pu défendre Marine Le Pen pour faire un plus gros score…

    Votre engagement au FN vous aveugle-t-il au point de ne plus faire de différence entre une simple critique et une calomnie ? N’a-t-on pas le droit de critiquer le FN ?

    Cordialement

    Jean-Marc MOSKOWICZ

  14. Alain Lazard

    Un article qui aurait pu être très positif s’il avait dénoncé les excès et le danger du fondamentalisme religieux en général et celui de l’islam en particulier, ce dernier étant plus particulièrement d’actualité pour Israël et pour l’Europe.

    Je ne peux m’empêcher de souligner que les deux pays que vous citez mainte fois en exemple, les États-Unis et Israël, sont les témoins des mêmes excès avec les évangélicalistes, et les pentecôtistes aux USA (qui se retrouvent et envahissent actuellement le parti républicain) ou les juif orthodoxes en Israël. Ces mouvements sont aussi éloignés des droits de l’Homme que la Charia l’est et votre complaisance avec certains de ces mouvements est incompatible avec celle de la défense des droits de l’Homme.

    Je conclurai cette brève remarque en plagiant la fin de votre contribution: Votre engagement avec Israël vous aveugle-t-il au point de faire des différences entre un fondamentalisme et un autre? N’a-t-on pas le droit de les critiquer tous de la même manière ?

  15. Europe-Israel.org Post author

    Cher Alain

    Vous faites dans « l’amalgame » facile sans aucun discernement: si vous ne percevez pas de différences criante entre le fondamentalisme islamique et les autres fondamentalismes c’est que vous vous être trop shootés à la sacro-sainte laïcité !

    L’Islam radical est une forme de « cancer » de l’humanité qui n’oeuvre que pour la destruction des autres cultures et civilisation. Il est à l’humanité ce qu’est l’entropie à l’échelle des lois de l’Univers.
    En revanche, aucun autre fondamentaliste ne prône la destruction et la mort comme solution !

    Certains fondamentalistes sont prosélytes, le fondamentaliste Juif ne cherche pas à convertir mais à ramener le peuple Juif à la stricte observation des 613 mitsvot de la Thora, les 613 obligations du peuple Juif selon la Thora.

    Rien de comparable avec l’Islam radical !

    Le propos de mon article est justement d’éviter de tomber dans le débat religieux, mais de traiter l’Islam comme un système politique qui tente de s’imposer au reste du monde.
    Il me semble que vouloir critiquer l’Islam sur un plan religieux c’est justement faire le jeu de l’OCI et des radicaux. Or en abordant l’Islam comme un système politique aux volontés hégémoniques, on revient dans un débat purement politique et on peut clairement identifier les choix politiques de nos dirigeants qui nous ont conduit là où nous sommes aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>