toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Qui est « l’ange bulgare » qui a aidé les victimes de l’attentat terroriste à Burgas ?


Qui est « l’ange bulgare » qui a aidé les victimes de l’attentat terroriste à Burgas ?

Peu de temps après l’attentat à l’aéroport de Burgas qui à coûté la vie cinq Israéliens et un Bulgare, une jeune femme de 27 ans, Kalina Kromovh, n’a pas hésité une seule seconde avant de venir prêter main-forte aux équipes de secours israéliens arrivées sur place quelques heures plus tôt.

A l’annonce de la terrible nouvelle, Kalina Kromovh s’est tout de suite précipitée vers l’hôpital qui accueillait les victimes de l’attentat. La jeune femme à passé toute la nuit aux cotés des secours israéliens. Tellement concernée par le sort des touristes israéliens, elle n’a pas su retenir ses larmes lorsque les familles des victimes apprenaient la perte de l’un de leur proche. « Sans elle, nous étions sourds et muets », admet le chef de la mission de sauvetage, le professeur Gabi Barabash.

La mission de secours venue d’Israël a atterri en Bulgarie à minuit entre mercredi et jeudi, soit six heures après l’attaque contre les touristes israéliens.
Une fois arrivés à l’hôpital, les blessés étaient déjà là, par dizaines, et attendaient d’être soignés. Il régnait un immense désordre et les médecins israéliens savaient que la nuit allait être longue.

C’est à ce moment la, que la jeune députée arrive, en jeans, t-shirt et sandales. Elle se présente comme bénévole venue aider.  Au départ, les Israéliens ont pensé qu’elle travaillait à l’hôpital.

Le professeur Gabi Barabash rajoute : « Deux heures plus tard, après nous avoir aidé à la traduction et à la médiation entre moi et le directeur de l’hôpital, j’ai demandé une assistante locale qui était cette femme venue nous aider toute la nuit. Elle a souri nous a dit qu’elle était membre du parlement…La plus jeune membre du parlement. Elle est restée avec nous depuis le début de l’intervention, n’a pas fermé l’œil de la nuit et nous a aidé dans toutes nos démarches. »

Selon Barabash : « la communication avec les professionnels locaux a été extrêmement difficile. Presque personne ne parlait anglais, même les médecins qui parlaient l’anglais ne parlaient pas clairement Vous ne pouviez pas comprendre un mot de ce qu’ils disaient, elle nous a aidé avec toutes les notes et les formulaires médicaux. Sans elle, nous étions sourds et muets. »

Klina Kromovh déclare : « Je suis arrivée quand j’ai réalisé ce qui s’était passé, il était important pour moi que les gens qui ont été blessés dans l’attaque ne se sentent pas seuls, je savais qu’ils auraient des difficultés à communiquer avec le personnel médical et la police, alors je suis venue. Je voulais faire tout mon possible. C’était important pour moi de donner aux Israéliens le sentiment que quelqu’un se souci d’eux dans cette horreur. Si vous savez que vous n’êtes pas seul, cela suffit parfois à vous sentir un peu mieux. »

Lorsque le quotidien Israélien Ynet l’interroge et lui demande pourquoi elle a fait ça ?

Elle répond : « Pour moi, ce n’est pas important de savoir d’ou vous venez, c’est mon devoir d’aider toute personne dans une telle situation, nous sommes tous humains et le terrorisme est le terrorisme. Le terrorisme n’est pas seulement un problème pour Israël ou la Bulgarie. Tous les citoyens du monde devraient être concernés par ce phénomène. Les Israéliens vivent dans la peur constante. Comment pouvez-vous vivre comme ça ? »

Source : Cool Israël





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *