toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le mensonge étalé sur les murs new-yorkais


Le mensonge étalé sur les murs new-yorkais

Une campagne pro-palestinienne, initiée par le «Comité pour la Paix en Israël et en Palestine» va s’afficher, en grand, dans le métro de New York. Une cinquantaine de stations vont être couverts de panneaux publicitaires dévoilant quatre cartes de la « Palestine ». Des cartes apposées les unes auprès des autres et qui exposent, à croire ces panneaux, un rétrécissement graduel de sa superficie s’étalant de l’année 1946 à 2010. Sur le côté est indiqué : « 4,7 millions de Palestiniens sont classés par l’ONU en tant que réfugiés ».
Que de mensonges en si peu de place !
A analyser la carte de gauche, la première réaction est de s’interroger sur le nom indiqué ? Y avait-il alors sur ce territoire une entité nationale nommée « Palestine » qui lui aurait permis, de nos jours, de colorier de sa couleur revendicative la quasi-totalité du pays ? Y avait-il un peuple pouvant se prévaloir, à lui seul, de cette nationalité ? Cette contrée n’était-elle pas, alors, administrée, sous mandat onusien, par la Grande-Bretagne car étant une région délivrée de la colonisation centenaire turque ? Cette région était-elle si réduite ou devrait-elle comprendre, encore à la date indiquée de 1946, le Royaume Hachémite de Transjordanie venant juste d’obtenir son indépendance sur un territoire à l’est du Jourdain et s’étalant sur quatre fois plus que celui attribué au peuple juif en 1948 ? Un pays de Transjordanie devenu Jordanie et octroyé aux musulmans habitant la région, alors que le reste situé à l’ouest de cette rivière, devait revenir à l’Etat d’Israël restant à créer.
affiche pro-palestinienne mensongère sur les murs de New York

affiche pro-palestinienne mensongère sur les murs de New York

Tout cela ne sera pas indiqué sur cette première carte !
La deuxième carte affiche le plan de partition voté par l’ONU le 29 novembre 1947. Un plan de partition jamais reconnu et ni admis par le monde musulman. Un refus catégorique non rappelé au bon souvenir du lecteur et qui a vu l’Etat d’Israël naissant perdre près d’un pourcent de sa population, contrarier le projet de voir ses citoyens juifs jetés à la mer et conquérir des nouveaux territoires.

 

Ce qui nous mène à la troisième carte traçant la ligne d’armistice de 1949, dénommée depuis par beaucoup comme étant « les frontières de 1967 ». Des frontières cependant jamais légalisées par la communauté internationale par le refus du monde musulman d’accepter l’idée d’un état juif.
La dernière carte aurait dû, par honnêteté intellectuelle, utiliser une troisième couleur, dépeignant ainsi les territoires de Judée et Samarie administrés, selon les accords d’Oslo, par l’Etat d’Israël seul mais ne lui appartenant pas officiellement. Des territoires qui sont sur le plan légal disputés et non occupés.
Bref ! Une pléthore de mensonges et d’oublis volontaires que le consommateur de cette publicité, ignorant de la situation réelle, absorbera sans résistance. D’autant plus lorsque lui sera rappelé le ‘’sort’’ des 4.7 millions de ‘’Palestiniens’’ héritiers de père en fils du titre de « réfugié » grâce aux bons soins de l’agence onusienne UNRWA.
Cette publicité a été payée et organisée par le Comité pour la Paix en Israël et en Palestine. Qui peut réellement croire que par la publicité d’autant de mensonges la paix adviendra en cette région ?

Victor PEREZ







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le mensonge étalé sur les murs new-yorkais

    1. manitou

      Arrêtons de parler de Palestine état fantoche né de l’imagination de arafat et les russes.

      la Judée et la samarie font partie intégrante d’ISRAEL un point c’est tout,alors ils peuvent remuer ciel et terre,c’est DÉFINITIF.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *