toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

A travers des dépêches systématiquement anti-israéliennes, l’A.F.P.. a une lourde responsabilité dans le climat de haine antisémite


A travers des dépêches systématiquement anti-israéliennes, l’A.F.P.. a une lourde responsabilité dans le climat de haine antisémite

Halte aux mensonges était le titre de l’annonce que SIONA a publié dans une publicité d’une demi-page dans Le Figaro du 15 mai 2012. Notre plaidoyer était en fait « un coup de gueule » contre la haine et les mensonges qui se propagent dans notre pays où le climat d’hostilité devient de plus en plus insupportable, surtout après l’horrible massacre de Toulouse.

Nous voulions dénoncer la désinformation systématique du conflit israélo-palestinien. Tout est fait pour présenter Israël comme coupable, la sémantique utilisée par l’AFP et reprise par les médias depuis des décennies, a développé une culture de haine anti-israélienne qui sert de terreau à l’antisémitisme. Des prêcheurs musulmans invitent au nom du Coran et sans retenue, à tuer des Juifs, des foules fanatisées issues d’un drôle de « Printemps Arabe » hurlent « mort aux Juifs ». Ces dérives ont abouti à formater dans notre pays des Mohamed Mérah et des Youssouf Fofana. Le fascislamisme est une menace majeure pour la France.

Nous voulions déplorer la névrose anti-israélienne et la compassion obsessionnelle pour les Palestiniens. Les indignés chroniques comme Stéphane Hessel, Marie-Georges Buffet, Besancenot, Montebourg, Mélenchon… ne connaissent pas d’autres motifs d’indignation que la cause palestinienne alors qu’on tue tous les jours des civils en Syrie (13.000 morts), que les Chrétiens palestiniens, irakiens, égyptiens sont persécutés et poussés à l’exode, que les Kurdes de Turquie et d’Irak sont massacrés par l’aviation d’Erdogan, sans oublier les conflits entre musulmans chiites et sunnites qui demeurent un problème central.

Nous voulions rappeler qu’Israël est le seul état démocratique de la Région, une démocratie les plus avancées au monde. Sa superficie est équivalente à celle de Normandie (moins de 30.000 km2). C’est un état de droit avec une justice indépendante, une totale liberté de presse et d’expression, un pays à la pointe du high-tech, de la recherche scientifique et médicale (6 prix Nobel). Sur 120 députés élus à la Knesset, 14 sont arabes. Avec 4,40 % de son P.I.B., Israël détient le record mondial du budget de recherche, il a le plus fort pourcentage mondial de diplômes universitaires, le plus grand nombre de scientifiques par habitant.

Nous voulions rappeler que la revendication des Palestiniens n’a aucune antériorité historique. De 1948 à 1967, la Judée-Samarie (Cisjordanie) appartenait à la Jordanie et la bande de Gaza à l’Égypte. Le monde arabe n’a jamais manifesté le moindre désir de créer un État palestinien. La revendication des Arabes de Palestine n’a aucune antériorité historique même si personne aujourd’hui ne leur conteste la création d’un État.

Nous voulions rappeler au Député Glavany qu’il n’y a pas d’apartheid de l’eau ! La politique israélo-palestinienne de l’eau est fondée sur un accord intérimaire, OSLO 2 (1995) qui est respecté par Israël. En 1967 sur 708 entités municipales palestiniennes, 4 seulement bénéficiaient de l’eau courante. Aujourd’hui 96 % de la population des Territoires en bénéficie, situation inconnue dans le monde arabe.

Nous voulions rappeler à Mme Joly et à Mme Arthaud que Gaza n’est ni une prison, ni un camp de concentration, qu’avec de telles déclarations elles insultaient la mémoire des déportés ! Gaza est libre depuis que le Premier Ministre Ariel Sharon l’a fait évacuer en 2006. Il n’y aurait pas de contrôle israélien de sa frontière si le Hamas n’en avait pas fait une base d’agression en tirant en 10 ans plus de 12.000 roquettes et obus sur les villes et villages d’Israël.

Il n’y a pas de crise humanitaire à Gaza (P.I.B. : 25 % en 2011). Tous les biens civils peuvent entrer et sortir aujourd’hui. Gaza a une frontière avec l’Égypte qui a toute liberté pour l’ouvrir à ses « frères palestiniens ».

Le Monde Occidental devrait s’inspirer des déclarations de l’ancien Premier Ministre espagnol José-Maria Aznar : Israël est une partie fondamentale de l’Occident. L’Occident est ce qu’il est grâce à ses racines judéo-chrétiennes. Si la composante juive de ces racines est reniée et Israël perdu, alors nous sommes perdus aussi….Si Israël tombe, nous tombons tous.

Roger Pinto

Président de Siona

 

Source : desinfos.com







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “A travers des dépêches systématiquement anti-israéliennes, l’A.F.P.. a une lourde responsabilité dans le climat de haine antisémite

    1. Moshé007

      A vomir, l’Agence France-Palestine n’a aucune sorte de retenue et ne dément jamais ses exactions commises à l’encontre de l’état d’Israël et pourtant ils (les larbins de l’afp) sillonnent par dizaines les palaces israéliens, où ils reviennent en courant et en pleurnichant de leurs descentes dans les territoires, car même les arabes ne peuvent plus les sentir, les francaouis ! Ne pas oublier que les arabes de Judée-Samarie sont nombreux à vouloir la paix et ainsi échapper aux mafias de l’olp et autres fatah remplissant des comptes à numéros dans des banques suisses avec les subventions provenant des contribuables européens et français !
      Il y a des complicités entre les technocrates attribuant des centaines de millions sur les comptes privés des leaders de l’AP et les journalistes enturbannés, mais pas seulement !
      En effet, on oublie systématiquement de parler des milliards attribués aux mafieux arabes de Judée-Samarie et les premières victimes de ces abus sont bien les arabes, ceux qui souhaitent travailler et vivre normalement, sans être pris en otages par ces mafias « humanitaires » rapportant des milliards, tant aux fonctionnaires européens qu’aux élus à vie de l’AP !
      Abbas devait organiser des élections il y a plus de 2 ans, cela fait bientôt 3 ans qu’il n’est plus le président de l’AP, mais comme il partage les sommes considérables attribuées à l’AP via les comptes privés en Suisse avec des fonctionnaires et des organes de presse, c’est le silence profond sur cette corruption chronique et sans fin.
      Abbas était le trésorier personnel d’arafat, c’est pour cette raison que la communauté internationale l’a mit au pouvoir de cet illusoire « gouvernement » « palestinien », qui ne fait que justifier la misère pour encaisser des sommes astronomiques sans qu’aucun contrôle ne soit jamais effectué, contrôle comme par exemple, déclaré ouvertement sur quels comptes les subventions sont versées, sur les comptes personnels des dirigeants « palestineins » dans leurs banques en Suisse !
      Voila l’explication de tout ce bal sans logique, du moins en apparence !!!
      Pour mémoire, la « succession » arafat a laissé plus de 25 milliards de Chf sur un compte « en déshérence » é la banque Pictet&cie à Genève !
      Raison pour laquelle arafat est venu mourir en dans un pays où les notaires helvètes étaient d’accord de se rendre ! Il n’était pas question qu’ils se soit rendu à Ramallah, bien trop dangereux et pas discret, leurs venues à l’hôpital de Villejuif, n’étaient non plus pas tellement discrètes, mais ils n’avaient pas à passer les contrôle de l’aéroport Ben Gourion !!!!!

    2. Michel TANGY

      Bravo, « moshe007 »! A mon avis, votre opinion se serait révélée plus efficace que l’encart de SIONA (ce qui n’enlève rien à son mérite d’avoir lancé un « coup de gueule » médiatique contre l’AFP et sa nuisance), l’opinion européenne, française en particulier, étant plus sensible aux arguments qui visent directement son portefeuille qu’aux considérations historiques et politiques, même exemptes d’idéologie (le sionisme étant devenu un mot grossier au sein de l’agora). En fait, ne serait-ce pas aux autorités israéliennes, qui ont tous les éléments d’enquêtes diligentées par elles-mêmes, d’exposer publiquement les preuves de la forfaiture des dirigeants palestiniens et de leur connivence avec certains fonctionnaires de Bruxelles dans les détournements des fonds alloués par l’UE à l’AP ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *