toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La peur des Juifs tunisiens après la visite d’Haniyeh


La peur des Juifs tunisiens après la visite d’Haniyeh

Il est étonnant que moins d’un mois après son installation, le gouvernement « démocratique » tunisien se soit empressé d’inviter Haniyeh, l’homme fort du Hamas, un parti considéré comme terroriste par l’Union européenne.  Et lui a assuré un accueil triomphal.

Source : Harry’s Place, par Boushayb (Voir également Tunisian Jewish Community Horrified, Demanding Quick Government Response in Aftermath of Haniyeh Visit, par Kouichi Shirayanagi, et Marzouki, la Tunisie, les juifs, par David Apelbaum)

Jusqu’à présent, les médias internationaux et les blogues sont restés globalement silencieux face au décalage entre ce que le chef du parti Ennadah, Rachid Ghannouchi, dit au sujet de la visite d’Haniyeh, à savoir qu’il n’y avait « pas plus de cinq personnes [à l'aéroport] » qui tenaient des propos anti-israéliens, et le fait qu’il y a eu au moins quatre évènements distincts (il y en a eu plus) où Ismaïl Haniyeh, accompagné par Ghannouchi en personne, ou par le Premier ministre Hamadi Jebali [photo avec Haniyeh], ou par d’autres sbires d’Ennahda ou des membres de clergé fascisants, étaient présents lorsque des milliers de Tunisiens, parmi lesquels il y avait beaucoup de femmes et d’enfants, ont appelé à l’extermination du Peuple juif en référence à un événement fondateur de l’histoire islamique et conçu pour infliger le maximum de terreur et de souffrance.

Au moins à quatre occasions distinctes – à l’intérieur de l’aéroport, à l’extérieur de l’aéroport, avant, pendant et après sermon de Haniyeh à la mosquée d’Uqba Ibn Nafia à Kairouan, et à un rassemblement Ennahda de soutien au Hamas dans un stade à Sfax, le chant de « Khaybar, Khaybar ya Yahud » [1] et autres insultes antisémites et génocidaires fusèrent en présence de représentants de premier du mouvement Ennahda, et, au moins à Sfax et à l’intérieur de la mosquée à Kairouan.

Pour aggraver les choses, les médias internationaux semblent se fier à un communiqué de presse d’Ennahda, approuvé par Ghannouchi, dont version est contredite clairement par les faits sur le terrain.  L’existence même de cette version opposée à la réalité devrait empêcher que lui et les membres de son parti soient pris au sérieux, ou inspirent dorénavant la moindre confiance.  Lire la suite ICI

« Khaybar Khaybar ya Yah?d, jaysh Mu?ammad saya’?d (???? ???? ?????? ??? ???? ?????). Traduction :  « Khaybar, Khaybar ô Juifs, l’armée de Mahomet reviendra ».  La Bataille de Khaybar ou Khaïbar (arabe : ????  ) a opposé, lors de la septième année de l’Hégire (628-629), Mahomet et ses fidèles aux Juifs vivant dans l’oasis de Khaybar. Les Juifs vaincus furent réduits au servage. Ils se rendirent et durent payer une rançon à Mahomet et donner toutes leurs terres à des musulmans.

Source : Philosémitisme



Notez cet article

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )


Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>