toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

POT POURRI POLITIQUE sans PERIODICITE ni PRIORITE , par Albert Soued


POT POURRI POLITIQUE sans PERIODICITE ni PRIORITE , par Albert Soued

Libye

Tous les protagonistes d'un rébellion devenue guerre civile étant armés, les pertes civiles sont estimées à 10 000 morts, 20 000 disparus et 30 000 blessés pour un pays qui ne compte que 6 millions d'habitants, population constituée de travailleurs immigrés des pays voisins d'Afrique, pour une partie non négligeable. Et l'intervention étrangère ne semble pas avoir sécurisé le pays: bien au contraire, les haines se sont attisées et personne ne voit d'issue pacifique à court ou moyen terme.

La guerre tribale bat son plein de violences partagées, de sièges pour affamer, de meurtres, de vols, de viols et de traumatismes. Un homme bien informé qui a fait défection, l'ex Ministre des Affaires Etrangères et de l'Information de Gadhafi,  Moussa Koussa, a prévenu que son pays se transformait en chaos "somalien", la Somalie étant devenue un pays régi par des gangs mafieux et des seigneurs de la guerre. Par ailleurs, pour se débarrasser de Mouamar Gadhafi, pourtant un repenti, les Américains comme les franco-anglais aident des "rebelles" inspirés et dirigés par des chefs islamistes liés à al Qaeda et formés en Afghanistan ou en Irak où ils se sont distingués dans des opérations contre les forces de l'Otan et de la coalition occidentale.

 

Soudan

Le saviez-vous ? Depuis le référendum de janvier où les habitants du Soudan méridional et chrétien ont massivement voté pour une sécession de leur région en juillet 2011, 800 personnes ont été tuées et 94 0000 ont été encore déplacées du fait de la violence qui a suivi. La responsable humanitaire de l'Onu, Lise Grande, a recensé 151 incidents tribaux et ethniques violents qu'elle impute à la Lord's Resistance Army, de l'Ouganda voisin. En fait, il s'agit du conflit concernant l'avenir de la région pétrolifère d'Abyei, et de son partage, car région revendiquée aussi bien par le nord musulman que par le sud chrétien, aussi bien par les nomades arabes, les Misserya qui revendiquent la place comme étant "Bahr el Arab" (le fleuve des Arabes) que par les bergers sédentarisés, les Dinka chrétiens majoritaires. Rappelons que le régime dictatorial de Khartoum est responsable de massacres dans le Darfour à l'ouest du pays, — 3/500 000 morts et 1 à 2 millions de personnes déplacées — pour lesquels le président soudanais Omar al Bashir a été condamné pour Crimes contre l'Humanité par la Cour de Justice de la Haye et "toujours recherché". Après le référendum, al Bashir a décidé que le nord-Soudan appliquerait la sharia'h sur son territoire. Toujours est-il que l'indépendance du sud le 7 juillet prochain n'annonce pas une issue pacifique dans la lutte entre Musulmans et Chrétiens qui dure depuis plusieurs décennies et qui a entraîné déjà plus de 2 millions de victimes chrétiennes et animistes.

 

Syrie

Malgré le black-out complet des communications et l'absence de journalistes étrangers, on sait que la répression de la rébellion tardive des Syriens se poursuit impitoyablement dans tout le pays. Les pertes civiles sont importantes sans qu'on puisse déterminer si on peut les évaluer par les "centaines" ou "les milliers". En tout cas, la répression du pouvoir Assad est encore plus féroce que prévu, et les arrestations nocturnes se comptent par milliers.

Bashar el Assad tient le pouvoir de son père, chef d'un clan minoritaire — les alawites, 10% de la population – qui, depuis 70/80 ans, détient le pouvoir aussi bien dans l'armée que dans le parti unique et laïc, le Baa'th. Or il se trouve que la rébellion a commencé dans le petit peuple alawite extrêmement pauvre – celui qui ne fait pas partie de l'oligarchie ou de la nomenklatura qui détient les richesses du pays. Les autres tribus sunnites, druzes et kurdes qui souffrent de la crise, du chômage, du tragique manque d'eau et de l'arbitraire ont rejoint les premiers contestataires. Ayant peu à perdre, ils affrontent héroïquement les forces armées souvent étrangères, H'ezbollah libanais et Gardiens de la Révolution iraniens. Les soldats syriens qui refusent de tirer sur la population sont aussitôt abattus par leurs officiers. Ceux-ci empêchent les ambulances d'acheminer vers les hôpitaux les blessés, qui de toute façon sont achevés par les services spéciaux à leur arrivée.

Une grave crise humanitaire s'ajoute à la répression, qui n'est condamnée que du bout des lèvres par l'administration Obama. Rappelons que celle-ci vient d'installer un ambassadeur à Damas après 6 ans d'absence. Et on attend toujours le verdict du meurtre de Rafik Hariri, ex 1er ministre libanais, pour lequel les dirigeants syriens sont impliqués jusqu'au cou.

En dehors des Services spéciaux d'information (les moukhabarat) qui quadrillent le pays et procèdent aux arrestations nocturnes, les Assad ont une fidèle Garde Rapprochée (les shabbiha) formée de 10/11 000 alawites entraînés en Iran, prêts à mourir pour défendre leur chef.

 

Etats-Unis

Depuis que B H Obama est au pouvoir, les décisionnaires de l'administration américaine semblent avoir perdu la boussole. Ainsi la Secrétaire d'Etat Hillary Clinton ne semble pas avoir bien compris ce qui se trame au Moyen Orient. Devant le forum mondial Islamo-américain elle dit: "Les révolutions populaires qui ont submergé les pays arabes de la région vont "s'éteindre", si les dirigeants de ces pays ne répondent pas aux aspirations et aux demandes des jeunes pour une plus grande démocratie  et pour une plus grande égalité des chancesS'il n'y a pas de réponse, les attentes de la nouvelle génération ne seront qu'un mirage dans le désert. Vont-ils consolider les progrès obtenus ces dernières semaines et vont-ils répondre à ces aspirations de dignité et d'opportunité…  ?  Mme Clinton ne semble pas avoir compris que ces rébellions sélectivement encouragées par B H Obama déboucheront inéluctablement sur une période de chaos et de violence suivie soit d'un gouvernement islamiste qui appliquera la sharia'h plus ou moins vite, soit du même régime réactionnaire en "zappant " les visages des dirigeants. Les Etats-Unis seront toujours haïs, voire rendus responsables de l'état d'épuisement où ces états se trouveront.

 

Autorité Palestinienne

– L'un des deux terroristes ayant massacré la famille Fogel d'Itamar a été arrêté dans le village de Talusa, au nord de Naplouse, en Samarie. Le terroriste, Ahmed Daraushe, est un officier des forces de sécurité de l'Autorité Palestinienne (AP). Cet homme perçoit un salaire d'une agence américaine proche d'Obama qui a déjà transféré 400 millions de dollars à l'AP. Tsahal a cerné la maison du terroriste qui s'est rendu au bout de 4 heures.

Ceci préjuge mal des relations futures entre Israël et un état palestinien dont les forces de police, formées par le général Dayton, étaient censées assurer la sécurité dans les zones transférées par Tsahal et éviter les infiltrations hostiles.

– Dans MiddleEastForum.com (Israel Affairs- avril 2011), Efraim Karsh a procédé à une investigation en profondeur sur le nombre de réfugiés palestiniens en 1947/48, citant une vingtaine de sources anglaises, arabes et juives et 251 documents. Il arrive à l'étroite fourchette suivante: 583 000/609 000. Alors que le nombre de Juifs chassés des pays arabes dépasse les 900 000, avec un déplacement de plusieurs milliers de km, alors que les déplacements des Palestiniens se comptent en dizaines de km, voire quelques km.

 

Israël

– La campagne mondiale d'accusation d'apartheid et de boycott montée contre Israël par les Palestiniens et leurs admirateurs occidentaux ne peut jeter le discrédit que sur leurs auteurs. La vérité, la justice et la légalité finissent toujours par prévaloir.

– Le saviez-vous ?180 000 Palestiniens de Gaza et de Cisjordanie sont entrés en 2010 en Israël pour recevoir des soins médicaux, pour la plupart gratuitement. Alors qu'un enfant Palestinien de 11 ans, Mohamed Nabil Taha, est mort à la porte d'un hôpital libanais, parce qu'on lui refusait l'entrée, n'ayant pas les 1500 $ demandés. En Jordanie un centre médical spécialisé dans le cancer a fermé ses portes aux Palestiniens, l'Autorité Palestinienne n'ayant pas réglé ses dettes au Centre.

– Hanine Zoaby, députée du parti arabe Balad à la Knesset a lancé publiquement en toute impunité: "J'espère que les Palestiniens vont lancer une insurrection massive populaire, politique et stratégique contre Israël, comme la 1ère intifada". Apartheid, dîtes-vous ?

 

Arabie saoudite & Koweit

Lors d'une récente rencontre avec le Secrétaire à la Défense Robert Gates et avec le Conseiller à la Sécurité de B H Obama, Tom Donilon, ces 2 pays ont lancé un sérieux avertissement aux Etats-Unis leur disant que si l'Iran activait son 1er réacteur nucléaire en mai, comme prévu à Busheyr, il y a un risque important qu'il explose, —  Stuxnet pouvant encore agir — polluant l'ensemble de la région du Golfe, un désastre de l'ampleur de celui de Fukushima, exposant des dizaines de millions de gens aux radiations.

Ces 2 pays se sont plaints de l'attitude complaisante américaine à l'égard de l'Iran qui met en péril l'intégrité de leur territoire, l'Iran étant derrière les soulèvements shiites à Koweit, à Bahrein et dans l'est de l'Arabie.

 

Japon

La presse japonaise a loué les efforts de l'Etat juif pour l'aide apportée aux populations touchées par les catastrophes. Israël est l'un des premiers pays à envoyer une délégation médicale au Japon. L'équipe israélienne devrait rester stationnée dans la préfecture de Miyagi, au nord de Tokyo, une des zones les plus durement touchées par le récent tsunami. L'équipe a établi une clinique médicale pour s'occuper des blessés et des réfugiés.

Les autorités japonaises ont fait savoir qu'Israël était l'un des premiers pays à faire parvenir de l'aide en fonction des besoins et ont loué sa flexibilité. Les autres pays ont surtout envoyé du matériel, sans connaître les besoins des Japonais. En coordination avec le Centre national japonais pour les catastrophes, Israël a envoyé 10.000 manteaux, 6.000 couvertures, 6.000 paires de gant et 150 toilettes mobiles.

 

Albert Soued et www.nuitdorient.com – N° 34  – le 17 avril 2011







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale