toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Europe Israël demande à l’Académie Française de faire rentrer le mot Shoah dans le dictionnaire


Europe Israël demande à l’Académie Française de faire rentrer le mot Shoah dans le dictionnaire

Europe Israël a écrit à tous les membres de la Commission du Dictionnaire de l'Académie Française afin que le mot "Shoah" rentre enfin dans le dictionnaire. Voici la lettre que nous avons envoyée :

Madame, Monsieur, Membre de la Commission du Dictionnaire de l'Académie Française,

 

L’Académie française, prestigieuse institution, s’attache tous les ans à faire entrer de nouveaux mots dans le Dictionnaire de l’Académie, se basant notamment sur l’usage fréquent et usuel de ces nouvelles entrées.

Pour la neuvième édition, votre Académie a fait rentrer quelques mots étrangers tels que « bretzel », « alaouite », « kibboutz », « amok ».

Il est un mot passé progressivement dans le langage usuel depuis la sortie du célèbre film de Claude Lanzmann le 23 octobre 1985, le mot « Shoah ».

« Shoah », ce mot hébreu ( ????) qui signifie "anéantissement", mais aussi "cataclysme", "catastrophe", a été pour la première fois employé en 1944 par le juriste Raphaël Lemkin afin de désigner l'extermination des Juifs d'Europe.

Claude Lanzmann qui cherchait un titre pour son film choisit de ne pas utiliser le terme couramment employé à l’époque pour désigner l’extermination des Juifs d’Europe, le terme « Holocauste », en raison de sa connotation religieuse et sacrificielle impropre. Ne trouvant pas de titre approprié pour désigner ce qu’il appelait « la Chose », il décida d’utiliser le mot « Shoah » terme utilisé par des Rabbins après la guerre pour désigner cet évènement.

C’est ainsi que le mot « Shoah » commença à rentrer dans le langage usuel français mais aussi mondial. Il est désormais ancré profondément dans notre culture nationale à tel point qu’il existe à Paris un Mémorial de la Shoah. Même les correcteurs orthographiques des logiciels reconnaissent le mot « Shoah »…

Aujourd’hui, le mot « Shoah » fait partie intégrante de notre langage mais aussi de notre héritage historique. L’extermination systématique par l’Allemagne Nazie des trois quarts des Juifs de l’Europe occupée est un évènement majeur du XXème siècle qui a profondément marqué les générations successives.

Le terme « Holocauste » employé tout de suite après guerre a peu à peu été abandonné en raison de sa connotation religieuse et sacrificielle

Le terme « génocide » utilisé dans les manuels scolaires pour évoquer l’extermination des Juifs est aujourd’hui largement dévoyé de toutes parts. En effet, si vous tapez dans Google le mot génocide vous trouverez 15 700 000 pages de résultats.

Or en explorant les premières pages de résultats, aucune ne parle du génocide des Juifs d’Europe. Vous y trouverez le Rwanda, le génocide Arménien et bien d’autres mais ce n’est qu’en seconde page du premier moteur de recherche mondial que l’on trouve enfin une page liant le mot génocide et l’extermination des Juifs… Signe des temps.

Le mot génocide est par ailleurs employé largement pour qualifier toutes sortes d’exactions meurtrières, banalisant ainsi comme « un génocide de plus » l’extermination systématique des Juifs en Europe occupée.

C’est pour ces raisons qu’au nom de tous les adhérents et sympathisants d’Europe Israël, mais aussi en nous faisant le « porte parole » de la communauté juive française et de tous les descendants de survivants, nous vous sollicitions afin que vous fassiez enfin entrer le mot « Shoah » dans le Dictionnaire de l’Académie française.

Ce serait ainsi un symbole fort de votre respectable Académie afin de « sacraliser » par un terme particulier cet évènement majeur de notre histoire française et européenne. Je ne doute pas que votre prestigieuse Académie ne souhaite pas voir banaliser cet épisode douloureux de notre histoire et ne le laissera pas tomber dans l’oubli des mémoires futures.

En vous remerciant par avance de l’attention que vous aurez donnée à cette demande, je vous prie de recevoir, Madame, Monsieur, Membre de la Commission du Dictionnaire, l’expression de mes plus sincères salutations.

Jean-Marc MOSKOWICZ

Président Europe Israël





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 18 thoughts on “Europe Israël demande à l’Académie Française de faire rentrer le mot Shoah dans le dictionnaire

    1. marchini -oger

      Ah! bon , ce mot SHOAH n’est pas dans le dico ?? je viens d’en apprendre le vrai sens ici . Pourtant des mots étranger ne manquent pas . c’est curieux quand même!! le mot  » genocide  » est trop globale. effectivement il faut remedier a cette lacune .Quand mes amis parlerons « SHOAH »j’en comprendrais mieux le sens.

    2. Sopocle5860

      Je suis pour ,que le mot « SCHOAH » soit intégré dans la langue académique française.
      La Shoah est le fleuron de la cruauté humaine, poussée à l’extrême.
      Faites une grande pétition et je la signe des deux mains!

    3. Bobb

      Nos académiciens seront certainement plus prompt à interdire « Mademoiselle » de notre langue française, qu’à intégrer le terme « Shoah » au dictionnaire, savez-vous pourquoi ?
      Parce que seules les femmes seraient des victimes dans ce bas monde, où les hommes sont dirigés comme des petits toutous, par une minorité de bourgeoises féministes égocentriques, surtout victimes quant à elles, de leur propre hystérie. Zemmour en sait quelque chose.

    4. Charles Stone

      Je ne pense pas que l’académie française accepterait la demande! Mais nous félicitons l’armée israélienne de maintenir le mot “Shoah” sur le terrain en faisant subir le même supplice aux palestiniens. Alors Bravo Tsahal!

    5. Armand Maruani

      @Charles Stone

      Quand on pourra intervenir sur les sites muzz comme vous vous permettez d’intervenir sur les nôtres nous pourrions leur rappeler quelques vérités et leurs exploits dans le domaine criminel . Il suffit de balayer devant votre porte et de voir ce dont ils sont capables en France déjà . Un Juif n’a jamais agressé qui que ce soit , encore moins aller assassiner des enfants dans des écoles . Vous qui êtes en admiration devant les prêcheurs de haine dans les mosquées , je ne vous apprends rien . Continuez vos délires , je vous vois bien vivre à Gaza pour entraîner les gamins aller se faire sauter dans une école , un bus ou une cafétéria en Israël. A moins que vous souhaitiez comme eux mourir en martyr pour rejoindre les 72 vierges . Une rôle et une issue qui doit vous faire rêver comme ceux que vous admirez tant . Ainsi vous ne viendriez plus ici nous em…… car vous commencez à nous fatiguer avec vos propos orduriers et d’un niveau bien bas . Comme on dit :  » Qui se ressemblent , s’assemblent  » ..

    6. Charles Stone

      @Armand Maruani. J’aimerais venir a Tel Aviv apprendre a tirer sur les populations civiles. L’armée israélienne a une expérience diabolique sur ce genre de choses! Elle a testé ses tires sur les civiles de Gaza et surtout sur les enfants qu’elle aime cibler car les militaires de hamas ou du Hizbollah n’arrive pas à les « voir » parait-il? Elle voit que les vieilles personnes et les enfants. Alors, j’aimerais bien m’entrainer chez l’armée israélienne et passer un bon moment chez les propagandistes sionistes d’israël…

    7. Charles Stone

      @Armand Maruani. Je sais mon cher Armand que les sionistes agressent les enfants dans les écoles quand ces dernieres sont pleins de gens du Hamas ou des braves gens du Hizbollah. Les tirs des soldats de Tsahal sont des tirs chirurgicaux… Ils touchent seulement les méchants!!! Les avions isréliens reconnaissent les « terroristes » et les « bandits » coupeurs de têtes et les buveurs de sang.
      Moi un martyr ! Pourquoi? je vis bien au Canada. J’espère que vous dormez bien en Israël la nuit tombée!? Le printemps arabe soufflera bientôt chez vous et, risque qu’il devienne l’hiver israélien…. Ca sera malheureux pour nos amis juifs.

    8. danielle

      bonjour,
      je viens de prendre connaissance de cet article,
      le mot shoah se trouve dans le dictionnaire :
      « le Robert illustré d’aujourd’hui »
      Editions du Club France Loisirs à PARIS

    9. Europe-Israel.org Post author

      bonjour

      vous faites une erreur: le mot shoah est dans les dictionnaires privés tels que le Robert, mais pas dans le seul dictionnaire de référence:le dictionnaire de la langue française de l’Académie

    10. shoshana

      A Charles Stone, je vis en Israel, a Ashkelon qui se trouve a 12 km. a vol d’oiseau de Gaza.J’ai des amis a Sderot qui se troouve elle a 5km de cette frontiere, et des amis dans les kibbutzim qui sont plus ou moins a cette meme distance de Gaza. Nous avons supporte pendant des decennies des lancements de rocquettes, sans parler de penetrer a l’interieur de ces villws et villages pour y mettre le feu aux etables,et tuer des familles, adultes et enfants compris.
      Il y a des films, qui bien entendu ne sont pas diffuses par les medias francais qui montrent les « heros »(soldats?) Gazaouis se positionant sur le toit d’une ecole! bravo, quel courage… quel sadisme!
      l’
      hopital d’ashkelon ou j’ai travasille pendant des decennies a depuis le debut recu et soigne des malades Gazaouis, de toutes sortes, et ca continue meme en periode de tension.
      Le Hammas non seulement ne reconnait pas l’existrence d’Israel, mais contient dans sa declaration de droits l’obligation d’aneantir israel. Sache une chose: Israel vit, et vivra malgre tous les ennemis, les mensonges de tous et de tout un chacun.
      C’est Pessah chez nous, et Paques chez vous alors, Joyeuses fetes de Paques

    11. shoshana

      encore, a Charles Stone, Je te propose de venir voir chez nous si tu trouves le moindre camp de concentration. je me permetss de te signaler que les palestiniens, les vrais, ceux qui ont fui, et aussi ete chasses en partie durant la guerre d’independance d’Israel, sont toujours et encore maintenus dans des camps. 65 ans??? presque 3 generations? nulle part dans le monde des refugies ne sont restes aussi longtemps « etrangers » dans leur pays d’asile, sans compter que ces « pays d’asile » sont 1- de meme religion et 2- parlent la meme langue.Cette situation est la consequence d’une decision formelle de la ligue arabe, en 1957 qui donne l’ordre a ces pays de ne pas integrer ces regugies, ne pas leur donner la citoyennete, ne pas les laisser vivre et travailler librement dans leur pays d’accueil…. C’est bien ca?

    12. frydman sarah

      pourquoi diable s’obstiner a parler a des sourd, doublés d’ attardés mentaux caractérisé, de tout ce que vous voulez
      ce stone qui vit au Canada me parait le parfait représentant

      idolatre d’hitler et du grand mufti de Jérusalem qui s’est incliné devant lui en ‘1939’ tout en lui proposant l » alliance des troupes arabes (oustachis après avoir massacré les juifs d’ hebron(1929)
      Allons consolez vous.
      Israel existe .Israel rayonne par sa science, par ses recherches ses artistes ses sportifs Israel n’a certe pas inventés le cinéma mais a fait les meilleurs films du monde ( pardon petite erreur ce sont les juifs allemans et autrichien chassés par Hitler qui les ont rélisés
      Que serait le monde sans les juuifs?….Meme Yeshou bar Joseph dit jésur est juif alors….
      Hai Israel pour l’éternité
      Sarah Frydman

    13. Laurent

      Tout à fait d’accord avec Vous, Israël Vivra.
      C’est un goy qui l’écrit, soutenant l’Armée Israëlienne depuis 2007, car auparavant, j’étais déséspéré, de l’Etat du Monde, je me suis réveillé depuis.
      Je soutiens ce Peuple, comme d’autres goys.
      Vous n’êtes pas seules et Seuls.
      Résistons à la propagande islamo-nazi , voir Chrétienne… (Jesus me pardonnera)
      La Vérité vaincra l’Obscurité.

    14. Léo

      Bonjour,

      Après avoir lu attentivement l’article de Jean-Marc Moskowicz, je me suis aperçu d’une erreur qui aurait pu être évitée, d’autant que cet article était destiné à l’Académie Française:

      « Europe Israël demande à l’Académie Française de faire rentrer le mot Shoah dans le dictionnaire »
      Etant donné que le mot « Shoah » ne figure pas, il ne peut « rentrer », il ne peut qu’ENTRER…
      En effet, « rentrer » veut dire qu’il y est, puis sorti, pour rentrer à nouveau…

      Sans doute que les académiciens ont du sourire à cette erreur…

      Sinon, je suis totalement d’accord avec la démarche de J-M Moskowicz, notre peuple a assez souffert pour avoir une (petite) place dans le dictionnaire français…

      Cordial Shalom.

    15. Europe-Israel.org Post author

      bonjour Léo vous avez tout à fait raison, je ne me souviens plus si dans mon courrier aux académiciens j’ai employé « entrer » ou « rentrer » mais vous avez raison

      cordialement

      Jean-Marc

    16. perez

      Oui comme d’autres internautes je suis sidérée que le mot Shoah ne soit pas dans le dictionnaire ! Quand on pense aux nouveaux mots stupides, vulgaires que ces messieurs font entrer, c’est incompréhensible que ce mot là ne figure pas dans notre dictionnaire !

    17. Dav

      C’est vrai que ce mot devrait entrer dans le dictionnaire, avec une minuscule, par contre.
      Mais ne faudra-t-il pas alors trouver un mot pour chaque génocide de l’Histoire?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *